Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CONTRE-CULTURE

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

L'ensemble des courants de pensée, des mouvements et même des associations volontaires qui forment la contre-culture de l'époque contemporaine, dans les sociétés industrielles capitalistes, n'a pas d'unité propre. Il serait plus exact de parler d'oppositions culturelles. Mais l'unité historique du phénomène n'en est pas moins claire : il s'agit de l'ensemble des mouvements de marginalisation ou de contestation formés au moment d'une extension et d'une accélération d'une croissance organisée autour des exigences des grandes organisations : intégration interne, manipulation des besoins et des attitudes, répression de plus en plus forte des conduites qui « dévient » par rapport aux valeurs et aux normes qu'elles créent.

C'est aux États-Unis que la contre-culture est née, qu'elle a eu les effets les plus étendus et qu'elle a trouvé ses héros et ses analyses. L'influence américaine s'est étendue surtout à l'Europe occidentale, où cependant elle a été limitée par la force des mouvements ouvriers militants en France et en Italie. Partout la contre-culture s'est mêlée aux nouveaux mouvements contestataires, en particulier parmi les étudiants. Mais sans jamais se confondre avec eux et parfois en marquant nettement la distance entre le changement culturel et le conflit politique.

Bien que la même œuvre ou le même mouvement puissent avoir plusieurs significations, il faut distinguer à l'intérieur de la contre-culture des tendances très diverses, en particulier celles qu'on pourrait nommer la nouvelle culture, le refus, la recherche de l'équilibre, la rupture culturelle, la contestation culturelle.

La nouvelle culture

Renversant l'image traditionnelle du rôle des collèges, un sociologue américain (R. Flacks) a pensé que la révolte étudiante provenait du conflit entre les normes très traditionnelles, bureaucratiques, voire répressives, de l'enseignement et celles que des étudiants de niveau social élevé ont apprises dans des familles libérales et donnant beaucoup d'importance à l'expression, à l'affectivité, à la libre curiosité, à l'affaiblissement des contraintes et des interdits de tous ordres.

Charles A. Reich plus que tout autre a rendu populaire cette image d'une nouvelle époque de l'histoire américaine ; celle d'un passage du monde de la production, du travail pénible et de la règle à une société où la consommation, l'expression et la communication sont les valeurs souveraines. Bien auparavant, David Riesman avait fait pénétrer dans un très large public l'idée du passage de l'inner-directed à l'other-directed, de l'individu gouverné par sa conscience et ses principes à l'individu dirigé du dehors par le jugement des autres.

C'est la jeunesse qui introduit ces nouvelles conduites, qui seraient ainsi plus modernisatrices que contestataires. Leurs manifestations n'ont-elles pas été rapportées avec beaucoup de sollicitude par les mass media ? Les grands magazines de la classe moyenne, tels que Life, n'ont-ils pas accueilli très favorablement les innovations touchant les soins du corps, la mode et un nouveau type de relations interpersonnelles, sans d'ailleurs renoncer pour autant à défendre les valeurs « instrumentales » d'une société industrielle.

Des étudiants aux cadres dirigeants s'introduiraient de nouveaux types de comportements.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (E.H.E.S.S.).

Classification

Pour citer cet article

Alain TOURAINE. CONTRE-CULTURE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Média

Marcuse - crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Marcuse

Autres références

  • ANGER KENNETH (1927-2023)

    • Écrit par
    • 1 514 mots

    Kenneth Anger (Kenneth Wilbur Anglemyer), né le 3 février 1927 à Santa Monica et mort le 11 mai 2023 à Yucca Valley (Californie), fut un cinéaste d’avant-garde américain, pionnier du film queer et psychédélique, notamment avec son chef-d’œuvre Inauguration of the PleasureDome (1954)...

  • ANTHROPOLOGIE DES CULTURES URBAINES

    • Écrit par
    • 4 429 mots
    • 3 médias
    ...cultures dominantes. Dick Hebdige, dont les travaux (1979) sont considérés comme fondateurs des cultural studies, analyse ainsi le mouvement punk comme une contre-culture de résistance sociale par le signe, mais également comme une réaction en miroir à d’autres sous-cultures telles que le glam rock et le reggae....
  • ART URBAIN

    • Écrit par
    • 2 727 mots
    • 4 médias
    Tendu entre subculture et contre-culture, l'art urbain n'en est pas moins façonné, et ce dès l'origine, par les questions qui travaillent tout l'art du xxe siècle. Son éclosion doit tout à la fois à la crise de la représentation qu'inaugure le modernisme et à la volonté de mettre...
  • BLACK MOUNTAIN COLLEGE

    • Écrit par
    • 1 111 mots

    Nulle école, sans doute, n'a compté dans l'histoire de l'art moderne aux États-Unis autant que le Black Mountain College. Il n'a pourtant été ouvert qu'un peu plus d'une vingtaine d'années – de 1933 à 1956 – et n'était pas une école d'art, au sens où nous l'entendons d'un établissement d'enseignement...

  • Afficher les 27 références