ABOLITIONNISME, histoire de l'esclavage

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

1800 à 1850. Indépendances américaines

1800 à 1850. Indépendances américaines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Abraham Lincoln

Abraham Lincoln
Crédits : Hulton Getty

photographie

Charleston en ruines

Charleston en ruines
Crédits : Hulton Getty

photographie


L'accord des puissances contre la traite

En Angleterre, en revanche, les abolitionnistes, en raison surtout de l'entêtement de Wilberforce et de son disciple Thomas Buxton, et aussi parce que le travail servile ne présente plus d'intérêt économique, obtiennent en 1807 la suppression de la traite. Le 1er janvier 1808, aux États-Unis, entre en vigueur une décision datée de 1794 qui interdisait l'importation d'esclaves d'Afrique. Ces mesures ne pouvaient toutefois être efficaces qu'à deux conditions : généralisation à toutes les puissances et contrôle des navires.

Au premier traité de Paris (30 mai 1814), le gouvernement français « s'engage à unir, au futur congrès, tous ses efforts à ceux de Sa Majesté britannique pour faire prononcer, par toutes les puissances de la chrétienté, l'abolition de la traite des Noirs ». Un délai de cinq ans est cependant prévu pour la France.

Au congrès de Vienne (déclaration du 8 février 1815), les grandes puissances décident l'abolition de la traite mais laissent à chaque pays le soin de déterminer le délai « le plus convenable » pour l'application de cette mesure. Pendant les Cent-Jours, Napoléon avait décidé, le 29 mars 1815, la suppression immédiate de la traite, et le deuxième traité de Paris (20 novembre 1815) confirme sur ce point les stipulations du premier. La question essentielle devient alors celle du « droit de visite » des navires, afin d'empêcher la traite clandestine qui demeurait un commerce fort rémunérateur. En raison de la supériorité de la flotte anglaise, la France et les États-Unis étaient hostiles à un droit de visite réciproque qui donnait, en fait, à l'Angleterre le contrôle des mers.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : maître assistant à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification


Autres références

«  ABOLITIONNISME, histoire de l'esclavage  » est également traité dans :

ABOLITION INTERNATIONALE DE LA TRAITE ATLANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean BOULEGUE
  •  • 191 mots
  •  • 1 média

La traite des Noirs par l'Atlantique a débuté au xve siècle, à destination de l'Europe, mais c'est après la découverte de l'Amérique qu'elle a pris son essor, pour fournir de la main-d'œuvre aux plantations. Les estimations sur le nombre de personnes déportées d'Afrique en Amérique varient, pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolition-internationale-de-la-traite-atlantique/#i_5994

ESCLAVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE, 
  • Maurice LENGELLÉ, 
  • Claude NICOLET
  •  • 8 799 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De l'abolition au sous-développement »  : […] L'abolition de l'esclavage s'effectua par étapes tout le long du xixe siècle. On peut distinguer trois périodes : jusqu'à la guerre de Sécession, à l'instigation de l'Angleterre, le droit d'asiento fut aboli et le commerce international des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esclavage/#i_5994

TRAITE DES PERSONNES

  • Écrit par 
  • Max FERNET
  •  • 4 297 mots

On ne peut parler de prise de conscience véritable qu'au xixe siècle, lorsque la Grande-Bretagne, après avoir bénéficié des transports et profité des navires négriers, devint le champion de l'abolitionnisme. Les pays européens puis les États bénéficiaires déclarèrent à leur tour la traite hors la loi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-personnes/#i_5994

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 595 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La fin de l'Ancien Régime »  : […] Noirs qui compte parmi ses membres Mirabeau, Brissot, l'abbé Sieyès, l'abbé Grégoire et peut-être Robespierre. Les Amis des Noirs sont partisans de l'égalité des droits pour les hommes de couleur libres, ils réclament l'abolition de la traite et la suppression progressive de l'esclavage. Ils gagneront à leur programme la société des Jacobins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-colonial-francais/#i_5994

ADAMS JOHN QUINCY (1767-1848)

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 1 079 mots

Sixième président des États-Unis, de 1825 à 1829, John Quincy Adams a eu par ailleurs une remarquable carrière de diplomate, puis, à l'expiration de son mandat présidentiel, de député […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-quincy-adams/#i_5994

COLONIALISME & ANTICOLONIALISME

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 6 480 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'anticolonialisme des libéraux »  : […] « Little Englanders », coexiste en Angleterre avec un mouvement humanitaire abolitionniste. Mais les deux mouvements ne se confondent pas. Sur le continent, et particulièrement en France, les événements semblent justifier cette défiance envers les colonies : affaire de Saint-Domingue et dislocation de l'empire espagnol. Les contemporains ont l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonialisme-et-anticolonialisme/#i_5994

