PENTATEUQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Première grande section de la Bible juive selon la division traditionnelle de l'Ancien Testament (Loi, Prophètes et Écrits), le Pentateuque est aussi appelé « livre de Moïse » (Néh., xiii, 1), « loi de Moïse (II Chron., xxiii, 18) ou simplement « loi » (Néh., viii, 2) et même « Moïse » (dans l'expression : « Moïse et les Prophètes », Luc, xxiv, 27). À partir d'Esdras, cette collection en cinq livres — Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome — fut officiellement reconnue par les juifs comme leur code sacré. Dans les milieux de langue grecque on l'appela hê pentateuchos (biblos), titre homologué par la tradition chrétienne ; les juifs hébraïsants la dénommaient aussi « les cinq cinquièmes de la Loi ».

La tradition juive — connue tardivement par les textes talmudiques, mais auparavant grâce à Josèphe, à Philon et au Nouveau Testament — a vu dans le Pentateuque une œuvre unifiée, attribuée à Moïse. Il s'agit d'une vaste fresque historique, s'étendant des origines du monde à la mort de Moïse. Dans l'intervalle, l'humanité se différencie et la scène se restreint à une seule lignée, d'où sort le peuple élu. Les aventures de ce dernier sont seules retenues par la suite, depuis le séjour en Égypte jusqu'à l'entrée dans la Terre promise. Cette chaîne de récits sert de cadre à une masse imposante de dispositions légales : commandant la vie entière des Israélites, elles ont valu à l'ensemble le nom de Loi. Néanmoins, l'unité littéraire et l'unité de pensée du Pentateuque furent assez vite mises en cause. Après quelques précurseurs, au xiie puis au xvie siècle, Richard Simon (1678) et le médecin de Louis XV, Jean Astruc (1753), révélèrent son aspect composite en même temps que le caractère postmosaïque de certains de se [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PENTATEUQUE  » est également traité dans :

TERRE ÂGE DE LA

  • Écrit par 
  • Pascal RICHET
  •  • 5 139 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La force du raisonnement philosophique »  : […] Tout comme le jour et la nuit, les saisons, les années et les générations semblent se répéter inlassablement. D'un bout à l'autre de la Terre, il en résulta une conception du temps qu’on a qualifié de cyclique. Comme l’a résumé Mircea Eliade dans son classique Mythe de l’éternel retour (1949), « tout recommence à son début à chaque instant. Le passé n’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/age-de-la-terre/#i_9087

ARCHE D'ALLIANCE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 627 mots

Objet du culte israélite — en hébreu aron , « coffre », « caisse » —, l'arche d'Alliance reçoit divers noms : arche de Dieu, du Dieu d'Israël, de l'Alliance, de l'Alliance de Yahvé, de l'Alliance de Dieu, du Témoignage, l'Arche sainte. Comme élément du culte du désert, l'arche est habituellement liée à la tente, mais elle a une histoire plus longue. On la retrouve, en effet, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arche-d-alliance/#i_9087

BIBLE - Ancien et Nouveau Testament

  • Écrit par 
  • Paul BEAUCHAMP, 
  • Xavier LÉON-DUFOUR, 
  • André PAUL
  •  • 10 302 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Loi »  : […] Les termes de la Loi sont les termes de l'alliance : mais celle-ci commence aux récits, qui donnent force aux prescriptions. Par eux le Testament est dressé. Ils sont fondateurs, leur fonction est de légitimation. Dans le temps et dans l'espace, la généalogie et le cadastre sont faits pour donner à chacun ses titres à exister ici, maintenant et ainsi, et ses titres à espérer. Il y a beaucoup de f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-ancien-et-nouveau-testament/#i_9087

BIBLE - Les traductions

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 3 150 mots

Dans le chapitre « Les targums »  : […] On appelle targums les traductions araméennes que les Juifs, palestiniens et babyloniens, ont faites, des siècles durant, des textes bibliques. Ainsi, un targum du Pentateuque existait probablement, peut-être même avec plusieurs variantes, dès la fin de l'ère préchrétienne. Derniers venus, les targums des Hagiographes sont très tardifs. Le mot « targum » n'est pas hébraïque, ni même sémitique. D'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-les-traductions/#i_9087

SEPTANTE BIBLE DES (385 av. J.-C. env.)

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 204 mots

Au sens strict, la Septante désigne d'abord la traduction grecque de la Torah, c'est-à-dire du Pentateuque, à Alexandrie d'Égypte, qui fut réalisée au iii e  siècle avant notre ère, au temps des deux premiers Ptolémées. Certains historiens la datent au plus tard de 282 avant notre ère. La légende veut qu'elle ait été l'œuvre de soixante-dix traduc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-des-septante/#i_9087

DEUTÉRONOME LIVRE DU

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 697 mots

Cinquième et dernier livre du Pentateuque. La Bible juive l'appelle, de ses premiers mots, Elleh haddebarim (« Voici les paroles ») ou simplement Debarim (« Paroles »). La Bible grecque, et à sa suite la Vulgate, l'intitulent « Deutéronome » ( deuteros nomos , « seconde loi ») — selon l'interprétation donnée à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-du-deuteronome/#i_9087

ESDRAS ou EZRA (Ve-IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marguerite JOUHET
  •  • 482 mots

Prêtre juif, chargé des affaires juives à la cour de Perse, vraisemblablement sous le règne d'Artaxerxès II (~ 404-~ 359), Esdras est avec Néhémie le principal « maître d'œuvre » de la reconstruction de Jérusalem et de la création du nouvel Israël. La chronologie de leurs missions respectives est assez discutée. Esdras, à qui le roi « accordait tout ce qu'il demandait », est envoyé à Jérusalem. À […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esdras-ezra/#i_9087

EXODE LIVRE DE L'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 680 mots
  •  • 1 média

Deuxième livre du Pentateuque. Les juifs le désignent par ses premiers mots, Weelleh Shemot (« voici les noms »). Bien que la sortie d'Égypte ne couvre que quinze des quarante chapitres du livre, les Septante l'ont appelé Exodos (« sortie ») : terme dont la fortune sera grande dans le christianisme. Parmi les livres bibliques, l'Exode est celui dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-l-exode/#i_9087

GENÈSE LIVRE DE LA

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 596 mots
  •  • 1 média

Dans la Bible juive (texte massorétique), le Livre de la Genèse a pour titre son premier mot, Bereshit (« au commencement »). Dans la version des Septante, c'est Genesis (« origine »), terme immortalisé par sa latinisation dans la Vulgate. D'une manière large, le titre « Genèse » s'explique par le fait que le livre débute par le récit des origines du m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-la-genese/#i_9087

LÉVITIQUE LIVRE DU

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 578 mots

Le mot « Lévitique » est la transcription du mot latin Leviticus (Vulgate), décalque du titre grec Leviticon que la version des Septante a donné à l'ensemble des livres qu'on appelle aussi « Troisième Livre de Moïse ». Les juifs dénomment ce même livre par sa première formule, Wayyikera (« Et il appela »). L'apparition du mot s'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-du-levitique/#i_9087

MOÏSE

  • Écrit par 
  • Henri CAZELLES
  •  • 1 444 mots

Dans le chapitre « Enquête historique »  : […] Les historiens se sont trouvés dans l'obligation d'analyser les textes du Pentateuque. Il fut établi au xix e  siècle que, quoique ce livre pût contenir quelques textes de Moïse, celui-ci n'en était pas l'auteur. Le Deutéronome est, au plus tôt, de la fin du viii e  siècle et la masse des textes l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moise/#i_9087

NOMBRES LIVRE DES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 510 mots

Quatrième livre du Pentateuque, ainsi intitulé, par les truchements successifs de la version des Septante ( Arithmoi ) et de la Vulgate ( Numeri ), à cause des nombreux recensements qu'il contient. Les juifs lui donnent comme titre son incipit, Bemiddebar (« dans le désert »). Il contient le récit des péripéties d'Israël entre les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-des-nombres/#i_9087

PHILON D'ALEXANDRIE (20 av. J.-C. env.-45)

  • Écrit par 
  • Annie JAUBERT
  •  • 2 477 mots

Dans le chapitre « Philon le Juif et ses œuvres »  : […] Philon naquit à Alexandrie dans une riche famille juive. Un de ses frères, Caius Julius Alexander, possesseur d'une immense fortune, prêta des sommes importantes à la famille des Hérodes. Membre d'une aristocratie juive privilégiée, Philon, son œuvre le montre, reçut une éducation complète, juive et hellénistique. Il était un notable de la communauté israélite d'Alexandrie, comme en témoigne l'évé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philon-d-alexandrie/#i_9087

SAMARITAINS

  • Écrit par 
  • Vittorio MORABITO
  •  • 1 985 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Origine controversée »  : […] Les Samaritains se considèrent comme les Bnai Yisrael , «  fils d'Israël », c'est-à-dire les vrais représentants de la religion originelle, descendants des tribus d'Ephraïm et de Manassé, établies dans le royaume d'Israël- Samarie. Cette entité politique s'est maintenue indépendante jusqu'à la conquête assyrienne de 722 avant J.-C. Les conséquences de la captivité de Babylone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samaritains/#i_9087

WELLHAUSEN JULIUS (1844-1918)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 158 mots

Orientaliste et exégète protestant allemand. L'œuvre de Wellhausen porte sur l'histoire d'Israël, ainsi que sur la composition des livres historiques de l'Ancien Testament et des quatre Évangiles. Deux préoccupations la caractérisent : d'une part, un effort pour expliquer l'histoire du peuple hébreu en évitant de prendre en compte les interventions surnaturelles auxquelles la Bible se réfère et en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-wellhausen/#i_9087

Pour citer l’article

André PAUL, « PENTATEUQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pentateuque/