CONTRE-CULTURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le refus

L'analyse précédente a le mérite de protéger contre l'illusion qui voit dans toute innovation une contestation. Elle ne rend pas compte de l'opposition aux normes, si évidente et même si spectaculaire dans tous les mouvements considérés ici.

La contre-culture est d'abord le fait des drop-out, de ceux qui rompent soit avec les études, soit avec les formes habituelles de la vie professionnelle. Et cet abandon est une protestation. Pas nécessairement une contestation, mais l'expression d'un manque et le désir d'échapper à une organisation sociale qui apparaît comme étouffante.

Des premiers beatniks au personnage de Easy Rider, un nouveau mythe de la route, du voyage, apparaît dans ce pays qui avait si longtemps vécu en repoussant ses frontières et qui se sent de plus en plus enfermé dans des limites non seulement géographiques mais surtout professionnelles et morales. Ce refus est le fait de jeunes gens de niveau social élevé : 55 à 70 p. 100 des beatniks ou des hippies viennent des classes moyenne et supérieure, de la bourgeoisie. Allen Ginsberg, l'auteur de Howl, qui eut tant d'influence, est le meilleur symbole de cette attitude, au moins pendant la première phase de sa vie. Jack Kerouac, de la même manière, écrivant d'un jet, sans se corriger et seulement en complétant le premier état de son texte, fut aussi un des modèles de la génération des beatniks. Plus nombreux, les hippies ont souvent été des jeunes gens rompant avec leur famille ou leur école, prenant la route, surtout en direction de la Californie. San Francisco, surtout le quartier de Haight-Ashbury, devint le centre principal du mouvement : des milliers de hippies s'y rassemblèrent, notamment à l'occasion du gigantesque love-in de 1967.

Mais assez vite ces groupes se dissolvent, chassés par la police, et se réfugient à la campagn [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

  • : directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (E.H.E.S.S.).

Classification


Autres références

«  CONTRE-CULTURE  » est également traité dans :

ANGER KENNETH (1927- )

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 164 mots

Kenneth Anger est, avec Andy Warhol, la personnalité la plus connue de l'underground cinématographique américain. Mais contrairement à Warhol, l'auteur de Scorpio Rising ne doit sa notoriété qu'à ses films et à la manière dont il a su articuler des formes de culture populaire (pop music, bande dessinée, fétichisme du cuir...) avec les grandes questions suscitées et débattues par la contre-culture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenneth-anger/#i_48502

ANTHROPOLOGIE DES CULTURES URBAINES

  • Écrit par 
  • Virginie MILLIOT
  •  • 4 424 mots

Dans le chapitre « Résistances culturelles et politiques de significations : les cultural studies »  : […] La recherche sur les cultures urbaines a pris une nouvelle inflexion dans le champ des cultural studies en Angleterre. Le Centre for Contemporary Cultural Studies, créé en 1964 à Birmingham par Richard Hoggart, est devenu l’épicentre d’une redéfinition générale du concept de culture et de ses enjeux idéologiques. Partant d’une conception relativiste et anthropologique de la culture comme mode de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-des-cultures-urbaines/#i_48502

ART URBAIN

  • Écrit par 
  • Stéphanie LEMOINE
  •  • 2 726 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De la mort du tableau à la création in situ »  : […] Tendu entre subculture et contre-culture, l'art urbain n'en est pas moins façonné, et ce dès l'origine, par les questions qui travaillent tout l'art du xx e  siècle. Son éclosion doit tout à la fois à la crise de la représentation qu'inaugure le modernisme et à la volonté de mettre l'art au service de la révolution. L'idée que la ville puisse être un lieu d'expression artistique émerge en effet av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-urbain/#i_48502

BLACK MOUNTAIN COLLEGE

  • Écrit par 
  • Didier SEMIN
  •  • 1 107 mots

Nulle école, sans doute, n'a compté dans l'histoire de l'art moderne aux États-Unis autant que le Black Mountain College. Il n'a pourtant été ouvert qu'un peu plus d'une vingtaine d'années – de 1933 à 1956 – et n'était pas une école d'art, au sens où nous l'entendons d'un établissement d'enseignement supérieur destiné à former des artistes : il faudrait bien davantage parler à son sujet d'« univ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/black-mountain-college/#i_48502

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'avant-garde

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 11 538 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’underground, de la marge à la microsociété »  : […] Au début des années 1960, l’expression « films underground » (forgée par le critique Manny Farber en 1957), aux connotations semi-politiques s’accordant parfaitement à l’esprit du temps, devient courante. Ce terme, « underground », ne marque pas la naissance d’une nouvelle avant-garde mais sa généralisation ; les pratiques artistiques y sont des plus disparates, et c’est plutôt cette hétérodoxie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-cinemas-paralleles-le-cinema-d-avant-garde/#i_48502

EASY RIDER, film de Dennis Hopper

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 917 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Road movie »  : […] Ce film, symbole d'un jeune cinéma indépendant, est réalisé avec un petit budget de 325 000 dollars. Devenu un classique de la contre-culture américaine, il témoigne à l'époque d'une errance visuelle. Au-delà d'un récit de voyage picaresque, il s'agit de montrer que le rêve américain relève d'un mythe. La course au bonheur utopique des années 1960 finit par déboucher sur un vide. Parcourir le tem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/easy-rider/#i_48502

FÉMINISME - Le féminisme des années 1970 dans l'édition et la littérature

  • Écrit par 
  • Brigitte LEGARS
  •  • 6 189 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Contre-culture »  : […] Les premiers livres publiés ont été pour la plupart, en particulier aux États-Unis, des ouvrages théoriques, le mouvement féministe étant d'abord un rassemblement politique et idéologique. Qu'il s'agisse de rééditions des grands classiques de l'analyse féministe (essentiellement, Le Deuxième Sexe , de Simone de Beauvoir , The Feminine Mystique [ La Femme mystifiée ], de Betty Friedan, ou encore, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feminisme-le-feminisme-des-annees-1970-dans-l-edition-et-la-litterature/#i_48502

JEFFERSON AIRPLANE

  • Écrit par 
  • Gene SANTORO
  •  • 572 mots

The Jefferson Airplane est un groupe de rock psychédélique américain surtout connu pour ses textes politiques mordants, ses harmonies élaborées et ses titres hallucinatoires comme Surrealistic Pillow et White Rabbit . Jefferson Airplane a été un important porte-drapeau de la contre-culture dans les années 1960, mais dans ses créations ultérieures des années 1970 et 1980, le groupe s'est imposé d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jefferson-airplane/#i_48502

LEARY TIMOTHY (1920-1996)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 640 mots

Écrivain et psychologue américain né le 22 octobre 1920 à Springfield (Massachusetts) et mort le 31 mai 1996 à Beverly Hills (Californie). Timothy Francis Leary est né dans une famille catholique. Son père était officier dans l'armée. Il fait ses études au Holy Cross College, puis à Académie militaire de West Point avant d'entrer à l'université de l'Alabama, où il obtient sa licence en 1943. En 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/timothy-leary/#i_48502

LES CAHIERS DESSINÉS (exposition)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 081 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Hors convention »  : […] Lorsque le dessin adopte le langage de la rupture, les artistes posent plus clairement le problème de l’altérité. Restés hors des codes de l’art traditionnel, ils ont souvent dessiné sur le tard. Ils furent parfois des initiés au spiritisme, comme Laure Pigeon ou Rafael Lonné. Nouveau venu dans cet espace, Marcel Bascoulard (1913-1978), un autodidacte clochard, souvent vêtu en femme, donne des œuv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cahiers-dessines-exposition/#i_48502

L'ESPRIT FRANÇAIS. CONTRE-CULTURES, 1969-1989

  • Écrit par 
  • Paul ARDENNE
  •  • 974 mots

Un an avant sa fermeture (programmée en octobre 2018), la Maison rouge a offert au public une exposition bilan hors norme, de celles que peu de spécialistes oseraient élaborer. L’esprit f rançais. Contre-cultures , 1969-1989 (24 février-21 mai 2017) : pareil intitulé, à lui seul, contient plusieurs pièges. Et d’abord celui du concept d’« esprit », des plus malléables. Celui, aussi, de « contre-c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-esprit-francais-contre-cultures-1969-1989/#i_48502

MAI-68

  • Écrit par 
  • Danielle TARTAKOWSKY
  •  • 2 744 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une postérité complexe »  : […] Mai-68 ne saurait se réduire au temps court de la crise ouverte ou de son issue immédiate. Les aspirations autogestionnaires qui s'étaient alors exprimées trouvent à s'affirmer dans la contre-culture qui s'épanouit après la disparition du gauchisme politique (1972) par l'entremise de médias et des « nouveaux mouvements sociaux », féministes, régionalistes, écologistes, antimilitaristes, homosexue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68/#i_48502

PLYMPTON BILL (1946- )

  • Écrit par 
  • Bernard GÉNIN
  •  • 812 mots

Réalisateur de films d’animation, Bill Plympton est né le 30 avril 1946 à Portland (Oregon). Après des études à l’Oregon City High School, cet antimilitariste convaincu sert de 1967 à 1972 dans la garde nationale pour éviter de combattre au Vietnam. Il s’installe à New York, suit les cours de la School of Visual Arts, tout en collaborant comme cartoonist et illustrateur à plus de vingt journaux : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bill-plympton/#i_48502

POP ET ROCK

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 258 mots

Dans le chapitre « Pop art et pop music »  : […] À partir des années 1960, l'expression « popular art » englobe les manifestations de la culture de masse mais aussi les affiches publicitaires, la télévision, la bande dessinée, le design des produits manufacturés... L'approche esthétique préconisée par le mouvement pop, à la fois ironique et festive, réhabilite en effet ces aspects de la culture populaire. Si le système marchand est souvent criti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pop-et-rock/#i_48502

ROCK PSYCHÉDÉLIQUE ou ACID ROCK

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 653 mots

Ce rock qui « accroît le champ de la conscience » apparaît dans les années 1960 aux États-Unis, puis gagne la Grande-Bretagne. Lié au flower power et prônant la consommation de L.S.D., il connaît un regain d'intérêt à partir des années 1980 avec des groupes comme XTC. San Francisco est le berceau du rock psychédélique, synonyme d'acid rock. Le terme psychedelic , qui peut être traduit par « expans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rock-psychedelique-acid-rock/#i_48502

SAN FRANCISCO

  • Écrit par 
  • Cynthia GHORRA-GOBIN
  • , Universalis
  •  • 3 467 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Un passé dynamique »  : […] San Francisco est né de la colonisation espagnole, avant de s'américaniser. Son territoire était habité par des tribus indiennes, avant d'être choisi par les Espagnols, en 1776, pour site d'un presidio et d'une mission franciscaine et, en 1835, d'un pueblo (Yerba Buena). Le presidio représente le pouvoir politique et militaire, alors que le pueblo n'a qu'une fonction purement agricole. La vill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/san-francisco/#i_48502

SEATTLE

  • Écrit par 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 1 195 mots
  •  • 1 média

Quinzième agglomération américaine avec ses 3,867 millions d’habitants (730 000 dans la ville même en 2018), Seattle est une ville portuaire de la côte nord-ouest des États-Unis , dans l’État de Washington. Abritée du Pacifique par l’immense baie du Puget Sound, elle est édifiée sur une langue de terre entre les eaux de la baie et celles du lac Washington. La ville bénéficie d’un environnement ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seattle/#i_48502

SECTES

  • Écrit par 
  • Louis HOURMANT, 
  • Jean SÉGUY
  •  • 9 487 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’exotisme sectaire entre contre-culture et réaction »  : […] Au début des années 1970 commence une deuxième période, caractérisée par la floraison de ce qu'on appelle alors les « nouvelles sectes », qui apparaissent dans le sillage de la contre-culture américaine, même si c'est de manière parfois réactive contre quelques-uns des idéaux et des valeurs visés par celle-ci. Ce phénomène concerne d'abord le continent nord-américain ; il ne touchera l'Europe qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sectes/#i_48502

SUR LA ROUTE, Jack Kerouac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel FABRE
  •  • 888 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'œuvre phare de la « beat generation » »  : […] Avec Sur la route , Kerouac abandonne le roman traditionnel pour forger un récit « vigoureux, inconstant, spontané, toqué, idiot et saint ». Il ne médite pas sur les significations du récit, il est bel et bien à l'intérieur : en se peignant sous les traits de Sal Paradise et en individualisant sa propre perspective, il lui devient plus facile d'évoquer des protagonistes comme Dean Moriarty, qui in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sur-la-route/#i_48502

THOMPSON HUNTER S. (1937-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 496 mots

Hunter S. Thompson, journaliste et écrivain américain, fut à l’origine de ce qu’on a appelé le journalisme « gonzo », un type de reportage hyper-subjectif qui fit de lui une icône de la contre-culture. Hunter Stockton Thompson naît le 18 juillet 1937 à Louisville (Kentucky). Jeune homme, il connaît des démêlés avec la justice, avant de s’engager dans l’U.S. Air Force (1956). Il devient chroniqueu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hunter-s-thompson/#i_48502

VELVET UNDERGROUND THE

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 084 mots
  •  • 1 média

L'histoire vivante du Velvet Underground couvre quatre années à peine et les quelques albums qui en sont issus sont passés inaperçus au moment de leur parution ; c'est plus tard que le groupe a accédé à la légende. Entre 1966 et 1969, le Velvet fut cependant le lieu d'une des révolutions musicales les plus extraordinaires du xx e  siècle. New York, 1964 : l'Américain Lou Reed (1942-2013) vient de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-velvet-underground/#i_48502

VONNEGUT KURT (1922-2007)

  • Écrit par 
  • André BLEIKASTEN
  •  • 1 468 mots

Dans le chapitre « L'obsession du désastre »  : […] À son retour aux États-Unis en 1945, Vonnegut entreprend des études d'anthropologie à l'université de Chicago. En 1947, il commence à travailler pour le laboratoire de recherche de la General Electric comme expert en relations publiques. Mais l'écriture le sollicite déjà : sa première nouvelle paraît dans Collier's en 1950. Bientôt, il devient écrivain à plein temps. Publié en 1952, son premier r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-vonnegut/#i_48502

WILLIAMS WILLIAM CARLOS (1883-1963)

  • Écrit par 
  • Laurette VÊZA
  •  • 3 429 mots

Dans le chapitre « Le lyrisme de la contre-culture : « le lieu du poème est le monde » »  : […] Par une décision brutale, sans appel, Williams fuit l'Europe, cette séductrice qui allait ravir ses contemporains (de Henry James à Ezra Pound), les fasciner, les corrompre aussi, pense-t-il. Plus que l'austérité ou la timidité, l'honnêteté lui dicte de s'ancrer dans le sol américain, ce sol qui lui est étranger. En effet, son père est anglais, sa mère originaire de Porto-Rico ; des États-Unis d'A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-carlos-williams/#i_48502

WOODSTOCK

  • Écrit par 
  • Ed WARD
  • , Universalis
  •  • 581 mots

Rassemblement mythique des années 1960, le festival de rock de Woodstock (plus précisément Woodstock Music and Art Fair) se tint sur une propriété agricole de Bethel, dans l'État de New York, du 15 au 17 août 1969. Dépourvus de toute expérience, ses quatre promoteurs parviendront néanmoins à réunir le gratin de la scène rock, notamment Jimi Hendrix, Sly and The Family Stone, The Who, The Grateful […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/woodstock/#i_48502

ZAPPA FRANK (1940-1993)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 669 mots
  •  • 1 média

En préférant la création musicale à la fabrication industrielle de hits, Frank Zappa offre, mieux que d'autres qui connurent un succès plus considérable, une image fidèle de la contre-culture des années 1960 et de ses étranges cheminements. Frank Zappa est né en 1940 à Baltimore. Ses origines franco-siciliennes et gréco-arabes le prédisposent à occuper une place inconfortable dans l'Amérique cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frank-zappa/#i_48502

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain TOURAINE, « CONTRE-CULTURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/contre-culture/