Mise en scène et scénographie



AILLAUD GILLES (1928-2005)

  • Écrit par 
  • Jean JOURDHEUIL
  •  • 790 mots

Né en 1928 à Paris, le peintre Gilles Aillaud, fils de l'architecte Émile Aillaud, étudia la philosophie après guerre, puis revint à la peinture qu'il avait pratiquée avec assiduité durant son adolescence. Son devenir-peintre n'eut pas lieu dans une école des Beaux-Arts mais silencieusement, dans un isolement qui dura plus d'une décennie. De cette période il gardera une étonnante capacité à se ten […] Lire la suite

ALLIO RENÉ (1924-1995)

  • Écrit par 
  • Guy GAUTHIER
  •  • 792 mots

L'entrée de René Allio dans la vie artistique se fait par la peinture, une peinture abstraite fondée sur la trace du geste, manifeste de jeunesse qu'il revendiquera comme l'unité profonde de son œuvre, théâtrale aussi bien que cinématographique En collaboration avec Roger Planchon, au théâtre de la Cité de Villeurbanne, il accède à la notoriété en proposant une lecture scénique moderne des classiq […] Lire la suite

AMPHITRYON (mise en scène C. Rauck)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 987 mots
  •  • 1 média

Amphitryon est l’une des comédies les mieux ciselées de Molière. Inspirée de Plaute, elle nous reconduit aux temps anciens de la Grèce, lorsque les dieux couvaient les hommes d’un regard jaloux.Victorieux d’Athènes, le valeureux Amphitryon s’apprête à regagn […] Lire la suite

BAKST LÉON (1866-1924)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 288 mots
  •  • 2 médias

Peintre et décorateur russe né le 27 janvier 1866 (8 février du calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, mort le 28 décembre 1924 à Paris.De son vrai nom Lev Samoïlovitch Rosenberg, Léon Bakst suit des cours à l'Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg, dont il est renvoyé pour avoir peint une Pietà trop réaliste […] Lire la suite

BEAUREPAIRE ANDRÉ (1924-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

André Beaurepaire fut un peintre-scénographe, dont les constructions aux géométries complexes et mystérieuses ont séduit les grands noms du théâtre français avec qui il a collaboré.Ce dessinateur autodidacte est né à Paris en 1924. Il illustre Sagesse de Paul Verlaine en 1944, et est alors remarqué par Jean Cocteau et l'illustrateur et décorateur […] Lire la suite

BENOIS ALEXANDRE NIKOLAÏEVITCH (1870-1960)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 304 mots

Peintre, décorateur et librettiste de ballet russe né le 21 avril 1870 (4 mai du calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, mort le 9 février 1960 à Paris.Alexandre Nikolaïevitch Benois veut opérer une synthèse entre les nouvelles tendances occidentales et certains éléments de l'art populaire russe. Il fonde a […] Lire la suite

BÉRARD CHRISTIAN (1902-1949)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 1 007 mots

Un extraordinaire talent d'illustrateur et de décorateur, une personnalité hors du commun, fantasque et nostalgique, ont assuré la notoriété de Christian Bérard. Ses amitiés avec les personnalités du théâtre, du ballet, de la mode et de la littérature, ses travaux d'illustrateur, sa vie mondaine et affective très animée ne l'ont pas empêché d'effectuer, parallèlement, une carrière de peintre pour […] Lire la suite

BIBIENA LES GALLI dits

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 321 mots

Pendant un siècle environ, la famille Galli Bibiena a régné avec une autorité incontestée sur les scènes de théâtre de toute l'Europe. Les Galli, dits Bibiena, sont originaires de la région de Bologne, et se présentent comme les dépositaires de cette grande tradition des Quadraturisti, les peintres spécialistes des architectures feintes qui étaient devenues une spécialité bolon […] Lire la suite

BRAND (mise en scène S. Braunschweig)

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 1 097 mots

Écrivain de la démesure et du malaise dans la civilisation, Henrik Ibsen (1828-1906) est un auteur phare du théâtre contemporain. Durant la saison 2004-2005, de nouvelles mises en scène d'Hedda Gabler (par Éric Lacascade, Théâtre de l'Odéon-Ateliers Berthier à Paris), Maison de poupée (par […] Lire la suite

BRAUTIGAN (mise en scène B. Boeglin)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 896 mots

De Bruno Boeglin, qu'il avait invité en 1979 au Centre dramatique national des Alpes, Georges Lavaudant disait alors : « Il est l'un des rares poètes de la scène. » La phrase a conservé sa pertinence. Hors du temps, hors des modes, Bruno Boeglin est l'homme d'un théâtre qui ne ressemble qu'à lui-même. S'il s'est peu confronté aux classiques ( […] Lire la suite

BRUNELLESCHI UMBERTO (1879-1949)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 899 mots

L'œuvre d'illustrateur de Brunelleschi, trop méconnue, témoigne de l'étendue de son talent qui va de la peinture de chevalet à l'illustration de mode, de la publicité aux costumes de théâtre.Après une enfance à Montemurlo, près de Pistoia en Toscane, Brunelleschi s'inscrit à l'Accademia di Belle Arti de Florence. Déçu par le rigorisme académique de cet […] Lire la suite

CARZOU JEAN (1907-2000)

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 795 mots

Le peintre Jean Carzou, de son vrai nom Garnik Zouloumian, est né dans une famille arménienne le 1er janvier 1907 à Moligt, près d'Alep (Syrie). Il est élevé en Égypte où il fait sa scolarité chez les Frères maristes puis au lycée français du Caire. Ses résultats scolaires lui permettent d'obtenir une bourse et de venir en 1924 à Paris où il s'installe définitivement. Inscri […] Lire la suite

CASTELLUCCI ROMEO (1960- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 337 mots
  •  • 1 média

Metteur en scène, plasticien, scénographe, Romeo Castelluci (né en 1960 à Cesena, Emilie-Romagne) est intimement lié à l'aventure artistique de la Societas Raffaello Sanzio, qu'il fonde en 1981 avec sa sœur Claudia et une autre fratrie composée de Chiara et Paolo Guidi. Basé à Cesana, ce groupe, augmenté de jeunes étudiants issus de diverses disciplines, va amorcer une recherche théâtrale influenc […] Lire la suite

CERCLES/FICTIONS (J. Pommerat)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 979 mots

D'abord, il y a l'histoire de L'Homme aristocrate avouant son amour à son valet qui le repousse en s'excusant (« J'aime servir. J'aime obéir. Je veux faire ça toute ma vie. [...] mais je suis vraiment désolé. Je ne peux pas faire ce que vous me demandez. »). Ensuite, il y a celle de La Femme aristocrate qui se veut « moderne » et prévient ses employés qu'ils sont engagés non en fonction de « rappo […] Lire la suite

CORIOLAN (mise en scène C. Schiaretti)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 175 mots

Il y un côté « hussard noir » du théâtre chez Christian Schiaretti. Successeur depuis 2002 de Roger Planchon à la tête du T.N.P. à Villeurbanne, après avoir été dix ans directeur du Centre dramatique national de Reims, il ne cesse d'y défendre un théâtre ancré dans le politique et dans l'Histoire, f […] Lire la suite

CRESPIN MICHEL (1940-2014)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 992 mots

Poète de l’éphémère,metteur en scène et scénographe urbain, Michel Crespin a fait du théâtre de rue un art à part entière. Né à Paris le 18 octobre 1940, ce fils de militaire mort à la guerre, passé par les enfants de troupe, licencié ès lettres et certifié en sciences physiques, voit son destin bouleversé par Mai-68. L’heure est à la contestation du « vieux monde » et, en art, à l’invention d’un […] Lire la suite

CYRANO DE BERGERAC (mise en scène D. Podalydès)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 159 mots

Le 28 décembre 1897, Cyrano de Bergerac était créé à Paris, au théâtre de la Porte Saint-Martin. Auteur déjà, à vingt-neuf ans, de deux pièces oubliées aujourd'hui – Princesse lointaine et La Samaritaine –, Edmond Rostand pensait courir à la catastrophe. À peine la représentation achevée, le […] Lire la suite

DANSE DE MORT (A. Strindberg)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 281 mots

En signant la mise en scène de Danse de mort (1900), Matthias Langhoff a fait en avril 1996 son entrée à la Comédie-Française, inscrivant du même coup la pièce d'August Strindberg au répertoire de la Maison de Molière. Double irru […] Lire la suite

DES ARBRES À ABATTRE (mise en scène K. Lupa)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 873 mots
  •  • 1 média

Au cœur de sa création théâtrale, amorcée à la fin des années 1970, Krystian Lupa, metteur en scène, plasticien et pédagogue polonais, entretient une relation avec l’auteur et dramaturge autrichien Thomas Bernhard (1931-1989), en qui il reconnaît depuis longtemps « un frère d’armes ». Une rencontre qui a commencé en 1992 au Stary Teatr de Cracovie avec […] Lire la suite

ERTÉ ROMAIN DE TIRTOFF dit (1892-1990)

  • Écrit par 
  • Patrick MAURIES, 
  • Universalis
  •  • 1 429 mots
  •  • 1 média

Erté s'est illustré tour à tour dans la mode, le dessin, la lithographie, la réalisation de costumes pour les plus prestigieux théâtres et revues. Placée sous le signe de l'art déco, son œuvre, singulière dans l'inventivité de son graphisme, reflète parfaitement l'esthétique des années 1910-1930.Romain de Tirtoff est né à Saint-Pétersbourg le 23 novembre 1892 […] Lire la suite

ESPACE THÉÂTRAL

  • Écrit par 
  • Olivier NEVEUX
  •  • 1 317 mots

Si étymologiquement le théâtre (en grec, theatron) est le « lieu d'où l'on voit », l'espace théâtral ne se laisse pas circonscrire à la scène : il la déborde et l'ouvre en incluant la sphère du public. Anne Ubersfeld (L'Espace théâtral, 1980) en note ainsi les propriétés : il est « concret et délimité ; double a […] Lire la suite

FANNY ET ALEXANDRE (mise en scène J. Deliquet)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 965 mots
  •  • 1 média

L’œuvre-somme d’Ingmar Bergman fut à l’origine un roman partiellement autobiographique. D’abord adapté pour la télévision dans une version en quatre parties d’une durée totale de plus de cinq heures, le film connut une sortie remaniée en salles en 1982, qui lui valut d’obtenir l’année suivante l’oscar du meilleur film étranger. Comme le livre, le film est d’abord un hymne à la magie du théâtre et […] Lire la suite

FIGARO DIVORCE (mise en scène J. Lassalle)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 090 mots

Né à Fiume, grandi à Belgrade, Budapest, Presbourg, Vienne et Munich, Ödön von Horváth (1901-1938) n'a cessé de dénoncer les frustrations et les dérives d'une petite-bourgeoisie qui allait faire le lit du national-socialisme. Ainsi que l'écrivit Klaus Mann, il aurait pu, comme tant d'autres, « très bien s'a […] Lire la suite

FRANÇOIS GUY-CLAUDE (1940-2014)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 821 mots

Scénographe parmi les plus novateurs de ces dernières décennies, Guy-Claude François est né à Berck le 9 novembre 1940. Après des études classiques, il entre à l’École du Louvre, puis à l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (E.N.S.A.T.T.). Il développe ensuite sa pratique à travers les ateliers de décors, en particulier celui de l’Opéra de Paris, avant de devenir directeur […] Lire la suite

GUERRE ET PAIX (mise en scène P. Fomenko)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 1 080 mots

La troupe de Piotr Fomenko est venue en France pour la troisième fois en 2002. À la suite de Loups et brebis d'Ostrovski (festival d'Avignon, 1997), réinvité en 1998 par le festival d'Automne avec La Noce de Tchekhov, c'est en première européenne que le théâtre des Gémeaux a accueilli Guerre et Pai […] Lire la suite

HEY GIRL ! (R. Castellucci)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 090 mots

Présentée en novembre 2006 dans le cadre du festival d'Automne aux Ateliers Berthier de l'Odéon-Théâtre de l'Europe, Hey Girl ! marque une nouvelle étape du parcours artistique de la Societas Raffaello Sanzio. Fondée en 1981 à Cesena, en Émilie-Romagne, par Romeo Castellucci, metteur en scène, plasticien et scénographe, Chiara G […] Lire la suite

IL VENTAGLIO (mise en scène L. Ronconi)

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 990 mots

Giorgio Strehler n'aimait pas L'Éventail : « Les gens du peuple, disait-il, ne sont pas comme ça. » Luca Ronconi, qui lui a succédé à la tête du Piccolo Teatro de Milan, met en scène Il Ventaglio, de […] Lire la suite

IRIBE PAUL (1883-1935)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 737 mots

Décorateur et caricaturiste français, Paul Iribe a été, avec Cappiello et Cassandre, l'un des graphistes les plus importants de la première moitié du xxe siècle et, sans doute, le plus méconnu de tous.La caricature était alors le banc d'essai de tous ceux qui voulaient s'engager dans une activité graphique. P […] Lire la suite

KAFKA EN REPRÉSENTATION (mises en scène F. Tanguy et M. Langhoff)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 517 mots

Mis à part Le Gardien de tombeau, une pièce énigmatique et relativement méconnue, Franz Kafka n'a pas écrit pour le théâtre. On recense pourtant de nombreuses tentatives de porter son œuvre à la scène (Le Procès, créé dernièrement au festival d'Avignon par Dominiqu […] Lire la suite

LA CERISAIE (mise en scène A. Françon)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 108 mots

Le 17 mars 2009, Alain Françon a signé son dernier spectacle en tant que directeur du Théâtre national de la Colline, avant de céder la place à Stéphane Braunschweig, ancien directeur du Théâtre national de Strasbourg. En l'espace de dou […] Lire la suite

LA GRANDE MAGIE (E. de FILIPPO)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 053 mots

Pièce en trois actes, La Grande Magie compte parmi les plus importantes de l'auteur napolitain Eduardo De Filippo, né le 24 mai 1900 et mort à Rome le 31 octobre 1984. Comédien et dramaturge parfois comparé à Molière, il a lui-même défini – lors d'un discours prononcé à l'Accademia dei Li […] Lire la suite

LA GRANDE PARADE DE PY (O. Py)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 005 mots

Auteur, acteur, metteur en scène et chef de troupe, scénographe, directeur du Centre dramatique national (Orléans), Olivier Py poursuit depuis les années 1980 un parcours qui embrasse tous les genres et tous les styles, du cabaret à l'opéra, des formes brèves au poème dramatique, des contes pour enfants aux sagas épi […] Lire la suite

LA MALADIE DE LA MORT (M. Duras)

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 1 322 mots

Créée à la Schaubühne de Berlin en 1991, dans une traduction de Peter Handke, la mise en scène de La Maladie de la mort par Robert Wilson a dû attendre sa reprise au Théâtre Vidy-Lausanne, en 1996, pour être jouée dans le texte original de Marguer […] Lire la suite

LA MORT DE DANTON et LENZ, LÉONCE ET LENA (mises en scène)

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 932 mots

Comment expliquer l'insistante présence de Büchner sur les scènes françaises, notamment lors de la saison 2001-2002 ? Comment expliquer par ailleurs la transposition à la scène de Lenz, ce récit de l'errance du poète allemand dans les vallées vosgiennes ? Pour le dire autrement : à quoi tient la modernité de Büchner ? Quelle réflexion sur le « dramatique » suscite-t-elle ? Sans […] Lire la suite

LA TRILOGIE DES DRAGONS (R. Lepage)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 943 mots

En 2005, le metteur en scène et comédien québécois Robert Lepage a revisité, au Théâtre national de Chaillot à Paris, sa Trilogie des dragons, créée en 1987 dans un entrepôt du port de Montréal, lors du festival des Amériques. Une œuvre fondatrice, qui, par l'originalité e […] Lire la suite

LÉGENDES DE LA FORÊT VIENNOISE (mise en scène C. Marthaler)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 150 mots

Révélé en France en 1996 avec Murx den Europäer ! Murx ihn ! Murx ihn ! Murx ihn ab ! (Bousille l'Européen ! Bousille-le ! Bousille-le ! Bousille-le bien !), Christoph Marthaler, qui officia cinq ans à la tête du Schauspielhaus de Zurich, avant d'en être évincé en 2004, y est revenu régulièrement pour y pré […] Lire la suite

LE JUGEMENT DERNIER (mise en scène A. Engel)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BESSON
  •  • 935 mots

« Je considère la forme du conte de fées, mélangée à la farce, comme particulièrement indiquée par les temps qui courent, puisque à travers cette forme, on peut dire beaucoup de choses qu'autrement, il serait impossible de dire », écrit Ödön von Horváth en 1935, à l'époque où il rédige Le Jugement dernier. Il est alors interdit d […] Lire la suite

LE MAÎTRE ET MARGUERITE (K. Lupa)

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 018 mots

« CRISIS » : le mot est gribouillé, parmi des dessins sauvagement enfantins, sur le mur de la chambre d'asile où l'écrivain Biezdomny est interné depuis qu'un vendredi de Pâques il a vu son collègue Berlioz décapité par un tramway, comme l'avait prédit un étrange professeur allemand, Woland, avec lequel tous deux venaient de discuter de l'existence de Jésus. Dans cette chambre, un autre aliéné rac […] Lire la suite

LE NOM et UN JOUR EN ÉTÉ (mises en scène)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 891 mots

Claude Régy est le metteur en scène à qui nous devons le plus de révélations en France d'auteurs dramatiques étrangers. En 1999, c'est le Norvégien Jon Fosse qu'il nous fait connaître en montant Quelqu'un va venir. L'auteur, né en 1959, a déjà publié une quinzaine de romans, d'essais et de recueils de poésie. Il ne s'est mis à écrire po […] Lire la suite

LE PRINTEMPS DUBILLARD À PARIS (mises en scène)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 989 mots

Surgi dans la France théâtrale en même temps qu'Adamov ou Beckett, Roland Dubillard aurait dû connaître le même succès, lorsqu'il donna Naïves Hirondelles, en 1961, immédiatement suivi de La Maison d'os (1962). Ce ne fut pas le cas. Trop souvent relégué au rang d'auteur mineur, conduit à créer et à interpréter […] Lire la suite

LE RETOUR (mise en scène L. Bondy)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 924 mots
  •  • 1 média

Un auteur qui « ramène le théâtre à sa base élémentaire, la pièce close et le dialogue imprévisible, où les êtres sont livrés les uns aux autres, et où le déguisement se brise. Avec un minimum d’intrigue, le drame surgit de la lutte et du cache-cache dans la confrontation verbale…». C’est par ces mots que l’Académie suédoise a salué Harold Pinter en lu […] Lire la suite

LE RÉVIZOR et L'INSPECTEUR GÉNÉRAL (N. Gogol)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 012 mots

Rien de plus comique que le Révizor de Nicolas Gogol (1836), trônant au sommet du patrimoine théâtral russe. Mais aussi, rien de plus politique que cette fable de la corruption, en des temps où les classes dirigeantes doivent soutenir le siège de la suspicion généralisée. Rien de plus métaphysique, enfin, que cette ironique parabole où l'imposture démasque le mensonge et où les […] Lire la suite

LES ÉPHÉMÈRES (A. Mnouchkine)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 982 mots

Les éphémères, c'est initialement le nom de petits insectes ailés, dont l'existence ne dépasse pas vingt-quatre heures, une fois qu'ils sont devenus adultes. C'est aussi le titre d'une création d'Ariane Mnouchkine et du Théâtre du Soleil, dont la première a eu lieu le 27 décembre 2006 à la Cartouche […] Lire la suite

LES MARCHANDS (J. Pommerat)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 965 mots

Autodidacte, mais riche d'expériences qui l'ont mené de Chambéry à Paris, Joël Pommerat (né en 1963) s'est lancé, dans les années 1990, dans l'écriture et la mise en scène en fondant sa propre compagnie, Louis Brouillard. Discret, secret presque, soutenu par des amitiés fidèles (le Théâtre de Brétigny, scène conventionnée du Val-d'Orge ; le Théâtre Par […] Lire la suite

LE SOULIER DE SATIN (mise en scène O. Py)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 950 mots

« L'or et le rire », c'est sous ce double signe qu'Olivier Py a placé sa mise en scène du Soulier de satin de Paul Claudel, créée en 2003 au Centre dramatique d'Orléans dont il est directeur, puis jouée en tournée et à Paris au Théâtre de la Ville.La dernière grande pièce profane de […] Lire la suite

LES SERMENTS INDISCRETS (mise en scène C. Rauck)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 911 mots

Les Serments indiscrets est une comédie de Marivaux restée trop longtemps mal aimée. Écrite en 1731 pour la troupe de la Comédie-Française, elle ne fut créée par cette dernière qu'une année plus tard. Boudée par le public, décriée par la critique, la pièce disparaît bie […] Lire la suite

LE TARTUFFE (mise en scène J.-M. Villégier)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 930 mots

Tartuffe ne serait-il pas, aussi, l'image insinuante et sombre d'une France malade ? Tartuffe ne pourrait-il point être l'une de nos constantes nationales : l'appétit de fausseté, le plaisir de vaincre par la force du calcul sordide ? Dès lors, ne peut-on pas trouver Tartuffe parmi les « collabos » vertueux et, un moment, triomphants ? Pour sa cinquième mise en scène au théâtre de l'Athénée-Louis- […] Lire la suite

L'ÉTAT DE SIÈGE (mise en scène E. Demarcy-Mota)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 897 mots
  •  • 1 média

Sa passion pour le théâtre, qui se manifesta alors qu’il était encore étudiant à Alger, conduisit Albert Camus tant à adapter des romans à la scène (Requiem pour une nonne, d’après Faulkner ; LesPossédés, d’après Dostoïevski) qu’à écrire des pièces comme Le Ma […] Lire la suite

LE THÉÂTRE D'OMBRES DE MAETERLINCK (mises en scène)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 332 mots

L'œuvre de Maurice Maeterlinck connaît un intérêt de la part de metteurs en scène de théâtre et d'opéra aux options esthétiques pourtant différentes. Ses pièces ont ainsi fait l'objet de deux spectacles montés simultanément à Paris en février 1997, La Mort de Tintagiles, mise en scène par […] Lire la suite

L'OPÉRA DE QUAT'SOUS (mise en scène R. Wilson)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 857 mots

Comment réconcilier théâtre d'art et théâtre populaire ? Comment réinventer une œuvre qui marqua le xxe siècle en en conservant toute la violence et le pouvoir dérangeant ? C'est le pari tenu par Robert Wilson avec L'Opéra de Quat'sous programmé à Paris, à la double enseigne du Théâtre […] Lire la suite

L'ORESTIE (mise en scène O. Py)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 020 mots

Unique trilogie héritée d'Eschyle, L'Orestie, œuvre fondatrice du théâtre, ne cesse d'interroger le théâtre et ses metteurs en scène. On se souvient, en France, de Bernard Sobel, célébrant à travers elle la naissance de la démocratie dans les années 1980. On n'a pas oublié la fête somptueuse e […] Lire la suite

MACBETH HORROR SUITE (C. Bene)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MANGANARO
  •  • 1 531 mots

L'acteur et metteur en scène italien Carmelo Bene, invité par le Théâtre de l'Odéon, le Festival d'automne et le Centre international de dramaturgie, ouvrait la saison 1996 du Théâtre et celle du Festival avec une dramatisation humoristique dont le Macbeth de Shakespeare constituait le noyau. En […] Lire la suite

MACBETH (mise en scène A. Mnouchkine)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 070 mots

Le 29 mai 1964, Ariane Mnouchkine et une dizaine de comédiens et techniciens issus de l'Association théâtrale des étudiants de Paris fondaient le Théâtre du Soleil, société coopérative ouvrière de production. Quatre ans plus tard, ils investissaient la Cartoucherie de Vincennes, transformant les anc […] Lire la suite

MASELLI TITINA (1924-2005)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 789 mots

Peintre et scénographe italienne. Titina Maselli naît à Rome en 1924. Très jeune, après avoir suivi des études classiques, elle commence à peindre, encouragée par un père critique d'art. Elle expose pour la première fois ses toiles, en 1948 à Rome, à l'initiative de Corrado Alvaro. Une création originale remarquée par la critique, qui salue sa manière de saisir l'essence tragique de la société con […] Lire la suite

PAR LES VILLAGES (mise en scène S. Nordey)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 1 015 mots

L’année théâtrale 2013 a été marquée par un triple événement : Par les villages, la pièce de Peter Handke, a été à nouveau représentée en France ; elle a été mise en scène par Stanislas Nordey ; elle a ouvert au palais des Papes le soixante-septième festival d’Avignon. […] Lire la suite

PENTHÉSILÉE (mise en scène J. Brochen)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 301 mots

C'est avec La Cagnotte, de Labiche, en 1994, que la troupe des Compagnons de jeu, fondée par Julie Brochen, avait signé son acte de naissance théâtral. Après J. P. Vincent et J. Jourdheuil, après Klaus Michael Grüber, on trouvait là ravivées les vertus subversives, antibourgeoises et si peu boulevardières de l'auteur du […] Lire la suite

PEONY PAVILION (mise en scène P. Sellars)

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 1 087 mots

Deux versions de l'un des plus célèbres opéras chinois, Le Pavillon aux pivoines (1598) de Tang Xianzu, devaient être présentées en France à l'occasion du festival d'Automne 1998. Le gouvernement chinois a finalement interdit que la mise en scène de l'œuvre dans sa version intégrale, par Chen Shi-Zheng, soit montrée. Restait Peony Pavilion (MC93 Bobigny), le […] Lire la suite

PHÈDRE (mises en scène C. Rist et P. Chéreau)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 207 mots
  •  • 1 média

En 2002-2003, le sable de Trézène, trop souvent foulé, a donné lieu à deux nouvelles et grandes mises en scène. À partir d'un dispositif scénique semblable, la perspective bi-frontale, les choix de Christian Rist (Maison de la culture de Bourges et théâtre de la Tempête de la Cartoucherie de Vincennes, 2002) et de Patrice Chéreau (théâtre de l'Odéon- […] Lire la suite

PLATONOV (A. Tchekhov)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 915 mots

En 1880, Tchekhov a vingt ans, il se lance dans l'écriture d'une pièce de théâtre où il imagine pouvoir tout déverser de ce qui bouillonne en lui d'idées, de désirs, d'inquiétudes, d'espoirs. Son foisonnement et sa durée – six heures au moins – sont tels qu'elle est jugée injouable, et refusée. Tchekhov la remanie encore et encore, en vain. L'épais manuscrit sans titre qu'on découvre dix ans après […] Lire la suite

QUARTETT (H. Müller)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 934 mots

« Période / Un salon d'avant la Révolution française / Un bunker d'après la troisième guerre mondiale. » Ces didascalies ouvrent le texte de Quartett, donnant son cadre et son ton à cette pièce de Heiner Müller qui réunit, pour une ultime rencontre, le couple imaginé par Choderlos de La […] Lire la suite

QUELQU'UN VA VENIR (J. Fosse)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 969 mots

La compagnie de Claude Régy, Les Ateliers contemporains, a pour vocation de créer en France les œuvres de jeunes auteurs dramatiques. On sait que Régy a toujours privilégié une telle recherche, lui qui aida à découvrir en France Harold Pinter, John Osborne, Peter Handke, […] Lire la suite

RICERCAR (F. Tanguy)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 962 mots

On les a dit enfants de Tadeusz Kantor. On les a comparés à Bob Wilson. Ils n'ont été jamais qu'eux-mêmes. Depuis trois décennies, le Théâtre du Radeau et François Tanguy sont les grands ordonnateurs d'un théâtre à nul autre pareil. Devenus une référence pour les nouvelles générations, le parcours de ces […] Lire la suite

RIZZO CHRISTIAN (1965- )

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 153 mots
  •  • 1 média

Artiste polyvalent et inclassable, Christian Rizzo associe danse, musique et arts visuels pour proposer des œuvres singulières. Celles-ci, qui se situent souvent à la frontière de l’installation plastique, dévoilent une esthétique raffinée. Sa gestuelle déploie des mouvements mesurés et précis qui semblent moduler l’espace dans lequel ils s’insèrent. […] Lire la suite

SCÉNOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 524 mots
  •  • 2 médias

Créer l'espace nécessaire à la représentation dramatique, évoquer les lieux de son action ou en prolonger le sens, par la voie de l'illusion, de l'illustration, du symbolisme, du naturalisme ou de l'abstraction. Déterminer une spatialité nécessaire au jeu du comédien et à son rapport avec les spectateurs. Autant d […] Lire la suite

SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE

  • Écrit par 
  • Alain PERROUX, 
  • Alain SATGÉ
  •  • 7 185 mots
  •  • 8 médias

Même si l'opéra a pu apparaître comme une forme extrême, idéale ou totale de théâtre, la mise en scène lyrique obéit à des lois spécifiques : la platitude de la plupart des livrets, la faiblesse des situations, la pauvreté de la psychologie limitent la part de la réflexion dramaturgique et de la direction d'acteurs au profit du prestige de l'image scénique ; e […] Lire la suite

SVOBODA JOSEF (1920-2002)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 762 mots

Josef Svoboda est un des grands scénographes de la deuxième moitié du xxe siècle. Artiste de théâtre ingénieur, il a réalisé près de sept cents scénographies en Tchécoslovaquie, en Europe et aux États-Unis. Son nom est depuis longtemps immortalisé sur les scènes du monde entier par les rampes à basse ten […] Lire la suite

TARTUFFE (mise en scène S. Braunschweig)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 192 mots

En 2003, Stéphane Braunschweig se confrontait à Molière avec une mise en scène mémorable du Misanthrope. Alceste, tyran et victime des autres mais surtout de lui-même, réactionnaire dans son dégoût de tout ce qui est « moderne ». Cinq ans après, à l'occasion de ses adieux au Théâtre na […] Lire la suite

THÉÂTRE EN ROND

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 330 mots

Préoccupés de donner au théâtre contemporain des possibilités nouvelles, théoriciens, animateurs et architectes de scène ont repris du théâtre antique l'idée d'un dispositif circulaire pour faire éclater le cadre frontal du théâtre à l'italienne. Au cours de la première moitié du xxe siècle, en Allemagne en particulier, des rénovateurs du théâtre comm […] Lire la suite

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le mélange des genres

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 558 mots
  •  • 7 médias

Depuis ses origines, le théâtre occidental s'est nourri d'apports artistiques dont la synthèse unique contribue à son identité. Dans l'Antiquité, le théâtre grec est un spectacle total. L'expression des tragédies et des comédies anciennes repose alors autant sur la musique et les formes spectaculaires que sur le texte lui-même. À travers le temps, certains c […] Lire la suite

THE ELEPHANT VANISHES (mise en scène de Simon McBurney)

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 961 mots

C'est un curieux objet dramatique que la Maison de la culture de Bobigny a présenté du 1er au 9 octobre 2004, à l'occasion du festival d'Automne à Paris. Une inquiétante étrangeté est au cœur des œuvres d'Haruki Murakami qui, explique le metteur en scène britannique Simon McBurney, « nous entraînent, nous Occidentaux, en terrain famil […] Lire la suite

TITUS ANDRONICUS (mise en scène L. Hemleb)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 043 mots

Depuis le xviiie siècle et Samuel Johnson, qui pensait que le grand Shakespeare ne pouvait s'être rendu coupable de cette tragédie vraiment trop sanglante, l'aversion pour La Très Lamentable Histoire de Titus Andronicus a longtemps marqué la critique. T. S. Eliot jugeait « Tit […] Lire la suite


Affichage 

Élisabeth II,de Thomas Bernhard

photographie : Élisabeth II,de Thomas Bernhard

photographie

Avant-dernière pièce de Thomas Bernhard, «Élisabeth II» (1987) fut créée en 1989 au Schiller Theater de Berlin par Niels Peter Rudolph. Ici, une esquisse en vue de la mise en scène. 

Crédits : G. Hartung/ AKG

Afficher

Représentation de «L'Acte inconnu», de Valère Novarina

photographie : Représentation de «L'Acte inconnu», de Valère Novarina

photographie

Dominique Pinon, Agnès Sourdillon et Dominique Parent dans «L'Acte inconnu», écrit et mis en scène par Valère Novarina. Festival d'Avignon 2007. 

Crédits : A.-C. Poujoulat/ Getty

Afficher

Audience, V. Havel

photographie : Audience, V. Havel

photographie

De «Rapport dont vous êtes l'objet» à «Audience», Václav Havel n'a cessé de soumettre la triste réalité des pays socialistes au feu roulant de la satire. 

Crédits : C. Niedenthal/ Time&Life Pictures/ Getty

Afficher

Hamlet de Shakespeare, mise en scène de Thomas Ostermeier

photographie :  Hamlet de Shakespeare, mise en scène de Thomas Ostermeier

photographie

Un des metteurs en scène les plus marquants du théâtre allemand depuis la fin des années 1990, Thomas Ostermeier a fait de Shakespeare un de ses auteurs de prédilection. Ici, une répétition générale de Hamlet, présenté avec la troupe de la Schaubühne de Berlin... 

Crédits : Artur Widak/ NurPhoto/ Getty Images

Afficher

La Divine Comédie de Dante, mise en scène de Romeo Castellucci

photographie : La Divine Comédie de Dante, mise en scène de Romeo Castellucci

photographie

Les variations de Romeo Castellucci sur «La Divine Comédie» de Dante ont été un des événements marquants du festival d'Avignon 2008. Le recours insistant à la musique et aux sonorités distordues, la violence des images rythment ce qui se donne comme un voyage intérieur.... 

Crédits : Pool Paris/ TAUB/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

Ricercar, F. Tanguy

photographie : Ricercar, F. Tanguy

photographie

Avec la Compagnie du Radeau, François Tanguy poursuit une expérience d'une grande originalité, où le dialogue avec la littérature et la musique occupe une place centrale. Ici, une scène de «Ricercar» avec, de gauche à droite, Laurence Chable et Claudie Douet. Festival d'Avignon 2008. 

Crédits : Michel Gangne/ AFP

Afficher

Au revoir parapluie, J. Thierrée

photographie : Au revoir parapluie, J. Thierrée

photographie

Outre la danse, le recours aux disciplines du cirque vient enrichir le jeu de l'acteur et proposer de nouvelles pistes pour la fiction théâtrale. Ici, une scène d'«Au revoir parapluie», de James Thierrée, présenté au Théâtre de la Ville en 2007. 

Crédits : J.-L. Fernandez

Afficher

La Visite de la vieille dame, F. Dürrenmatt

photographie : La Visite de la vieille dame, F. Dürrenmatt

photographie

Créée en 1956 à Zurich, la pièce de Friedrich Dürrenmatt La Visite de la vieille dame connut un succès international, qui lui valut d’être adaptée à la télévision en 1982 par Max Peter Ammann, avec Maria Schell (ici sur le cliché) dans le rôle de Claire Zachanassian,... 

Crédits : RDB/ Ullstein Bild/ Getty Images

Afficher

Gertrud (Le Cri), H. Barker

photographie : Gertrud (Le Cri), H. Barker

photographie

Gertrud (Le Cri), Howard Barker réécrit la tragédie d'Hamlet en choisissant le point de vue de la mère. Mise en scène de Giorgio Barberio Corsetti. Théâtre national de l'Odéon, Paris, 2009. 

Crédits : Boris Horvat/ AFP

Afficher

I Demoni, de F. M. Dostoïevski, mise en scène de Peter Stein

photographie : I Demoni, de F. M. Dostoïevski, mise en scène de Peter Stein

photographie

Méditation sur le mal, Les Démons est aussi une chronique provinciale. En adaptant le roman de Dostoïevski dans sa totalité, Peter Stein montre comment les folies privées vont peu à peu embraser la petite ville où se déroule l'action. Ici, une scène de groupe :... 

Crédits : Boccalini/ Théâtre de l'Odéon

Afficher

Lulu, de F. Wedekind, mise en scène de Stéphane Braunschweig

photographie : Lulu, de F. Wedekind, mise en scène de Stéphane Braunschweig

photographie

Quand vient la fin. Lulu (Chloé Réjon) et la comtesse Geschwitz (Claude Duparfait) dans les bas-fonds de Londres. 

Crédits : Elizabeth Carecchio/ Théâtre de la Colline

Afficher

Show Boat de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, II

photographie : Show Boat de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, II

photographie

Show Boat de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, II. Production de l'opéra sud-africain de Cape Town, en collaboration avec l'Orchestre Pasdeloup, donnée au Théâtre du Châtelet, à Paris, en octobre 2010. Créé le 27 décembre 1927 au Ziegfeld Theatre de Broadway, Show... 

Crédits : M. Arnesson/ Theâtre de la Ville/ D.R.

Afficher

Umwelt de Maguy Marin

photographie : Umwelt de Maguy Marin

photographie

Umwelt est un spectacle créé en 2004 par la chorégraphe française Maguy Marin. Cette pièce radicale tend au spectateur un miroir de l'humanité et de la vacuité de nos actes. 

Crédits : C. Ganet

Afficher

Le Retour de Harold Pinter, mise en scène de Luc Bondy

photographie : Le Retour de Harold Pinter, mise en scène de Luc Bondy

photographie

Le théâtre de Harold Pinter joue à merveille des détours du langage pour créer, comme dans Le Retour que met en scène Luc Bondy (Odéon-Théâtre de l'Europe, 2013) , des situations emplies de malaise. De droite à gauche : Pascal Greggory, Emmanuelle Seigner, Bruno Ganz, Micha... 

Crédits : R. Waltz/ Theâtre de l'Odéon

Afficher

Oh les beaux jours

photographie : Oh les beaux jours

photographie

Une scène de la pièce de Samuel Beckett Oh les beaux jours, donnée au Royal Court Theatre de Londres, en 1962. 

Crédits : Evening Standard/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Sheridan

photographie : Sheridan

photographie

Une scène de L'École de la médisance (The School for Scandal), une comédie de l'Irlandais Richard Sheridan (1751-1816), montée au Arts Theatre Club de Londres, en 1945. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Sacha Guitry et Yvonne Printemps

photographie : Sacha Guitry et Yvonne Printemps

photographie

Le Français Sacha Guitry (1885-1957), comédien, auteur dramatique et cinéaste, joue avec sa deuxième, femme Yvonne Printemps (1894-1977), dans sa pièce Deburau, au théâtre Sarah-Bernhardt, à Paris, en 1923. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Laurence Olivier

photographie : Laurence Olivier

photographie

Laurence Olivier (1907-1989) fut l’acteur shakespearien par excellence. On le voit ici au côté de Vivien Leigh dans le rôle de Macbeth, en 1955. Shakespeare Centre Library, Stratford-upon-Avon. 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Élisabeth II,de Thomas Bernhard

Élisabeth II,de Thomas Bernhard
Crédits : G. Hartung/ AKG

photographie

Représentation de «L'Acte inconnu», de Valère Novarina

Représentation de «L'Acte inconnu», de Valère Novarina
Crédits : A.-C. Poujoulat/ Getty

photographie

Audience, V. Havel

Audience, V. Havel
Crédits : C. Niedenthal/ Time&Life Pictures/ Getty

photographie

 Hamlet de Shakespeare, mise en scène de Thomas Ostermeier

Hamlet de Shakespeare, mise en scène de Thomas Ostermeier
Crédits : Artur Widak/ NurPhoto/ Getty Images

photographie

La Divine Comédie de Dante, mise en scène de Romeo Castellucci

La Divine Comédie de Dante, mise en scène de Romeo Castellucci
Crédits : Pool Paris/ TAUB/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Ricercar, F. Tanguy

Ricercar, F. Tanguy
Crédits : Michel Gangne/ AFP

photographie

Au revoir parapluie, J. Thierrée

Au revoir parapluie, J. Thierrée
Crédits : J.-L. Fernandez

photographie

La Visite de la vieille dame, F. Dürrenmatt

La Visite de la vieille dame, F. Dürrenmatt
Crédits : RDB/ Ullstein Bild/ Getty Images

photographie

Gertrud (Le Cri), H. Barker

Gertrud (Le Cri), H. Barker
Crédits : Boris Horvat/ AFP

photographie

I Demoni, de F. M. Dostoïevski, mise en scène de Peter Stein

I Demoni, de F. M. Dostoïevski, mise en scène de Peter Stein
Crédits : Boccalini/ Théâtre de l'Odéon

photographie

Lulu, de F. Wedekind, mise en scène de Stéphane Braunschweig

Lulu, de F. Wedekind, mise en scène de Stéphane Braunschweig
Crédits : Elizabeth Carecchio/ Théâtre de la Colline

photographie

Show Boat de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, II

Show Boat de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, II
Crédits : M. Arnesson/ Theâtre de la Ville/ D.R.

photographie

Umwelt de Maguy Marin

Umwelt de Maguy Marin
Crédits : C. Ganet

photographie

Le Retour de Harold Pinter, mise en scène de Luc Bondy

Le Retour de Harold Pinter, mise en scène de Luc Bondy
Crédits : R. Waltz/ Theâtre de l'Odéon

photographie

Oh les beaux jours

Oh les beaux jours
Crédits : Evening Standard/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Sheridan

Sheridan
Crédits : Hulton Getty

photographie

Sacha Guitry et Yvonne Printemps

Sacha Guitry et Yvonne Printemps
Crédits : Hulton Getty

photographie

Laurence Olivier

Laurence Olivier
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie