Peintres européens, xviie s.


AACHEN HANS VON (1552-1615)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 200 mots
  •  • 1 média

Formé chez un Flamand établi à Cologne, sa ville natale, mais surtout par un long séjour en Italie (1574-1588), où il fut marqué à la fois par les grands maîtres italiens (Michel-Ange, Tintoret , Véronèse , Parmesan , Corrège) et aussi par les Flamands italianisés (Speckaert, Brill, Spranger, Paolo Fiammingo...), Hans von Aachen y acquit vite la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-von-aachen/#i_0

ALBANE FRANCESCO ALBANI dit L' (1578-1660)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 616 mots

Comme le Dominiquin et Guido Reni, le peintre bolonais Francesco Albani travaille chez Denis Calvaert, un maniériste anversois fixé très tôt en Italie, avant d'entrer, vers 1595, dans l'atelier des Carrache. Le plus célèbre de ceux-ci, Annibal, est déjà parti pour Rome à cette époque. C'est pourtant son influence, sans doute par l'intermédiaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albane/#i_0

ARPIN GIUSEPPE CESARI dit LE CAVALIER D' (1568-1640)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 312 mots

Issu du maniérisme romain (certains dessins de jeunesse montrent notamment l'influence des Zuccari), le Cavalier d'Arpin en prolonge d'abord la tradition avec une certaine force. À Naples, où il séjourne de 1589 à 1591, les œuvres qu'il laisse à la chartreuse de San Martino (Scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arpin/#i_0

AUDRAN LES

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 566 mots

Famille de graveurs, d' ornemanistes et de peintres français du xviie siècle et du début du xviiie siècle. Les personnages les plus célèbres de cette dynastie sont le graveur Gérard et le peintre ornemaniste Claude III. Gérard Audran (1640-1703) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-audran/#i_0

AVERCAMP HENDRICK (1585-1634)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 635 mots
  •  • 1 média

Un des premiers paysagistes de l'école néerlandaise du xviie siècle, Hendrick Avercamp fait la transition entre une conception décorative d'origine flamande et encore archaïque et les nouvelles ambitions réalistes et objectives développées en Hollande avec Esaias van de Velde et Jan van Goyen . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hendrick-avercamp/#i_0

BACICCIA GIOVANNI BATTISTA GAULLI dit (1639-1709)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 206 mots

À Gênes, Baciccia étudie les œuvres de Perino del Vaga, de Barocci et aussi celles de Rubens, de Van Dyck, avant de partir pour Rome en 1657. Attiré par Bernin, alors au faîte de sa gloire, mais désormais occupé exclusivement d'architecture, Baciccia adhère totalement à sa vision plastique. Un séjour à Parme (1661) lui fait connaître l'art de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baciccia/#i_0

BAROCCI FEDERICO, dit BAROCCIO ou LE BAROCHE (1535 env.-1612)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 246 mots
  •  • 1 média

Après un bref apprentissage à Urbin , près de Battista Franco et de Bartolomeo Genga, son oncle, Barocci part pour Rome , et c'est là qu'il découvre les œuvres de son grand compatriote, Raphaël . Il travaille près des Zuccaro, notamment aux fresques du Belvédère (Histoire de Moïse, 1563). Mais ses œuvres suivantes (la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/federico-barocci/#i_0

BASSANO LES

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 403 mots

Fils d'un modeste peintre de l'arrière-pays vicentin, Jacopo da Ponte, dit Bassano, fut le fondateur d'une dynastie de peintres dont la production devait avoir un écho dans toute l'Europe. Jacopo (1510-1592) s'était formé parmi les émules de Titien : Bonifacio de' Pitati, Pordenone, Paris Bordone (La Fuite en Égypte, env. 1534, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bassano/#i_0

BAUGIN LUBIN (vers 1610-1663)

  • Écrit par 
  • Claude LAURIOL
  •  • 915 mots
  •  • 1 média

Ce peintre français, fort recherché de son temps, émerge peu à peu de l'oubli dans lequel il était tombé, surtout grâce aux travaux de Jacques Thuillier . Cette méconnaissance est due en partie à la rareté des données (documents, signatures, dates, dessins préparatoires) et en partie à la critique, qui s'exerça contre lui dès le dernier tiers du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lubin-baugin/#i_0

BELLUCCI ANTONIO (1654-1726)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 165 mots

Formé à Venise près des peintres d'orientation naturaliste initiés par Luca Giordano aux effets de lumière contrastés — l'Allemand C. Loth, le Padouan Zanchi — Bellucci peint notamment, à San Pietro di Castello, un Saint Laurent priant pour la fin de la peste, intéressant par l'animation de la composition et la saveur de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-bellucci/#i_0

BERCHEM ou BERGHEM NICOLAES PIETERSZ (1620-1683)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 670 mots

Né à Haarlem, Nicolaes Berchem devient membre de la guilde de cette ville en 1642. Il meurt à Amsterdam où il s'était fixé depuis 1677. Il est un des peintres italianisants de la deuxième génération, celle de Both et d'Asselyn, de dix ans ses aînés. Comme ces derniers, il est allé très probablement en Italie, une première fois entre les années […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berchem-berghem/#i_0

BIBIENA LES GALLI dits

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 324 mots

Pendant un siècle environ, la famille Galli Bibiena a régné avec une autorité incontestée sur les scènes de théâtre de toute l'Europe. Les Galli, dits Bibiena, sont originaires de la région de Bologne, et se présentent comme les dépositaires de cette grande tradition des Quadraturisti, les peintres spécialistes des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bibiena/#i_0

BLANCHET THOMAS (1614?-1689)

  • Écrit par 
  • Lucie GALACTEROS-DE BOISSIER
  •  • 846 mots

Peintre, architecte et sculpteur ayant joué à Lyon un rôle semblable à celui de Le Brun à Paris , Blanchet fut vite oublié car son œuvre avait été rapidement mutilé et la critique fut longtemps déroutée par un style paradoxal. Depuis les années 1980, dessins et modelli ont permis de restituer des décors disparus, tandis que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-blanchet/#i_0

BOURDON SÉBASTIEN (1616-1671)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 741 mots
  •  • 2 médias

C'est la mobilité qui caractérise le mieux la vie et l'œuvre de Sébastien Bourdon. Il est envoyé très jeune de Montpellier — sa ville natale — à Paris comme apprenti peintre, et son adolescence se passe dans les ateliers de différentes villes, de Bordeaux à Toulouse et à Rome où il arrive en 1634. Ses biographes sont unanimes à vanter sa précoce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastien-bourdon/#i_0

BRIL ou BRILL PAUL (1554-1626)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 466 mots
  •  • 1 média

Figure importante de la peinture de paysage des premières années du xviie siècle, Paul Bril est l'un des initiateurs de la vedute composée. Nordique transplanté en Italie, il exerce là une immense influence par son rôle capital d'artiste de transition entre le paysage maniériste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bril-brill/#i_0

BROUWER ADRIAEN (1605/06-1638)

  • Écrit par 
  • J. BOUTON
  •  • 978 mots
  •  • 1 média

Peintre de genre, de paysages et de portraits, Adriaen Brouwer est né à Oudenaarde et mort à Anvers . D'abord élève de son père qui faisait des cartons de tapisseries, on le retrouve ensuite en Hollande : à Amsterdam, en 1626, puis à Haarlem, en 1628, dans l'atelier de Frans Hals . Au cours de cette première période, Brouwer a surtout peint des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adriaen-brouwer/#i_0

BRUEGEL JAN, dit BRUEGEL DE VELOURS (1568-1625)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 846 mots

Frère cadet de Pieter II, Jan reçut comme lui un sobriquet, dû à son goût raffiné pour les habits de velours ou à l'extrême finesse veloutée de sa peinture. Plus doué et plus original que son frère, Jan se forma dans un cadre plus large en se rendant, vers 1589, en Italie où il resta jusqu'en 1596 non sans se lier durablement avec le cardinal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-bruegel/#i_0

BRUEGEL PIETER II, dit BRUEGEL D'ENFER (1564-1638)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 789 mots

Fils aîné de Pieter I Bruegel (le plus grand et le plus connu des Bruegel), tôt fixé à Anvers , Bruegel d'Enfer se forme chez un certain Gillis van Coninxloo qui ne serait pas, selon Marlier, le paysagiste, mais un peintre homonyme étroitement apparenté à la famille de Pieter Coecke dont Pieter II était le petit-fils. Dès 1585, il est reçu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-ii-bruegel/#i_0

CALVAERT DENYS (1540 env.-1619)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 217 mots

Né à Anvers , Denys Calvaert est, en 1556, inscrit chez Cerstian van Queckborne, peintre dont on sait uniquement qu'il était paysagiste. Vers 1562, il se rend en Italie et se fixe à Bologne où se déroulera toute sa carrière, si l'on excepte un court voyage à Rome en 1572. Il y devient l'élève puis le collaborateur de Prospero Fontana et de Lorenzo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denys-calvaert/#i_0

CANDIDO PIETER DE WITTE dit PIETRO (av. 1548-1628)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 947 mots

Comme Stradanus, Jean de Bologne, Paolo Fiammingo ou Pozzoserrato, Candido est un de ces artistes flamands du xvie siècle parfaitement italianisés au point d'être encore aujourd'hui plus connus sous leur nom italien que sous leur premier patronyme nordique (Candido est la transcription italienne de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/candido-pieter-de-witte-dit-pietro/#i_0

CANO ALONSO (1601-1667)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 358 mots

Ayant étudié l'architecture avec son père, la sculpture avec Juan Martínez Montañés , le maître de la statuaire polychrome, et la peinture avec Francisco Pacheco chez qui il rencontra Velázquez, c'est une formation artistique complète que reçut Alonso Cano. Son œuvre fut exécutée dans trois villes : Séville, Madrid et Grenade. À Séville, il se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alonso-cano/#i_0

CARAVAGE (vers 1571-1610)

  • Écrit par 
  • Arnauld BREJON DE LAVERGNÉE, 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 4 815 mots
  •  • 6 médias

Si tout le xviie siècle garde l'empreinte des Bolonais (Carrache, Reni, Dominiquin), force nous est de reconnaître que les plus grands peintres de cette époque – à l'exception de Nicolas Poussin – bénéficient sous une forme ou sous une autre de l'exemple de Caravage : Velázquez et Zurbarán en Espagne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caravage/#i_0

CARAVAGE. LES DERNIÈRES ANNÉES (exposition)

  • Écrit par 
  • Alain MADELEINE-PERDRILLAT
  •  • 1 000 mots

Caravage est l'un des peintres les plus suivis (au sens quasi médical du mot) par les historiens de l'art. Sans parler des livres de vulgarisation ni de l'énième récit romançant sa vie, pas une année ne passe qui n'apporte sa moisson de documents inédits et d'ouvrages ou d'articles érudits sur sa carrière et son œuvre. Ces avancées de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caravage-les-dernieres-annees/#i_0

CARRACHE LES

  • Écrit par 
  • Antoine SCHNAPPER
  •  • 1 836 mots
  •  • 7 médias

Comme celui de leur contemporain Caravage , le rôle des Carrache dans l'évolution de la peinture européenne à la fin du xvie et au début du xviie siècle est à la fois révolutionnaire et capital. À la tradition artificielle et raffinée d'un maniérisme qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-carrache/#i_0

CARREÑO DE MIRANDA JUAN (1614-1685)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 274 mots

Bien qu'il ait subi l'influence de Velázquez, dont il est en quelque sorte l'héritier spirituel, et celle de Van Dyck — ne l'appelle-t-on pas le Van Dyck espagnol —, Juan Carreño de Miranda est cependant un artiste profondément original qui mérite plus d'attention qu'on ne lui en a jusqu'à présent accordé. Appartenant à la petite noblesse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-carreno-de-miranda/#i_0

CERANO GIOVAN BATTISTA CRESPI dit LE (1567 ou 1568-1632)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 334 mots

Peintre italien né en 1575 ou 1576 à Cerano, près de Novara (duché de Milan), mort le 23 octobre 1632 à Milan . Giovan Battista Crespi, dit le Cerano, est l'un des grands peintres lombards du xviie siècle initiateur du réalisme lombard. Cerano se rend à Rome en 1586. Il se lie d'amitié avec le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerano-le/#i_0

CHAMPAIGNE PHILIPPE DE (1602-1674)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 049 mots
  •  • 4 médias

Formé à Bruxelles (où il est né en 1602), et à Mons par différents peintres dont le paysagiste Jacques Fouquières, Philippe de Champaigne, après avoir refusé de travailler avec Rubens, entreprend en 1621 le voyage d'Italie en empruntant la route de France. Mais il s'arrête à Paris et ne connaîtra jamais Rome. À cette époque, les relations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champaigne-philippe-de-1602-1674/#i_0

CLAESZ PIETER (1597/98-1661)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 977 mots
  •  • 1 média

Peintre hollandais de natures mortes, l'un des créateurs et des plus grands représentants, avec Willem Claesz Heda , de la nature morte monochrome à Haarlem . Né en Westphalie, mais d'origine hollandaise, Pieter Claesz est signalé comme peintre à Haarlem en 1617 (sur le registre de mariages) et, en 1661, est enterré dans la même ville : tels sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-claesz/#i_0

COELLO CLAUDIO (1642-1692)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 210 mots
  •  • 1 média

Fils d'un Portugais et d'une Castillane, Claudio Coello fut l'élève de Francisco Rizi. Peu avant 1660, il se rendit certainement à Rome ; mais il revint alors en Espagne, et l'on peut suivre, à partir de cette date, son activité, qui a été intense. Il peignit pour les églises madrilènes de nombreux tableaux d'autel très colorés, dans le goût […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claudio-coello/#i_0

CONINXLOO GILLIS III VAN (1544-1607)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 171 mots

Issu d'une nombreuse famille de peintres, Gillis III van Coninxloo devient franc-maître à Anvers en 1570 après être passé selon Van Mander par les ateliers de Pieter Coecke fils (Coninxloo était apparenté à la famille de Coecke), de Leonard Kroes dont on ne sait pratiquement rien et de Gillis Mostaert, important paysagiste dont le cheminement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gillis-iii-van-coninxloo/#i_0

COYPEL LES

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 455 mots
  •  • 2 médias

La dynastie des Coypel est peut-être la plus importante de toutes celles que l'on trouve dans l'histoire de l'art français aux xviie et xviiie siècles : quatre peintres célèbres, parmi lesquels un directeur de l'Académie de France à Rome (Noël Coypel, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-coypel/#i_0

CUYP LES

  • Écrit par 
  • J. BOUTON
  •  • 834 mots
  •  • 1 média

Installée à Dordrecht, la famille des Cuyp donna à la Hollande du xviie siècle plusieurs grands peintres, dont le plus célèbre est Albert Cuyp. Jacob Gerritz Cuyp, né en 1594 à Dordrecht, y meurt en 1652. Élève de Blomaert à Utrecht, il travailla toujours par la suite à Dordrecht où il s'inscrit à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cuyp/#i_0

DE TROY LES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 1 091 mots
  •  • 1 média

Famille de peintres français. François De Troy (1645-1730), issu d'une famille d'artistes languedociens, a été formé à Paris dans l'atelier de Claude Lefebvre qui lui apprend le métier de portraitiste. Cela explique la technique sûre et l'atmosphère grave de ses œuvres. De Troy est un héritier de la tradition française : son art est empreint de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-de-troy/#i_0

DESPORTES FRANÇOIS (1661-1743)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 876 mots

Il semble que l'apprentissage de François Desportes chez le Flamand Nicasius Bernaerts — installé en France et chargé de décorer la ménagerie de Versailles — ait beaucoup compté. La leçon de son maître, un élève de Snyders, demeura présente tout au long de sa carrière de peintre animalier. Très tôt pourtant, il essaie de se faire un nom dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-desportes/#i_0

DOMINIQUIN DOMENICO ZAMPIERI dit LE (1581-1641)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 509 mots
  •  • 1 média

Après un premier apprentissage orageux chez Calvaert, peintre flamand établi à Bologne, le Dominiquin travaille chez Ludovic Carrache et participe, sous l'autorité de celui-ci, au décor de l'oratoire de San Colombano, en même temps que Guido Reni et l'Albane (vers 1600-1601). Appelé à Rome par Annibal Carrache, il collabore à la galerie Farnèse, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominiquin/#i_0

DOU GÉRARD (1613-1675)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 921 mots

Fils d'un peintre verrier, Gérard (Gerrit en néerlandais) Dou fit ses premières armes dans cette spécialité, et ce n'est qu'en 1628 qu'il passe à la peinture proprement dite, en entrant dans l'atelier de Rembrandt . Il en reste l'élève jusqu'au départ de ce dernier pour Amsterdam, en 1631. Ce que le jeune artiste affectionne surtout chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-dou/#i_0

DUBOIS AMBROISIUS BOSCHAERT dit AMBROISE (1543-1614)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 208 mots

On ignore tout de la formation d'Ambroise Dubois, né à Anvers et on ne sait pas avec certitude à quelle date il s'établit en France où il mourra (à Fontainebleau). Selon Félibien, il y serait venu déjà à l'âge de vingt-cinq ans. Mais la première trace de sa carrière ne date que de 1606 : il est alors nommé peintre de la reine. Dubois épousa la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dubois-ambroisius-boschaert-dit-ambroise/#i_0

DUGHET GASPARD, dit LE GUASPRE ou GASPARD POUSSIN (1615-1675)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 546 mots

Lorsque sa sœur Anne-Marie épouse Nicolas Poussin , en 1630, le jeune Gaspard Dughet, Français de Rome, entre dans l'atelier du maître. Il y passe cinq années qui sont pour lui l'apprentissage d'une technique brillante et rapide qui étonnera les contemporains. C'est aussi le moment où se révèle à lui la beauté du monde antique qu'il découvre dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dughet-gaspard-dit-le-guaspre-ou-gaspard-poussin/#i_0

DUMONSTIER, DUMOUSTIER ou DUMOÛTIER LES (XVIe et XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 286 mots

Dynastie de peintres français travaillant en France au xvie siècle et dans la première moitié du xviie siècle. Jean Dumonstier était un enlumineur rouennais ; son fils Geoffroy, mort à Paris en 1573, travailla comme enlumineur pour François I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dumonstier-dumoustier-dumoutier/#i_0

DÉRUET ou DES RUETS CLAUDE (1588-1660)

  • Écrit par 
  • Claude LAURIOL
  •  • 361 mots
  •  • 1 média

Né probablement à Nancy, où il passa la plus grande partie de sa vie, avec de longs séjours à Paris, ordonnateur de fêtes pour l'une et l'autre cour, Déruet illustre bien une tendance archaïque, à la fois provinciale et liée au monde de la préciosité, dans la peinture française du xviie siècle. À son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deruet-des-ruets/#i_0

ELLE LES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 401 mots

Famille de peintres d'origine flamande. Ferdinand Elle l'Ancien (1585-1637) est né à Malines. Peintre et graveur, il travaille à Paris comme peintre de portraits à la cour de Louis XIII. Parmi les rares œuvres qui lui sont attribuées figure le Portrait de Henri de Lorraine, daté de 1631 (musée de Reims), œuvre pleine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-elle/#i_0

ELSHEIMER ADAM (1578-1610)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 334 mots
  •  • 1 média

Le plus célèbre des peintres allemands du xviie siècle. Adam Elsheimer est, à vrai dire, un artiste dont le retentissement exceptionnel eut des dimensions supranationales. Par son langage du clair-obscur et la perfection de ses petits tableaux, il a avec Caravage (carrière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-elsheimer/#i_0

FABRITIUS CAREL (1622-1654)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 846 mots

Fils d'un maître d'école dénommé Pieter Carelsz, Carel reçut sans doute une première formation de menuisier ou de charpentier si l'on en juge par le surnom de Fabritius (Faber) qui était déjà accolé à son prénom en 1641, date de son mariage et de son établissement à Amsterdam. Ses frères Barent et Johannes devaient à sa suite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carel-fabritius/#i_0

FETI DOMENICO (1589 env.-1624)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 185 mots

Élève de Cigoli, initié à Rome au naturalisme des Caravagesques, Domenico Feti dut à la faveur du cardinal Frédéric de Gonzague d'être appelé à Mantoue en 1613 comme peintre de la cour. Dans la galerie ducale, il découvre Rubens et les peintres vénitiens du xvie siècle. Après les grandes fresques de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domenico-feti/#i_0

FONTANA LAVINIA (1552-1614)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 412 mots

Liée à l'école maniériste, Lavinia Fontana fut l'une des plus importantes portraitistes de Bologne à la fin du xvie siècle. Elle fut aussi l'une des premières femmes à exécuter de grandes commandes publiques. Née à Bologne en 1552, Lavinia Fontana étudie la peinture maniériste auprès de son père, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lavinia-fontana/#i_0

FRANCKEN FRANS II, dit LE JEUNE (1581-1642)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 466 mots
  •  • 1 média

Le plus grand des Francken, Frans II ou le Jeune, fils de Frans I, neveu de Hieronymus et d'Ambrosius I, se partagea entre la grande peinture d'autel et le petit tableau de cabinet (souvent peint sur bois ou sur cuivre). Jusqu'en 1616 au moins, il signe généralement De Jon F. Franck (De Jonge signifie le jeune) pour se distinguer de son père, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frans-ii-francken/#i_0

FRANCKEN LES

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 935 mots

Importante dynastie de peintres anversois des xvie et xviie siècles. Frans I (1542-1616) et Ambrosius I le Vieux (1544-1618) appartiennent à l'école de Frans Floris et représentent à Anvers à la fin du xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-francken/#i_0

FRÉMINET MARTIN (1567-1619)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 317 mots

Né à Paris, Martin Fréminet est formé par son père, Médéric Fréminet, médiocre peintre, dans un milieu artistique pénétré d'influences bellifontaines. Vers 1587-1588, Fréminet se rend à Rome, où il se lie avec le cavalier d'Arpin. Il est vite célèbre, mais on ne connaît rien de son œuvre de cette époque si ce n'est par des gravures de son ami […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-freminet/#i_0

FYT JAN (1611-1661)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 561 mots
  •  • 1 média

D'abord apprenti chez l'obscur Jans Van den Berch en 1622, Jan Fyt semble bien avoir été l'élève de Snyders, même s'il manque pour l'affirmer de manière absolue une preuve documentaire ; en tout cas, Snyders aida financièrement la mère du jeune Fyt en 1629, alors que ce dernier devenait maître de la guilde d' Anvers , et encore en 1631. À Snyders […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-fyt/#i_0

GENTILESCHI ARTEMISIA (1593-vers 1654)

  • Écrit par 
  • Milovan STANIC
  •  • 1 134 mots
  •  • 1 média

L'œuvre et la carrière de peintre d'Artemisia Gentileschi (1593-vers 1654) sont attentivement étudiés depuis les travaux pionniers du début du xxe siècle de Roberto Longhi, celui-là même qui, le premier, avait établi la filiation de la peinture d'Artemisia avec celle du Caravage . Ces études ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artemisia-gentileschi/#i_0

GENTILESCHI ORAZIO (1563-1639)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 389 mots
  •  • 1 média

Peintre italien baroque né en 1563 à Pise, mort vers 1639 à Londres. Orazio Gentileschi, de son vrai nom Orazio Lomi, étudie tout d'abord la peinture avec son demi-frère, Aurelio Lomi. Vers 1585, il se rend à Rome où, entre 1590 et 1600, en compagnie du peintre paysagiste Agostino Tassi, il peint des fresques pour les basiliques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orazio-gentileschi/#i_0

GEORGES DE LA TOUR (exposition)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 158 mots

En 1972, une mémorable exposition tenue à l'Orangerie des Tuileries a fait connaître à un large public l'envergure de Georges de La Tour (1593-1652), redécouvert depuis à peine une soixantaine d'années. Les relations du peintre avec le milieu artistique lorrain, si actif à son époque, ont été abordées en 1992, lors des manifestations célébrant le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-de-la-tour-exposition/#i_0

GIORDANO LUCA (1632-1705)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 274 mots
  •  • 2 médias

L'influence des caravagesques napolitains et celle de Ribera, qui inspire jusqu'au pastiche les premiers dessins de Luca Giordano, ne sont qu'une étape rapidement franchie par cet artiste fougueux, à l'imagination foisonnante, au tempérament passionné. Venu très jeune à Rome , il copie les maîtres (notamment les dessins de Cambiaso) avec une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luca-giordano/#i_0

GRECO (1541-1614)

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL
  •  • 2 516 mots
  •  • 7 médias

Artiste polémique, Greco fut, dès son vivant, la cible de vives critiques comme l'objet des louanges de ses contemporains érudits. Les collectionneurs du xixe siècle apprécièrent son œuvre ; mais, au début du xxe siècle, des écrivains, qui pour la plupart […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greco/#i_0

GUERCHIN GIOVANNI FRANCESCO BARBIERI dit (1591-1666)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 423 mots
  •  • 1 média

Marqué à ses débuts par les Ferrarais Scarsellino et Bonone, Guerchin se forme ensuite près de Ludovic Carrache. Mais il affirme très tôt une inspiration personnelle, une maîtrise dans l'emploi des contrastes lumineux et des gammes chaudes de couleurs, qui donnent une grande force expressive à ses premières œuvres (Et in Arcadia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerchin/#i_0

HALS FRANS (1581 ou 1585-1666)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 2 208 mots
  •  • 4 médias

Frans Hals, ou l'un des noms symboliques, avec ceux de Rembrandt et de Vermeer de Delft , de toute la peinture néerlandaise, Frans Hals est en fait, en dépit de toutes les apparences contraires, un artiste difficile, mal connu, mal compris. Depuis plus d'un siècle, sa renommée n'a fait que croître, parallèlement aux succès du réalisme et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frans-hals/#i_0

HEDA WILLEM CLAESZ (1593/94-entre 1680 et 1682)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 1 088 mots

Bien qu'il ait aussi peint des portraits et des tableaux religieux, Heda est surtout célèbre pour ses natures mortes : c'est lui qui, avec Pieter Claesz , a donné à la peinture haarlemoise de « repas servi » son expression la plus haute. Un portrait de lui, peint en 1678 par Jan de Bray, son concitoyen et confrère à la Guilde de Saint-Luc (où il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-claesz-heda/#i_0

HEINTZ JOSEF (1546-1609)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 795 mots

Fils d'un architecte prénommé Daniel qui travailla à l' hôtel de ville (Rathaus) de Bâle et à la cathédrale de Berne, Joseph Heintz dit l'Ancien (pour le distinguer de son fils) s'initia probablement à la peinture chez le bâlois Hans Bock l'Ancien et subit d'abord l'influence d'Holbein (dessins d'après Holbein exécutés vers 1581-1583 et conservés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-heintz/#i_0

HERRERA LE VIEUX FRANCISCO (1576 env.-1656)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 227 mots

Artiste espagnol, Francisco Herrera fut surnommé el Viejo (le Vieux), pour le distinguer de son fils, el Mozo, qui porte le même prénom et fut peintre comme lui. Sa vie, encombrée d'épisodes divers et généralement incontrôlables, se déroule d'abord à Séville où il tient un atelier et accueille des élèves, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-herrera-le-vieux/#i_0

HOBBEMA MEINDERT (1638-1709)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 332 mots

Seul paysagiste hollandais du xviie siècle à pouvoir soutenir la comparaison avec Ruisdael, Meindert Hobbema doit sa redécouverte aux amateurs anglais du xixe siècle. Son existence est très peu documentée. Né à Amsterdam, Meindert Lubbertsz adopta le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meindert-hobbema/#i_0

HONTHORST GERRIT VAN, dit GÉRARD DE LA NUIT (1590-1656)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 304 mots
  •  • 2 médias

Nommé en Italie Gherardo della Notte (Gérard de la Nuit), Gerrit van Honthorst est l'un des rares peintres hollandais du xviie siècle à avoir connu une grande carrière internationale. C'est principalement à son caravagisme militant aux Pays-Bas qu'il doit son actuelle réputation. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerrit-van-honthorst/#i_0

HOOCH PIETER DE (1629-1684)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 1 497 mots
  •  • 1 média

Né à Rotterdam dans un milieu assez humble, mort à Amsterdam, Pieter De Hooch est, comme ses contemporains Vermeer et Gérard Ter Boch, le peintre de l'intimité bourgeoise. Selon Houbraken, il a été formé à Haarlem dans l'atelier de Berchem, avec lequel, à vrai dire, son œuvre a peu en commun. Il loue bientôt ses services à Justus de La Grange, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-de-hooch/#i_0

JANSSENS ABRAHAM (1575/76-1632)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 766 mots
  •  • 1 média

Au début du xviie siècle, Abraham Janssens est un des plus intéressants peintres d'histoire du milieu anversois, ne serait-ce que par sa complexité stylistique qui le place en marge de Rubens. Il est, un moment, son seul vrai rival, comme le rapporte Sandrart, à la jonction du vieux romanisme flamand, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-janssens/#i_0

JORDAENS JACOB (1593-1678)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 3 000 mots
  •  • 1 média

Plus encore que Rubens au génie plus universel, aux préoccupations humanistes plus avouées ou que Van Dyck aux curiosités inquiètes, Jacob Jordaens est le peintre flamand par excellence. Les sujets populaires, qu'il traite avec prédilection, l'allure héroïque et dense de son art, une sorte de généreuse placidité, de lyrisme solide suffiraient, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-jordaens/#i_0

JOUVENET JEAN (1644-1717)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 579 mots
  •  • 1 média

Jeune peintre rouennais installé à Paris, Jouvenet est remarqué par Charles Le Brun , qui l'intègre à l'équipe des décorateurs des résidences royales : Saint-Germain-en-Laye, Les Tuileries et Versailles, où il peint avec Audran et Houasse dans le pur esprit de Le Brun. Il se détache assez tard de cette influence et reste toute sa vie un admirateur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jouvenet/#i_0

KALF WILLEM (1619-1693)

  • Écrit par 
  • J. BOUTON
  •  • 725 mots

Élève selon Houbraken du peintre de Haarlem, Hendrick Pot, dont l'influence ne se laisse guère remarquer chez lui, paysagiste d'occasion en 1639 dans le goût de Van Goyen (unicum apparu sur le marché d'art en 1886), Willem Kalf semble s'être très vite spécialisé dans la nature morte (les plus anciennes remontant à 1643 au moins) et sans doute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-kalf/#i_0

KNELLER sir GODFREY (1646 env.-1723)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

Peintre anglais d'origine allemande né le 8 août 1646 à Lübeck (auj. en Allemagne), mort le 19 octobre 1723, à Londres. Gottfried Kniller – qui prendra plus tard le nom de Godfrey Kneller – étudie à Amsterdam auprès de Ferdinand Bol, l'un des élèves de Rembrandt , avant de partir pour l'Italie en 1672. Dans Elijah (Tate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kneller-sir-godfrey/#i_0

LA FOSSE CHARLES DE (1636-1716)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 745 mots

Son époque, comme sa formation et son tempérament, ont mené Charles de La Fosse au cœur des transformations de l'esthétique picturale française, dans la seconde moitié du xviie siècle. Fils d'un orfèvre parisien, il est l'élève du puissant Charles Le Brun , qui l'emploie pour une décoration du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-la-fosse/#i_0

LA HYRE LAURENT DE (1606-1656)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 462 mots

Peintre français des débuts du classicisme . Laurent de La Hyre est d'abord formé dans un milieu maniériste : son apprentissage s'est fait à Fontainebleau devant les ouvrages de Rosso et de Primatice (il est un de ceux qui n'iront jamais à Rome), puis à Paris dans l'atelier de Georges Lallemant . On remarque ses premières toiles religieuses qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurent-de-la-hyre/#i_0

LA TOUR GEORGES DE (1593-1652)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 049 mots
  •  • 1 média

La « redécouverte » de Georges de La Tour, peintre renommé en son temps, mais tombé dans l'oubli après sa mort, est une grande conquête de l'histoire de l'art. Lorsqu'en 1835 Prosper Mérimée, inspecteur des Monuments historiques, admirait du magnifique Vielleur du musée des Beaux-Arts à Nantes – qu'il croyait de Velázquez – […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-de-la-tour/#i_0

LAIRESSE GÉRARD DE (1640-1711)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 465 mots

Membre le plus connu de toute une dynastie de peintres liégeois, Gérard de Lairesse, filleul de Gérard Douffet et frère de trois autres peintres, fut influencé par son père Reynier (env. 1597-1667) qui avait conquis quelque réputation par ses talents de peintre décorateur et « marbreur » (il imitait la pierre), mais Gérard fut plus marqué encore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-de-lairesse/#i_0

LALLEMANT ou LALLEMAND GEORGES (1575 env.-env. 1635)

  • Écrit par 
  • Claude LAURIOL
  •  • 311 mots
  •  • 1 média

Peintre français dont l'œuvre ne nous est parvenue qu'à l'état fragmentaire, Georges Lallemant aurait probablement sombré dans l'oubli si son atelier, ouvert à Paris dès 1601, n'avait été fréquenté par des artistes de plus grande envergure : Poussin, Philippe de Champaigne , La Hyre et Claude Vignon . Né à Nancy, il leur apportait, par sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lallemant-lallemand/#i_0

LARGILLIÈRE NICOLAS DE (1656-1746)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 450 mots
  •  • 1 média

Avec Rigaud, Largillière (ou Largillierre) est le grand maître du portrait en France à la fin du règne de Louis XIV et au début de celui de Louis XV. On peut toutefois dire presque sans exagération que, bien qu'il soit né à Paris, ce n'est pas un peintre français. Sa formation se fit, en effet, d'abord à Anvers, puis surtout en Angleterre, où il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-de-largilliere/#i_0

LE BRUN CHARLES (1619-1690)

  • Écrit par 
  • Jennifer MONTAGU
  •  • 3 122 mots
  •  • 2 médias

Charles Le Brun est un de ces artistes dont l'importance historique n'a jamais été contestée, mais dont les œuvres ont été négligées ou sévèrement critiquées au cours des siècles qui ont suivi leur mort. Il est de ces peintres qui sont plus considérés comme des symboles qu'admirés pour leur talent. Premier peintre de la Couronne pendant la période […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-le-brun/#i_0

LE CLERC JEAN (1587 env.-1633)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 319 mots

Peintre et graveur lorrain, Jean Le Clerc (on écrit aussi Leclerc) passa l'essentiel de sa carrière en Italie, à Rome de 1616 ou 1617 à 1619, puis à Venise de 1619 à 1622. À Rome, il évolue, comme Guy François ou le mystérieux pensionante del Saraceni, dans le sillage de Carlo Saraceni , qui est alors le plus brillant des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-le-clerc/#i_0

LE NAIN LES

  • Écrit par 
  • Jacques THUILLIER
  •  • 1 438 mots
  •  • 3 médias

Peintres de paysans dans ce xviie siècle français tenu pour avoir méprisé la condition paysanne, « réalistes » au milieu d'un art que l'on regardait comme envahi par l'« académisme » et sa « rhétorique creuse », les frères Le Nain ont longtemps passé pour un des paradoxes de la peinture française. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-le-nain/#i_0

LE SUEUR EUSTACHE (1616-1655)

  • Écrit par 
  • Alain MÉROT
  •  • 1 885 mots
  •  • 3 médias

Considéré au xviiie siècle comme « le Raphaël français », Le Sueur fut pendant longtemps une des plus grandes figures de l'histoire de l'art, l'égal au moins de Poussin et de Le Brun et l'un des fondateurs du classicisme . Mais il a connu, dès le milieu du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eustache-le-sueur/#i_0

LEYSTER JUDITH (1609-1660)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 387 mots

Peintre néerlandaise, Judith Leyster fut l'une des rares artistes féminines de son temps à sortir de l'ombre. Parmi ses œuvres les plus connues figurent des portraits, des peintures de genre et des natures mortes. Fille d'un brasseur, baptisée le 28 juillet 1609 à Haarlem, non loin d'Amsterdam, Judith Leyster commence à peindre à un très jeune […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judith-leyster/#i_0

LORRAIN CLAUDE GELLÉE dit CLAUDE (1600-1682)

  • Écrit par 
  • Marcel ROETHLISBERGER
  •  • 2 637 mots
  •  • 6 médias

De tout temps Claude Lorrain a été regardé comme le représentant le plus éminent du paysage classique. Le terme même s'identifie avec son nom. Grâce à ses bases réalistes, son art dépasse cependant les limites du classicisme , ce qui explique que son influence se soit exercée non seulement sur les paysagistes classiques, mais sur des maîtres du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorrain-claude-gellee-dit-claude/#i_0

LYSS JOHANN (1593/94 env.-env. 1629/30)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 734 mots

Fils d'un modeste peintre venu travailler dans le Schleswig-Holstein au service du duc de Holstein, Johann Lyss reçut sans doute là sa première formation, puis se rendit, selon Sandrart, à Amsterdam où il séjourna vers 1616-1619. Après un passage à Paris, on le trouve ensuite en Italie, notamment à Venise en 1621. À Rome dès 1622, Lyss s'affilie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-lyss/#i_0

MAES NICOLAS (1634-1693)

  • Écrit par 
  • J. BOUTON
  •  • 569 mots

Le peintre hollandais Nicolas Maes fut l'un des principaux élèves de Rembrandt , et l'un de ceux qui, dans une voie réaliste et sentimentale, surent le mieux préserver leur originalité en se spécialisant dans la peinture de genre et le portrait . On a dit parfois que Nicolas Maes avait été l'élève de Reynier Covyn à Dordrecht, mais la date de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-maes/#i_0

MAGNASCO ALESSANDRO, dit IL LISSANDRINO (1667-1749)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 379 mots

Né en Ligurie , Alessandro Magnasco reçoit sa première formation à Milan, d'un peintre vénitien, Filippo Abbiatti. À Gênes , durant son enfance, il a connu les batailles, les processions, les scènes de cabaret et les rixes de Bohémiens que peignaient les Flamands Cornelis et Luc van Wael. À Milan, dans le climat de terreur et de misère que fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-magnasco/#i_0

MANNOZZI GIOVANNI (1592-1636)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 450 mots

Fuyant la maison paternelle de San Giovanni-Valdarno pour échapper au séminaire, Mannozzi se rend en 1610 à Florence, et commence son apprentissage de peintre chez Matteo Rosselli, qui fait alors figure de chef d'école. Il a pour condisciples Francesco Furini, Lorenzo Lippi, Il Volterrano, qui allaient travailler comme lui pour les grands-ducs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-mannozzi/#i_0

METSU GABRIEL (1629-1667)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 422 mots
  •  • 1 média

Né à Leyde, Gabriel Metsu est le fils du peintre Jacques Metsu, né en Flandre. Rien ne permet d'affirmer qu'il ait fait son apprentissage chez Gérard Dou . Il fut l'un des membres fondateurs de la gilde des peintres de Leyde en 1648 et reste dans cette ville jusqu'en 1654, puis s'installe à Amsterdam en 1657. Avant 1655, Metsu exécute surtout des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-metsu/#i_0

MIGNARD PIERRE (1612-1695)

  • Écrit par 
  • Arnauld BREJON DE LAVERGNÉE
  •  • 1 003 mots
  •  • 1 média

Né à Troyes, Pierre Mignard fit son apprentissage à Bourges, à partir de 1622, chez le peintre de tableaux d'autel Jean Boucher, puis à Paris chez Simon Vouet . Ces deux peintres qui avaient fait autrefois le voyage d'Italie communiquèrent peut-être à Mignard le désir du voyage outre-monts, de règle pour les artistes de la génération de 1590, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-mignard/#i_0

MOLENAER JAN MIENSE (1609/10-1668)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 689 mots

Peintre né et mort à Haarlem. La première production de Molenaer, plus restreinte, plus originale et d'une exécution plus soignée que la seconde, portraits, scènes de genre, fêtes villageoises, porte visiblement la marque du style alerte de Frans et Dirck Hals. Les tableaux de compagnies élégantes et mondaines qui possèdent souvent des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-miense-molenaer/#i_0

MOMPER JOOS DE (1564-1635)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 172 mots

Fils et élève du peintre et marchand d'art Bartholomeus Momper, franc-maître en 1581, puis doyen de la guilde des peintres en 1611, Joos de Momper dit Joos II le Jeune (lui-même petit-fils d'un peintre de Bruges, Joos I) paraît bien avoir mené presque toute sa carrière à Anvers où la présence d'apprentis dans son atelier est attestée dès 1591. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joos-de-momper/#i_0

MONSÙ DESIDERIO (1re moitié XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 775 mots

On attribuait à un certain Monsù Desiderio un ensemble de tableaux représentant des paysages, des architectures imaginaires animées de figures fantomatiques — dont on savait, par des signatures ou des inscriptions au dos des toiles et par le témoignage de De Dominici, que l' auteur avait vécu à Naples dans la première moitié du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monsu-desiderio/#i_0

MURILLO BARTOLOMÉ ESTEBAN (1618-1682)

  • Écrit par 
  • Antonio BONET-CORREA
  •  • 1 877 mots
  •  • 5 médias

Murillo, peintre sévillan, a joui d'une renommée internationale du début du xviiie siècle jusqu'à plus de la seconde moitié du xixe. Il fut pratiquement à cette époque l'unique maître de la peinture espagnole connu à l'étranger. Aujourd'hui, pourtant, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolome-esteban-murillo/#i_0

OLIVER ISAAC (1556 env.-1617)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 209 mots
  •  • 1 média

Probablement d'origine française, ayant quitté Rouen en 1568 pour l'Angleterre, Isaac Oliver se forme auprès de Nicholas Hilliard , qui lui apprend l'art de la miniature . Il voyage sans doute dans les Pays-Bas en 1588, puis en Italie ; il est certainement à Venise en 1596 comme le prouve une inscription au revers du Portrait de sir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-oliver/#i_0

PACHECO FRANCISCO (1564-1654)

  • Écrit par 
  • Marc LE CANNU
  •  • 373 mots

Peintre espagnol, théoricien passionné d'esthétique et de théologie. Francisco Pacheco est le fondateur d'une académie de peinture à Séville que fréquentent notamment Velázquez, son gendre, et Alonso Cano . La peinture de Pacheco comprend des portraits et des histoires monastiques, telle la Vie de saint Pierre de Nolasque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-pacheco/#i_0

PALMA LE JEUNE JACOPO DI ANTONIO NEGRETTI dit (1544-1628)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 578 mots
  •  • 1 média

Fils du peintre Antonio Negretti, lui-même neveu de Palma le Vieux, Palma le Jeune se forme d'abord près de son père à Venise et étudie les œuvres de Titien avant de partir pour Urbin où il découvre Raphaël . Puis le duc d'Urbin l'envoie à Rome ; il y passe huit ans, copie Michel-Ange , Polydore de Caravage et, d'après C. Ridolfi, « toutes les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palma-le-jeune/#i_0

PANTOJA DE LA CRUZ JUAN (1553 env.-1608)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 230 mots

Peintre castillan, disciple et successeur de Sánchez Coello comme portraitiste de la cour, Juan Pantoja de la Cruz continue si fidèlement la manière de son maître que l'attribution de ses œuvres de jeunesse prête souvent à discussion. Sa galerie de portraits royaux qui s'étend de la fin du règne de Philippe II aux premières années de Philippe III […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-pantoja-de-la-cruz/#i_0

PERRIER FRANÇOIS (1590-1650)

  • Écrit par 
  • Françoise LEMPERT
  •  • 224 mots

Après son retour d'Italie en 1630, François Perrier, peintre et graveur français, met à profit la leçon des Bolonais. Peintre de la réalité, tendance caractéristique de la première moitié du xviie siècle, il décore quelques maisons parisiennes de sa peinture colorée et mouvementée. Il se rend de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perrier-francois-1590-1650/#i_0

PHILIPPE DE CHAMPAIGNE (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert DUPIN
  •  • 1 132 mots

Depuis longtemps, les historiens de l'art et les amateurs du xviie siècle rêvaient d'une rétrospective de l'œuvre de Philippe de Champaigne . La dernière, il est vrai, avait eu lieu en 1952, à l'occasion du 350e anniversaire de la naissance de l'artiste, à l'initiative de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-de-champaigne/#i_0

PIERRE DE CORTONE (1596-1669)

  • Écrit par 
  • Giuliano BRIGANTI, 
  • Claude MIGNOT
  •  • 3 241 mots
  •  • 2 médias

La vie et l'œuvre de Pierre de Cortone , peintre et architecte, sont indissolublement liées à l'histoire du mouvement baroque , dont il fut un des premiers et des plus éminents représentants. Il a marqué de son empreinte l'évolution de la peinture italienne, en créant quelque chose de neuf, qui répondait en même temps aux exigences de la société […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-cortone/#i_0

POTTER PAULUS (1625-1654)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 774 mots

Fils et élève d'un peintre d'histoire rembranesque déjà fort estimable qui s'établit à Amsterdam en 1631, Pieter Potter, Paulus reste dans l'histoire des arts comme un peintre étonnamment doué, très précoce, mais ayant pu à peine donner toute sa mesure, puisqu'il meurt très jeune, à l'âge de vingt-neuf ans. En 1646, il est signalé à Leyde et entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paulus-potter/#i_0

POURBUS LES

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 419 mots
  •  • 1 média

Dynastie de peintres flamands. Pieter Pourbus (1524-1584) est originaire de Gouda ; il reçoit probablement sa formation à Bruges, où il est nommé à la corporation des peintres en 1543, et dont il sera juré et doyen, ce qui atteste sa notoriété. Il fut aussi géomètre et cartographe. Ses portraits sont diversement appréciés. Ceux de Jan van […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-pourbus/#i_0

POUSSIN NICOLAS (1594-1665)

  • Écrit par 
  • Stéphane LOIRE
  •  • 3 565 mots
  •  • 4 médias

Par un curieux paradoxe, c'est avec l'œuvre de Nicolas Poussin, un peintre qui fit l'essentiel de sa carrière à Rome , que s'est incarnée la notion de classicisme dans la peinture française du xviie siècle. Très tôt recherchés par les amateurs français, ses tableaux furent rapidement nombreux en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-poussin/#i_0

PROCACCINI LES

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 595 mots

Peintres lombards d'origine bolonaise. Ercole Procaccini (1520-1591) a été l'élève de Prospero Fontana, émule bolonais de Vasari. Il a également subi l'ascendant de Corrège , sans s'éloigner pourtant d'un académisme sage et assez froid (Conversion de saint Paul à San Giacomo Maggiore, 1573). Il part pour Milan en 1585, ouvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-procaccini/#i_0

PUGET PIERRE (1620-1694)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 2 774 mots
  •  • 2 médias

Dès le début du xviiie siècle, Puget fut célébré comme « le Michel-Ange de la France ». De Falconet à David d'Angers, de Rude à Rodin, de Delacroix à Cézanne, innombrables sont les témoignages d'admiration, parfois critique, pour la puissance pathétique du sculpteur, en qui Théophile Gautier reconnaît […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-puget/#i_0

QUELLIN LES

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 298 mots

Dynastie d'artistes anversois dont plusieurs membres ont tenu une place importante au xviie siècle, les Quellin comptent des peintres, des graveurs et des sculpteurs. Le représentant le plus notable de la famille est le peintre Erasmus Quellin (1607-1678). Élève de son père, sculpteur, qui portait le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-quellin/#i_0

RAVESTEYN JAN ANTHONISZ VAN (1570 env.-1657)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 443 mots

Spécialisé dans le portrait et stylistiquement très proche de Mierevelt, Ravesteyn est un des premiers et des plus actifs représentants du portrait réaliste de l'école néerlandaise du xviie siècle. Fils d'un peintre sur verre, il s'est probablement formé à Delft chez Mierevelt qui séjournait déjà dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-anthonisz-van-ravesteyn/#i_0

RECCO GIUSEPPE (1634-1695)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 275 mots

Issu d'une famille de peintres, Giuseppe Recco se forma d'abord près de son père, Giacomo, dans un milieu auquel Aniello Falcone avait transmis l'impulsion décisive du caravagisme. Dans l'histoire de la nature morte napolitaine, Recco, peintre de fleurs, ne peut être considéré comme un chef d'école ; il lui revient pourtant d'avoir initié à ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-recco/#i_0

REMBRANDT (1606-1669)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 6 456 mots
  •  • 6 médias

Trois questions suscitées par l'œuvre de Rembrandt n'ont cessé de hanter les auteurs et ont donné lieu à des réponses très divergentes. La première concerne les rapports entre la personnalité de l'artiste et le contenu affectif de ses œuvres. Elle s'est posée inévitablement à propos d'un peintre qui a su donner une telle impression d'authenticité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rembrandt/#i_0

REMBRANDT ET SON ÉCOLE (exposition)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 897 mots

Depuis plusieurs années, le musée des Beaux-Arts de Dijon a développé une collaboration exemplaire avec les pays de l'Europe de l'Est, faisant ainsi connaître en France des artistes ou des mouvements oubliés ou négligés, mais aussi des fonds restés longtemps ignorés, jusqu'à la disparition du rideau de fer qui permit à de nombreux musées, de part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rembrandt-et-son-ecole/#i_0

RENI GUIDO, dit LE GUIDE (1575-1642)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 512 mots
  •  • 1 média

Avant de partir pour Rome (1600-1603), Guido Reni passa, à Bologne, comme l'Albane et le Dominiquin, de l'atelier de Calvaert à l'Académie des Carrache. Mais, à la différence de ses condisciples, il ne cherche pas sa voie près d'Annibal Carrache et ne participe pas aux travaux du palais Farnèse. Il est marqué lui aussi par Raphaël (fresque à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guido-reni/#i_0

RIBALTA FRANCISCO (1564-1628)

  • Écrit par 
  • Antonio BONET-CORREA
  •  • 392 mots

Originaire de Catalogne , Ribalta inaugure, pour ainsi dire, la peinture espagnole du xviie siècle. Après avoir vécu à Barcelone, Ribalta travaille à Madrid vers 1581 et s'installe définitivement en 1599 à Valence, ville où son meilleur client, en dehors des couvents, fut Juan de Ribera, prélat de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-ribalta/#i_0

RICCI SEBASTIANO (1659-1734)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 218 mots

Renouant avec les maîtres du xvie siècle, Véronèse surtout, brisant en même temps le « provincialisme » où s'enlisaient les peintres de la lagune (il parcourt l'Italie, séjourne à Londres, à Paris, à Vienne), Sebastiano Ricci joue un rôle déterminant dans l'évolution qui devait rendre à la peinture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastiano-ricci/#i_0

RICHARDSON JONATHAN, dit LE VIEUX (1665-1745)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 245 mots

L'œuvre de Jonathan Richardson se compose essentiellement de portraits. Il se forme auprès de Riley, dont il commence par adapter les formules à celles de Kneller (Lady Catherine Herbert et son frère Robert, 1698 env.) avant de trouver un style plus personnel, grave et comme empesé (Le Premier Marquis de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonathan-richardson/#i_0

RIGAUD HYACINTHE (1659-1743)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 564 mots
  •  • 2 médias

L'œuvre de Hyacinthe Rigaud est considérée comme la galerie des portraits du Grand Siècle, bien que l'artiste n'ait commencé sa carrière de portraitiste à Paris que tard dans le règne de Louis XIV (1681). Ce Catalan s'est d'abord formé dans la France du Sud. Bien qu'ayant remporté le premier prix de peinture, il renonce au voyage romain et suit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hyacinthe-rigaud/#i_0

RIZI fray JUAN (1600-1681)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 268 mots

Artiste qui occupe une place à part dans la peinture espagnole parce qu'il s'agit d'un moine bénédictin de grande culture, Rizi se consacra surtout à la décoration de monastères de son ordre. Son père, Antonio Ricci, était un Italien venu travailler avec Federico Zuccaro, en 1585, au chantier de l'Escorial. Rizi entra au monastère de Montserrat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rizi-fray-juan/#i_0

ROSA SALVATOR (1615-1673)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 346 mots
  •  • 1 média

Peintre napolitain, qui fut aussi graveur, musicien et poète. Salvator Rosa fit l'essentiel de sa carrière à Rome . Personnalité originale, instable et tourmentée, il connut un grand succès en peignant « des petites figures et des toiles pas très grandes, merveilleusement brossées » représentant « des fripons, des galériens, des matelots » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvator-rosa/#i_0

ROTTMAYR JOHANN MICHAEL (1654-1730)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 306 mots

Dans l'histoire de la peinture autrichienne, Johann Michael Rottmayr vient à une époque et à une place qui en font une figure aussi importante que Fischer von Erlach. Les deux hommes sont à peu près contemporains. Ils sont originaires l'un et l'autre des environs de Salzbourg et appartiennent à cette première génération d'artistes, nés sur le sol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-michael-rottmayr/#i_0

RUBENS PIERRE PAUL (1577-1640)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 6 845 mots
  •  • 6 médias

Prince de la peinture, « phare » baudelairien, peintre diplomate aux innombrables élèves, aux immenses chantiers, aux multiples voyages, tout de suite connu et à jamais admiré, Rubens semble, par la nature même de son génie débordant, défier l'analyse : le catalogue raisonné de son œuvre, commencé en 1968, est-il même possible ? La distinction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-paul-rubens/#i_0

RUISDAEL JACOB VAN (1628 env.-1682)

  • Écrit par 
  • Lyckle DE VRIES
  •  • 2 863 mots
  •  • 2 médias

Salomon van Ruysdael et surtout son neveu Jacob van Ruisdael, l'un des plus célèbres paysagistes du xviie siècle , comptent parmi les plus illustres représentants d'un genre qui occupe une place toute particulière dans la peinture hollandaise. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-van-ruisdael/#i_0

RUYSDAEL SALOMON VAN (1600 env.-1670)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 696 mots

Oncle de Jacob van Ruisdael et père de Jacob Salomonsz van Ruisdael, né à Naarden, membre de la gilde de Haarlem en 1626, mort dans la même ville en 1670, Salomon van Ruysdael est, avec son contemporain le Leydois Jan van Goyen dont l'œuvre présente un développement parallèle, un des premiers grands peintres de paysages et de marines hollandais. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salomon-van-ruysdael/#i_0

SACCHI ANDREA (1599-1661)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 311 mots

Peintre italien, né en 1599 à Nettuno (États pontificaux), mort le 21 juin 1661 à Rome . Après avoir été l'élève de l'Albane à Bologne, Andrea Sacchi s'installe à Rome en 1621 et y travaillera jusqu'à sa mort, à l'exception de quelques courts séjours en Italie du Nord après 1635 et à Paris en 1640. Sa formation bolonaise le porte vers le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-sacchi/#i_0

SANDRART JOACHIM VON (1606-1688)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 730 mots

Écrivain d'art, Sandrart est aussi le plus célèbre, sinon le meilleur peintre allemand de son époque ; sa réputation actuelle tient surtout à la publication de la Teutsche Academie (Académie allemande), ouvrage monumental dans la ligne des Vite de Vasari, source de très nombreux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joachim-von-sandrart/#i_0

SARACENI CARLO (1585 env.-1620)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 215 mots
  •  • 1 média

Venu à Rome au début du xviie siècle, le peintre vénitien Saraceni entra dans le groupe des caravagesques, après avoir travaillé auprès d'Elsheimer, qui influence nettement ses premières œuvres (Scènes mythologiques à Capodimonte, Le Repos pendant la fuite en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-saraceni/#i_0

SAVERY ROELANDT (1576-1639)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 763 mots
  •  • 1 média

Séduisant représentant par ses paysages de fantaisie du grand maniérisme international que l'on voit fleurir sous Rodolphe II à Prague , et tenant aussi d'un réalisme scrutateur et curieux qui débouche sur une exploration nouvelle des pouvoirs de la peinture, Savery ressemble par ces traits à plusieurs peintres contemporains, tels les paysagistes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roelandt-savery/#i_0

SEGHERS DANIEL (1590-1661)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 860 mots
  •  • 1 média

Avec Jan Brueghel de Velours et Osias Beert, Daniel Seghers est le plus grand peintre flamand de fleurs du xviie siècle , et certes le plus justement célèbre. Ayant passé une partie de sa jeunesse en Hollande (après 1601, quand sa mère, veuve, devient calviniste, il se convertit au catholicisme un peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-seghers/#i_0

SEGHERS HERCULES (1590 env.-env. 1638)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 454 mots

Dans l'art hollandais du xviie siècle, la place d'Hercules Seghers, paysagiste visionnaire, est désormais aux côtés de Vermeer ou de Rembrandt . Son œuvre, une quinzaine de tableaux identifiés et de rares et singulières gravures, est empreint de mystère, tout comme sa vie aventureuse. On présume […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hercules-seghers/#i_0

SIBERECHTS JAN (1627-env. 1703)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 461 mots

On ignore tout de la formation de Jan Siberechts qui est le fils d'un sculpteur. Ce peintre est l'une des figures les plus indépendantes du paysage flamand du xviie siècle. En 1648-1649, il apparaît comme maître dans la gilde d' Anvers , se marie en 1652 et s'établit à Londres en 1672. Dans un premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-siberechts/#i_0

SNYDERS FRANS (1579-1657)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 089 mots
  •  • 2 médias

Avec Fyt, Frans Snyders est la figure majeure de la peinture d'animaux et de natures mortes de chasse si florissante en Flandre au xviie siècle . Élève de Pieter Bruegel II, vers 1593/94, et peut-être aussi de Van Balen, il est reçu maître dans la Gilde d' Anvers en 1602, séjourne en Italie en 1608, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frans-snyders/#i_0

SOLIMENA FRANCESCO (1657-1747)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 174 mots

Fils d'un peintre avec lequel il fait ses premières études, Solimena travaille ensuite chez Francesco de Maria mais se forme surtout au contact des œuvres de Lanfranco, de Matia Preti et de Luca Giordano . La verve décorative de celui-ci inspire sa manière tour à tour nuancée ou dramatique, tumultueuse ou délicate, qui reste très personnelle par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-solimena/#i_0

SPRANGER BARTHOLOMAEUS (1546-1611)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 302 mots

Né à Anvers , élève dans cette ville où vécurent aussi Jan Mandijn, Frans Mostaert et Cornelis van Dalem, Spranger part pour l'Italie en 1565 mais s'arrête à Paris où il admire l' école de Fontainebleau . Cette influence et celle des grands maîtres italiens (Corrège et Parmesan surtout) seront capitales pour son évolution, confirmée, à Rome, par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartholomaeus-spranger/#i_0

STEEN JAN (1626-1679)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 373 mots
  •  • 2 médias

Peintre de genre par excellence, Jan Steen est le fils d'un brasseur hollandais. Né à Leyde, et successivement élève de Nicolas Knupfer à Utrecht, d'Adriaen van Ostade à Haarlem et de Jan van Goyen à La Haye, il assimilera toutes ces influences. En 1648, il est l'un des fondateurs de la guilde de Leyde et il reviendra mourir dans cette ville après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-steen/#i_0

SÁNCHEZ COTÁN fray JUAN (1560-1627)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 486 mots
  •  • 1 média

Né à Orgaz, une bourgade des monts de Tolède, Sánchez Cotán étudia la peinture avec le Tolédan Blas del Prado. Cet artiste, de tradition maniériste, était surtout apprécié comme peintre de fleurs. En 1603, la quarantaine passée, Sánchez Cotán entre chez les chartreux. Apparemment, cette vocation n'est pas la conséquence d'une crise intérieure, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanchez-cotan-fray-juan/#i_0

TER BORCH GERARD (1617/18-1681)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 926 mots
  •  • 2 médias

Né à Zwolle et mort à Deventer, Gerard Ter Borch reprit les scènes de genre inaugurées par des peintres comme Codde, Duyster et les ennoblit en les plaçant dans des intérieurs bourgeois, en s'attachant à décrire des scènes intimistes raffinées, pleines de retenue et tout en nuances psychologiques. Ter Borch fréquenta l'atelier de Pieter Molyn à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-ter-borch/#i_0

TER BRUGGHEN HENDRICK (1588-1629)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 983 mots
  •  • 1 média

Tempérament secret au comportement mélancolique, Ter Brugghen fit peu parler de lui de son vivant et les renseignements concernant sa vie et sa production sont rares ; son fils Richard le fait mentionner après sa mort dans l'Histoire de la peinture de Houbraken. On sait qu'il est né dans la province d'Overijsel, d'une famille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hendrick-ter-brugghen/#i_0

TESTELIN LOUIS (1615-1655) & HENRI (1616-1695)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 628 mots

Peintres français. Formé chez Simon Vouet à Paris, Louis Testelin (1615-1655) ne fait pas le voyage d'Italie et restera lié avec Sébastien Bourdon et Le Brun. On sait qu'il a exécuté de nombreux décors pour des couvents, des hôtels ou des châteaux. Il se spécialise dans le genre des grisailles imitant les bas-reliefs ou bien fait des dessins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/testelin-louis-et-henri/#i_0

TÉNIERS LE JEUNE DAVID (1610-1690)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 118 mots

Peintre recherché et officiel, David Teniers le Jeune a abordé avec aisance les genres les plus opposés : nature morte , portrait , paysage, peinture d'histoire, scène de genre ; il est avant tout le peintre des cabarets, des kermesses et des divertissements rustiques où, à la suite de Brouwer, il se révèle l'observateur de la vie populaire de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teniers-le-jeune-david/#i_0

VALDÉS LEAL JUAN DE (1622-1690)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 455 mots
  •  • 1 média

Né d'un père portugais et d'une mère andalouse, Valdés Leal apprit son métier de peintre à Cordoue dans l'atelier d'Antonio del Castillo. Il travailla dans cette ville jusqu'en 1653. Durant les cinq années suivantes, il se partagea entre Cordoue et Séville, puis s'établit définitivement à Séville en 1658. On ne lui connaît plus d'autres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-valdes-leal/#i_0

VALENTIN DE BOULOGNE (1591-1632)

  • Écrit par 
  • Claude LAURIOL
  •  • 544 mots

Romain d'adoption, habitué des milieux louches, affilié à l'association des Bentvogels (la joyeuse compagnie des artistes nordiques), mais solitaire dans son art et fidèle à l'austérité passionnée de Caravage , Valentin de Boulogne est, en fait, un des peintres français les plus énigmatiques du xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valentin-de-boulogne/#i_0

VAN DE VELDE LES

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 194 mots

Dynastie de peintres hollandais. Né à Amsterdam, Esaias van de Velde (env. 1590-1630) était probablement le fils du peintre Anthony van de Velde et le cousin de Jan van de Velde le graveur. Dès 1610, on le trouve à Haarlem où il entre dans la gilde en 1612. En 1618, il est inscrit comme membre à la gilde de La Haye où il a été honoré des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-van-de-velde/#i_0

VAN DER HELST BARTHOLOMEUS (1613-1670)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 954 mots

Peintre de portraits, Van der Helst est né à Haarlem et il est mort à Amsterdam où il s'était installé avec sa famille, dès 1627. Il fut le portraitiste à la mode de la riche bourgeoisie d'Amsterdam, et cet engouement pour sa peinture durera tout au long du xviiie siècle. Les nombreux tableaux connus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartholomeus-van-der-helst/#i_0

VAN DER MEULEN ADAM FRANS (1632-1690)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 246 mots

Peintre baroque flamand, Adam Frans van der Meulen se spécialisa dans les paysages et les scènes de bataille. Baptisé le 11 janvier 1632 à Bruxelles, dans les Pays-Bas espagnols, Adam Frans van der Meulen se forme dès 1648 auprès du peintre de batailles Pieter Snayers, issu de l'école flamande. Vers 1664, le ministre des Finances Colbert le fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-frans-van-der-meulen/#i_0

VAN DYCK ANTOINE (1599-1641)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 5 740 mots
  •  • 5 médias

Enfant prodige et prince charmant de la peinture, Van Dyck surprend, et tout à la fois ravit et agace par l'aisance de sa démarche, par la souplesse de ses facultés d'adaptation, par l'agréable variété de ses successives manières de peindre. Élégant, raffiné, tour à tour aimable et émouvant, n'est-il que le brillant « second » de Rubens ? Tant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-van-dyck/#i_0

VAN GOYEN JAN (1596-1656)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 000 mots

Né à Leyde et mort à La Haye, Jan van Goyen donne, avec Salomon van Ruysdael et Pieter Molijn, une orientation nouvelle et décisive à l'art du paysage néerlandais, et qui atteindra son apogée vers le milieu du xviie siècle, en abandonnant le goût maniériste du pittoresque et du décoratif, des couleurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-van-goyen/#i_0

VAN LAER PIETER, dit LE BAMBOCHE (1599-1642)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 397 mots

D'une famille haarlémoise dont le nom patronymique était Boddingh (ou Boddink), Pieter van Laer reste plus connu dans l'histoire de l'art sous son sobriquet italien de Bamboccio (Bamboche), surnom qui lui vint de son apparence physique bancale et disgraciée. Il apprit d'abord la peinture aux Pays-Bas, puis se rendit à Rome où il est déjà […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-van-laer/#i_0

VAN MIERIS LES

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 1 239 mots

Famille de peintres néerlandais originaires de Leyde. Portraitiste et surtout peintre de genre, Frans van Mieris le Vieux (1635-1681) est, avec Gérard Dou , son maître, un des meilleurs représentants de la peinture « fine » qui, s'inspirant du clair-obscur et du rendu illusionniste introduits par Rembrandt en 1630, va devenir une spécialité de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-van-mieris/#i_0

VAN OSTADE LES

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 767 mots

Peintres néerlandais. Adriaen van Ostade (1610-1685) est né à Haarlem. Il a passé toute son existence dans cette ville ; il est membre de la gilde en 1634 et doyen en 1647 et en 1661. Il a laissé une œuvre considérable : plus de huit cents peintures, des dessins innombrables, une cinquantaine de gravures. Élève de Frans Hals , il s'est lié avec de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-van-ostade/#i_0

VAN VEEN OTTO dit VENIUS (1556-1629)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 734 mots

Travaillant d'abord chez le Leydois Isaac Claesz van Swanenburgh, puis à Liège, en 1574, chez Dominicus Lampsonius, Otto van Veen visita ensuite longuement l'Italie (de 1577 à 1582) pour rester à jamais un « romaniste » et un humaniste aussi fervent que cultivé, admirateur de Corrège à Parme, et directement marqué par les Zuccari à Rome. Après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-van-veen/#i_0

VELAZQUEZ (exposition)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 158 mots

Le but de l’ exposition organisée par le musée du Louvre et le Grand Palais du 25 mars au 13 juillet 2015 était notamment de proposer un panorama complet et cohérent de l’évolution artistique de Velázquez. Peinture religieuse et mythologique, portraits de cour et autoportraits : grâce notamment à des prêts très généreux du musée du Prado à Madrid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/velazquez/#i_0

VELÁZQUEZ DIEGO (1599-1660)

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL
  •  • 2 347 mots
  •  • 6 médias

Portraits du peuple de Séville , portraits de la famille royale, peinture religieuse, scènes mythologiques, nus, paysages, natures mortes, sujets historiques : Velázquez a dominé tous les genres picturaux pratiqués en Europe au xviie siècle. Son œuvre s'inspire des modèles flamands et italiens mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/velazquez-diego-1599-1660/#i_0

VERMEER DE DELFT (1632-1675)

  • Écrit par 
  • Albert BLANKERT
  •  • 3 914 mots
  •  • 4 médias

L'art de Vermeer touche aisément la sensibilité de l'amateur moderne et le critique peut évoquer son œuvre avec lyrisme et en termes généraux. Cependant, une étude approfondie du contexte historique dans lequel elle se situe en révèle davantage. Il apparaît alors que Vermeer ne fut pas un pionnier, c'est-à-dire qu'il ne forgea pas un style nouveau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vermeer-de-delft/#i_0

VERMEER ou VAN DER MEER JAN (1628-1691)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 360 mots

Né et mort à Haarlem, ville où il passa toute sa vie, Jan Vermeer le Vieux est membre d'une dynastie de peintres qui comprend essentiellement ses propres fils, Jan et Isaack, paysagistes comme lui, et le peintre de natures mortes Barent Vermeer. La personnalité du peintre a été clairement distinguée à l'issue de travaux récents : on l'a longtemps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vermeer-van-der-meer/#i_0

VIGNON CLAUDE (1593-1670)

  • Écrit par 
  • Claude LAURIOL
  •  • 746 mots
  •  • 1 média

Certaines audaces de la touche et de l'éclairage donnent à Claude Vignon l'apparence d'un peintre très moderne, et même d'un précurseur de Rembrandt . Or il est plutôt un artiste éclectique qui, dans ses meilleurs moments, a su combiner, tantôt sous la magie des scintillements, tantôt avec une vigueur populaire, les suggestions du Nord et celles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-vignon/#i_0

VOS CORNELIS DE (1584-1651)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 504 mots
  •  • 1 média

Né à Hulst, Cornelis de Vos fut placé, ainsi que ses frères Hans et Paul, en apprentissage chez un peintre anversois. Il complète sa formation par un voyage en Hollande et, en 1608, devient franc-maître de la guilde de Saint-Luc à Anvers , dont il est le doyen en 1618. Outre ses lucratives activités de portraitiste à succès, essentiellement entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cornelis-de-vos/#i_0

VOUET SIMON (1590-1649)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 430 mots
  •  • 3 médias

La postérité a reconnu très tôt à Simon Vouet, le peintre parisien le plus important du règne de Louis XIII, un rôle décisif dans la renaissance que connaît la peinture française à cette époque : “Non seulement on luy est obligé”, écrit en 1685 André Félibien dans ses Entretiens sur les vies et les ouvrages des plus excellens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-vouet/#i_0

ZUCCARO FEDERICO (1540 env.-1609)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 251 mots

Né à Sant'Angelo in Vado (Marches), formé par son frère Taddeo, Federico Zuccaro travaille en collaboration étroite avec lui jusqu'en 1566 et termine les ensembles inachevés à la mort de celui-ci. La distinction de leurs œuvres datant de cette époque demeure très délicate. Par la suite, Federico affirme une personnalité fort différente de celle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/federico-zuccaro/#i_0

ZURBARÁN FRANCISCO DE (1598-1664)

  • Écrit par 
  • Antonio BONET-CORREA
  •  • 2 367 mots
  •  • 3 médias

De tous les peintres espagnols du xviie siècle, Zurbarán est sans aucun doute, après Velázquez, le plus mondialement connu. Plus en accord avec la sensibilité de notre époque que Murillo ou que Ribera, il leur a usurpé la renommée dont ils jouissaient auparavant. Zurbarán, qui pour le romantisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-de-zurbaran/#i_0

ŠKRÉTA KAREL (1610-1674)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 385 mots

Dans la Bohême du xviie siècle, ravagée par la défaite de la Montagne Blanche, dépeuplée et appauvrie, la figure du peintre Karel Škréta prend un relief exceptionnel et une valeur exemplaire, qui expliquent la popularité particulière de cet artiste auprès des Tchèques. Né, à Prague , dans une famille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karel-skreta/#i_0