ABOLITIONNISME, histoire de l'esclavage

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

1800 à 1850. Indépendances américaines

1800 à 1850. Indépendances américaines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Abraham Lincoln

Abraham Lincoln
Crédits : Hulton Getty

photographie

Charleston en ruines

Charleston en ruines
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie


Le problème aux États-Unis

Aux États-Unis, la question de l'abolitionnisme ne se pose pas dans les mêmes termes qu'en Angleterre ou en France. Ce n'est pas un problème colonial (c'est-à-dire extérieur) mais un problème national. Il oppose deux zones géographiques, le Nord et le Sud, et, à la différence de ce qui s'est passé dans les colonies anglaises et françaises, il s'aggrave avec le temps. En effet, dans le Nord, où l'esclavage n'avait jamais été lié à l'économie du pays, les sectes protestantes avaient pu obtenir son abolition sans grande difficulté. Dans le Sud, la prospérité économique due à la culture du coton semblait aux planteurs inséparable du système servile. Les États-Unis se trouvent donc séparés en deux camps : les abolitionnistes au Nord et les esclavagistes au Sud. On tente des compromis dont l'application, à la lumière de l'expérience, se révèle difficile, voire impossible. C'est dans ces conditions que se développe le mouvement abolitionniste aux États-Unis. Sans doute a-t-il subi l'influence des abolitionnistes anglais, mais il présente des caractères spécifiques.

En 1817 avait été créée une Société de colonisation américaine dont le but était de transporter les Noirs des États-Unis en Afrique. C'est un échec presque total en raison de l'opposition des Noirs. Le véritable mouvement abolitionniste se développe surtout vers 1830. Il ne s'agit pas pour lui de limiter l'extension géographique de l'esclavage (objectif des compromis), mais de l'abolir dans toute l'étendue de l'Union. Garrison, un ouvrier typographe du Massachusetts, fonde en 1831 le journal The Liberator. La propagande orale est surtout le fait de Wendell Philipps. En 1833, est créée dans la Nouvelle-Angleterre la Société américaine antiesclavagiste. Son exemple est suivi ailleurs, et vers 1840 les sociétés anti-esclavagistes rassemblent environ deux cent mille adhérents. Leur action trouve un appui chez les Noirs dont les révoltes, sans doute localisées et immédiatement réprimées, sont de plus en plus fréquentes. Des Noirs instruits [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : maître assistant à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification


Autres références

«  ABOLITIONNISME, histoire de l'esclavage  » est également traité dans :

ABOLITION INTERNATIONALE DE LA TRAITE ATLANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean BOULEGUE
  •  • 191 mots
  •  • 1 média

La traite des Noirs par l'Atlantique a débuté au xve siècle, à destination de l'Europe, mais c'est après la découverte de l'Amérique qu'elle a pris son essor, pour fournir de la main-d'œuvre aux plantations. Les estimations sur le nombre de personnes déportées d'Afrique en Amérique varient, pour la plup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolition-internationale-de-la-traite-atlantique/#i_5994

ABOLITION DE L'ESCLAVAGE DANS LES COLONIES FRANÇAISES

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 195 mots
  •  • 1 média

La lutte pour l'abolition de l'esclavage commence au xviii e  siècle, menée par les Britanniques Granville Sharp et William Wilberforce, les Américains Anthony Benezet et John Wesley ou le Français Guillaume Raynal. En France, en dépit de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, la Constitution de 1791 refuse l'abolition de l'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolition-de-l-esclavage-dans-les-colonies-francaises/#i_5994

ADAMS JOHN QUINCY (1767-1848)

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 1 079 mots

Sixième président des États-Unis, de 1825 à 1829, John Quincy Adams a eu par ailleurs une remarquable carrière de diplomate, puis, à l'expiration de son mandat présidentiel, de député. Né à Braintree (actuellement Quincy) dans le Massachusetts, fils aîné du deuxième président des États-Unis, John Adams, il fut fortement influencé dans son enfance par les prises de position de son père au cours de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-quincy-adams/#i_5994

ANTHONY SUSAN B. (1820-1906)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 977 mots

Pionnière du mouvement suffragiste aux États-Unis, Susan Anthony ouvrit la voie à l'adoption, en 1920, du dix-neuvième amendement à la Constitution américaine, octroyant le droit de vote aux femmes. Née le 15 février 1820 à Adams (Massachusetts), Susan Brownell Anthony est une enfant précoce élevée dans la tradition quaker. En 1839, la jeune Susan accepte un poste au séminaire quaker de New Roche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/susan-b-anthony/#i_5994

