Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AZERBAÏDJAN

Nom officiel

République d'Azerbaïdjan (AZ)

    Chef de l'État et du gouvernement

    Président : Ilham Aliev (depuis le 31 octobre 2003). Premier ministre : Ali Asadov (depuis le 8 octobre 2019)

      Capitale

      Bakou

        Langue officielle

        Azéri

          Unité monétaire

          Manat d'Azerbaïdjan (AZN)

            Population (estim.) 10 210 000 (2024)
              Superficie 86 600 km²

                Situé dans le Caucase du Sud, à la croisée des empires russe, turc et persan, l'Azerbaïdjan est une terre antique où se rencontrent l'Orient et l'Occident. Islamisé au viie siècle par les Arabes, il passe sous domination perse au xvie siècle. Le territoire actuel fera pendant plus de cent ans partie de l'empire russe. Le pays connaît une brève indépendance entre 1918 et 1921 avant d'être rattaché à l'Union soviétique. L'effondrement du bloc communiste conduit l'Azerbaïdjan à proclamer son indépendance le 30 août 1991, alors que le pays est en proie au conflit du Haut-Karabakh.

                Azerbaïdjan : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                Azerbaïdjan : drapeau

                Le nom « Azerbaïdjan » proviendrait du mot « azer » (feu). Ainsi l'Azerbaïdjan est « le pays du feu » en raison de l'abondance de pétrole et de gaz. Depuis l'indépendance, l'Azerbaïdjan effectue un retour sur la scène internationale en partie grâce à ses importantes réserves d'hydrocarbures. Mais, en dépit d'indicateurs économiques encourageants, le pays doit encore faire face à de sérieux défis.

                Géographie

                Le territoire de l'Azerbaïdjan couvre une superficie de 86 600 kilomètres carrés. Le pays partage ses frontières au nord avec la Russie (284 km), au nord-ouest avec la Géorgie (322 km), à l'ouest avec l'Arménie (787 km), au sud avec l'Iran (611 km) et possède un point de contact avec la Turquie (9 km). Sur plus de 800 kilomètres, l'Azerbaïdjan est bordé à l'est par la mer Caspienne.

                La moitié du pays environ est composée de terres basses dont certaines (environ 18 % du territoire national) ont un niveau inférieur à celui de la mer. Les deux rivières principales sont la Koura qui coule du nord-ouest à la mer Caspienne, et son affluent l'Araxe qui constitue une partie de la frontière avec l'Iran. La plupart des terres agricoles sont irriguées. Le pays est bordé de trois massifs montagneux. La partie orientale du Grand Caucase constitue une frontière septentrionale naturelle. Cette chaîne montagneuse culmine à une altitude de 4 485 mètres au mont Bazarduzu. Au sud, les monts Talish surplombent la frontière iranienne et culminent à 2 500 mètres (mont Komourkoi). Le pays est bordé à l'ouest par une partie du massif du Petit Caucase.

                Au sud-ouest du pays, la province du Nakhitchevan (5 500 km2) est séparée, depuis 1924, du reste de l'Azerbaïdjan par une étroite portion de territoire arménien. Dans l'ouest de l'Azerbaïdjan se trouve la région autonome du Haut-Karabakh (4 400 km2). Elle était, à la fin de la période soviétique, majoritairement peuplée d'Arméniens qui, dès 1988, ont revendiqué le rattachement à la « mère patrie ». Depuis 1991, un conflit armé oppose l'Azerbaïdjan aux forces arméniennes qui contrôlent la région autonome ainsi que sept autres districts azerbaïdjanais. Ce conflit, qui n’a toujours pas trouvé de règlement, a contraint de 800 000 à 1 million d'Azeris à l'exode.

                Une grande diversité climatique et un fort potentiel agricole

                L'Azerbaïdjan présente une grande variété climatique avec neuf zones différentes, allant d'un climat de haute montagne au nord et à l'ouest, à un climat subtropical humide au sud, en passant par des zones tempérées, des zones de steppes humides, des steppes semi-arides. Le pays est donc caractérisé par une grande variété de paysages. La forêt s'étend sur plus de 900 000 hectares, soit 11 % de la superficie du pays. Néanmoins, à cause de certaines coupes illégales, de la collecte du bois pour le feu, du pâturage pour le bétail et de l’urbanisation, les massifs forestiers reculent d'environ 15 000 hectares par an.

                Grâce à des conditions climatiques avantageuses et des terres fertiles, l'Azerbaïdjan bénéficie d'un potentiel agricole très favorable. Ces conditions naturelles ont permis[...]

                La suite de cet article est accessible aux abonnés

                • Des contenus variés, complets et fiables
                • Accessible sur tous les écrans
                • Pas de publicité

                Découvrez nos offres

                Déjà abonné ? Se connecter

                Écrit par

                • : anthropologue, consultant politique
                • : professeur de sciences politiques, université de Chicago
                • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

                Médias

                Azerbaïdjan : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                Azerbaïdjan : drapeau

                Bakou - crédits : D. Blum/ Peter Arnold, Inc.

                Bakou

                Azerbaïdjan : activité pétrolière - crédits : Encyclopædia Universalis France

                Azerbaïdjan : activité pétrolière

                Autres références

                • AZERBAÏDJAN, chronologie contemporaine

                  • Écrit par Universalis
                • ALIEV GAÏDAR (1923-2003)

                  • Écrit par Christophe CHICLET
                  • 630 mots

                  Dernier des apparatchiks soviétiques, Gaïdar Aliev – Heydar Aliyev, en azéri – a régné sans partage sur l'Azerbaïdjan.

                  Appelé affectueusement « Baba », grand-père, par les Azéris, Gaïdar Aliev, de lointaine origine kurde, est né le 10 mai 1923 au Nakhitchevan, enclave azéri entre l'...

                • ARMÉNIE

                  • Écrit par Jean-Pierre ALEM, Françoise ARDILLIER-CARRAS, Christophe CHICLET, Sirarpie DER NERSESSIAN, Universalis, Kegham FENERDJIAN, Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, Kegham TOROSSIAN
                  • 23 765 mots
                  • 13 médias
                  ...dissolution de la commission spéciale sur le Karabakh. Le 30 novembre 1989, la République d'Arménie unifiée (Arménie et Karabakh) est proclamée unilatéralement. La guerre larvée arméno-azérie commence en janvier 1990. Jusqu'en décembre 1991, elle fera plus de 4 000 morts. Par ailleurs, en 1988-1989, 215 000 Arméniens...
                • ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

                  • Écrit par Philippe PELLETIER
                  • 23 142 mots
                  • 4 médias
                  ...sur deux continents dans cette zone : la Turquie entre l'Asie et l'Europe, l'Égypte entre l'Afrique et l'Asie (la région du Sinaï). Il faut y ajouter l'Azerbaïdjan, dont la partie septentrionale proche du Daghestan franchit la crête du Caucase, et le Kazakhstan dont l'angle nord-ouest, certes...
                • AZERBAÏDJAN IRANIEN

                  • Écrit par Xavier de PLANHOL
                  • 426 mots

                  Région située au nord-ouest des plateaux de l'Iran, l'Azerbaïdjan iranien, qui comptait 5 821 860 habitants lors du recensement de 2006, est divisé administrativement en deux provinces : Azerbaïdjan oriental (3 325 540 hab.) et Azerbaïdjan occidental (2 496 320 hab.), avec respectivement...

                • Afficher les 20 références

                Voir aussi