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 748 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Le heurt des doctrines »  : […] favorables à une colonisation-évangélisation. Humanitaristes et philanthropes ont gagné de durs combats : après l'abolition de la traite pour les Britanniques (1807) et les autres (1815), ils ont obtenu, en 1833, au grand dam des planteurs, celle de l'esclavage dans les colonies ; ils n'en sont que plus persuadés que l'étape suivante, celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_5994

ABOLITION DE L'ESCLAVAGE DANS LES COLONIES FRANÇAISES

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 195 mots
  •  • 1 média

La lutte pour l'abolition de l'esclavage commence au xviiie siècle, menée par les Britanniques Granville Sharp et William Wilberforce, les Américains Anthony Benezet et John Wesley ou le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolition-de-l-esclavage-dans-les-colonies-francaises/#i_5994

ANTHONY SUSAN B. (1820-1906)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 977 mots

Anthony devient en 1856 responsable, pour ce même État, de l'American Anti-Slavery Society créée par Garrison. Au début de la guerre de Sécession, elle contribue à organiser la Women's National Loyal League, partisane de l'émancipation des esclaves. Après le conflit, elle se bat, en vain, pour faire modifier le quatorzième amendement en vue d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/susan-b-anthony/#i_5994

BEECHER-STOWE HARRIET (1811-1896)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul ROSPARS
  •  • 528 mots

Fille d'un révérend évangéliste, épouse d'un révérend évangéliste, Calvin Stowe, qui était collègue de son père, élevée et vivant dans une atmosphère de rigorisme religieux, Harriet Beecher est connue pour avoir été l'auteur d'un best-seller, dont le retentissement immédiat, fracassant, s'est prolongé dans le monde entier sous forme d'adaptations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harriet-beecher-stowe/#i_5994

BROWN JOHN (1800-1859)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 598 mots

Appartenant à une famille de seize enfants du Connecticut, John Brown est nourri dès son enfance des principes antiesclavagistes que lui inculque son père, tanneur et fermier, et auxquels il devait consacrer une bonne partie de sa vie. Renonçant à devenir pasteur de l'Église de la Congrégation, il se rend dans l'Ohio, en Pennsylvanie, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-brown/#i_5994

CADY STANTON ELISABETH (1815-1902)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 045 mots

Henry Brewster Stanton, avocat partisan de l'abolitionnisme. Quelques mois plus tard, elle se rend à Londres pour assister à la Convention anti-esclavagiste mondiale. Scandalisée par le refus des organisateurs de reconnaître officiellement plusieurs déléguées, en particulier Lucretia C. Mott, en raison de leur sexe, elle devient un porte-parole […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-cady-stanton/#i_5994

COLONIE DU CAP DE BONNE-ESPÉRANCE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • François-Xavier FAUVELLE-AYMAR
  •  • 590 mots

1807 Vote de l'abolition de la traite des esclaves par la Grande-Bretagne dans toutes ses colonies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonie-du-cap-de-bonne-esperance-reperes-chronologiques/#i_5994

COLONISATION (débats actuels)

  • Écrit par 
  • Myriam COTTIAS
  •  • 3 252 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Vers la reconnaissance par l'État d'un passé traumatique »  : […] Le 23 mai 1998, à l'occasion de la célébration du cent cinquantième anniversaire de l'abolition de l'esclavage, une marche est organisée à l'initiative du Comité pour une commémoration unitaire de l'abolition de l'esclavage des Nègres dans les colonies françaises : quarante mille Martiniquais, Guadeloupéens, Africains, Guyanais et Réunionnais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonisation-debats-actuels/#i_5994

CUBA

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT, 
  • Victoire ZALACAIN
  •  • 24 411 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Destruction du système esclavagiste »  : […] des aspirations politiques formulées par les responsables, la tiédeur de leur sentiment abolitionniste et surtout les limites de leurs revendications strictement économiques. Il suffit de lire le manifeste d'octobre 1868 que lancent Céspedes et ses amis pour comprendre la réalité et l'importance des contradictions qui minent le mouvement dès sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuba/#i_5994

DANA RICHARD HENRY (1815-1882)

  • Écrit par 
  • Alain LABROUSSE
  •  • 308 mots

Abandonnant Harvard College, Richard Henry Dana s'embarqua comme simple matelot en 1834. Ce voyage le conduisit en Californie en passant par le cap Horn. En 1836, il reprit ses études et fut admis au barreau en 1840. Il publia Une voix du gaillard d'avant (Two Years before the Mast), une narration à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-henry-dana/#i_5994

DOUGLASS FREDERICK (1817-1895)

  • Écrit par 
  • Nelly SCHMIDT
  •  • 623 mots

Né esclave dans le Maryland, Frederick Douglass est considéré comme le père du Black Protest Movement, Mouvement de libération des Noirs aux États-Unis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-douglass/#i_5994

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 193 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « La montée des périls »  : […] La tension des esprits était encore exaspérée par la propagande des « abolitionnistes », après 1830. Les origines du mouvement sont religieuses et doivent être recherchées dans des sectes humanitaires, comme celle des quakers. Mais l'abolitionnisme est considérablement soutenu par les idées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_5994

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER, 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yves-Charles GRANDJEAT, 
  • Jean-Pierre MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉTILLON, 
  • Bernard POLI, 
  • Claudine RAYNAUD, 
  • Jacques ROUBAUD
  •  • 40 206 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le Sud »  : […] Turner, ouvre un débat vite avorté sur l'esclavage ; la même année, avec la fondation à Boston de la revue Le Libérateur, la croisade abolitionniste commence. Le Sud se lance dans la défense et illustration de son « institution particulière » et commence à se construire une identité imaginaire, qui s'effondrera à Appomattox […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-litterature/#i_5994

GARRISON WILLIAM LLOYD (1805-1879)

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 328 mots

Enfant, Garrison commence trop tôt à travailler pour pouvoir poursuivre des études. Devenu apprenti imprimeur à l'âge de quatorze ans, il se découvre très vite un talent d'écrivain et entreprend dans le même temps sa propre éducation. Il rallie bien vite la cause de l'abolitionnisme, dans laquelle cet homme généreux se lance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-lloyd-garrison/#i_5994

GRIMKÉ SARAH (1792-1873) et ANGELINA (1805-1879)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 454 mots

membre de cette organisation en 1821 et quitte le Sud définitivement. Angelina suit sa sœur en 1829 et embrasse la foi quaker. Six ans plus tard, elle écrit une lettre d'approbation de principe à William Lloyd Garrison, que ce dernier publie dans son journal abolitionniste, The Liberator. Dès lors, les deux sœurs s'impliquent activement dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grimke-sarah-et-angelina/#i_5994

GUERRE DE SÉCESSION

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 232 mots
  •  • 1 média

Durant quatre ans, une guerre civile oppose les États-Unis d'Amérique (l'Union) à onze États sécessionnistes du Sud (la Confédération). Ce conflit trouve son origine dans le système de l'esclavage, sur lequel repose toute l'économie agricole du Sud, mais qui se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-secession/#i_5994

JAMAÏQUE

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT
  • , Universalis
  •  • 7 648 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Élimination de l'esclavage »  : […] Le mouvement abolitionniste anglais (les sociétés anti-esclavagistes furent nombreuses, parmi lesquelles la British and Foreign Anti-Slavery Society) se heurte aux intérêts des planteurs. L'insurrection des Nègres esclaves en 1831-1832, dans la partie ouest de l'île, incite Londres à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jamaique/#i_5994

KANSAS-NEBRASKA ACTE DU (1854)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 179 mots

Adoptée par le Congrès le 30 mai 1854, la loi sur le Kansas-Nebraska délimite et organise le centre des Grandes Plaines ; deux territoires sont créés, le Kansas entre le 37e et le 40e parallèle, le Nebraska au nord du 40e parallèle. Contrairement au compromis du Missouri (1820), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acte-du-kansas-nebraska/#i_5994

LIBERIA

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  • , Universalis
  •  • 5 447 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Colonization Society, fondée en 1816, incarna cette idée, dans un contexte marqué par l'émergence du mouvement abolitionniste. À vrai dire, le projet américain n'était pas totalement nouveau. En effet, il s'inspirait dans ses grandes lignes d'un antécédent britannique : la création en Sierra Leone, en 1787, par la Grande-Bretagne, d'un foyer d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberia/#i_5994

LINCOLN ABRAHAM (1809-1865)

  • Écrit par 
  • Paul M. ANGLE
  •  • 3 766 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Une dimension anti-esclavagiste »  : […] L'importance d'Antietam n'était pas seulement militaire. Au début de l'été 1862, Lincoln avait décidé de proclamer l'émancipation des Noirs. Des membres de son cabinet l'en dissuadèrent, arguant du fait que, venant après une série de défaites, un tel acte apparaîtrait comme une mesure de désespoir. Mais la bataille d'Antietam, livrée le 17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-lincoln/#i_5994

NOIRS SOCIÉTÉ DES AMIS DES

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 437 mots

Fondée en 1788 par Brissot, Clavière et Mirabeau, la Société des amis des Noirs se proposait de mettre en œuvre la doctrine anti-esclavagiste et abolitionniste dont Montesquieu et l'abbé Raynal furent des précurseurs, mais qui avait pris forme tout spécialement en Angleterre avec William Wilberforce, pour atteindre, vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societe-des-amis-des-noirs/#i_5994

NOIRS AMÉRICAINS

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Daniel SABBAGH
  •  • 5 264 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'esclavage »  : […] De nombreux Américains reconnaissaient l'anomalie de l'existence de la Peculiar Institution (ou « institution particulière ») dans une société qui se prétendait démocratique, et dénonçaient le mal. Ainsi, en 1831, William L.  Garrison publiait, à Boston, le premier numéro du Liberator, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noirs-americains/#i_5994

SCHŒLCHER VICTOR (1804-1893)

  • Écrit par 
  • Nelly SCHMIDT
  •  • 1 194 mots

Né à Paris, fils d'un fabricant de faïence alsacien, Victor Schœlcher s'engagea dans les principaux débats sociaux du xixe siècle, donnant à son œuvre un caractère multidimensionnel. Son nom est associé à l'émancipation des esclaves des colonies françaises en 1848. Critique d'art, musicologue, partisan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-schoelcher/#i_5994

SIERRA LEONE

  • Écrit par 
  • Comi M. TOULABOR
  •  • 7 346 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Une histoire marquée par la conquête, la traite et l'esclavage »  : […] À partir de la seconde moitié du xviiie siècle, des mouvements philanthropiques, qui s'étaient développés autour de fortes personnalités comme Granville Sharp et en raison de la mobilisation de l'opinion, s'indignèrent en Angleterre et en Amérique de la traite négrière et de l'esclavage ; ce qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sierra-leone/#i_5994

SOJOURNER TRUTH (1797 env.-1883)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 568 mots

auditoire à accepter le message biblique de la bonté divine et la fraternité des hommes. La même année, elle découvre le mouvement abolitionniste dans une communauté utopiste de Northampton, dans le Massachusetts, et sera dès lors l'une de ses porte-parole dans tout l'État. En 1850, elle voyage dans tout le Midwest, où elle attire les foules grâce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sojourner-truth/#i_5994

TRAITE DES ESCLAVES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean BOULEGUE
  •  • 248 mots

1788 Fondation, à Paris, de la Société des amis des Noirs, militant pour l'abolition de la traite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-esclaves-reperes-chronologiques/#i_5994

TRAITE DES NOIRS

  • Écrit par 
  • Luiz Felipe de ALENCASTRO
  •  • 4 773 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'abolition de la traite des Noirs »  : […] À l'issue d'un puissant mouvement d'opinion influencé par les philanthropes, le Parlement anglais abolit en 1807 la traite des Noirs, au moment même où cette activité était rendue très lucrative par l'essor de la production sucrière des colonies britanniques aux Antilles. Cette prohibition entre en vigueur dès 1808. De même, en 1807, les États-Unis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-noirs/#i_5994

TUBMAN HARRIET (1820-1913)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 659 mots

Harriet Tubman échappa à l'esclavage du Sud et devint l'une des figures majeures de l'abolitionnisme avant la guerre de Sécession. Elle mena des centaines d'esclaves vers la liberté que leur offrait le Nord en les guidant le long de la route mise en place par l'Underground Railroad, réseau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harriet-tubman/#i_5994

TURNER NAT (1800-1831)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 577 mots
  •  • 1 média

Esclave noir de Virginie, Nat Turner fomenta une révolte d'esclaves qui fut une des plus importantes du xixe siècle avec celles de Gabriel Presser en 1800 et de Denmark Vesey en 1822. Il est né dans une petite exploitation prospère de Virginie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nat-turner/#i_5994

UNDERGROUND RAILROAD

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 744 mots

Le Canada a longtemps été un lieu de refuge pour les esclaves noirs américains échappés des plantations du sud des États-Unis. En effet, quoique les États esclavagistes aient été nettement définis comme étant au sud de la ligne Mason-Dixon, qui séparait la Pennsylvanie du Maryland et se prolongeait à l'ouest, dès 1793 la loi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/underground-railroad/#i_5994

WILBERFORCE WILLIAM (1759-1833)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 602 mots

Homme politique et philanthrope anglais, William Wilberforce est né à Hull dans une vieille famille de propriétaires terriens du Yorkshire. Il fait ses études à Saint John's College de Cambridge et se lie d'amitié avec William Pitt jr. Il hérite, de ses grands-parents, une grosse fortune. En 1780, il entre au Parlement en même temps que Pitt, dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-wilberforce/#i_5994

WILLIAMS ERIC (1911-1981)

  • Écrit par 
  • Nelly SCHMIDT
  •  • 826 mots

Mort à Trinidad, son île natale, le 29 mars 1981, Eric Williams laissa dans la mémoire de ses contemporains des Caraïbes le souvenir d'un historien, chercheur particulièrement original, spécialiste de l'économie esclavagiste, et celui d'un homme d'État au pouvoir pendant vingt-cinq ans, Premier ministre de Trinidad-Tobago, ayant exercé une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-williams/#i_5994

Pour citer l’article

Jean BRUHAT, « ABOLITIONNISME, histoire de l'esclavage », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolitionnisme/