Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

URÉE

Articles

  • SYNTHÈSE DE L'URÉE

    • Écrit par André BRACK
    • 190 mots

    En 1828, le jeune chimiste allemand Friedrich Wöhler (1800-1882) réussit à obtenir de l'urée, une molécule « organique », terme qui, à l'époque, définissait une molécule produite par le monde vivant (ici, le monde animal). Pour cela, il utilise un composé minéral, le cyanate de ...

  • ALCANES

    • Écrit par Jacques METZGER
    • 3 614 mots
    • 11 médias
    L'urée et la thiourée ont la propriété de former avec les alcanes linéaires de plus de 6 atomes de carbone des composés d'addition cristallisés et stables appelés complexes d'insertion ou clathrates. Il suffit de mélanger des solutions méthanoliques ou acétiques des deux composés pour que le clathrate...
  • AMMONIAC

    • Écrit par Henri GUÉRIN
    • 5 033 mots
    • 5 médias
    De 80 à 90 p. 100 de l'ammoniac produit sont utilisés comme engrais, soit directement sous forme de sels d'ammonium, sulfate, phosphate, soit après transformation à l'état de sels de l'acide nitrique ( nitrate d'ammonium, nitrate de potassium) ou d'urée.
  • AZOTÉMIE

    • Écrit par Geneviève DI COSTANZO
    • 424 mots

    L'élévation dans le sang du taux de l'urée et des autres produits d'excrétion azotée est communément décrite en clinique sous le nom d'azotémie ou d'urémie. Elle représente le stade terminal de l'insuffisance rénale progressive et résulte de l'impossibilité d'excréter les...

  • ENGRAIS

    • Écrit par Albert DAUJAT, Philippe ÉVEILLARD, Jean HEBERT, Jean-Claude IGNAZI
    • 9 982 mots
    • 5 médias
    L'une des productions qui s'est le plus développée au cours des dernières décennies est celle de l'urée ; contenant 46 p. 100 d'azote, c'est l'engrais solide dont le transport est le moins coûteux à l'unité fertilisante. Elle couvre 15 p. 100 de la fertilisation azotée dans les pays développés,...
  • EXCRÉTION

    • Écrit par René LAFONT
    • 5 271 mots
    • 8 médias
    ...à lui seul de rendre compte de la diversité des types d'excrétion azotée. Ainsi, l'Homme élimine environ 85 p. 100 de son azote en excès sous forme d' urée, les Oiseaux éliminent essentiellement de l'acide urique... ce qui n'est guère explicable par ce qui précède (qui correspondrait à 95 p. 100 d'ammoniac...
  • KREBS HANS ADOLF (1900-1981)

    • Écrit par Paul MAZLIAK
    • 964 mots

    Hans Adolf Krebs est né le 25 août 1900 à Hildesheim (Basse-Saxe, Allemagne), dans une famille israélite et d’un père chirurgien. Après des études de médecine commencées à Göttingen, il choisit à dix-neuf ans de se diriger vers la recherche. Sa première publication est une étude cytochimique. Elle...

  • MILIEU INTÉRIEUR

    • Écrit par Jean-Paul TRUCHOT
    • 3 956 mots
    • 4 médias
    ...représente que 500 mosmol/l environ, un complément osmotique étant obtenu par accumulation de déchets azotés, l'oxyde de triméthylamine (TMAO) et surtout l' urée qui est conservée grâce à une réabsorption par le tubule rénal. Des concentrations élevées de ces substances sont permises grâce à des adaptations...
  • MITOCHONDRIES

    • Écrit par Roger DURAND
    • 10 929 mots
    • 20 médias
    ...catalysée par la déshydrogénase glutamique. L'ammoniac formé est récupéré sous forme de carbamyl phosphate, substrat initial du cycle de formation de l' urée. Ce cycle met en jeu des transports, au travers des membranes mitochondriales, d'ornithine et de citrulline puisque, en fin de compte, l'urée est...
  • NUTRITION

    • Écrit par René HELLER, Raymond JACQUOT, Alexis MOYSE, Marc PASCAUD
    • 13 655 mots
    • 15 médias
    ...chez un sujet à jeun, par exemple, l'élimination d'azote aminé dérivé du catabolisme des acides aminés est constante ; près de 3 g par jour sous forme d' urée éliminée par l'urine, et près de 1 g par jour sous forme de pertes fécales (cellules intestinales renouvelées) ; sans compter des pertes mineures...
  • OSMORÉGULATION

    • Écrit par Brahim LAHLOU
    • 3 304 mots
    • 3 médias
    ...ces ions ne comptent que pour un tiers environ de l'osmolarité plasmatique ; les deux autres tiers sont assurés, d'une façon très originale, par de l' urée, qui est un déchet normal et non toxique du métabolisme azoté chez les Élasmobranches ; l'urée ne traverse pas l'épithélium branchial et n'est...
  • REIN

    • Écrit par Paul JUNGERS
    • 15 500 mots
    • 8 médias
    L'urée est, chez l'homme, la forme principale d'élimination des déchets provenant du catabolisme azoté. L'urée filtrée est partiellement réabsorbée, par un processus passif de diffusion, au cours de son trajet dans le tube rénal. Toutefois, la réabsorption d'eau étant proportionnellement beaucoup plus...
  • URINAIRE APPAREIL

    • Écrit par Didier LAVERGNE
    • 5 138 mots
    • 6 médias
    ...permet l'excrétion de l'eau absorbée osmotiquement, peu abondante et plus concentrée chez les espèces marines. Les Sélaciens, au contraire, réalisent l' uréogenèse aux dépens de l'ammoniac que produit leur métabolisme. L'urée formée élève la pression osmotique de leur milieu intérieur, qui devient voisine...
  • VIE ANIMALE DANS L'AIR ET DANS L'EAU

    • Écrit par Pierre DEJOURS
    • 3 760 mots
    • 5 médias
    ...animaux aériens, l'azote qui dérive du catabolisme protéinique est éliminé sous une autre forme que l'ammoniac. On le retrouve sous forme d' urée, d'acide urique et de quelques substances azotées peu toxiques. Étant donné la faible quantité d'eau disponible chez les animaux aériens, qui ne...
  • WÖHLER FRIEDRICH (1800-1882)

    • Écrit par Jacqueline BROSSOLLET
    • 427 mots

    Chimiste allemand né à Eschersheim, près de Francfort-sur-le-Main et mort à Göttingen. Wöhler commence ses études de médecine à Marburg en 1820, puis à Heidelberg. Là, L. Gmelin le persuade de se consacrer à la chimie et l'envoie un an à Stockholm dans le laboratoire de Berzelius. Docteur en médecine...

Médias

Déshydratation cellulaire

Déshydratation cellulaire

Métabolisme des molécules organiques

Métabolisme des molécules organiques

Uréogenèse : cycle

Uréogenèse : cycle