SUEZ CANAL DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nationalisation et fermeture du canal

La Compagnie du canal de Suez avait obtenu une concession de 99 ans qui devait expirer le 17 novembre 1968. Le 26 juillet 1956, dans une situation politique complexe, le colonel Nasser, président de la République égyptienne, la nationalisa. Cette décision fut refusée par la France et le Royaume-Uni, qui réunirent à Londres trois conférences des usagers du canal, puis, après le rejet par le président Nasser des propositions formulées, saisirent le Conseil de sécurité. Avant que celui-ci n'ait pris une décision, le 29 octobre, l'armée israélienne entrait en Égypte, précédant de quelques jours une intervention franco-britannique. Devant les pressions internationales, en particulier celles des États-Unis et de l'U.R.S.S., les puissances attaquantes durent bientôt retirer leurs troupes. Mais, dès le début du conflit, les Égyptiens avaient bloqué le canal en y coulant une quarantaine de navires. Les Nations unies se chargèrent de la remise en état du canal, qui fut de nouveau ouvert à la navigation en avril 1957.

Nationalisation du canal de Suez

Nationalisation du canal de Suez

Photographie

Nasser à son retour au Caire, le 1er août 1956, après l'annonce de la nationalisation du canal de Suez. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Contre l'intervention de Suez

Contre l'intervention de Suez

Photographie

Une manifestation à Trafalgar Square, à Londres, contre l'engagement du gouvernement britannique dans l'intervention de Suez, en 1956. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Blocus du canal de Suez

Blocus du canal de Suez

Photographie

Novembre 1956 : les Égyptiens ont coulé des navires à Port-Saïd pour bloquer l'entrée nord du canal. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le 24 avril 1957, l'Égypte adressa au secrétaire général de l'O.N.U. une déclaration dans laquelle elle s'engageait à respecter la convention de 1888 et à accepter l'arbitrage de la Cour internationale de la Haye en cas de conflit. Les actionnaires de la Compagnie reçurent à titre d'indemnisation 28 millions de livres égyptiennes, le dernier versement étant effectué en janvier 1963.

À partir de la réouverture de 1957, l'Égypte géra seule le canal, à la satisfaction de tous les usagers, exception faite d'Israël, dont les navires et les marchandises continuèrent à être privés du bénéfice de cette voie d'eau.

Au mois de juin 1967 éclata une nouvelle guerre égypto-israélienne. Les Israéliens, après deux journées de combats, occupèrent la rive orientale du canal qui fut alors fermé. Entre juin 1967 et novembre 1973, les deux rives du canal ont été fortifiées par l'Égypte et par Israël. La réouverture du canal est intervenue le 5 juin 1975.

Prisonniers de guerre égyptiens

Prisonniers de guerre égyptiens

Photographie

Sur le front du canal de Suez, des prisonniers égyptiens, les yeux bandés, sont conduits par un soldat israélien, lors de la guerre de Kippour, en 1973. 

Crédits : Daniel Rosenblum/ Archive Photos/ Getty Images

Afficher

Cette fermeture a entraîné pour l'Égypte une pert [...]


Médias de l’article

Égypte : carte physique

Égypte : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Canal de Suez en construction

Canal de Suez en construction
Crédits : Otto Herschan/ Getty Images

photographie

Canal de Suez

Canal de Suez
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Nationalisation du canal de Suez

Nationalisation du canal de Suez
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  SUEZ CANAL DE  » est également traité dans :

OUVERTURE DU CANAL DE SUEZ

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 177 mots
  •  • 1 média

Le 17 novembre 1869, l'impératrice Eugénie, à bord du yacht Aigle, inaugurait le canal qui relie la mer Méditerranée à la mer Rouge. Le projet était certes ancien (l'Égypte pharaonique avait percé un premier canal, disparu depuis le viiie siè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouverture-du-canal-de-suez/#i_26976

SUEZ AFFAIRE DE (1956)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 280 mots
  •  • 1 média

Le 22 décembre 1956, le rembarquement du corps expéditionnaire franco-britannique à Port-Saïd (Égypte) illustre les nouveaux rapports de forces internationaux de l'après-1945. En nationalisant le 26 juillet 1956 le canal de Suez, le leader égyptien Nasser entendait affirmer la force du monde arabe et la fierté des nations ex-colonisées, au détriment des intérêts et de l'orgueil des puissances impé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-de-suez/#i_26976

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une terre de conflits : le prix à payer »  : […] Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Moyen-Orient est le théâtre de nombreux conflits de nature diverse. Les facteurs de crise sont multiples et s'entremêlent étroitement. Jusqu'en 1990, les conflits restent cantonnés dans un strict cadre régional, les puissances extrarégionales n'interviennent pas ouvertement ; depuis lors, ils ont pris une dimension internationale. La création de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/#i_26976

ÉGYPTE - Géographie

  • Écrit par 
  • Éric DENIS
  •  • 5 784 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les déserts et le canal »  : […] Moins de 2 p. 100 de la population vit dans les déserts et sur les littoraux. De 1986 à 1996, les pôles touristiques de la mer Rouge, les nouvelles bonifications et les activités minières ont attiré moins de 3 p. 100 de la croissance démographique, soit 300 000 personnes – et seulement des hommes, signe de migrations temporaires. Même l'axe du canal de Suez n'a pas eu grande incidence sur le redé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-geographie/#i_26976

ÉGYPTE - L'Égypte coloniale

  • Écrit par 
  • Nada TOMICHE
  •  • 6 521 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les premiers successeurs »  : […] À la fin de sa vie, en 1847, Muḥammad ‘Alī place son fils et brillant second, Ibrāhīm, sur le trône, pour matérialiser l'accord par lequel la Porte reconnaissait les droits de l'aîné de la famille au trône. Mais Ibrāhīm meurt neuf mois avant son père, le 10 novembre 1848. Son neveu ‘Abbās I er lui succède. Opposé à l'esprit novateur de ses prédécesseurs, il ferme les usines encore en fonctionneme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-coloniale/#i_26976

ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

  • Écrit par 
  • Sandrine GAMBLIN, 
  • Robert SANTUCCI
  •  • 36 086 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Anouar Sadate maître du terrain »  : […] Débarrassé de ses rivaux, le nouveau raïs annonce, le 15 mai, des élections libres, de nouvelles institutions, un nouvel État. Symboliquement, il fait brûler des enregistrements téléphoniques dans la cour du ministère de l'Intérieur et donne le premier coup de pioche pour la démolition du pénitencier de Tourah. Plusieurs centaines de Frères musulmans sont libérés, et 112 magistrats écartés en 1969 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-republicaine/#i_26976

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 14 249 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Navigation et mouvements commerciaux »  : […] Les formes anciennes de la navigation s'étaient maintenues jusqu'au milieu du xix e  siècle : itinéraires traditionnels des voiliers par la route des îles, affrètement de port en port du country captain naviguant pour son propre compte. Une âpre concurrence opposait les Indiamen américains et anglais. Dans les années 1840-1860, clippers et vapeurs apportent les transformations décisives. L'appar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-indien/#i_26976

LESSEPS FERDINAND vicomte de (1805-1894)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 236 mots

Diplomate, Ferdinand de Lesseps occupa des postes successifs en Égypte, où il devint l'ami du prince héritier Sa‘īd. Ministre à Madrid, puis à Rome en 1849, au moment de l'intervention des troupes françaises, il y signa un accord qui dépassait ses pouvoirs et fut désavoué. Il quitta alors la diplomatie. Après l'accession au trône de son ami Sa‘īd pacha (1854), il conçut le projet d'un percement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-lesseps/#i_26976

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 18 410 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Permanences et mutations »  : […] Du fait de la raréfaction des échanges à long rayon, les tendances « cantonalistes » se sont renforcées, avec l'association plaine-montagne et les étroites navigations côtières. Les grands courants sont lents à reprendre, gênés par la conjoncture économique, les troubles politiques, les épidémies, les exploits des corsaires grecs. Dans les années 1835-1845, entre ces mondes en grande partie isolés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-mediterranee/#i_26976

MÉDITERRANÉE MER

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • François DOUMENGE, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • Universalis
  •  • 4 808 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Biologie »  : […] Particulièrement pauvre en éléments nutritifs (notamment le phosphore), la Méditerranée a une productivité plus basse que celle des eaux océaniques. La croissance des organismes y est souvent ralentie et le cycle reproducteur moins actif. De plus, la biosphère y est menacée par des pollutions diverses, en progression constante depuis la dernière guerre mondiale. Le peuplement est formé en majorité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-mediterranee/#i_26976

PORT-SAÏD

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 349 mots
  •  • 1 média

Port égyptien situé au débouché du canal de Suez (Qanat as Suways), sur la mer Méditerranée. Port-Saïd (Būr Sa‘īd), installé sur la rive occidentale du canal, s'adjoint un quartier résidentiel sur la rive orientale : Būr Fu‘ād (ancien Port-Fouad). La ville est construite sur un étroit cordon littoral qui sépare le lac Manzalèh de la mer Méditerranée. D'abord campement de fortune à l'époque de la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/port-said/#i_26976

ROUGE MER

  • Écrit par 
  • Colette DUBOIS, 
  • Jean-Pierre PINOT
  • , Universalis
  •  • 9 696 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Des économies nationales fragilisées »  : […] Si la mer Rouge est une zone de contact entre l'Afrique et le Moyen-Orient, elle est également une zone de fracture entre les pays les plus pauvres du monde – Somalie, Soudan, Érythrée, Djibouti, Yémen, Jordanie – et les plus riches (Arabie Saoudite, Israël). Toutefois, les pays riverains sont confrontés à des défis communs : entreprendre des réformes structurelles (désengagement de l'État au prof […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-rouge/#i_26976

SADATE ANOUAR EL- (1918-1981)

  • Écrit par 
  • Rémy LEVEAU
  •  • 2 529 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La succession de Nasser »  : […] Lorsqu'il accède au pouvoir, Sadate tire sa légitimité de sa participation au complot de 1952 et de sa fidélité sans faille au système nassérien. Il apparaît comme un homme d'appareil et de compromis assez peu maître de la réalité du pouvoir, comparé à Ali Sabri, Sami Charaf ou Chaarawi Gomaa, qui contrôlent l'Union socialiste arabe, la fonction publique, l'information et les services de sécurité. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anouar-el-sadate/#i_26976

SAINT-SIMON CLAUDE HENRI DE ROUVROY comte de (1760-1825) ET SAINT-SIMONISME

  • Écrit par 
  • Pierre GUIRAL, 
  • Ernest LABROUSSE
  •  • 6 005 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le saint-simonisme hors de France »  : […] Non seulement le saint-simonisme a fécondé de nombreux esprits : en France, Philippe Buchez, Pierre Leroux (qui, à la suite des saint-simoniens, élabora sa religion de l'humanité), mais il se répandit rapidement au-delà des frontières. En Belgique, la doctrine fut exposée devant mille cinq cents personnes à Liège, et un journal fut créé : L'Organisateur belge . En Allemagne, l'influence du saint-s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-simon-et-saint-simonisme/#i_26976

SOMALIE

  • Écrit par 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Francis SIMONIS
  •  • 10 584 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les Somali partagés entre quatre empires coloniaux »  : […] Ouvert en 1869, le canal de Suez aiguise les convoitises européennes sur la mer Rouge. C'est pourtant l'Égypte qui se lance la première dans la conquête de ces rivages. Émancipée de la tutelle turque depuis le début du xix e  siècle, elle veut dominer le bassin du Nil dont dépend sa survie. En 1866, le khédive Ismâ'il avait repris les possessions ottomanes sur les côtes africaines jusqu'au cap Ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somalie/#i_26976

SUEZ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 394 mots
  •  • 2 médias

Ville d'Égypte située au débouché du canal qui porte son nom et au nord du golfe de Suez, bras de mer symétrique du golfe d'Akaba, qui, long de 302 kilomètres, large de 23 à 56 kilomètres, mais moins profond, se situe directement dans le prolongement de la mer Rouge, séparant le Sinaï à l'est de l'Égypte à l'ouest. Installée comme Port-Saïd sur la rive occidentale du canal, sur une langue de terre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suez/#i_26976

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre CALLOT, « SUEZ CANAL DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/canal-de-suez/