ESSAIS FLORENTINS, Aby WarburgFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Descendant d'une très vieille famille de banquiers juifs de Hambourg, Aby Warburg (1866-1929) est une figure aussi remarquable qu'influente de l'avant-guerre et de la république de Weimar. Un accord passé avec ses frères, qui reprirent la firme paternelle, lui permit de se consacrer à ses recherches, à ses voyages et à la constitution de la bibliothèque Warburg. Loin d'être un esthète dilettante, il est le fondateur d'une nouvelle approche de l'art, âme d'un cercle de chercheurs qui partagèrent sa curiosité passionnée pour la culture italienne de la Renaissance. Le recueil d'études mis si tardivement à la disposition du lectorat français est éminemment représentatif de ses curiosités et présente des découvertes qui font autorité depuis près d'un siècle. Tous les textes qu'il rassemble tournent autour de la question de la ré-appropriation de la culture antique entre le milieu du xve siècle et le milieu du siècle suivant.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure de Sèvres, maître de conférences en histoire de l'art des Temps modernes à l'université de Provence

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Martine VASSELIN, « ESSAIS FLORENTINS, Aby Warburg - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/essais-florentins/