ADAMS JOHN QUINCY (1767-1848)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sixième président des États-Unis, de 1825 à 1829, John Quincy Adams a eu par ailleurs une remarquable carrière de diplomate, puis, à l'expiration de son mandat présidentiel, de député.

Né à Braintree (actuellement Quincy) dans le Massachusetts, fils aîné du deuxième président des États-Unis, John Adams, il fut fortement influencé dans son enfance par les prises de position de son père au cours de la révolution américaine et par la haute valeur intellectuelle de sa mère. En suivant son père dans ses voyages à Paris et à Leyde, il étudie et il acquiert non seulement une bonne connaissance du français et du hollandais, mais aussi le goût de sa carrière future. Dès 1781, âgé de quatorze ans, il accompagne en Russie, comme secrétaire et interprète, l'envoyé officiel des États-Unis, et rejoint son père à Paris en 1782 après être passé par la Scandinavie, le Hanovre et la Hollande. De retour au Massachusetts, il étudie à Harvard, dont il est diplômé en 1787, devient avocat et se lance dans le journalisme politique, réfutant les thèses de Thomas Paine sur les droits de l'homme et soutenant la politique de neutralité de George Washington dans le conflit franco-anglais ; il attire ainsi l'attention de Washington qui, en 1794, l'envoie comme ambassadeur en Hollande, puis, en 1796, au Portugal. Son père, devenu président, le nomme ensuite ambassadeur en Prusse.

En 1801, avec l'arrivée au pouvoir de Jefferson, Adams quitte la diplomatie pour se lancer dans la politique aux côtés des fédéralistes ; il est élu en 1802 au Sénat du Massachusetts, puis, en 1803, sénateur du Massachusetts au Sénat fédéral. Considéré à l'intérieur de son parti comme « ingouvernable » en raison de son indépendance d'esprit et de son refus d'appartenir à une coterie, il vote souvent avec les démocrates. C'est ainsi qu'il soutient la politique d'embargo commercial de Thomas Jefferson à laquelle s'opposent les fédéralistes [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au Centre d'études et de recherches internationales de la Fondation nationale des sciences politiques

Classification

Pour citer l’article

Marie-France TOINET, « ADAMS JOHN QUINCY - (1767-1848) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-quincy-adams/