ÉTAT ISLAMIQUE (EI) ou DAECH ou DAESH

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le théâtre syrien

Au début de 2011, en Syrie, l’insurrection contre le régime de Bachar al-Assad tourne rapidement à la guerre civile. C’est une occasion que saisit l’EII, dont les militants traversent sans difficulté la frontière irako-syrienne. Fin 2012, les groupes d’opposants syriens, majoritairement laïques au début, et qui constituaient la base du soulèvement anti-Bachar, sont affaiblis par les dissensions internes et l’enlisement du conflit, d’où une montée en puissance de groupes armés se revendiquant explicitement de l’islam combattant. Parmi eux, le Front islamique, une alliance de rebelles islamiques locaux, côtoie le Front al-Nosra, affilié à Al-Qaida (dirigé par Ayman al-Zawahiri depuis la mort de Ben Laden), ainsi qu’un groupe de combattants se réclamant d’Abou Bakr al-Baghdadi. En avril 2013, ce dernier annonce son intention de fusionner ses forces en Irak et en Syrie avec le Front al-Nosra, et de leur donner le nom d’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). La fusion est rejetée par le Front al-Nosra. La concurrence entre les deux groupes, déjà vive notamment en ce qui concerne le recrutement de nouveaux partisans, dégénère en conflit ouvert.

L’EIIL établit rapidement une domination sans partage sur certaines régions orientales de la Syrie, qui avaient depuis longtemps échappé au contrôle du gouvernement. Il impose à la ville de Raqqa et au territoire qui l’entoure une version stricte, littéraliste et violente de la loi islamique. La propagande de l’EIIL glorifie ses succès militaires, le traitement infligé à ses ennemis et à ceux qui violent la loi islamique, ce qui semble séduire un nombre croissant de nouvelles recrues radicalisées, venues de pays étrangers, dont le nombre reste difficile à évaluer. L’EIIL s’empare d’infrastructures clés de l’est de la Syrie, les raffineries de pétrole de la région lui procurant, grâce au marché noir international, d’importants revenus.

Soldat syrien gardant un puits de pétrole, près de Palmyre, 2015

Photographie : Soldat syrien gardant un puits de pétrole, près de Palmyre, 2015

Palmyre est conquise par l'État islamique en mai 2015. Une grande partie des richesses pétrolières de la Syrie passent sous son contrôle, ce qui lui donne les moyens de poursuivre sa guerre et ses exactions, et de mettre en place l'administration du territoire dont il s'est emparé dans la... 

Crédits : STR/ AFP

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Soldat syrien gardant un puits de pétrole, près de Palmyre, 2015

Soldat syrien gardant un puits de pétrole, près de Palmyre, 2015
Crédits : STR/ AFP

photographie

Chute de Baghouz, Syrie, 2019

Chute de Baghouz, Syrie, 2019
Crédits : Giuseppe Cacace/ AFP

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Classification

Autres références

«  ÉTAT ISLAMIQUE (EI) ou DAECH ou DAESH  » est également traité dans :

AL-QAIDA

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre FILIU
  •  • 1 080 mots

Dans le chapitre « Des attentats du 11 septembre 2001 à la mort d'Oussama ben Laden »  : […] Les attentats du 11 septembre 2001 sont planifiés dans la même logique, car Al-Qaida espère qu'une invasion de l'Afghanistan sera aussi fatale aux États-Unis qu'elle le fut à l'Armée rouge. Les détournements simultanés de quatre avions (deux s'écrasent contre le World Trade Center, un contre le Pentagone, le quatrième s'écrasant sans frapper sa cible, sans doute le Capitole ou la Maison-Blanche) […] Lire la suite

BOKO HARAM

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 375 mots

Dans le chapitre « Boko Haram et l’internationalisation du conflit »  : […] Cependant, la tendance à l’internationalisation de l’insurrection – dès 2012-2013, des membres de Boko Haram procèdent à des incursions au Cameroun – préoccupe de plus en plus les voisins du Nigeria, qui craignent l’extension des troubles sur leurs territoires, et ne peuvent que constater l’incapacité de l’État nigérian à régler la situation. Les incursions de Boko Haram au Cameroun, au Niger et a […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Hollande (2012-2017)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 005 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une politique étrangère très active »  : […] François Hollande est très présent sur le terrain des relations internationales, ce dont témoigne le nombre de ses voyages à l’étranger : plus de quarante par an en moyenne, ce qui constitue un record par rapport à ses prédécesseurs ! Ces voyages permettent de faire entendre la voix de la France, mais également de promouvoir à l’étranger la technologie française. Le président et son ministre de l […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 202 mots
  •  • 58 médias

Dans le chapitre « « Gendarme du monde » ou « smart power » ? »  : […] Sur la scène internationale, outre les conflits au Moyen-Orient, les États-Unis doivent affronter le renouveau nationaliste de la Chine et la volonté de Vladimir Poutine de restaurer un pouvoir fort à Moscou et de renforcer l’influence de la Russie dans le monde. Nommée en janvier 2009 au poste stratégique de secrétaire d'État, Hillary Clinton formule le concept de «  smart power  » , combinaison […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2020

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 6 732 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Devant les turbulences du monde »  : […] Particulièrement engagé depuis le début de son mandat dans l’action européenne et internationale, Emmanuel Macron est plongé au cours de l’année 2020 dans de nouvelles turbulences. Le couple franco-allemand est à l’origine d’un plan de relance exceptionnel. Porté par l’Union européenne, celui-ci est destiné à faire face à la crise pandémique et à limiter l’effondrement des économies européennes. […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2015

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 371 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La politique étrangère  »  : […] En 2014, la France intervenait au Mali, en Centrafrique et au Sahel, et s’engageait en Irak au côté de la coalition internationale contre l’État islamique (E.I.). En 2015, les opérations extérieures s’amplifient, avec les frappes aériennes en Syrie, décidées après les attentats de novembre. Beaucoup de spécialistes militaires s’inquiètent toutefois des limites des capacités de l’armée française, […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2014

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 695 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La France à l’épreuve du monde »  : […] L’ année 2013 avait été marquée par une intervention au Mali – près de trois mille hommes engagés dans l’opération Serval – et le début de l’intervention en République centrafricaine. En 2014, les forces françaises se déploient sur trois fronts : le Mali, la République centrafricaine et, désormais, l’Irak également. La France est en effet membre de la coalition engagée contre Daesh (« État islami […] Lire la suite

IRAK

  • Écrit par 
  • Loulouwa AL RACHID, 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Pierre ROSSI
  •  • 29 317 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « La percée de l’État islamique »  : […] L’intransigeance de Nouri Al-Maliki, d’un côté, et le glissement du soulèvement syrien vers une guerre civile, de l’autre, mettent le feu aux régions sunnites d’Irak et créent un contexte favorable à la résurgence des groupes armés qui avaient auparavant combattu l’occupation américaine. La province d’Al-Anbar, à l’ouest de la capitale, devient le premier théâtre d’affrontements avec l’armée iraki […] Lire la suite

NIGERIA

  • Écrit par 
  • Daniel C. BACH
  •  • 11 723 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Tensions intercommunautaires et violences interconfessionnelles  »  : […] Le retour à un régime civil démocratiquement élu en 1999 n'a que partiellement contribué à un rétablissement de l'autorité et de la légitimité de l'État fédéral. De nouvelles sources de tensions sont apparues avec la formation de milices ethno-religieuses, la relance des revendications liées à la distribution des ressources pétrolières et la montée de l'islamisme radical dans le nord-est du pays. […] Lire la suite

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 828 mots
  •  • 67 médias

Dans le chapitre « Le gouvernement May »  : […] Dès le lendemain du vote, David Cameron annonce sa démission prochaine. Il est remplacé, le 13 juillet 2016, par Theresa May, jusque-là secrétaire d’État à l’Intérieur, considérée comme une « libérale-conservatrice », modérément favorable au maintien dans l’UE, sans socle idéologique bien défini en dehors de références à Disraeli. Elle forme un gouvernement qui comprend l’ancien maire de Londres, […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

« ÉTAT ISLAMIQUE (EI) ou DAECH ou DAESH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-islamique-daech-daesh/