CHARLES QUINT(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

1500 Naissance, à Gand, de Charles, fils de Philippe le Beau et de Jeanne la Folle.

1516 Il est proclamé roi d'Espagne et des Deux-Siciles et souverain des Amériques sous le nom de Charles Ier.

1519 Il est élu empereur sous le nom de Charles V (dit Charles Quint).

1521 Échec de la rencontre avec Martin Luther.

1522 Cortés nommé gouverneur de la Nouvelle-Espagne.

1524 Fondation du Conseil des Indes.

1525 Victoire de Pavie face au roi de France, François Ier.

1526 Mariage avec Isabelle de Portugal. Constitution de la Sainte Ligue (ou ligue de Cognac) réunissant contre Charles Quint François Ier, le roi d'Angleterre Henri VIII, les princes italiens et le pape Clément VII.

1529 Pizarro nommé gouverneur de Nouvelle-Castille.

1531 Constitution de la ligue de Smalkalde par les princes allemands protestants.

1545 Découverte du gisement d'argent du Potosí en Bolivie.

1555 Paix d'Augsbourg : reconnaissance du protestantisme dans les États allemands.

1556 Abdication au profit de son fils Philippe II, puis transmission du titre impérial à son frère Ferdinand.

1558 Mort de Charles Quint.

—  Sylvain VENAYRE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université de Grenoble-II

Classification


Autres références

«  CHARLES QUINT (1500-1558)  » est également traité dans :

CHARLES QUINT

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 4 221 mots
  •  • 3 médias

Mêlé au sort de tant de pays divers, Charles Quint, éternel voyageur, a partagé inégalement entre eux son temps. Né à Gand en 1500, il a résidé environ vingt-huit ans aux Pays-Bas, surtout pendant son enfance, dix-huit ans en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quint-charles/

CHARLES QUINT (empereur germanique)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

En 1516, Charles, le fils de Jeanne la Folle (et donc petit-fils des Rois Catholiques) a reçu la couronne d'Espagne. Trois ans plus tard, l'héritage de son père Philippe le Beau lui donna également l'empire des Habsbourg. Le roi Charles Ier devint alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-quint/#i_9436

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne du XVIe et du XVIIe s.

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 6 499 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Charles Quint et le rêve de l'unité (1519-1555) »  : […] De religieuse, la révolte de Luther passe sur le plan politique ; de mystique, elle devient sociale ; d'allemande, elle passe sur le plan européen. En face de Luther, l'empereur Charles Quint rêve de maintenir, puis de rétablir, face aux villes et aux princes, l'unité catholique et impériale. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-du-xvie-et-du-xviie-s/#i_9436

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Une galerie de princes »  : […] De fortes personnalités présidèrent aux destinées des régions de la Belgique actuelle au cours des xv e et xvi e  siècles. Après le fondateur Philippe le Hardi vint Jean sans Peur, obnubilé surtout par la France et Paris. Son assassinat par les Armagnacs déchaîna la haine de son fils Philippe le Bon contre la France. Mais la signature du traité d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/#i_9436

BOURBON CHARLES duc de (1490-1527) connétable de France

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 635 mots

Connétable de France sous François I er , puis général sous le principal adversaire du roi, Charles Quint, Charles de Bourbon est né le 17 février 1490 à Montpensier et mort le 6 mai 1527 à Rome. Deuxième fils de Gilbert, comte de Montpensier, chef de file de la branche cadette de la maison de Bourbon, le jeune Charles bénéficie d'une succession de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-bourbon/#i_9436

CAMP DU DRAP D'OR

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 353 mots

L'élection de Charles Quint comme empereur du Saint Empire romain germanique, le 28 juin 1519, signifie, face à la puissance française, l'« alliance », autour du noyau bourguignon puis espagnol, des pays limitrophes. Pour rétablir l'équilibre, compromis par l'afflux des richesses américaines, François I er est contraint de rechercher des alliés. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camp-du-drap-d-or/#i_9436

CLÉMENT VII, JULES DE MÉDICIS (1478-1534) pape (1523-1534)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 542 mots

Né à Florence, Jules de Médicis dut à la faveur de son cousin germain, Léon X, d'être archevêque de Florence et cardinal dès 1513 ; huit autres sièges (ou revenus) épiscopaux lui furent attribués, non successivement mais simultanément, jusqu'à son élection pontificale. La politique européenne fut la préoccupation première de Clément VII, l'Italie é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-de-clement-vii/#i_9436

DORIA ANDREA (1466-1560)

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 331 mots

Né à Oneglia, Andrea Doria mène longtemps une vie de condottiere, au service d'Innocent VIII, du duc d'Urbino, de Ferdinand I er de Naples, de Giovanni della Rovere, avant de passer en Corse pour y mater une insurrection. À partir de 1512, il lutte aux côtés des Fregoso contre les Français, maîtres de Gênes, puis, après la bataille de Marignan, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-doria/#i_9436

EUROPE : GUERRES DE RELIGION - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 363 mots

1531 Création de la Ligue de Smalkalde, union défensive des États protestants de l'Empire. Défaite de Zwingli et des troupes zurichoises à Cappel face aux catholiques ; les cantons suisses catholiques et protestants signent une « paix nationale ». 1547 Défaite protestante à Mühlberg face à l'empereur Charles Quint, qui tente d'imposer, par l'inté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-guerres-de-religion-reperes-chronologiques/#i_9436

FERDINAND Ier (1503-1564) empereur germanique (1558-1564)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 649 mots

Empereur germanique (1558-1564), roi de Bohême et de Hongrie (1526-1564), né le 10 mars 1503 à Alcalá de Henares (Espagne), mort le 25 juillet 1564 à Vienne. Ferdinand est le frère cadet de l'empereur Charles Quint. Il reçoit en partage l'Autriche ainsi que la régence des terres allemandes des Habsbourg et du Würtemberg. Pendant plus de trois dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-ier-1503-1564-empereur-germanique-1558-1564/#i_9436

FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 871 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'annexion du Calaisis et des Trois-Évêchés »  : […] Assez paradoxalement, ce ne fut pas vers le sud-est, où les efforts des Français s'étaient fait le plus sentir, que l'extension territoriale fut la plus importante et la plus durable, mais sur les frontières septentrionales et orientales du royaume. Pourtant, les premiers événements du siècle n'avaient guère été favorables à la monarchie française […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-formation-territoriale/#i_9436

FRANÇOIS Ier (1494-1547) roi de France (1515-1547)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 1 041 mots
  •  • 1 média

En 1515, en tant que chef de la branche des Valois-Angoulême, François I er succède à son cousin Louis XII, dont il a épousé la fille, Claude de France, l'année précédente. Son règne de trente-deux ans marque profondément le xvi e siècle français, transformant à l'extérieur les guerres d'Italie en un affrontement avec les Habsbourg, donnant, à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-ier/#i_9436

FUGGER LES

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 1 838 mots

Dans le chapitre « L'ascension : Jacob le Riche »  : […] Maître absolu de la firme, Jacob le Riche unit l'expérience de Rome, première place financière du monde, et de Venise, première place commerciale, siège du Fondaco dei Tedeschi. Outre les tissus et les épices, il entreprend le commerce des métaux et, au Tyrol, supplante, auprès de l'archiduc Sigismond, le Bavarois Baumgartner, de Kufstein. Après l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-fugger/#i_9436

GRANVELLE ANTOINE PERRENOT DE (1517-1586)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 434 mots

Fils de Nicolas Perrenot ministre de Charles Quint, ancien maréchal impérial à Besançon et conseiller du parlement de Dôle, Antoine de Granvelle se destine à la carrière ecclésiastique et devient évêque d'Arras en 1540. Ayant servi loyalement Charles Quint dont il est l'un des conseillers « bourguignons » tant au concile de Trente que lors de la ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/granvelle-antoine-perrenot-de/#i_9436

GUEVARA ANTONIO DE (1480?-1545)

  • Écrit par 
  • Augustin REDONDO
  •  • 674 mots

Né dans les Asturies de Santillane, il appartient à l'illustre lignage de Guevara, mais à une branche cadette bâtarde et de « pureté raciale » sans doute imparfaite, bien qu'en pleine ascension sociale. Porté en avant par le puissant clan familial, il semblait destiné à faire carrière à la cour. Cependant, les bouleversements politiques liés à la m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-de-guevara/#i_9436

GUILLAUME LE TACITURNE (1533-1584)

  • Écrit par 
  • Maurice BRAURE, 
  • Universalis
  •  • 1 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sous la protection de Charles Quint »  : […] Né à Dillenburg (actuel État de Hesse), le 24 avril 1533, Guillaume est l'aîné des cinq fils de Guillaume, comte de Nassau-Dillenburg, et de sa seconde femme Juliana, comtesse de Stolberg-Wernigerode, tous deux gagnés au luthéranisme. Héritier, à onze ans, de René de Chalon, son cousin, mort en 1544 sans enfant – la célèbre devise : « Je maintiendr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-le-taciturne/#i_9436

HABSBOURG

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 2 295 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La monarchie universelle : l'empire de Charles Quint (1519-1555) »  : […] La monarchie universelle était bien le but de Frédéric III, qui l'exprima dans sa devise A.E.I.O.U. ( Austriae est imperare orbi universo. Il appartient à l'Autriche de régner sur tout l'univers). Élu empereur en 1440 pour défendre les intérêts de la chrétienté et des princes allemands en Europe orientale, il ne ressemblait guère à son illustre an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habsbourg/#i_9436

HENRI VIII (1491-1547) roi d'Angleterre (1509-1547)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 969 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La fidélité à la tradition »  : […] Avant 1529, Henri VIII est davantage un continuateur qu'un innovateur. À l'heure des déchirements religieux sur le continent, après que Luther, en 1517, eut levé l'étendard d'une révolte contre Rome, le roi se veut le défenseur de l'orthodoxie. Il n'empêche pas les humanistes de conduire leur quête, permet sans difficulté à Thomas More de publier, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-viii/#i_9436

HENRI II (1519-1559) roi de France (1547-1559)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 893 mots
  •  • 2 médias

Fils de François I er , Henri II hérite, à la mort de son père en 1547, du plus puissant et du plus riche royaume européen, dont la cohésion contraste avec l'hétérogénéité de l'Empire des Habsbourg et la multiplicité de petits États ; mais il doit faire face à la coalition antifrançaise d'une partie de l'Europe occidentale. Le nouveau roi ne jouit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ii/#i_9436

JEANNE LA FOLLE (1479-1555) reine de Castille (1504-1555)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 587 mots
  •  • 1 média

Troisième enfant des Rois Catholiques Ferdinand d'Aragón et Isabelle de Castille (après Isabelle de Portugal et l'infant don Juan, prince des Asturies), Jeanne est fiancée à quinze ans au fils de l'empereur Maximilien, Philippe le Beau, archiduc d'Autriche . Le mariage a lieu à Lille en 1496 et, quatre ans plus tard, Jeanne met au monde à Gand le f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanne-la-folle/#i_9436

JUAN D'AUTRICHE don (1545-1578)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 316 mots

Fils naturel de Charles Quint et demi-frère de Philippe II, qui lui donne le nom de don Juan d'Autriche, ce vaillant capitaine s'illustre d'abord en réprimant un soulèvement des Maures à Grenade en 1570. En 1571, il est choisi pour commander la flotte que l'Espagne, Venise et le pape envoient contre les Turcs (deux cents galères et six galéasses fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-d-autriche/#i_9436

LOUISE DE SAVOIE (1476-1531)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 414 mots

Fille du remuant duc de Savoie, Philippe, et de Marguerite de Bourbon, Louise de Savoie épouse en 1490 le comte d'Angoulême, Charles de Valois (1460-1496), petit-fils de Louis d'Orléans. Anne de Bretagne n'ayant donné le jour qu'à un héritier mâle mort au bout de quelques jours en 1502, le fils de Louise (c'est François I er ), est proclamé roi de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louise-de-savoie/#i_9436

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La mise en œuvre du programme de la Réforme »  : […] À son retour de Worms, Luther fut mis en sûreté par l'Électeur Frédéric pour dix mois à la Wartburg, près d'Eisenach. Dans cette retraite, il écrivit divers ouvrages de polémique, notamment sa réponse à la condamnation qu'à son tour la Sorbonne avait prononcée contre lui et une réfutation de l'obligation de se confesser, la confession étant cepend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_9436

MAGELLAN FERNAND DE (1480 env.-1521)

  • Écrit par 
  • Mairin MITCHELL
  •  • 2 164 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Allégeance à l'Espagne »  : […] Magellan se rend alors en Espagne, et arrive à Séville le 20 octobre 1517. Il est rejoint par le cosmographe portugais Ruy Faleiro. Ensemble, ils se rendent à la cour de Valladolid. Renonçant à leur nationalité, les deux hommes offrent leurs services au roi Charles I er (le futur Charles Quint). Magalhães prend alors un nom espagnol : Fernando de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-de-magellan/#i_9436

MARGUERITE D'AUTRICHE (1480-1530) gouvernante des Pays-Bas

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 337 mots
  •  • 1 média

Fille de l'archiduc Maximilien de Habsbourg (futur empereur Maximilien I er ) et de Marie de Bourgogne, Marguerite fut fiancée en 1483 au dauphin, le futur roi Charles VIII de France, qui la renvoya en 1491 lorsqu'il épousa Anne de Bretagne. En avril 1497, elle épousa l'infant don Juan, qui mourut peu après. Remariée en 1501 avec Philibert II, duc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marguerite-d-autriche/#i_9436

MAURICE (1521-1553) duc puis électeur de Saxe (1547-1553)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 351 mots

Duc (1541-1553) puis électeur (1547-1553) de Saxe, né le 21 mars 1521 à Freiberg (Saxe), mort le 9 juillet 1553 à Sievershausen (Saxe). Membre de la branche albertine de la dynastie des Wettin, Maurice succède à son père, le duc Henri de Saxe, en 1541. Bien que protestant, il aide l'empereur catholique Charles Quint dans ses campagnes contre les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-1521-1553-duc-puis-electeur-de-saxe-1547-1553/#i_9436

NARVÁEZ PÁNFILO DE (1470 env.-1528)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 448 mots

Conquistador et explorateur espagnol, né vers 1470 à Valladolid, mort en 1528 dans le golfe du Mexique. Engagé dans l'armée dès sa jeunesse, Pánfilo de Narváez est l'un des premiers colons à s'installer dans l'île de la Jamaïque en 1509. Il commande par la suite une compagnie d'archers pendant l'expédition que mène Diego Velázquez de Cuellar pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panfilo-de-narvaez/#i_9436

PAUL III, ALESSANDRO FARNÈSE (1468-1549) pape (1534-1549)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 393 mots
  •  • 2 médias

Élevé à Rome et à la cour de Laurent le Magnifique à Florence, nommé cardinal à vingt-cinq ans par Alexandre VI, en 1493, Alessandro Farnèse cumulait de nombreux bénéfices ecclésiastiques, parmi lesquels plusieurs évêchés ; il attendit néanmoins jusqu'en 1519 pour se faire ordonner prêtre. Doyen du Sacré Collège sous Léon X, il fut élu pape le 13 o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-paul-iii/#i_9436

PAVIE BATAILLE DE (24 févr. 1525)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 246 mots

Bataille décisive de la guerre d'Italie qui opposa le roi de France François I er à l'empereur Habsbourg Charles V . Au terme de cette bataille, l'armée française, qui comptait vingt-huit mille hommes, se trouva anéantie et François I er , qui commandait cette armée, fut fait prisonnier. Il fut envoyé à Madrid où, l'année suivante, il conclut un t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-pavie/#i_9436

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 579 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Réflexes particularistes régionaux (fin du XVe siècle et XVIe siècle) »  : […] Le soulèvement contre l'Espagne au cours de la seconde moitié du xvi e  siècle revêtait-il un caractère progressiste ou conservateur ? La question n'a cessé de hanter les historiens tant néerlandais qu'étrangers. En général, on tend plutôt à le considérer comme conservateur. Il s'agit en effet de la résistance des particularismes locaux au phénomèn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_9436

PHILIPPE Ier LE MAGNANIME (1504-1567) landgrave de Hesse (1509-1567)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 717 mots

Prince ambitieux et valeureux, le landgrave de Hesse a été pendant vingt ans le chef incontesté des protestants, au point de constituer un danger pour Charles Quint. Pourtant Philippe I er a eu une jeunesse difficile : ayant perdu son père à l'âge de cinq ans, il est proclamé majeur en 1518. Aussitôt humilié par le rusé chevalier de Sickingen, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-ier-le-magnanime/#i_9436

RÉFORME

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 8 459 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Organisation et implantation de l'Église »  : […] À partir de 1525, Luther se préoccupa aussi de l'organisation de l'Église. Il mit au point une messe allemande qui devait servir de modèle à la plupart des territoires allemands luthériens. Mis à part l'usage de la langue vulgaire pour l'ensemble du culte et quelques petites suppressions dans le canon, était conservé le caractère traditionnel de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme/#i_9436

RELIGION GUERRES DE

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 4 619 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Luttes politiques et fanatisme religieux »  : […] La violence des luttes suscitées aux xvi e et xvii e  siècles par les désaccords religieux ne peut faire oublier que des ambitions politiques doublèrent souvent les desseins confessionnels. Si l'Invincible Armada (1588) avait été victorieuse d'Élisabeth, non seulement le catholicisme aurait été restauré outre-Manche, mais la concurrence maritime e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerres-de-religion/#i_9436

RUBÉNI DAVID (1483 env.-env. 1538)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 748 mots

Diplomate juif qui affirmait être l'ambassadeur d'un royaume juif de Khaibar en Arabie ( ?) auprès du pape Clément VII et qui visita les cours pontificale et portugaise, ainsi que plusieurs cités italiennes, afin de conclure une alliance entre la chrétienté et les Juifs contre les Turcs. David Rubéni se prétendait le fils du roi Salomon et le frère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-rubeni/#i_9436

SAINT EMPIRE ROMAIN GERMANIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 472 mots

962 Otton I er , vainqueur des Hongrois en 955, reçoit du pape Jean XII la couronne impériale à Rome (2 février). 972 Mariage de Théophano de Byzance et du futur Otton II (973-983), fils d'Otton I er . 1024 Mort d'Henri II (1002-1024). Succession difficile de Conrad II le Salique (1024-1039), qui inaugure la dynastie des empereurs franconiens. 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-empire-romain-germanique-reperes-chronologiques/#i_9436

SFORZA LES

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 301 mots

Muzio Attendolo (1369-1424), fils d'un paysan de Romagne, devenu condottiere, reçoit le surnom de Sforza en raison de sa force et doit à la gloire des armes la fortune de sa famille. Son fils François (1401-1466), lui aussi valeureux condottiere, soutenu par les Médicis, est nommé grand connétable du royaume de Naples. Il épouse une fille de Philip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-sforza/#i_9436

SMALKALDE LIGUE DE

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 469 mots

Alliance défensive conclue en 1531 par les princes allemands luthériens contre l'empereur Charles Quint. Après la diète d'Augsbourg (juin 1530), dont le recez menace les protestants d'une campagne militaire, les signataires de la Confession d'Augsbourg se réunissent à Smalkalde en décembre 1530 et se promettent aide mutuelle. Bien que les théologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligue-de-smalkalde/#i_9436

TRENTE (CONCILE DE)

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 3 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'attente du concile »  : […] Rome refusa de prendre à temps l'initiative salvatrice réclamée par Luther. Léon X et Clément VII pensaient qu'on ne pouvait plus revenir sur la solennelle condamnation des doctrines du moine augustin (bulle Exsurge Domine de 1520). Instruits par les précédents de Constance et de Bâle, ils redoutaient aussi une défaite de la papauté. Pontife depui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trente-concile-de/#i_9436

VALDÉS ALFONSO (1500 env.-1532) & JUAN DE (1490?-1541)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 212 mots

Les frères Valdés appartenaient à une famille de lettrés qui joua un rôle non négligeable dans la vie politique, religieuse et littéraire de l'Espagne et de son empire. Élevés dans les milieux humanistes, tous deux appréciaient fort Érasme, avec lequel ils correspondirent d'ailleurs. Secrétaire et latiniste officiel de Charles Quint, Alfonso s'illu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valdes-alfonso-et-juan-de/#i_9436

Pour citer l’article

Sylvain VENAYRE, « CHARLES QUINT - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-quint-reperes-chronologiques/