Roger BÉTEILLE

agrégé de l'Université, maître assistant à l'université de Poitiers

BOCAGE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 964 mots

On ne doit pas confondre bocage et pays d'enclos. Le terme de bocage désigne des paysages ruraux verdoyants où les parcelles sont délimitées par des haies vives, souvent surmontées d'arbres. Celles-ci dominent dans l'Ouest armoricain et l'Ouest vendéen, mais aussi en Limousin, en Bourbonnais, en Thiérache, dans le Pays basque. Hors de France, les bocages de Galice ou de Cornoua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bocage/#i_0

BONIFICATION DES SOLS

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 596 mots

Bonifier une terre, c'est la rendre productive. Cependant, le terme italien bonifica et la politique qui s'y attache ne concernent pas seulement la production agricole. L'œuvre de bonification intéresse des domaines naturels improductifs ou déshérités : marécages, montagnes ruinées par l'érosion, deltas menacés par les défluviations. Le but est de tirer le meilleur de ces terri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonification-des-sols/#i_0

BRÛLIS CULTURE SUR

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 347 mots

La culture sur brûlis appartient à la famille des techniques agricoles primitives utilisant le feu comme moyen de création du champ (écobuage, essartage, feux de brousse). Cette technique est particulièrement utilisée comme moyen de défrichement et de fertilisation dans la zone tropicale et équatoriale où elle prend des noms divers : ladang (Indonésie), lougan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-sur-brulis/#i_0

COMPLANTÉES TERRES

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 146 mots

Complanter une terre, c'est y associer arbres et arbustes à d'autres cultures. Les prairies normandes avec pommiers à cidre sont un type de parcelles complantées. La coltura promiscua (ou mista), dont il ne reste plus que des reliques aujourd'hui (Toscane, Émilie, Campanie en Italie, Minho au Portugal...), est plus complexe et donne un paysage rural singu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terres-complantees/#i_0

CULTURE DÉROBÉE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 120 mots

Une culture dérobée se place entre deux cultures principales au cours de l'année : entre une céréale et une plante sarclée par exemple. On sème la culture dérobée après la moisson de la céréale ; on la récoltera avant la mise en terre du tubercule ou avant les semis du printemps suivant. Dans les régions méridionales, la culture dérobée apparaît même entre la moisson et les emblavures d'automne. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-derobee/#i_0

CULTURE EN TERRASSES

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 269 mots

Le champ montagnard en terrasses, très répandu dans les montagnes méditerranéennes jusqu'à la première moitié du xxe siècle, est un champ créé par l'homme sur des versants que leur pente naturelle ne rend pas aisément cultivables. Dans les régions tropicales, de vastes surfaces ont été aménagées en terrasses, ce sont souvent des terrasses irriguées : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-en-terrasses/#i_0

EMBOUCHE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 382 mots

Le terme s'applique traditionnellement à l'engraissement des bovins sur d'excellentes prairies naturelles. En France, toutes les dépressions argileuses du Bassin parisien se prêtent à cette pratique : pays d'Auge, Bazois, Auxois. Les éleveurs utilisent la race charolaise, à la robe blanche et aux aptitudes bouchères remarquables. En Grande-Bretagne, les éleveurs des Midlands se livrent à une spécu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/embouche/#i_0

FAGNES

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 208 mots

On désigne par « fagnes » des étendues humides sur les plateaux supérieurs de l'Ardenne franco-belge (Hautes Fagnes en Belgique, qui culminent à 694 m, au signal de Botrange). Les fagnes se poursuivent encore sur les plateaux au sud d'Aix-la-Chapelle. Leur altitude moyenne ne dépasse guère 550 mètres. Mais l'exposition aux vents humides du nord-ouest ainsi que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fagnes/#i_0

FAZENDA

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 296 mots

La conquête des terres nouvelles a abouti, au Brésil, à la constitution de grosses propriétés ou fazendas, leur taille variant de 200 à 20 000 hectares ; ainsi en 1912 la famille Prado possédait cinq millions de caféiers. Les fazendas couvrent la zone côtière (cacao), mais surtout la région caféière des États de S ao Paulo et de Paraná. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fazenda/#i_0

GÂTINE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 197 mots

Terre déserte, inculte, « gâtée ». Ce terme de gâtine impliquait d'abord la dévastation, puis le résultat de cette dévastation : la terre en friche.Par extension, il s'applique à des régions pauvres à sols peu fertiles, imperméables, acides, établis sur des schistes ou des granites. Les champs irréguliers, les taillis, les landes à bruyères et ajoncs en font un paysage verdoyant, mais sans le rése […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gatine/#i_0

HOUE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 368 mots

Le travail à la houe fait encore vivre des centaines de millions d'hommes. Il est universellement répandu bien que certaines civilisations rurales n'aient jamais connu cet outil (les îles du Pacifique par exemple). Entre le bâton à fouir et la charrue, la houe paraît représenter un stade de transition : on connaît, en effet, des houes en forme de bâtons reco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/houe/#i_0

HUERTA

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 504 mots

Le mot espagnol huerta vient du latin hortus, jardin ; c'est bien une agriculture jardinatoire qui caractérise d'ordinaire les plaines irriguées du pourtour de la Méditerranée. Leur importance est très variable : simples conques au débouché d'un torrent, petites plaines comme celle de Fondi entre Rome et Naples, grandes é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huerta/#i_0

JACHÈRE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 321 mots

Les techniques agricoles traditionnelles n'assurent pas la régénération des sols. Il faut les laisser reposer faute de fumure suffisante ou de légumineuses fixant l'azote. En outre, les céréales, fondamentales dans les agricultures archaïques, viennent mal plusieurs années de suite sur la même parcelle (les rendements ne rémunèrent plus la semence). La jach […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jachere/#i_0

MILLET

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 202 mots

Céréale typique des pays du Tiers Monde à climat sec ou semi-aride. Particulièrement cultivé en Afrique aux abords du 15e parallèle, le millet apparaît aussi dans l'Inde péninsulaire, en Extrême-Orient, en ex-U.R.S.S. La plante s'accommode de 350 à 700 millimètres de pluie et de sols minces. Les rendements sont bas : de 3 à 5 quintaux par hectare en culture traditionnelle, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/millet/#i_0

PÂTURE VAINE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 185 mots

Anciennement, après la levée du foin ou de la récolte, les troupeaux individuels ou collectifs pouvaient parcourir toutes les parcelles sans que le propriétaire de celles-ci puisse s'y opposer ; mais chacun d'entre eux ne pouvait envoyer paître qu'un troupeau proportionnel à la superficie des terres qu'il livrait lui-même à la vaine pâture (on dit aussi vide pâture).Ce droit a subsisté jusqu'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaine-pature/#i_0

SÉRICICULTURE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 350 mots

La sériciculture, ou culture de la soie, fut, jusqu'au xie siècle, un secret et un monopole des Asiatiques. Les routes de la soie aboutissaient à Boukhara, puis au golfe Persique et à Smyrne, d'où les Arabes exportaient les tissus précieux en Occident. Au xie siècle, les Italiens s'initient à l'élevage du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sericiculture/#i_0

SISAL

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 267 mots

Originaire du Yucatán (sud-est du Mexique), le sisal ou henequén (Agave sisalana) est une plante de la famille des Agavacées qui donne des « fibres dures » (extraites des feuilles) qui sont utilisées pour la corderie, la ficelle, les sacs de ramassage, l'ameublement. Il doit son nom à la ville de Sisal d'où était expédiée, par bateau, cette fibre végétale dans le monde entier. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sisal/#i_0

TERROIR

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 416 mots

Territoire présentant certains caractères qui le distinguent du point de vue agronomique des territoires voisins (exemple : en montagne, les terroirs de vallée, les terroirs de versants), le terroir est aussi l'espace soumis à certaines techniques culturales de fond : terroir irrigué en terrasses, assolé. L'existence de terroirs bien définis s'explique par l'interaction des facteurs écologiques (s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terroir/#i_0

TRANSHUMANCE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 375 mots

Les mouvements pastoraux en montagne ont pour but de profiter au mieux de l'étagement des pâturages en altitude. L'estivage, ou inalpage, des montagnes d'Europe est un déplacement intramontagnard entre des étables d'hiver situées dans les vallées et les alpages. Le semi-nomadisme montagnard oriental (Turquie, Iran, Caucase) entraîne tout le groupe humain à la suite du troupeau. La transhumance vér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transhumance/#i_0