BEECHER-STOWE HARRIET (1811-1896)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul ROSPARS
  •  • 528 mots

Fille d'un révérend évangéliste, épouse d'un révérend évangéliste, Calvin Stowe, qui était collègue de son père, élevée et vivant dans une atmosphère de rigorisme religieux, Harriet Beecher est connue pour avoir été l'auteur d'un best-seller, dont le retentissement immédiat, fracassant, s'est prolongé dans le monde entier sous forme d'adaptations multiples ; il s'agit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harriet-beecher-stowe/#i_5994

BROWN JOHN (1800-1859)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 598 mots

Appartenant à une famille de seize enfants du Connecticut, John Brown est nourri dès son enfance des principes antiesclavagistes que lui inculque son père, tanneur et fermier, et auxquels il devait consacrer une bonne partie de sa vie. Renonçant à devenir pasteur de l'Église de la Congrégation, il se rend dans l'Ohio, en Pennsylvanie, au Massachusetts et exerce une série de métiers (conducteur, ta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-brown-1800-1859/#i_5994

CADY STANTON ELISABETH (1815-1902)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 045 mots

Chef de file du mouvement américain pour les droits des femmes, Elizabeth Cady Stanton formula en 1848 la première demande organisée en faveur du suffrage féminin aux États-Unis. Née le 12 novembre 1815 à Johnstown, dans l'État de New York, Elizabeth Cady reçoit un enseignement supérieur à domicile, puis fréquente la Johnstown Academy et le séminaire de Troy fondé par Emma Willard, dont elle sort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-cady-stanton/#i_5994

COLONIALISME & ANTICOLONIALISME

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 6 479 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'anticolonialisme des libéraux »  : […] Le colonialisme mercantiliste connaît des difficultés économiques, car si les colonies de plantations peuvent s'adapter au système, il n'en est pas de même des colonies de peuplement où les difficultés politiques sont insurmontables : la révolte des Américains en est la manifestation extrême (les Américains du Nord à la fin du xviii e  siècle et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonialisme-et-anticolonialisme/#i_5994

COLONIE DU CAP DE BONNE-ESPÉRANCE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • François-Xavier FAUVELLE-AYMAR
  •  • 590 mots

1487-1488 Le navigateur portugais Bartolomeu Dias double le cap des Tempêtes (qui prendra le nom de cap de Bonne-Espérance), cherchant une route maritime en direction des Indes, pénètre dans l'océan Indien puis rebrousse chemin ; début des contacts entre Européens et Africains le long de la côte sud-africaine. 1498 Vasco de Gama atteint les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonie-du-cap-de-bonne-esperance-reperes-chronologiques/#i_5994

COLONISATION (débats actuels)

  • Écrit par 
  • Myriam COTTIAS
  •  • 3 251 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Vers la reconnaissance par l'État d'un passé traumatique »  : […] Le 23 mai 1998, à l'occasion de la célébration du cent cinquantième anniversaire de l'abolition de l'esclavage, une marche est organisée à l'initiative du Comité pour une commémoration unitaire de l'abolition de l'esclavage des Nègres dans les colonies françaises : quarante mille Martiniquais, Guadeloupéens, Africains, Guyanais et Réunionnais défilent à Paris. La même année, une proposition de lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonisation-debats-actuels/#i_5994

CUBA

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY, 
  • Janette HABEL, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT, 
  • Victoire ZALACAIN
  •  • 24 403 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Destruction du système esclavagiste »  : […] La guerre de Dix Ans, qui pour certains est la première guerre de libération, commença le 10 octobre 1868 par la réunion du groupe de manzanilleros commandés par Carlos Manuel de Céspedes sur son domaine de la Demajagua et par la proclamation d'un manifeste. Ceux qui refusent de voir dans ce conflit une guerre de libération évoquent à l'appui de leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuba/#i_5994

DANA RICHARD HENRY (1815-1882)

  • Écrit par 
  • Alain LABROUSSE
  •  • 308 mots

Abandonnant Harvard College, Richard Henry Dana s'embarqua comme simple matelot en 1834. Ce voyage le conduisit en Californie en passant par le cap Horn. En 1836, il reprit ses études et fut admis au barreau en 1840. Il publia Une voix du gaillard d'avant ( Two Years before the Mast ), une narration à la première personne présentant « la vie en mer du m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-henry-dana/#i_5994

DOUGLASS FREDERICK (1817-1895)

