AMPHITRYON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans la mythologie grecque, fils d'Alcée, roi de Tirynthe. Ayant tué par accident son oncle Élektryon, roi de Mycènes, Amphitryon s'enfuit avec Alcmène, la fille d'Élektryon, et se réfugia à Thèbes, où le roi Créon, son oncle maternel, lui accorda le pardon de sa faute. Alcmène accepta d'épouser Amphitryon à la condition qu'il vengeât ses frères, qui avaient tous, sauf un, été tués en combattant les Taphiens. Amphitryon partit donc en guerre contre les Taphiens, mais ceux-ci restèrent invincibles jusqu'au jour où Comaetho, la fille de leur roi, éprise d'Amphitryon, coupa le cheveu d'or dont la possession rendait son père immortel. À son retour à Thèbes, Amphitryon épousa Alcmène.

La partie la plus célèbre du mythe concerne la femme d'Amphitryon. Pendant que ce dernier était à la guerre, Alcmène fut séduite et fécondée par Zeus, qui avait pris l'aspect de son mari. Lorsque son véritable mari revint de guerre, il la rendit mère lui aussi. De cette double union naquirent des jumeaux : Iphiclès, fils d'Amphitryon, et Héraclès, fils de Zeus. Ce thème a été traité par un certain nombre de dramaturges anciens, en particulier par Plaute, dont Molière s'inspira. Il existe également un Amphitryon ou les Deux Sosies de Dryder ainsi qu'un Amphitryon de Kleist. Outre les quatre pièces précitées, Giraudoux en compta trente-trois autres, et écrivit un Amphitryon 38.

Par allusion à la seconde partie du mythe et à la comédie de Molière, un amphitryon est l'hôte, le maître de maison ; Sosie, le valet d'Amphitryon s'écrie : Le véritable Amphitryon / Est l'Amphitryon où l'on dîne.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  AMPHITRYON  » est également traité dans :

AMPHITRYON (mise en scène C. Rauck)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 986 mots
  •  • 1 média

Amphitryon est l’une des comédies les mieux ciselées de Molière. Inspirée de Plaute, elle nous reconduit aux temps anciens de la Grèce, lorsque les dieux couvaient les hommes d’un regard jaloux.Victorieux d’Athènes, le valeureux Amphitryon s’apprête à regagn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphitryon-mise-en-scene-c-rauck/#i_33835

KLEIST HEINRICH VON (1777-1811)

  • Écrit par 
  • Claude DAVID
  •  • 3 171 mots

Dans le chapitre « La violence du tragique »  : […] Kleist, si embarrassé de lui-même, avait composé à vingt ans un Traité sur le sûr chemin pour trouver le bonheur . Depuis lors, les projets ont mûri. C'est dans une retraite paisible près du lac de Thoune qu'il écrit son premier drame, La Famille Ghonorez , plus tard rebaptisé Famille Schroffenstein . Comme dans un nouveau Roméo et Juliette , on assiste à d'impossibles amours conçues au milieu de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-von-kleist/#i_33835

Pour citer l’article

« AMPHITRYON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphitryon/