URINAIRE APPAREIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Vertébrés : ébauche rénale d'un embryon

Vertébrés : ébauche rénale d'un embryon
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Embryon humain : sinus urogénital

Embryon humain : sinus urogénital
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Vertébrés : types de néphrons

Vertébrés : types de néphrons
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Uréogenèse : cycle

Uréogenèse : cycle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Pathologie

La pathologie lithiasique

La formation anormale de précipités cristallins ou de concrétions minérales et organiques, favorisée par la sursaturation dans des conditions de pH propices à la cristallisation, définit la lithiase. Opaques aux rayons X, les calculs sont visibles sur des radiographies, ce qui permet de les localiser. Les calculs peuvent siéger dans le parenchyme rénal (sable de la néphrocalcinose), dans les calices ou le bassinet.

Qu'ils soient composés de phosphates d'oxalates, d'urates ou de carbonates, les calculs peuvent s'accroître progressivement et se fixer, obturant ainsi la voie excrétrice. Ils exposent le malade aux accidents de stase et de rétention des urines. S'ils sont expulsés par le péristaltisme pyélo-urétéral, leur migration s'accompagne de la caractéristique « colique néphrétique » lorsqu'elle déclenche un spasme brutal, avec douleur intense et brusque irradiant des lombes vers le pelvis. Les mictions du lithiasique sont fréquentes, peu abondantes, avec sensation de cuisson pénible au passage des urines souvent rougeâtres : la caractéristique des hématuries lithiasiques est d'être totales mais d'intensité variable, provoquées par l'activité diurne du sujet, calmées par le repos nocturne. Il existe des formes atypiques, sans expression clinique, malgré l'émission sporadique de gros calculs. L'évolution est imprévisible, mais la lithiase est une maladie chronique.

Il est possible de limiter les accidents en s'astreignant à un régime alimentaire dépourvu d'aliments riches en acide oxalique (oseille, rhubarbe, épinards) ou en purines. Le malade doit boire abondamment pour éviter l'oligurie et la concentration des urines. Des cures hydrominérales jouent un rôle utile. On a essayé de limiter l'urinogenèse ou de solubiliser les précipités par divers médicaments, mais l'avenir est aux ondes de choc (lithotripsie).

L'intervention chirurgicale s'impose en cas de blocage d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  URINAIRE APPAREIL  » est également traité dans :

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Bilan actuel et perspectives »  : […] Notre époque est si fertile en découvertes qu'il est bien difficile de prévoir ce que sera la chirurgie dans l'avenir. Certains secteurs de la pathologie médicale ont disparu, comme certaines maladies contagieuses, d'autres sont en plein remaniement. En revanche, des maladies nouvelles sont apparues, soit qu'elles aient été méconnues jusqu'alors, soit qu'elles aient été créées par les progrès dus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chirurgie/#i_31877

CYSTITE

  • Écrit par 
  • Marie-Christine STÉRIN
  •  • 179 mots

État d'irritation de la muqueuse vésicale, la cystite peut être aiguë ou chronique et se traduit cliniquement par une pollakiurie, par des brûlures mictionnelles et, à l'analyse biologique des urines, par une pyurie (présence de pus). Ce tableau rend nécessaire un examen cytobactériologique des urines (recherche d'un germe pathogène) et une urographie intraveineuse. On peut ainsi découvrir une tub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cystite/#i_31877

EXCRÉTION

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 257 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les néphrons des Vertébrés »  : […] Les reins des Vertébrés sont constitués de néphrons , qui comportent en général deux parties : le corpuscule de Malpighi (ensemble glomérule +  capsule de Bowman) et le tubule, où s'effectuent réabsorptions et sécrétions. Ce schéma correspond à la majorité des Vertébrés adultes, mais on connaît deux variantes, la première correspondant aux néphrons ouverts , analogues à des m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/excretion/#i_31877

MICTION

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 399 mots
  •  • 1 média

Évacuation de la vessie urinaire . La miction réflexe, non contrôlée par la volonté, telle qu'on l'observe chez les jeunes enfants, ne doit pas être confondue avec les mictions mécaniques qui ont lieu dans des états d'incontinence partielle ou complète du fait d'une atteinte neurologique sévère (compression des racines nerveuses dans le canal rachidien, neuropathie diabétique, traumatismes touchan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miction/#i_31877

NUCLÉAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BARAT, 
  • Dominique DUCASSOU, 
  • Nathalie VALLI
  •  • 5 878 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Rein et voies urinaires »  : […] L 'imagerie scintigraphique du rein et des voies urinaires apporte des informations fonctionnelles qui s'intègrent dans la stratégie générale du diagnostic des affections de ces organes. Citons en particulier la mesure de la fonction séparée relative de chaque rein, la détection et la surveillance de reflux vésico-urétéral, la surveillance d'un transplant rénal. De nombreux radiopharmaceutiques so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-nucleaire/#i_31877

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Osmorégulation en milieu aérien »  : […] En milieu aérien, la difficulté principale à surmonter réside dans la déperdition d'eau vers l'atmosphère, due à l'évaporation tégumentaire et aux diverses formes d'excrétion. Ces pertes d'eau atteignent leur maximum dans les déserts, où l'air est particulièrement sec. Les surfaces respiratoires, qui sont relativement vastes et, de ce fait, sujettes à l'évaporation, se recouvrent de replis tégum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmoregulation/#i_31877

PELVIENNE ANATOMIE

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 5 055 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La vessie et les uretères »  : […] La vessie est le réservoir collecteur de l'urine entre les mictions. Sa capacité physiologique est de 300 millilitres. Sa forme est prismatique triangulaire ; la base ou face, supérieure, concave, devient convexe à l'état de réplétion ; elle est péritonisée et se prolonge en avant par un cordon, l'ouraque, vestige fibreux de l'allantoïde, relié à l'ombilic. La face antéro-latérale est bordée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatomie-pelvienne/#i_31877

REIN

  • Écrit par 
  • Paul JUNGERS
  •  • 15 497 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les néphrons »  : […] Chaque rein est composé d'environ un million d'unités fonctionnelles, ou néphrons. Chaque néphron comprend deux parties : un glomérule, auquel fait suite un tubule (fig. 2) . Le glomérule est composé d'un floculus, peloton de capillaires enroulés autour d'une tige, ou axe mésangial, et de la capsule de Bowman, qui enveloppe le floculus. Le sang arrive aux capillaires du gl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rein/#i_31877

UROLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre ABOULKER
  •  • 3 119 mots

Les progrès de l'urologie, comme ceux des autres branches de la médecine, sont parallèles à ceux des sciences fondamentales et à leur application à l'étude des maladies des voies urinaires. L'accélération de ces progrès à partir des années 1950 a transformé la pratique de l'urologie. Longtemps confinée à l'étude des maladies des voies urinaires basses, urètre et vessie, et des organes génitaux de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urologie/#i_31877

Voir aussi

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « URINAIRE APPAREIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-urinaire/