Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AUDITION Psycho-acoustique

La psycho-acoustique, branche de la psychophysique, a pour objet l'étude expérimentale des relations quantitatives entre les stimulus acoustiques mesurables physiquement et les réponses de l'ensemble du système auditif : sensations et perceptions auditives. Après avoir établi ces relations, le psycho-acousticien recherche dans le fonctionnement du système neurosensoriel de l'audition des mécanismes permettant d'en rendre compte, soit en puisant dans les connaissances déjà acquises, soit en faisant des hypothèses sur les mécanismes qui pourraient être mis en jeu.

Puisque la psycho-acoustique met en évidence les caractéristiques des vibrations acoustiques qui sont importantes pour l'oreille humaine, ses données sont indispensables aux acousticiens préoccupés par les problèmes de traitement artificiel de l'information sonore : enregistrement, transmission, reproduction des sons mais aussi synthèse et reconnaissance automatique de la parole. La métrologie elle-même, en matière de sons, est profondément dépendante des acquis de la psycho-acoustique. On s'efforce, par exemple, de construire des sonomètres dont la réponse pourrait reproduire celle de l'oreille et, si l'on ne sait pas encore très bien mesurer les bruits impulsionnels, c'est en partie parce que leurs effets sur l'oreille n'ont pas été complètement précisés.

La psycho-acoustique cherche non seulement en quoi le système auditif transforme le monde des stimulus physiques, mais encore comment le système nerveux opère ces transformations, par quelles sortes de codage, de traitements, par quels types de mécanismes. Ainsi elle offre, outre une base de données expérimentales sur les sensations auditives, des théories et des hypothèses aux neurophysiologistes de l'audition. Souvent condamnés à expérimenter sur l'animal, ces derniers ne peuvent guère apprendre de leurs sujets ce qu'ils perçoivent, sauf en observant certains comportements ou en utilisant le détour du conditionnement.

La psycho-acoustique se nourrit des travaux d'audiologie expérimentale ; et, bien entendu, elle inspire l'audiologiste. Les cas de dysfonctionnement du système auditif humain constituent un réservoir d'observations (correspondant aux résultats d'expériences qu'il aurait été impossible de faire) où l'on n'a pas fini de puiser. Ainsi les recherches actuelles sur la localisation dans le bruit font souvent appel à certains types de malentendants. En retour, les connaissances de la psycho-acoustique contribuent à l'amélioration des prothèses auditives, à une lutte plus efficace contre le bruit, etc. Les recherches en psycho-acoustique répondent à un besoin de plus en plus important des sociétés développées, qui connaissent à la fois l'effet grandissant des bruits, le vieillissement de la population et le développement des transmissions audiovisuelles.

Les méthodes

On utilise en psycho-acoustique des méthodes de mesure qui sont celles, classiques, de la psychophysique (méthode des limites, méthode des stimulus constants, méthode d'ajustement, méthode d'estimation directe, méthode de production). Des versions « adaptatives » de la méthode des limites ont été développées : dans une procédure adaptative, la valeur des paramètres physiques à évaluer dépend de la réponse du sujet au stimulus précédent. Ces méthodes adaptatives visent à accélérer la convergence des résultats. Une autre amélioration, issue de la théorie de la détection du signal, permet une mesure vraie de la sensibilité : certains biais sont évités par la prise en compte des réponses erronées.

Les principaux caractères des sensations auditives sont l'intensité perçue ou sonie, la hauteur perçue ou tonie, le timbre, la durée et la localisation spatiale. Ces caractères sont principalement liés aux paramètres physiques[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Marie-Claire BOTTE et Christel SORIN. AUDITION - Psycho-acoustique [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

Masque d'un son pur, courbes d'effet - crédits : Encyclopædia Universalis France

Masque d'un son pur, courbes d'effet

Fréquence psychoacoustique : courbe de sélectivité - crédits : Encyclopædia Universalis France

Fréquence psychoacoustique : courbe de sélectivité

Bande critique : largeur - crédits : Encyclopædia Universalis France

Bande critique : largeur

Autres références

  • AMUSIE

    • Écrit par
    • 327 mots

    L’amusie est un trouble neurologique qui affecte à des degrés variables la perception et la production musicales. Celui-ci ne s’explique pas par une baisse de l’acuité auditive (surdité), une déficience intellectuelle ou motrice. Cette perte sélective de la fonction musicale contraste avec des...

  • BEKESY GEORG VON (1899-1972)

    • Écrit par
    • 297 mots

    En tant que directeur du laboratoire de recherche du réseau téléphonique hongrois (1923-1946), Bekesy travailla sur le problème de la communication à longue distance et s'intéressa au mécanisme de l'audition. Au laboratoire du téléphone, puis à l'université de Budapest (1939-1946), à l'Institut...

  • CERVEAU ET LANGAGE ORAL

    • Écrit par
    • 2 869 mots
    • 5 médias
    ...Concernant l’anatomie fonctionnelle de la perception de la parole, sa spécificité par rapport à la perception d’autres sons complexes n’apparaît qu’en aval de la mise en jeu del’aire auditive primaire située, dans chaque hémisphère, au sein du gyrus de Heschl qui contient le cortex auditif primaire.
  • CERVEAU ET MUSIQUE

    • Écrit par
    • 1 030 mots

    Identifier les zones du cerveau qui traitent la musique et préciser leur rôle respectif dans la perception, la mémoire, les émotions et la pratique musicale font l’objet de nombreux travaux en neuroscience de la musique. C’est à partir de l’observation des patients présentant des lésions cérébrales...

  • Afficher les 30 références