  • Écrit par 
  • Nelly SCHMIDT
  •  • 623 mots

Né esclave dans le Maryland, Frederick Douglass est considéré comme le père du Black Protest Movement, Mouvement de libération des Noirs aux États-Unis. Frederick Augustus Washington Bailey naquit en 1817 dans le comté de Talbot (Maryland, États-Unis). Esclave, il fut envoyé comme manœuvre à Baltimore en 1825 puis loué à un negro breaker (casseur d'esclaves) en 1834. Après s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-douglass/#i_5994

ESCLAVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE, 
  • Maurice LENGELLÉ, 
  • Claude NICOLET
  •  • 8 798 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De l'abolition au sous-développement »  : […] L'abolition de l'esclavage s'effectua par étapes tout le long du xix e  siècle . On peut distinguer trois périodes : jusqu'à la guerre de Sécession, à l'instigation de l'Angleterre, le droit d'asiento fut aboli et le commerce international des esclaves réprimé. La guerre de Sécession fut l'aboutissement le plus spectaculaire des mouvements interne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esclavage/#i_5994

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 175 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « La montée des périls »  : […] Avec Jackson, l'atonie politique a pris fin et l'alternance des partis scande à nouveau la vie publique. Les républicains, auxquels appartenait Jackson, s'appellent plus volontiers démocrates, et un nouveau parti remplace les fédéralistes disparus : les « whigs ». La lutte pour ou contre les pouvoirs de l'Union, pour ou contre l'alliance avec l'Angleterre, est reléguée au second plan par le problè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_5994

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER, 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yves-Charles GRANDJEAT, 
  • Jean-Pierre MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉTILLON, 
  • Bernard POLI, 
  • Claudine RAYNAUD, 
  • Jacques ROUBAUD
  •  • 40 197 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le Sud »  : […] Des vieilles capitales coloniales comme Charleston à l'Alabama, où viennent mourir les Appalaches et où commence le vrai royaume du coton, des collines de Tennessee à La Nouvelle-Orléans, de Jamestown (Virginie) qui vit le premier établissement anglais dans le Nouveau Monde à l'embouchure du Rio Grande, le Sud ne constitue guère, du point de vue géographique, une seule et même région. De surcroît […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-litterature/#i_5994

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 589 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La fin de l'Ancien Régime »  : […] De 1763 à 1789, le domaine colonial français subit peu de modifications territoriales. Le traité de Versailles de 1783 rend à la France Tobago et le Sénégal. Si Paris est intervenu en faveur des colons anglais d'Amérique, c'est essentiellement pour tirer vengeance de l'Angleterre. Bougainville et Lapérouse conduisent des expéditions en direction du Pacifique. Un traité est signé en 1787 entre l'em […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-colonial-francais/#i_5994

GARRISON WILLIAM LLOYD (1805-1879)

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 328 mots

Enfant, Garrison commence trop tôt à travailler pour pouvoir poursuivre des études. Devenu apprenti imprimeur à l'âge de quatorze ans, il se découvre très vite un talent d'écrivain et entreprend dans le même temps sa propre éducation. Il rallie bien vite la cause de l'abolitionnisme, dans laquelle cet homme généreux se lance à corps perdu. La plupart des abolitionnistes soutenaient alors une émanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-lloyd-garrison/#i_5994

GRIMKÉ SARAH (1792-1873) et ANGELINA (1805-1879)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 454 mots

Les sœurs Sarah et Angelina Grimké comptent parmi les premières figures de la lutte contre l'esclavage et pour les droits des femmes. Respectivement nées le 26 novembre 1792 et le 20 février 1805 à Charleston, en Caroline du Sud, Sarah Moore Grimké et Angelina Emily Grimké développent très tôt un profond rejet de l'esclavage et des limites imposées aux droits des femmes. Sarah, qui a refusé l'éduc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grimke-sarah-et-angelina/#i_5994

GUERRE DE SÉCESSION, en bref

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 231 mots
  •  • 1 média

Durant quatre ans, une guerre civile oppose les États-Unis d'Amérique (l'Union) à onze États sécessionnistes du Sud (la Confédération). Ce conflit trouve son origine dans le système de l'esclavage, sur lequel repose toute l'économie agricole du Sud, mais qui se trouve contesté par l'essor du mouvement abolitionniste. L'élection d'Abraham Lincoln à la présidence des États-Unis, en novembre 1860, pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-secession-en-bref/#i_5994

JAMAÏQUE

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT
  • , Universalis
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Élimination de l'esclavage »  : […] Le mouvement abolitionniste anglais (les sociétés anti-esclavagistes furent nombreuses, parmi lesquelles la British and Foreign Anti-Slavery Society) se heurte aux intérêts des planteurs. L'insurrection des Nègres esclaves en 1831-1832, dans la partie ouest de l'île, incite Londres à prendre la décision finale : l'Emancipation Bill, voté par le Parlement le 29 août 1833, entre en vigueur le 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jamaique/#i_5994

KANSAS-NEBRASKA ACTE DU (1854)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 179 mots

Adoptée par le Congrès le 30 mai 1854, la loi sur le Kansas-Nebraska délimite et organise le centre des Grandes Plaines ; deux territoires sont créés, le Kansas entre le 37 e et le 40 e parallèle, le Nebraska au nord du 40 e  parallèle. Contrairement au compromis du Missouri (1820), qui fixait la limite nord de l'esclavag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acte-du-kansas-nebraska/#i_5994

LIBERIA

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  • , Universalis
  •  • 5 445 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] La naissance du Liberia contemporain est indissociable de la fondation de Monrovia par les premiers colons ( settlers ) américains. Mais l'histoire des sociétés autochtones est bien antérieure à cet événement. Dès le xv e  siècle, les Portugais jetaient l'ancre au large de cap Mesurado sur lequel, trois siècles et demi plus t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberia/#i_5994

LINCOLN ABRAHAM (1809-1865)

  • Écrit par 
  • Paul M. ANGLE
  •  • 3 764 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Une dimension anti-esclavagiste »  : […] L'importance d'Antietam n'était pas seulement militaire. Au début de l'été 1862, Lincoln avait décidé de proclamer l'émancipation des Noirs. Des membres de son cabinet l'en dissuadèrent, arguant du fait que, venant après une série de défaites, un tel acte apparaîtrait comme une mesure de désespoir. Mais la bataille d'Antietam, livrée le 17 septembre, pouvait être considérée comme une victoire. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-lincoln/#i_5994

NOIRS SOCIÉTÉ DES AMIS DES

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 437 mots

Fondée en 1788 par Brissot, Clavière et Mirabeau, la Société des amis des Noirs se proposait de mettre en œuvre la doctrine anti-esclavagiste et abolitionniste dont Montesquieu et l'abbé Raynal furent des précurseurs, mais qui avait pris forme tout spécialement en Angleterre avec William Wilberforce, pour atteindre, vers 1780, les sphères politiques de France ; Necker lui-même s'y intéresse. En 17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societe-des-amis-des-noirs/#i_5994

NOIRS AMÉRICAINS

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Daniel SABBAGH
  •  • 5 260 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'esclavage »  : […] Les Noirs sont intimement liés à tout le développement économique des colonies anglaises, puis des États-Unis, mais n'ont guère posé de problème jusqu'à leur émancipation, en 1863-1865, au moment de la guerre de Sécession. Les premiers Noirs furent débarqués sur le continent nord-américain, en 1619, à Jamestown, en Virginie, en tant que « travailleurs sous contrat ». Ils firent immédiatement appré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noirs-americains/#i_5994

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Le heurt des doctrines »  : […] Jamais on n'a autant discuté des destinées de la colonisation. Au premier rang, les « manchestériens », ainsi nommés parce que leur « école » a recruté ses chantres les plus connus dans les milieux de l'industrie cotonnière, dont la capitale est indéniablement la métropole du Lancashire. Ils sont politiquement représentés par Richard Cobden et John Bright et traduisent les vues dominantes d'une f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_5994

SCHŒLCHER VICTOR (1804-1893)

  • Écrit par 
  • Nelly SCHMIDT
  •  • 1 194 mots

Né à Paris, fils d'un fabricant de faïence alsacien, Victor Schœlcher s'engagea dans les principaux débats sociaux du xix e siècle, donnant à son œuvre un caractère multidimensionnel. Son nom est associé à l'émancipation des esclaves des colonies françaises en 1848. Critique d'art, musicologue, partisan de l'abolition de la peine de mort, partici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-schoelcher/#i_5994

SIERRA LEONE

  • Écrit par 
  • Comi M. TOULABOR
  •  • 7 344 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Une histoire marquée par la conquête, la traite et l'esclavage »  : […] Avant l'arrivée des Portugais, les Temné édifièrent un royaume qui résista aux attaques mendé. Leurs rois avaient soumis nombre de chefs locaux, tenus de leur payer tribut en or et en ivoire, et s'adonnaient au commerce des esclaves. Parallèlement à la conquête temné, les Portugais implantent des établissements commerciaux sur la côte. Car, du xvi e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sierra-leone/#i_5994

SOJOURNER TRUTH (1797 env.-1883)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 568 mots

