Mystique juive



GOLEM

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 631 mots

Être, le plus souvent de forme humaine, le golem est créé par un acte de magie grâce à la connaissance des dénominations sacrées. Dans le judaïsme, l'apparition du terme golem remonte au Livre des Psaumes et à l'interprétation qu'en donne le Talmud ; il s'agit, dans ce contexte, tantôt d'un ê […] Lire la suite

HEYHALOT ou HEYKHALOT LES

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 392 mots

Le mot hébreu Heyhalot, qui signifie « palais », désigne les textes fondamentaux que nous ont légués les mystiques juifs de la Merkaba. Les plus importants de ces textes sont, dans l'ordre chronologique, les Heyhalot Zutrati, rapportées à Rabbi Aquiba, les Heyhalot Rabbati, dont le porte-parole prin […] Lire la suite

IYYUN CERCLE D'

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 257 mots

Expression désignant un ensemble de textes, non de personnes, ces écrits étant tous anonymes. Leurs dénominateurs communs sont leur lieu d'origine (on suppose qu'il s'agit de la Provence ou de la Castille), leur date (fin du xiie s. ou déb. du xiiie s.) et une similarité idéologique qui comporte toutefois […] Lire la suite

JUDAÏSME - La religion juive

  • Écrit par 
  • Georges VAJDA
  •  • 6 519 mots
  •  • 1 média

Le mouvement mystique (ou plus exactement théosophique) qui apparut dans le judaïsme en plein xiie siècle ne saurait être réduit à une simple réaction contre l'intellectualisme. On est en réalité en face d'une résurgence d'éléments dont le dynamisme réel n'avait pu se déployer, en des domaines et des milieux juifs que les historiens connaissent encore […] Lire la suite

KABBALE

  • Écrit par 
  • François SECRET, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 7 223 mots

Née en Palestine, la mystique juive évolua parallèlement à la religion exotérique ; les premiers écrits sont anonymes ou pseudépigraphes. Bien qu'aucun auteur n'ait été identifié avec certitude, on attribue un rôle actif à certains docteurs de la Mishna (iie […] Lire la suite

MA‘ASE BERESHIT

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 331 mots

On groupe sous l'appellation hébraïque de Ma‘ase Bereshit (qui veut dire « les œuvres de la création ») des écrits ésotériques ayant pour sujet des spéculations mystiques sur le premier chapitre de la Genèse. D'après des critères littéraires et doctrinaux, ils remontent probablement à la période de la Mishna (ii […] Lire la suite

MERKABA

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 423 mots

L'expression Ma‘aseh Merkaba (œuvre du char) désigne le premier chapitre d'Ézéchiel dans la Mishna Haguiga I, ii. Les textes talmudiques rapportent que ce chapitre avait fait l'objet — avec le premier chapitre de la Genèse, désigné par le terme de Ma‘aseh Bereshit (œuvre du […] Lire la suite

SABBATAI TSEVI (1626-1676)

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 4 415 mots

Le mouvement messianique qui s'est manifesté au xviie siècle autour du nom de Sabbatai Tsevi est le plus important qu'ait connu le judaïsme depuis la destruction du Temple de Jérusalem et la révolte de Bar Kokhba. C'est d'ailleurs pratiquement le seul qui ait eu cette ampleur universelle. Un événemen […] Lire la suite

SAGESSE LIVRES DE

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 4 604 mots

Le plus célèbre des Livres de sagesse est celui de Job. Il est d'ailleurs unique dans la Bible par sa forme littéraire. C'est un drame constitué par plusieurs dialogues en vers, dont le prologue et l'épilogue sont en prose. Il met en scène les souffrances d'un homme juste que Satan éprouve avec la permission de Dieu. On s'accorde à penser qu'il a été rédigé en […] Lire la suite

SEFER YESIRA

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 341 mots

Bref traité qui eut une influence considérable sur la mystique juive de toutes les époques et qui a été écrit entre le iie et le vie siècle, peut-être au iiie, dans un style elliptique ayant des affinités avec celui de la littérature de la Merk […] Lire la suite

SEFIROT

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 381 mots

Terme technique de la kabbale, qui apparaît la première fois dans le texte anonyme du Sefer Yesira, où sefirot désigne les dix nombres primordiaux ou idéaux (à partir du sens littéral de la racine SFR : dénombrer). Dès les premiers écrits kabbalistiques, au xiie siècle, il est employé avec le […] Lire la suite

SHEKINA, mystique juive

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 325 mots

Mot hébreu (signifiant littéralement, « demeure ») qui désigne dans la Bible la présence de Dieu parmi son peuple ou l'immanence divine dans le monde. Les images associées à la Shekina sont la lumière, la Gloire divine, la manifestation de Dieu. Son équivalent araméen est employé dans le targum pour atténuer les expressions anthropomorphiques incompatibles ave […] Lire la suite

ZOHAR LE

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 507 mots

Le plus important des ouvrages de la littérature kabbalistique, le Zohar se présente sous la forme d'une collection de livres qui incluent des énoncés midrashiques brefs, mais aussi des développements homilétiques et des discussions sur tel ou tel sujet particulier.Il ne s'agit pas d'un livre, mais plutôt d'un corpus d'œuvres qui, dans les éditions imprimées, se répartissent en cinq volumes. Les t […] Lire la suite