AMPHITRYON (mise en scène C. Rauck)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Amphitryon est l’une des comédies les mieux ciselées de Molière. Inspirée de Plaute, elle nous reconduit aux temps anciens de la Grèce, lorsque les dieux couvaient les hommes d’un regard jaloux.

Victorieux d’Athènes, le valeureux Amphitryon s’apprête à regagner son palais afin d’y fêter sa victoire dans les bras d’Alcmène, sa bien-aimée. Il envoie Sosie, son valet, en éclaireur. Mais, au même moment, Jupiter, conquis par les charmes de la belle, a revêtu l’apparence de son époux pour s’introduire dans son lit. Métamorphosé lui-même en « sosie » de… Sosie, un autre dieu, Mercure, interdit la porte du palais aux deux mortels, dépouillés de leurs identités. Abusée, Alcmène cède aux désirs de Jupiter.

Ambiguïtés, quiproquos, dépit, jalousie, confusion des sens et des sentiments, coups de bâton… In fine, Jupiter se révélera à tous dans sa majesté divine. D’abord furieux, Amphitryon devra s’incliner. N’est-ce pas un honneur pour lui et son épouse que celle-ci ait été aimée par le maître tout-puissant des hommes et de l’Olympe ? Ne doivent-ils pas en être récompensés par la naissance d’Hercule, fruit de cette étreinte ?

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : journaliste, responsable de la rubrique théâtrale à La Croix

Classification

Pour citer l’article

Didier MÉREUZE, « AMPHITRYON (mise en scène C. Rauck) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphitryon-mise-en-scene-c-rauck/