CONTRE-CULTURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le refus

L'analyse précédente a le mérite de protéger contre l'illusion qui voit dans toute innovation une contestation. Elle ne rend pas compte de l'opposition aux normes, si évidente et même si spectaculaire dans tous les mouvements considérés ici.

La contre-culture est d'abord le fait des drop-out, de ceux qui rompent soit avec les études, soit avec les formes habituelles de la vie professionnelle. Et cet abandon est une protestation. Pas nécessairement une contestation, mais l'expression d'un manque et le désir d'échapper à une organisation sociale qui apparaît comme étouffante.

Des premiers beatniks au personnage de Easy Rider, un nouveau mythe de la route, du voyage, apparaît dans ce pays qui avait si longtemps vécu en repoussant ses frontières et qui se sent de plus en plus enfermé dans des limites non seulement géographiques mais surtout professionnelles et morales. Ce refus est le fait de jeunes gens de niveau social élevé : 55 à 70 p. 100 des beatniks ou des hippies viennent des classes moyenne et supérieure, de la bourgeoisie. Allen Ginsberg, l'auteur de Howl, qui eut tant d'influence, est le meilleur symbole de cette attitude, au moins pendant la première phase de sa vie. Jack Kerouac, de la même manière, écrivant d'un jet, sans se corriger et seulement en complétant le premier état de son texte, fut aussi un des modèles de la génération des beatniks. Plus nombreux, les hippies ont souvent été des jeunes gens rompant avec leur famille ou leur école, prenant la route, surtout en direction de la Californie. San Francisco, surtout le quartier de Haight-Ashbury, devint le centre principal du mouvement : des milliers de hippies s'y rassemblèrent, notamment à l'occasion du gigantesque love-in de 1967.

Mais assez vite ces groupes se dissolvent, chassés par la police, et se réfugient à la campagne pour devenir des communautés d'un style différent. Beaucoup de jeunes gens partent vers l'Orient, attirés par la drogue et parfois par une image très vague des philosophies orientales. De jeunes Européens, surtout du Nord, se mêlent aux Américains. Vers 1972, environ 1 500 jeunes Français se trouvaient ainsi en Inde. Si Katmandou est le lieu le plus fréquenté, Goa constitue aussi un centre important et, en Europe même, les Baléares, et surtout Ibiza et Formentera, sont des lieux de rassemblement. Cette marginalisation n'est pas seulement géographique. L'écrivain Ken Kesey et son groupe, les merry franksters, explorent, de 1964 à 1967, les techniques qui chassent les contrôles de la conscience et ouvrent la voie des paradis artificiels : hallucinogènes, danse et musique rock, jeux de lumière psychédéliques conduisent à la edge city, au « pays des limites ». Gary Snyder, Neal Cassady jouent le même rôle d'inspirateurs du mouvement hippy. Des beatniks aux hippies la dérive est plus totale. Les beatniks étaient souvent des artistes ou des écrivains cherchant un nouveau mode d'expression. Les hippies forment un mouvement plus nombreux. Et surtout ils entraînent des masses importantes, d'étudiants essentiellement. Autour de Telegraph Avenue, à côté de l'université de Californie à Berkeley, ou à l'est de Greenwich Village à New York se créent des collectivités très marginales, sans activité professionnelle régulière.

Des enquêtes récentes ont montré qu'environ 30 p. 100 des étudiants américains ne donnent aucun sens à leurs études, regrettent d'être dans un collège ou une université, ou voudraient s'en libérer.

Les drogues « dures », et surtout le L.S.D., dont le grand-prêtre fut Timothy Leary, sont la marque la plus visible de cette vie faite à la fois de chute et de refus. Si la philosophie de Leary, prêchée à son groupe de Milbrook dans l'État de New York et présentée en 1968 dans The Politics of Ecstasy, est d'une extrême confusion, le thème de l'élargissement de la conscience, qui remonte aux expériences de William James, trouvera avec Huxley ou Alan Watts une expression plus élaborée.

Mais ceux qui quittent une société devenue trop intégratrice n'en [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (E.H.E.S.S.).

Classification

Autres références

«  CONTRE-CULTURE  » est également traité dans :

ANGER KENNETH (1927- )

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 164 mots

Kenneth Anger est, avec Andy Warhol, la personnalité la plus connue de l'underground cinématographique américain. Mais contrairement à Warhol, l'auteur de Scorpio Rising ne doit sa notoriété qu'à ses films et à la manière dont il a su articuler des formes de culture populaire (pop music, bande dessinée, fétichisme du cuir...) avec les grandes questions suscitées et débattues par la contre-culture […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DES CULTURES URBAINES

  • Écrit par 
  • Virginie MILLIOT
  •  • 4 426 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Résistances culturelles et politiques de significations : les cultural studies »  : […] La recherche sur les cultures urbaines a pris une nouvelle inflexion dans le champ des cultural studies en Angleterre. Le Centre for Contemporary Cultural Studies, créé en 1964 à Birmingham par Richard Hoggart, est devenu l’épicentre d’une redéfinition générale du concept de culture et de ses enjeux idéologiques. Partant d’une conception relativiste et anthropologique de la culture comme mode de […] Lire la suite

ART URBAIN

  • Écrit par 
  • Stéphanie LEMOINE
  •  • 2 728 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De la mort du tableau à la création in situ »  : […] Tendu entre subculture et contre-culture, l'art urbain n'en est pas moins façonné, et ce dès l'origine, par les questions qui travaillent tout l'art du xx e  siècle. Son éclosion doit tout à la fois à la crise de la représentation qu'inaugure le modernisme et à la volonté de mettre l'art au service de la révolution. L'idée que la ville puisse être un lieu d'expression artistique émerge en effet av […] Lire la suite

BLACK MOUNTAIN COLLEGE

  • Écrit par 
  • Didier SEMIN
  •  • 1 107 mots

Nulle école, sans doute, n'a compté dans l'histoire de l'art moderne aux États-Unis autant que le Black Mountain College. Il n'a pourtant été ouvert qu'un peu plus d'une vingtaine d'années – de 1933 à 1956 – et n'était pas une école d'art, au sens où nous l'entendons d'un établissement d'enseignement supérieur destiné à former des artistes : il faudrait bien davantage parler à son sujet d'« univ […] Lire la suite

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'avant-garde

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 11 535 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L’underground, de la marge à la microsociété »  : […] Au début des années 1960, l’expression « films underground » (forgée par le critique Manny Farber en 1957), aux connotations semi-politiques s’accordant parfaitement à l’esprit du temps, devient courante. Ce terme, « underground », ne marque pas la naissance d’une nouvelle avant-garde mais sa généralisation ; les pratiques artistiques y sont des plus disparates, et c’est plutôt cette hétérodoxie […] Lire la suite

EASY RIDER, film de Dennis Hopper

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 918 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Road movie »  : […] Ce film, symbole d'un jeune cinéma indépendant, est réalisé avec un petit budget de 325 000 dollars. Devenu un classique de la contre-culture américaine, il témoigne à l'époque d'une errance visuelle. Au-delà d'un récit de voyage picaresque, il s'agit de montrer que le rêve américain relève d'un mythe. La course au bonheur utopique des années 1960 finit par déboucher sur un vide. Parcourir le tem […] Lire la suite

FÉMINISME - Le féminisme des années 1970 dans l'édition et la littérature

  • Écrit par 
  • Brigitte LEGARS
  •  • 6 192 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Contre-culture »  : […] Les premiers livres publiés ont été pour la plupart, en particulier aux États-Unis, des ouvrages théoriques, le mouvement féministe étant d'abord un rassemblement politique et idéologique. Qu'il s'agisse de rééditions des grands classiques de l'analyse féministe (essentiellement, Le Deuxième Sexe , de Simone de Beauvoir , The Feminine Mystique [ La Femme mystifiée ], de Betty Friedan, ou encore, […] Lire la suite

JEFFERSON AIRPLANE

  • Écrit par 
  • Gene SANTORO
  •  • 572 mots

The Jefferson Airplane est un groupe de rock psychédélique américain surtout connu pour ses textes politiques mordants, ses harmonies élaborées et ses titres hallucinatoires comme Surrealistic Pillow et White Rabbit . Jefferson Airplane a été un important porte-drapeau de la contre-culture dans les années 1960, mais dans ses créations ultérieures des années 1970 et 1980, le groupe s'est imposé d […] Lire la suite

LEARY TIMOTHY (1920-1996)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 640 mots

Écrivain et psychologue américain né le 22 octobre 1920 à Springfield (Massachusetts) et mort le 31 mai 1996 à Beverly Hills (Californie). Timothy Francis Leary est né dans une famille catholique. Son père était officier dans l'armée. Il fait ses études au Holy Cross College, puis à Académie militaire de West Point avant d'entrer à l'université de l'Alabama, où il obtient sa licence en 1943. En 19 […] Lire la suite

LES CAHIERS DESSINÉS (exposition)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 082 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Hors convention »  : […] Lorsque le dessin adopte le langage de la rupture, les artistes posent plus clairement le problème de l’altérité. Restés hors des codes de l’art traditionnel, ils ont souvent dessiné sur le tard. Ils furent parfois des initiés au spiritisme, comme Laure Pigeon ou Rafael Lonné. Nouveau venu dans cet espace, Marcel Bascoulard (1913-1978), un autodidacte clochard, souvent vêtu en femme, donne des œuv […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

8-17 septembre 2021 Suisse. Extension controversée de l'usage du certificat Covid.

Le 8, en raison de la saturation de certains services de soins intensifs, le Conseil fédéral et les cantons rendent obligatoire le certificat Covid, à compter du 13, pour accéder aux restaurants et bars – en intérieur –, aux salles de sport et de culture, aux réunions religieuses et politiques de plus de cinquante personnes, ainsi qu’aux manifestations en extérieur de plus de mille personnes. […] Lire la suite

9-31 juillet 2021 France. Obligation vaccinale pour certains personnels.

Le 17, les manifestations contre les nouvelles restrictions sanitaires regroupent cent quatorze mille personnes à travers le pays, selon le ministère de l’Intérieur. Les manifestants dénoncent la « dictature » et l’« apartheid » auxquels conduiraient ces mesures. La salle communale de Lans-en-Vercors (Isère), qui devait accueillir un centre de vaccination, est saccagée. […] Lire la suite

2-28 février 2021 France. Reconfinement partiel dans les Alpes-Maritimes et à Dunkerque.

Le 2, la Haute Autorité de santé (HAS) recommande de réserver le vaccin contre la Covid-19 d’AstraZeneca aux personnes âgées de moins de soixante-cinq ans en raison d’un « manque de données » pour les personnes plus âgées. Le 2 également, le président Emmanuel Macron déclare lors d’un entretien télévisé que « tous les Français adultes qui le souhaitent » pourront être vaccinés « d’ici à la fin de l’été ». […] Lire la suite

10-29 décembre 2020 France. Maintien de mesures de restriction face à la Covid-19.

Le 11, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire annonce la prolongation « au moins jusqu’à fin juin 2021 » des aides financières aux secteurs de l’hôtellerie-restauration, de l’événementiel, du sport et de la culture. Le 17, l’Élysée annonce que le président Emmanuel Macron a été testé positif à la Covid-19. Le chef de l’État se place en isolement pour une durée de sept jours. […] Lire la suite

23 juillet - 17 août 2020 France. Mise en cause de l'adjoint à la Culture à la Mairie de Paris.

Le 23, Christophe Girard renonce à son poste d’adjoint à la Culture à la Mairie de Paris. Sa démission était réclamée par des élues écologistes parisiennes, ainsi que par des associations féministes, qui organisaient le même jour une manifestation devant l’Hôtel de Ville. Christophe Girard est mis en cause pour ses relations avec l’écrivain Gabriel Matzneff, objet d’une enquête pour « viols sur mineurs » ouverte en janvier à la suite du témoignage de l’éditrice Vanessa Springora. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain TOURAINE, « CONTRE-CULTURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/contre-culture/