Évangéliste et réformatrice noire américaine, Sojourner Truth mit sa ferveur religieuse au service de l'abolitionnisme et du mouvement pour les droits des femmes. Fille d'esclaves parlant le néerlandais, Sojourner Truth, de son vrai nom Isabella, naît vers 1797 dans le comté d'Ulster, dans l'État de New York. Elle passe son enfance au service de plusieurs maîtres qui, la considérant comme un sim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sojourner-truth/#i_5994

TRAITE DES ESCLAVES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean BOULEGUE
  •  • 248 mots

8 août 1444 Vente publique d'Africains (blancs et noirs) à Lisbonne. 1518 Charles Quint crée le système de l 'asiento (monopole de l'État et concession à des particuliers). 1602 Création de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, modèle des compagnies concessionnaires qui pratiqueront […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-esclaves-reperes-chronologiques/#i_5994

TRAITE DES NOIRS

  • Écrit par 
  • Luiz Felipe de ALENCASTRO
  •  • 4 771 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'abolition de la traite des Noirs »  : […] À l'issue d'un puissant mouvement d'opinion influencé par les philanthropes, le Parlement anglais abolit en 1807 la traite des Noirs, au moment même où cette activité était rendue très lucrative par l'essor de la production sucrière des colonies britanniques aux Antilles. Cette prohibition entre en vigueur dès 1808. De même, en 1807, les États-Unis promulguent une loi interdisant le commerce océ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-noirs/#i_5994

TRAITE DES PERSONNES

  • Écrit par 
  • Max FERNET
  •  • 4 297 mots

« L'esclavage est l'état ou la condition d'un individu sur lequel s'exercent les attributs du droit de propriété ou certains d'entre eux. » Cette définition, formulée par la Société des Nations peu après sa création, fut finalement acceptée par la majorité des États membres et admise par l'Organisation des Nations unies qui, en 1948, adoptait l'article 4 de la Déclaration universelle des droits de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-personnes/#i_5994

TUBMAN HARRIET (1820-1913)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 659 mots

Harriet Tubman échappa à l'esclavage du Sud et devint l'une des figures majeures de l'abolitionnisme avant la guerre de Sécession. Elle mena des centaines d'esclaves vers la liberté que leur offrait le Nord en les guidant le long de la route mise en place par l'Underground Railroad, réseau clandestin de lieux sûrs accueillant les fuyards sur leur trajet. Esclave née vers 1820 dans le comté de Dor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harriet-tubman/#i_5994

TURNER NAT (1800-1831)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 577 mots
  •  • 1 média

Esclave noir de Virginie, Nat Turner fomenta une révolte d'esclaves qui fut une des plus importantes du xix e  siècle avec celles de Gabriel Presser en 1800 et de Denmark Vesey en 1822. Il est né dans une petite exploitation prospère de Virginie . Sa mère, venue d'Afrique, lui inculque une haine féroce de l'esclavage. Son père disparaît alors qu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nat-turner/#i_5994

UNDERGROUND RAILROAD

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 744 mots

Le Canada a longtemps été un lieu de refuge pour les esclaves noirs américains échappés des plantations du sud des États-Unis. En effet, quoique les États esclavagistes aient été nettement définis comme étant au sud de la ligne Mason-Dixon, qui séparait la Pennsylvanie du Maryland et se prolongeait à l'ouest, dès 1793 la loi contre les esclaves en fuite autorisait les propriétaires d'esclaves fugi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/underground-railroad/#i_5994

WILBERFORCE WILLIAM (1759-1833)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 602 mots

Homme politique et philanthrope anglais, William Wilberforce est né à Hull dans une vieille famille de propriétaires terriens du Yorkshire. Il fait ses études à Saint John's College de Cambridge et se lie d'amitié avec William Pitt jr. Il hérite, de ses grands-parents, une grosse fortune. En 1780, il entre au Parlement en même temps que Pitt, dont il soutiendra l'action jusqu'à sa mort, en tant qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-wilberforce/#i_5994

WILLIAMS ERIC (1911-1981)

  • Écrit par 
  • Nelly SCHMIDT
  •  • 826 mots

Mort à Trinidad, son île natale, le 29 mars 1981, Eric Williams laissa dans la mémoire de ses contemporains des Caraïbes le souvenir d'un historien, chercheur particulièrement original, spécialiste de l'économie esclavagiste, et celui d'un homme d'État au pouvoir pendant vingt-cinq ans, Premier ministre de Trinidad-Tobago, ayant exercé une influence prépondérante dans l'évolution des Caraïbes au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-williams/#i_5994

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean BRUHAT, « ABOLITIONNISME, histoire de l'esclavage », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolitionnisme/