GAULLE CHARLES DE (1890-1970)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Charles de Gaulle et son épouse à Londres, 1941

Charles de Gaulle et son épouse à Londres, 1941
Crédits : Hulton Getty

photographie

Maurice Gamelin, 1939

Maurice Gamelin, 1939
Crédits : Hulton Getty

photographie

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Défaite de la France en 1940

Défaite de la France en 1940
Crédits : National Archives

vidéo

Tous les médias


L'empreinte qu'il aura laissée sur l'histoire de son temps, le caractère à la fois tragique et décisif de ses interventions dans la vie du pays, l'originalité exubérante de son personnage, l'ampleur de ses vues, les talents d'orateur, d'artiste et d'écrivain qu'il aura déployés pour les faire prévaloir, font sans doute de Charles de Gaulle le Français capital du xxe siècle.

De quelque façon que l'on juge la décision prise le 18 juin 1940 par ce général de brigade à titre temporaire, son comportement avec ses alliés, ses rapports avec la résistance intérieure, la politique menée à la Libération, son départ brusqué en janvier 1946, la création du Rassemblement du peuple français, les conditions de son retour en 1958 et de l'émancipation de l'Algérie, le caractère donné au régime de la Ve République et sa conception de la « grandeur », – on ne saurait nier que le général de Gaulle aura orienté un tiers de siècle de l'histoire de France, rendu à ce pays brisé par l'invasion nazie une espérance dont il ne dépendit pas de lui qu'elle fût plus créatrice et conféré à sa patrie, pendant dix ans, un poids dans les affaires du monde qui excédait manifestement les réalités matérielles de l'époque.

Charles de Gaulle et son épouse à Londres, 1941

Charles de Gaulle et son épouse à Londres, 1941

photographie

Le général Charles de Gaulle (1890-1970) et son épouse Yvonne, en 1941. De Gaulle a quitté la France en juin 1940 et est, à Londres, la tête de la France libre. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Les années de formation

C'est dans le milieu le plus traditionaliste et même le plus conservateur que Charles André Marie Joseph, troisième des cinq enfants d'Henri et de Jeanne de Gaulle, est né à Lille le 22 novembre 1890.

Du côté paternel, la famille issue de la petite noblesse normande (d'épée) et bourguignonne (de robe) était parisienne depuis plus d'un siècle. Du côté maternel, les Maillot étaient d'assez importants industriels (dentelles et tabac) du Nord, alliés à des familles irlandaise et badoise. De part et d'autre, on vénère le trône, l'autel et la patrie. De part et d'autre aussi, on a beaucoup écrit et publié – surtout la grand-mère de Charles, Joséphine.

Henri de Gaulle, père du futur général, professeur d'école libre, enseignant de vaste culture et de grande distinctio [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  GAULLE CHARLES DE (1890-1970)  » est également traité dans :

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 320 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Afrique noire francophone »  : […] Niger, dite entente Sahel-Bénin. La véritable question des années 1958 à 1960 était dans la définition des liens avec la France. En 1958, le général de Gaulle proposa une Communauté ; la France y conserverait des prérogatives dans des « domaines réservés ». En attendant de préciser les contours exacts du nouvel « ensemble », le général de Gaulle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-les-decolonisations/#i_9314

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 034 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le 13 mai 1958, naissance de la Ve République »  : […] Pierre Pflimlin, investi le jour même, se montrera impuissant à résoudre la crise. Le 15 mai, le général de Gaulle, sortant de son silence, se déclare « prêt à assumer les pouvoirs de la République ». Les manifestations de fraternisation entre Européens et musulmans se succèdent sur la place du Forum à Alger. Le 1er juin, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/#i_9314

ARMÉE - Doctrines et tactiques

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 7 993 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Moteur et guerre totale »  : […] des divisions blindées avec les autres armes elles-mêmes motorisées. Quant au colonel de Gaulle, il réclame la création d'un fer de lance blindé, fort de six divisions, servi par des soldats de métier et qui soit l'instrument propre à « créer l'événement ». Mais, seul de tous, Guderian peut passer à l'exécution. La théorie du char, élément capital […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-doctrines-et-tactiques/#i_9314

ARMISTICE DE 1940

  • Écrit par 
  • Guy ROSSI-LANDI
  •  • 929 mots
  •  • 1 média

L'armistice franco-allemand signé à Rethondes le 22 juin 1940 par le général Huntziger et le général Keitel reste l'un des sujets les plus controversés de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. La « drôle de guerre » a pris fin le 10 mai 1940 avec l'invasion de la Belgique et de la Hollande par l'armée allemande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armistice-de-1940/#i_9314

ASTIER DE LA VIGERIE EMMANUEL D' (1900-1969)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 874 mots

En mai 1942, d'Astier a rencontré à Londres le général de Gaulle, qui lui a fait plaider auprès de Roosevelt la cause des Français libres. C'est aussi parce qu'il a accompli plusieurs voyages clandestins depuis la France occupée que d'Astier est chargé, en janvier 1944, de persuader Winston Churchill qu'il est utile d'armer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-d-astier-de-la-vigerie/#i_9314

AUPHAN GABRIEL (1894-1982)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 990 mots

le 3 juin 1944. Son ordre de mission le chargeait : « de prendre, éventuellement, contact [...] avec le général de Gaulle, à l'effet de trouver au problème politique français, au moment de la libération du territoire, une solution de nature à empêcher la guerre civile et à réconcilier tous les Français de bonne foi ». Le chef de l'État français […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-auphan/#i_9314

BÉNOUVILLE PIERRE DE (1914-2001)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 760 mots

Jean Moulin à cette initiative fut nette car, dans ce premier semestre de 1943 où les États-Unis s'opposaient à la venue du général de Gaulle à Alger, les divisions de la Résistance intérieure affaiblissaient la capacité gouvernementale du Comité national français siégeant à Londres. Or la création du Conseil national de la Résistance visait à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-benouville/#i_9314

BICAMÉRISME ou BICAMÉRALISME

  • Écrit par 
  • Raymond FERRETTI
  •  • 5 321 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Représenter la société »  : […] en 1969 par référendum. Le nouveau Sénat qu'envisageait le général de Gaulle devait remplir une double fonction : représenter les collectivités territoriales et « les activités économiques, sociales et culturelles ». Il ressemblait à s'y méprendre au Sénat qu'il préconisait en 1946. Cependant, cette fois-ci il s'agissait de neutraliser la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bicamerisme-bicameralisme/#i_9314

BIDAULT GEORGES (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 915 mots
  •  • 2 médias

de conciliation, il évitera peut-être à la Libération une guerre civile. Le général de Gaulle, qui a le sens des symboles, le prend à ses côtés le 26 août 1944 pour descendre les Champs-Élysées, avant de faire de lui — seize jours plus tard — son ministre des Affaires étrangères. Fondée sur le tripartisme, la IVe République […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-bidault/#i_9314

BOISSIEU ALAIN DE (1914-2006)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 750 mots

l'attentat du Petit-Clamart, dans la voiture présidentielle mitraillée ; croix de guerre avec sept citations, il considérait qu'une huitième pouvait figurer sur sa tombe, les mots de Charles de Gaulle le 22 août 1962 : « Mon cher Alain, merci. Je crois que vous m'avez sauvé la vie. Dans les grandes occasions, vous avez la voix du commandement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-de-boissieu/#i_9314

BOUCHINET-SERREULLES CLAUDE (1912-2000)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 673 mots

nazisme en 1937-1938 lorsqu'il avait été attaché du conseiller commercial à Berlin. Officier d'ordonnance du général de Gaulle à partir du 26 juillet 1940, son « ami et compagnon de toutes les heures » et un de ses truchements dans les rapports franco-britanniques, il avait considéré l'entrée dans le combat sur le sol national comme un devoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bouchinet-serreulles/#i_9314

BRAZZAVILLE DISCOURS DE (1958)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 288 mots

Prononcé par le général de Gaulle, alors président du Conseil, au cours du voyage qu'il avait entrepris dans les territoires français d'Afrique, le discours de Brazzaville (24 août 1958) avait essentiellement pour but de présenter aux populations locales la Communauté destinée à remplacer l'Union française dans le cadre de la future Constitution de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/discours-de-brazzaville/#i_9314

BROUILLET RENÉ (1909-1992)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 929 mots

du C.N.R.S. La Libération de la France (édité en 1976), il évoquait Charles de Gaulle, « maître du chœur » de la cantate que fut la France combattante, « dépositaire des droits de la France vis-à-vis du monde, garant de la souveraineté de la nation ». C'est dans cette tâche qu'il l'avait assisté du 27 août 1944 au 20 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-brouillet/#i_9314

CHALLE MAURICE (1905-1979)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 1 054 mots

Le général de Gaulle, à son arrivée au pouvoir, lui rend son poste. Puis Maurice Challe est nommé, le ler octobre, adjoint interarmées au général Salan en Algérie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-challe/#i_9314

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 8 840 mots
  •  • 20 médias

Le retour du général de Gaulle au pouvoir s'explique par deux raisons principales. D'une part, le fonctionnement des institutions de la IVe République s'était révélé défaillant et l'Assemblée nationale n'arrivait pas à dégager des majorités de gouvernement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-gaullienne-1958-1969/#i_9314

C.N.R. (Conseil national de la Résistance)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 472 mots

le 27 mai 1943 sous la présidence de Jean Moulin. Celui-ci était le représentant du général de Gaulle depuis le 1er janvier 1942 ; il parvint à réunir des tendances divergentes et à faire reconnaître par la Résistance intérieure la légitimité de la Résistance de Londres. Le C.N.R. groupait des représentants des deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-national-de-la-resistance/#i_9314

COMITÉ FRANÇAIS DE LIBÉRATION NATIONALE (C.F.L.N.)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 695 mots
  •  • 5 médias

La première séance du Comité français de Libération nationale (C.F.L.N.), créé le 3 juin 1943, eut lieu le 4 juin à Alger, sous la coprésidence du général de Gaulle, représentant les Français de Londres, et du général Giraud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comite-francais-de-liberation-nationale/#i_9314

COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 972 mots
  •  • 3 médias

Instituée par la France et par la plupart des territoires de son ancien empire colonial dans le cadre de la Constitution de la Ve République du 4 octobre 1958, la Communauté française est destinée à remplacer l'Union française. Dès son retour au pouvoir, le 1er juin 1958, le général de Gaulle est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-francaise/#i_9314

CONSTITUTION DE LA Ve RÉPUBLIQUE (France)

  • Écrit par 
  • Arnaud LE PILLOUER
  •  • 3 427 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une présidence de la République marquée par de Gaulle »  : […] Dès sa prise de fonction, le général de Gaulle a imprimé sa marque aux nouvelles institutions : contrairement à la lettre de la Constitution, c'est au président qu'il est revenu de nommer mais aussi de congédier le Premier ministre, de fixer les grandes orientations de la politique nationale, et d'intervenir directement dans les domaines de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constitution-de-la-ve-republique-france/#i_9314

COUVE DE MURVILLE MAURICE (1907-1999)

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 713 mots

Gaulle, qui en fera pourtant bientôt un commissaire aux Finances. Les Américains décideront du changement de carrière de ce financier qui va se muer en diplomate. Comme ils lui reprochent d'avoir été trop proche des Allemands, de Gaulle l'éloigne d'Alger et le nomme délégué auprès de la Commission alliée pour les questions italiennes et balkaniques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-couve-de-murville/#i_9314

CRÉMIEUX-BRILHAC JEAN-LOUIS (1917-2015)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 050 mots
  •  • 1 média

le siècle. Il avait rédigé entre-temps une introduction pour l’édition, dans la collection de La Pléiade, des Mémoires de Charles de Gaulle. C'est aux éditions Gallimard qu'avaient paru ses maîtres-livres, Les Français de l'an 40 dont les deux tomes éclairèrent, en 1990, l'état réel du pays au moment où son armée s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-cremieux-brilhac/#i_9314

CRISE DE MAI 1968 EN FRANCE

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

Plongeant ses racines dans le mouvement de contestation parti de l'université de Nanterre le 22 mars, la crise de mai 1968 est, dans un premier temps, une révolte de la jeunesse protestant pêle-mêle contre la guerre du Vietnam, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crise-de-mai-1968-en-france/#i_9314

DEBRÉ MICHEL (1912-1996)

  • Écrit par 
  • Gérard PONTHIEU
  •  • 643 mots
  •  • 1 média

Fils du professeur de médecine Robert Debré, Michel Debré est né à Paris. Docteur en droit et diplômé de l'École libre des sciences politiques, il entre au Conseil d'État en 1934. Lieutenant en 1940, il est fait prisonnier et parvient à s'évader. En 1943, il est adjoint au délégué en France du gouvernement de Londres puis d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-debre/#i_9314

DELOUVRIER PAUL (1914-1995)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 083 mots

des mesures qui permettent le financement du plan, la modernisation de l'équipement, la mise en œuvre du Marché commun. Il reste, au cours de cette période, en retrait de la scène publique ; et les Français n'apprennent son nom qu'avec sa nomination, par le général de Gaulle, comme délégué général du gouvernement en Algérie, en décembre 1958 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-delouvrier/#i_9314

EFFEL JEAN (1908-1982)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 436 mots

Qu'il s'agisse d'éditorial politique ou de considérations sur l'univers, le dessin d'humour de Jean Effel associe la force de ses idées à la poétique d'une expression saluée unanimement : « La poésie, la féerie, une sorte d'émerveillement tout ensemble moqueur et sincère sont les armes préférées de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-effel/#i_9314

ÉPURATION (1944-1945)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 141 mots

En France, répression des actes de collaboration avec l'ennemi, en particulier à partir de l'été 1944. Dès le début de 1943, la mise à l'index de tous ceux qui avaient occupé de hautes fonctions dans le gouvernement de Vichy était décidée par les résistants et les gaullistes. En novembre 1943, l'Assemblée consultative d'Alger se prononce pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epuration/#i_9314

EUROPE - Histoire de l'idée européenne

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste DUROSELLE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 10 491 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Europe du Marché commun »  : […] de l'économie, avec l'espoir d'arriver à terme à une forte intégration politique des six pays signataires. Cet espoir pouvait-il être maintenu avec la chute de la IVe République et le retour au pouvoir du général de Gaulle ? Lui, et plus encore le parti qu'il avait créé, n'avaient-ils pas violemment combattu la politique allemande des Alliés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-histoire-de-l-idee-europeenne/#i_9314

F.F.L. (Forces françaises libres)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 584 mots
  •  • 4 médias

Reconnu par Churchill chef des Français libres le 28 juin 1940, le général de Gaulle signa un accord avec le gouvernement britannique par lequel il s'engageait à « assurer la restauration intégrale de l'indépendance et de la grandeur de la France » ; le gouvernement britannique autorisait la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forces-francaises-libres/#i_9314

FOCCART JACQUES (1913-1997)

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 771 mots

Il monte un réseau de résistance, termine avec le grade de lieutenant-colonel, mais il ne rencontre de Gaulle qu'en 1945. Lorsque le fondateur de la France libre quitte le pouvoir, il lui demande de participer à la création du R.P.F. Il y est spécialiste des questions coloniales. Dernier secrétaire général du Rassemblement du peuple français, où il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-foccart/#i_9314

FOUCHET CHRISTIAN (1911-1974)

  • Écrit par 
  • Michel SCHIFRES
  •  • 626 mots

du maréchal Pétain sollicitant l'armistice. Deux heures après cet appel, il s'envole pour Londres. Et, le 19, il rencontre le général de Gaulle, qui lui dit : « Croyez-moi, Fouchet, c'est nous qui jouons la bonne carte, la carte de la France. » Christian Fouchet commence alors sa mission auprès du gaullisme. Elle va durer plus de trente ans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-fouchet/#i_9314

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 045 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La modernisation par l'État »  : […] Cette condamnation n'est pas le fait de la seule gauche. Le général de Gaulle acquiesce pour l'essentiel. Même s'il s'oppose à certaines nationalisations (sidérurgie), il justifie leur principe : « C'est à l'État, aujourd'hui comme toujours, qu'il incombe de bâtir la puissance nationale, laquelle, maintenant, dépend de l'économie. Tel est à mes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-un-siecle-de-politique-economique/#i_9314

FRANCE (Histoire et institutions) - La France d'aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 6 685 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Échec de la République parlementaire »  : […] Alger et y proclament un Comité de salut public. La crainte d'un débarquement en métropole des parachutistes d'Algérie et de la guerre civile qui s'ensuivrait conduit alors l'Assemblée nationale à accepter en juin 1958 le retour au pouvoir du général de Gaulle et à lui accorder les pleins pouvoirs et le droit de rédiger une nouvelle Constitution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-la-france-d-aujourd-hui/#i_9314

FRENAY HENRI (1905-1988)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 597 mots

la durable inimitié des communistes et des gaullistes. Face à ces derniers et au général de Gaulle, les sentiments d'Henri Frenay furent ambigus. Sa première rencontre avec le général, à l'automne de 1942, fut placée sous le signe de la distance courtoise : « L'impassibilité du général me déconcerte, écrivit-il, mais, au fond, je l'admire. » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-frenay/#i_9314

GAULLISME

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 5 644 mots
  •  • 2 médias

Le gaullisme est malaisé à définir. Le mot revêt en effet des acceptions multiples. Il peut signifier tout à la fois fidélité à la personne du général de Gaulle, adhésion aux pratiques politiques qu'il a mises en œuvre, appartenance aux diverses formations partisanes organisées sous son inspiration de son vivant, ou encore après sa disparition. Or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaullisme/#i_9314

GÉOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe MOREAU DEFARGES
  •  • 6 208 mots

Dans le chapitre « La géopolitique dans l'affrontement Est-Ouest »  : […] la pieuvre soviétique par un partenariat entre les masses américaine et chinoise. À la même époque, de Gaulle, au pouvoir tout au long des années 1960, fait de la géopolitique sans le dire : lorsqu'il préconise – en vain – une Union des États européens (plan Fouchet en 1961-1962), c'est pour contrebalancer les États-Unis et l'U.R.S.S. ; en 1964, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geopolitique/#i_9314

GIRAUD HENRI (1879-1949)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 606 mots
  •  • 1 média

Brillant officier d'infanterie pendant la Première Guerre mondiale, Henri Giraud participe ensuite à la guerre du Rif, puis devient professeur à l'École de guerre (1927-1929). Général en 1930, il retourne au Maroc. En 1936, il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-giraud/#i_9314

GUÉNA YVES (1922-2016)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 884 mots
  •  • 1 média

Yves Guéna, né le 6 juillet 1922 à Brest (Finistère), n'a pas dix-huit ans quand il s'embarque vers l'Angleterre pour combattre avec de Gaulle. Ce volontaire se bat en Égypte puis en Libye et en Tunisie. S'il participe à la victoire alliée d'El-Alamein, c'est en Normandie, dans la 2e DB du général Leclerc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-guena/#i_9314

GUERRE D'ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 227 mots
  •  • 1 média

Algérie depuis 1830. La révolte prend vite de l'ampleur et, de janvier à septembre 1957, la « bataille d'Alger » sème la panique parmi les colons. Le 13 mai 1958, ceux-ci se révoltent à leur tour contre le gouvernement de la IVe République, contribuant à la chute de celle-ci et à l'avènement d'une Ve République dirigée par le général de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-d-algerie/#i_9314

GUERRE D'ALGÉRIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 217 mots

1er juin 1958 De Gaulle investi par l'Assemblée nationale, avec pouvoirs spéciaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie-reperes-chronologiques/#i_9314

GUERRE FROIDE

  • Écrit par 
  • André FONTAINE
  •  • 10 901 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « L'interdiction des essais nucléaires »  : […] Le général de Gaulle, de plus en plus, faisait bande à part. Faute d'avoir pu obtenir la création d'une organisation occidentale où la France aurait été l'égale des États-Unis et de la Grande-Bretagne, il avait décidé de réduire progressivement sa participation à l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (O.T.A.N.). Il entendait de toute façon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-froide/#i_9314

GUERRE MONDIALE (SECONDE)

  • Écrit par 
  • Henri MICHEL
  •  • 19 587 mots
  •  • 103 médias

Dans le chapitre « Le débarquement américain en Afrique du Nord »  : […] est le début d'un long imbroglio politique, marqué par une rupture entre les Américains, suivis des Britanniques, et le général de Gaulle, qu'approuve la Résistance clandestine. L'assassinat de Darlan et son remplacement par le général Giraud n'améliorent guère les choses. La législation et les hommes de Vichy demeurent en place en Afrique du Nord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-seconde/#i_9314

GUINÉE

  • Écrit par 
  • Monique BERTRAND, 
  • Bernard CHARLES, 
  • Agnès LAINÉ
  • , Universalis
  •  • 19 485 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'indépendance »  : […] e République française et provoque le retour au pouvoir du général de Gaulle. Une nouvelle Constitution est aussitôt mise en chantier. Pour les territoires d'outre-mer, déjà semi-autonomes, le débat se fait entre partisans de l'indépendance immédiate ; partisans d'une confédération d'États indépendants composée de la France et d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guinee/#i_9314

INDÉPENDANCE DE L'AFRIQUE NOIRE FRANÇAISE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 497 mots

13 décembre 1959 Dans un discours prononcé à Dakar, le général de Gaulle admet le principe d'une indépendance de la Fédération du Mali (censée réunir l'ex-Soudan français, le Sénégal, le Dahomey et la Haute-Volta, mais finalement réduite aux seuls Soudan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/independance-de-l-afrique-noire-francaise-reperes-chronologiques/#i_9314

JEANNENEY JEAN-MARCEL (1910-2010)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 825 mots

–, il dirigea le cabinet de son père, ministre d'État du gouvernement provisoire de septembre 1944 à novembre 1945. Appelé par Charles de Gaulle au comité Rueff en 1958, il contribua à la réforme économique et financière qui se concrétisa par le nouveau franc et la libéralisation des échanges. Ministre de l'Industrie de 1959 à 1962, Jean-Marcel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marcel-jeanneney/#i_9314

JOUHAUD EDMOND (1905-1995)

  • Écrit par 
  • Jean LACOUTURE
  •  • 869 mots
  •  • 1 média

algéroise contre toute négociation avec le F.L.N., événement qui va porter le général de Gaulle au pouvoir pour la défense de l'« Algérie française », le général Jouhaud, sans se désolidariser le moins du monde du mouvement que conduisent ses collègues Massu et Salan, ne se fait pas remarquer par un activisme particulier ; il est pourtant le seul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-jouhaud/#i_9314

JOXE LOUIS (1901-1991)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 971 mots

et l'établissement de leurs procès-verbaux lui reviennent grâce à la confiance du général de Gaulle qui ne cessera d'apprécier sa finesse, son sens des nuances, sa volonté de ne jamais s'égarer dans des choix excessifs. Il en fera un de ses ministres, sans interruption, de juillet 1959 à mai 1968, le plus souvent chargé de missions difficiles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-joxe/#i_9314

LECLERC PHILIPPE DE HAUTECLOCQUE dit (1902-1947) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 695 mots
  •  • 2 médias

Général français élevé à la dignité de maréchal à titre posthume en 1952. Ancien élève de Saint-Cyr et de Saumur, Philippe de Hauteclocque est reçu premier à l'École de guerre. Lieutenant de cavalerie au Maroc avant 1940, il a déjà fait preuve des qualités qui en feront un des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leclerc/#i_9314

LÉGITIMITÉ

  • Écrit par 
  • Paul BASTID
  •  • 4 455 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Légalité et légitimité du pouvoir »  : […] Et au fond tout le monde y tombe. C'était le cas des adversaires du général de Gaulle s'insurgeant à main armée contre sa politique algérienne. Ce n'était pas moins celui du général lui-même, prétendant avoir incarné depuis 1940 la légitimité nationale, alors que dans l'intervalle de nombreux gouvernements s'étaient constitués en dehors de lui, non […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legitimite/#i_9314

LÉVY JEAN-PIERRE (1911-1996)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 724 mots

et Henri Frenay. Franc-Tireur saluait en de Gaulle « le refus de céder, le sens de la grandeur nationale, un long héritage de gloire, la juste fierté d'un peuple qui, vendu, n'est pas vaincu » ; pour son fondateur et ses militants, « le miracle de la Résistance [était] d'avoir dressé sa puissance morale contre le triomphe du fer et de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-levy/#i_9314

LIBÉRATION, France (1944-1946)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 3 904 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Institutions »  : […] Reste la question des institutions. Le général de Gaulle a pris la tradition républicaine à contre-pied en imposant le référendum qui a lieu, lui aussi, le 21 octobre. Les deux questions posées (« Voulez-vous que l'Assemblée élue ce jour soit constituante » ? et « Si le corps électoral a répondu oui à la première question, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberation-france/#i_9314

LIBÉRATION ORDRE DE LA

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 742 mots

Destiné à « récompenser les personnes ou les collectivités militaires et civiles qui se seront signalées d'une manière exceptionnelle dans l'œuvre de libération de la France et de son empire », l'ordre de la Libération est fondé par Charles de Gaulle dès le 16 novembre 1940. Si le chef des Français libres considère qu’il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-de-la-liberation/#i_9314

MACMILLAN HAROLD (1894-1986)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 572 mots
  •  • 1 média

Premier ministre conservateur de la Grande-Bretagne, de 1957 à 1963. D'origine bourgeoise, apparenté à la haute aristocratie par son mariage, Harold MacMillan a représenté, dans les années trente, un courant réformateur au sein de son parti : il s'est alors fait l'avocat d'interventions étatiques plus poussées dans la vie économique et s'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-macmillan/#i_9314

MAI-68

  • Écrit par 
  • Danielle TARTAKOWSKY
  •  • 2 746 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une crise politique »  : […] n'épargnent pas la majorité gouvernementale, la question de l'après-gaullisme paraissant ouvertement posé en son sein. Le 24 mai, le général de Gaulle abandonne à son Premier ministre la carte de la négociation et se réserve d'annoncer au pays un référendum visant à instaurer la participation et la régionalisation. Sans résultats probants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68/#i_9314

MAI-68 (photographies et affiches)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 317 mots

Les premières affiches furent tirées en nombre très limité sur une presse à bras. Ainsi « La chienlit c'est lui », une lithographie en rouge sur papier (42 × 30 cm), fut réalisée six heures après l'allocution du général de Gaulle, le 19 mai à la radio. La production dépassa rapidement les 25 000 exemplaires après l'introduction de la sérigraphie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68-photographies-et-affiches/#i_9314

MAI-68 VU DE L'ÉTRANGER (dir. M. Vaïsse)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 985 mots

gaulliste n'entraîne un changement radical de la politique française dans la région. D'autres, au contraire, se réjouissent plus ou moins explicitement des difficultés rencontrées par le général de Gaulle. Tandis que l'on célèbre à Pékin le « juste combat » mené en France par les étudiants et les ouvriers et que l'on dénonce la férocité de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68-vu-de-l-etranger/#i_9314

MALRAUX ANDRÉ

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 9 030 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le dialogue avec de Gaulle »  : […] son départ des affaires que le gaullisme de Malraux prend sa vraie figure – tel qu'en lui-même enfin l'écriture le change. Charles de Gaulle, dans ses Mémoires d'espoir (1970), avait déjà légué à la postérité l'effigie d'un inspirateur suprême : « À ma droite, j'ai et j'aurai toujours André Malraux. La présence à mes côtés de cet ami génial, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-malraux/#i_9314

MASSU JACQUES (1908-2002)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 813 mots

Président du Comité de salut public créé le 13 mai 1958, Massu appelle au retour du général de Gaulle mais, en janvier 1960, il dénonce l'autodétermination évoquée par ce dernier dans son allocution de septembre 1959. Considérant qu'il a « dépouillé son loyalisme », l'Élysée exige son rappel. Il s'ensuit la semaine des barricades, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-massu/#i_9314

MAYER DANIEL (1909-1996)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 985 mots

édita sa plaidoirie du procès de Riom et contribua à faire connaître la prise de position gaulliste de l'ancien président du Conseil qui écrivait, le 21 octobre 1942, que la force du général était « de personnifier la résistance et la résurrection nationales » et qu'il tenait donc « pour une lourde faute d'apporter à la collaboration [avec de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-mayer/#i_9314

MESSMER PIERRE (1916-2007)

  • Écrit par 
  • Jean JOANA
  •  • 783 mots

le Sénégal, le 6 février 1960, Messmer est nommé ministre des Armées par le général de Gaulle et débute ainsi une carrière politique de premier plan. Travaillant directement sous l'autorité de ce dernier, il va établir un record de longévité à ce poste sous la Ve République, en l'occupant pendant neuf ans. Il est d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-messmer/#i_9314

MILITAIRE INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 8 502 mots

Dans le chapitre « Le poids du complexe militaro-industriel »  : […] En France, la politique de dissuasion nucléaire voulue et mise en place par le général de Gaulle a contribué tout autant à l'édification d'un nouveau complexe militaro-industriel, puisque le nucléaire militaire devait se décliner pour satisfaire les trois armées (Terre, Air, Marine), d'où la mise au point de moyens militaires considérables. Quoique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-militaire/#i_9314

MITTERRAND FRANÇOIS (1916-1996)

  • Écrit par 
  • Gérard GRUNBERG
  •  • 1 863 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une longue carrière politique »  : […] très tôt, en décembre 1943, celui qui sera son principal adversaire et compétiteur, le général de Gaulle. Celui-ci veut fusionner le Mouvement national des prisonniers de guerre et déportés, dont François Mitterrand est le principal responsable, dans une organisation unifiée. François Mitterrand s'y oppose. Son refus d'allégeance au chef de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-mitterrand/#i_9314

MOISAN ROLAND (1907-1987)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 747 mots

de ses sujets et par des trouvailles issues de l'actualité, Moisan fait du général de Gaulle l'équivalent de ce que fut Louis-Philippe pour Philippon ou Thiers pour André Gill : le symbole de tout un ordre social, économique et politique. C'est la chronique intitulée La Cour, tenue par André Ribaud, qui lui donne l'occasion de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-moisan/#i_9314

MONNERVILLE GASTON (1897-1991)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 766 mots

Si l'on a retenu son opposition à de Gaulle, on oublie parfois que Gaston Monnerville a participé au retour au pouvoir du général. Lorsqu'en 1958 le président René Coty envisage de rappeler l'« ermite de Colombey », il lui envoie deux émissaires, les deux présidents des assemblées, André Le Troquer et Gaston Monnerville, qui le rencontreront […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-monnerville/#i_9314

MONNET JEAN (1888-1979)

  • Écrit par 
  • Pierre GERBET
  •  • 2 041 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La construction européenne »  : […] la mise en œuvre et s'en faire le défenseur. Le retour au pouvoir du général de Gaulle ne lui rendait pas la tâche facile. L'Europe des États voulue par le président de la République française n'était pas celle que souhaitait l'apôtre de la mise en commun. Cependant, avec réalisme, Jean Monnet ne sous-estimait pas l'impulsion politique que de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-monnet/#i_9314

MOORE FRED (1920-2017)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 783 mots

et la Tunisie. Réchappé de trois tirs au but au printemps 1943, le « lieutenant Baraka » fit partie pendant quelques semaines, à Alger, de la garde d'honneur du général de Gaulle, alors coprésident du Comité français de la libération nationale. Au sein de la Force L du général Leclerc, il se prépara aux engagements du 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fred-moore/#i_9314

MOULIN JEAN (1899-1943)

  • Écrit par 
  • Daniel CORDIER, 
  • Bénédicte VERGEZ-CHAIGNON
  • , Universalis
  •  • 1 787 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sous l'autorité du général de Gaulle »  : […] Sa rencontre avec de Gaulle, le 25 octobre 1941, est décisive. Alors qu'il ignorait presque tout de la France libre, Moulin est convaincu par le projet du général de maintenir la France dans la guerre au nom d'une légitimité supplantant la légalité de Vichy. Sa vision de la résistance métropolitaine emporte l'adhésion de De Gaulle, qui le charge, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-moulin/#i_9314

NEUWIRTH LUCIEN (1924-2013)

  • Écrit par 
  • François AUDIGIER
  •  • 698 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le gaulliste »  : […] de France). Il devient adjoint au maire en 1953. En 1956, membre du comité directeur du Centre national des républicains sociaux, il est battu aux législatives. Début 1958, il propose que l’Association des Français libres appelle au retour de De Gaulle, puis part forcer le destin en Algérie après avoir informé le général de ses intentions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-neuwirth/#i_9314

OCCUPATION (France)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 6 045 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Unité et diversité de la Résistance »  : […] ralliement de l'armée d'Afrique (116 000 hommes) au camp anglo-américain. Mais les relations entre giraudistes et gaullistes restent difficiles, même après la rencontre des deux chefs à Anfa (Casablanca) en janvier 1943, d'autant que Giraud ne rompt pas avec l'ordre vichyste. Le Comité français de libération nationale (C.F.L.N.) n'est créé sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/occupation-france/#i_9314

OCCUPATION (FRANCE) - Mémoires et débats

  • Écrit par 
  • Laurent DOUZOU
  •  • 3 875 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une mémoire précoce »  : […] l'accès exclusif de l'auteur à des archives alors inaccessibles. Puis, la parution, de 1954 à 1959, des Mémoires de guerre du général de Gaulle frappe encore plus les esprits. Les résistants de l'intérieur y occupent une place importante, mais il exalte avant tout l'épopée de la France libre et, de manière altière, sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/occupation-france-memoires-et-debats/#i_9314

O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

  • Écrit par 
  • André FONTAINE, 
  • Pierre MELANDRI, 
  • Guillaume PARMENTIER
  • , Universalis
  •  • 16 045 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Les rivalités franco-américaines »  : […] Dès le 17 septembre 1958, le général de Gaulle reprenait sous une forme beaucoup plus directe les griefs que ses prédécesseurs avaient exprimés. Remarquant que « l'alliance occidentale ne répondait plus aux conditions nécessaires de la sécurité », il proposait l'établissement de ce que l'on appellerait un « directoire à trois ». Il s'agissait pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-du-traite-de-l-atlantique-nord/#i_9314

PASSY ANDRÉ DEWAVRIN, dit LE COLONEL (1911-1999)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 723 mots

à Saint-Cyr en 1938-1939. Rapatrié de Norvège, cet officier de vingt-neuf ans rallie de Gaulle dès la fin de juin 1940 et devient chef des 2e et 3e bureaux d'un état-major encore très réduit. Avec l'industriel André Manuel, il constitue à Londres un service de renseignements entièrement français, soucieux de « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passy/#i_9314

PFLIMLIN PIERRE (1907-2000)

  • Écrit par 
  • Paul COLLOWALD
  •  • 779 mots

de devenir président du Conseil entre les 13 et 28 mai 1958 dans des conditions particulièrement dramatiques. C'est lui qui passa le relais au dernier chef de gouvernement de la IVe république, le général de Gaulle. Sur ce point, et notamment sur l'entretien nocturne et décisif avec le général, à Saint-Cloud, le 27 mai, Pierre Pflimlin avait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-pflimlin/#i_9314

PISANI EDGARD (1918-2016)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 936 mots
  •  • 1 média

Debré eût préféré une personnalité d'un esprit moins indépendant, il devait reconnaître l'efficacité de celui dont Charles de Gaulle avait apprécié les actes de 1944 et l'attitude en Haute-Marne. Pour le fondateur de la Ve République, l'exode des paysans les faisait quitter « une existence médiocre mais assurée » pour ne gagner que « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgard-pisani/#i_9314

POMPIDOU GEORGES (1911-1974)

  • Écrit par 
  • Arnault SKORNICKI
  •  • 2 364 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un professeur tombé en politique »  : […] Rassemblement du peuple français (R.P.F.), et se trouve propulsé dans le premier cercle du général dès 1947. Ce dernier apprécie en lui une loyauté mise à l'épreuve en ce début de traversée du désert, de précieuses qualités d'organisateur et de rares dons intellectuels : il en fait son directeur de cabinet en 1948. Désormais, l'accès à de Gaulle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-pompidou/#i_9314

PROMULGATION DE LA CONSTITUTION DE LA Ve RÉPUBLIQUE (France)

  • Écrit par 
  • Wanda MASTOR
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Adoptée par référendum le 28 septembre et promulguée le 4 octobre 1958, la Constitution de la Ve République a pu être présentée au départ comme consacrant un régime parlementaire. Les critères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constitution-de-la-ve-republique/#i_9314

PUTSCH DES GÉNÉRAUX (1961)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 379 mots
  •  • 1 média

À la suite de la conférence de presse du 11 avril 1961 où le président de Gaulle précise ses intentions quant à l'Algérie, les généraux Challe, Jouhaud et Zeller quittent la France et prennent le pouvoir à Alger dans la nuit du 21 au 22 avril. Venant d'Espagne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/putsch-des-generaux/#i_9314

QUATRIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 078 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La fin de la IVe République »  : […] militaires proclament à Alger un Comité de salut public. La guerre civile et le coup de force menacent. Le général de Gaulle va apparaître comme un recours. Il sera le dernier président du Conseil de la IVe République, investi début juin par l'Assemblée avec les pleins pouvoirs pour six mois. Son gouvernement, composé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatrieme-republique/#i_9314

RÉFÉRENDUM

  • Écrit par 
  • Edmond JOUVE
  •  • 2 831 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une utilisation délicate »  : […] de ce type permettent au peuple en corps de se prononcer sur un texte. Mais des déformations existent. Ainsi, sous les septennats du général de Gaulle, le référendum avait essentiellement pour objet d'aider le chef de l'État à surmonter des crises. Ses effets étaient surtout d'ordre thérapeutique, quant à une situation jugée par lui malsaine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/referendum/#i_9314

REFUS ET VIOLENCES (J. Verdès-Leroux)

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 1 648 mots

et qu'on n'a pas à y chercher des émois. Mais Benda n'a guère mis en pratique ce conseil. Le général de Gaulle n'a-t-il pas su ménager aux Français, dans sa recherche obstinée de la grandeur, de bien précieux émois ? L'auteur de ce beau livre n'a-t-il pas été animé d'un émoi bien légitime en bannissant de la mémoire française (et contre la thèse de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/refus-et-violences/#i_9314

SAKIET SIDI YOUCEF AFFAIRE DE (1958)

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 273 mots

») ; plus que jamais l'autorité de la IVe République est contestée et l'on voit se manifester, pour la première fois depuis son départ des affaires, le général de Gaulle lui-même, qui reçoit Masmoudi à sa résidence de Colombey. Ainsi, trois mois avant les événements de mai, de Gaulle se donne pour l'homme de l'arbitrage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-de-sakiet-sidi-youcef/#i_9314

SAVARY ALAIN (1918-1988)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 1 316 mots

l'arraisonnement de l'avion qui transportait Ben Bella et un certain nombre de chefs du F.L.N. entre Rabat et Tunis. « Non » à Guy Mollet, mais bientôt également « non » à de Gaulle. Le 1er juin 1958, Alain Savary vote avec 223 autres députés, dont Pierre Mendès France et François Mitterrand, contre le retour du général aux affaires. Il quitte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-savary/#i_9314

SÉNAT (France)

  • Écrit par 
  • Arnaud LE PILLOUER
  •  • 2 656 mots
  •  • 2 médias

parfois, à contrecœur (comme en 1946). Tel a donc été le cas, également, en 1958. De Gaulle, cependant, avait développé (depuis son discours de Bayeux, en 1946) une conception originale du Sénat, qu'il imaginait comme une chambre représentant (au moins en partie) « les forces vives de la Nation », c'est-à-dire comportant des délégués des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senat/#i_9314

SÉNÉGAL

  • Écrit par 
  • François BOST, 
  • Vincent FOUCHER
  •  • 10 068 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La fin de la période coloniale : une ouverture politique progressive »  : […] et les tensions au sein de la classe politique sénégalaise montent, lorsque, en 1958, le général de Gaulle propose aux territoires d'outre-mer de faire partie d'une Communauté d'États avec la France. Après des hésitations, soucieux de ne pas rompre les liens avec cette dernière, Senghor et Dia acceptent la proposition gaullienne. Rassemblée au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senegal/#i_9314

SOAMES CHRISTOPHER (1920-1987)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 968 mots

à Paris : ancien de Bir-Hakeim, attaché militaire adjoint à Paris en 1947, ami de la France, il paraît bien placé pour convaincre le général de Gaulle de la volonté britannique de s'intégrer à l'Europe et de la nécessité de lever le veto français. Soutenu en particulier par Michel Debré, il obtient du président français une entrevue qui devait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christopher-soames/#i_9314

SOUSTELLE JACQUES (1912-1990)

  • Écrit par 
  • Christian DUVERGER
  •  • 1 226 mots
  •  • 1 média

de Soustelle : militant de l'extrême gauche non communiste, il rallie le général de Gaulle et la France libre à Londres dès juillet 1940. Il reçoit la charge de coordonner les services de renseignements, ce dont il s'acquittera jusqu'à la fin des hostilités. Ministre de l'lnformation en 1945 puis ministre des Colonies, Jacques Soustelle exerce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-soustelle/#i_9314

TREIZE MAI 1958

  • Écrit par 
  • Pierre-Robert LECLERCQ
  •  • 602 mots
  •  • 1 média

Le 15 avril 1958, accusé d'avoir trop cédé aux « bons offices » américains, le gouvernement présidé par Félix Gaillard est mis en minorité. Politiquement, le 13 mai, qui deviendra une date historique, commence ; il s'achèvera six semaines plus tard, le 1er juin, lorsque l'investiture sera accordée au ministère présidé par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/treize-mai-1958/#i_9314

TRICOT BERNARD (1920-2000)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 737 mots

réorganisa le Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (S.D.E.C.E.). De 1967 à 1969, Bernard Tricot fut enfin secrétaire général de la présidence de la République. S'il n'a pas été aveuglé par le général septuagénaire, il fut le grand témoin de ses irritations pendant le printemps de 1968 et de la manière dont de Gaulle reprit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-tricot/#i_9314

U.M.P. (Union pour un mouvement populaire)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON, 
  • Universalis
  •  • 3 333 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une machine électorale au service de son leader »  : […] Les partis gaullistes étaient nés pour soutenir le général de Gaulle. Ses idées et son action suffisaient à définir le programme du rassemblement ou de l'union, qui ne se percevait pas comme un parti comme les autres. Cette culture du chef charismatique s'est prolongée très longtemps, au moins jusqu'en 1998, la réforme des statuts prévoyant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-pour-un-mouvement-populaire/#i_9314

VALLON LOUIS (1901-1981)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 1 006 mots

de façon intermittente, à l'Assemblée consultative d'Alger en 1943-1944, il devient, à la Libération, le directeur adjoint du cabinet du général de Gaulle, alors président du gouvernement provisoire de la République. Il reste à ce poste jusqu'au départ du général en 1946. Nommé directeur de l'Administration des monnaies et médailles (l946-1951), il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-vallon/#i_9314

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean LACOUTURE, « GAULLE CHARLES DE - (1890-1970) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-gaulle/