PÂTURE VAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Anciennement, après la levée du foin ou de la récolte, les troupeaux individuels ou collectifs pouvaient parcourir toutes les parcelles sans que le propriétaire de celles-ci puisse s'y opposer ; mais chacun d'entre eux ne pouvait envoyer paître qu'un troupeau proportionnel à la superficie des terres qu'il livrait lui-même à la vaine pâture (on dit aussi vide pâture).

Ce droit a subsisté jusqu'au xxe siècle dans les pays où les usages communautaires étaient restés vivaces, associés à l'élevage du mouton (Lorraine, Picardie). Avec l'usage des communaux et avec la glandée, la vaine pâture était pour les pauvres gens le seul moyen d'entretenir un petit troupeau. Mal considérée par les propriétaires plus riches, elle a disparu avec la révolution fourragère. L'usage de la fumure, l'extension des prairies artificielles et des cultures fourragères, l'intensification de l'élevage ont rendu la vaine pâture inacceptable, chacun voulant clore ses parcelles et en avoir la jouissance exclusive.

—  Roger BÉTEILLE

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, maître assistant à l'université de Poitiers

Classification


Autres références

«  PÂTURE VAINE  » est également traité dans :

AGRICOLE RÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Abel POITRINEAU, 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 10 248 mots

Dans le chapitre « L'openfield »  : […] C'est au système d' assolement triennal que correspondait le paysage de champagne , appelé de façon imagé en Angleterre le paysage d' openfield , (« champs ouverts ») ; le parcellaire y prenait, dans chaque finage, l'aspect d'un dessin régulier à double compartimentage du fait du groupement des champs allongés et étroits en quartiers (ou « climats ») ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-agricole/#i_16356

AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 6 077 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La mise en culture des jachères et la mécanisation de la traction animale »  : […] Des signes de crise alimentaire se sont de nouveau manifestés en Europe à partir de la fin du xvi e  siècle, mais ils n'ont pas débouché sur un nouvel effondrement de la population et de la production. En effet, au xvi e  siècle en Flandre, au xvii e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-histoire-des-agricultures-jusqu-au-xixe-siecle/#i_16356

Pour citer l’article

Roger BÉTEILLE, « PÂTURE VAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaine-pature/