CONDOTTIERI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chefs des compagnies de mercenaires, se mettant, par contrat (condotta), au service des princes ou des villes. Petits seigneurs, tels Federico da Montefeltro ou Ercole d'Este, ou bien vieux soldats d'origine modeste, tels Attendolo Sforza, fils de paysans, ou Gattamelata, fils de boulanger, les condottieri recrutent et payent leurs propres hommes, sur lesquels ils exercent un pouvoir illimité. Ils allient courage et fermeté, ruse et prudence, vaine ostentation et goût des arts. Leur seul but est de s'élever, en profitant des luttes urbaines qui déchirent l'Italie, pour se tailler une seigneurie, voire une principauté (François Sforza, duc de Milan en 1450). Pour ce faire, ils interviennent constamment dans les guerres qui opposent Aragonais et Angevins, Visconti et républiques de Venise et de Florence. S'ils ont contribué aux progrès de l'art militaire (stratégie, artillerie), leurs ambitions concurrentes et leur soif de combattre ont provoqué l'épuisement des forces militaires et politiques italiennes, comme l'a noté Machiavel.

—  Michel BALARD

Écrit par :

  • : maître assistant à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification


Autres références

«  CONDOTTIERI  » est également traité dans :

COLLEONI BARTOLOMEO (1400-1475)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 193 mots

Condottiere italien. Ayant fait ses premières armes au service des Sforza (1424), Bartolomeo Colleoni combat tantôt à la solde de Venise, tantôt à celle de son adversaire, le duc de Milan, Philippe-Marie Visconti. Les Vénitiens ne se l'attachent, à prix d'or, qu'après 1448 : il mène alors des campagnes victorieuses dans la région de Brescia et de Bergame. Après la paix de Lodi (1454), les Vénitien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolomeo-colleoni/#i_18399

DORIA ANDREA (1466-1560)

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 331 mots

Né à Oneglia, Andrea Doria mène longtemps une vie de condottiere, au service d'Innocent VIII, du duc d'Urbino, de Ferdinand I er de Naples, de Giovanni della Rovere, avant de passer en Corse pour y mater une insurrection. À partir de 1512, il lutte aux côtés des Fregoso contre les Français, maîtres de Gênes, puis, après la bataille de Marignan, il change de camp et devien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-doria/#i_18399

FARNÈSE ALEXANDRE (1545-1592)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 410 mots

Homme de guerre italien, au service de l'Espagne, Alexandre Farnèse est le fils d'Octave, duc de Parme et Plaisance. La carrière de ce grand condottiere coïncide avec l'apogée de l'hégémonie espagnole en Europe et, surtout, dans la péninsule italienne. En fait, Alexandre Farnèse, qui passera sa vie à courir les champs de bataille, est beaucoup plus ibérique qu'italien par sa mère, Marguerite d'Aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-farnese/#i_18399

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 438 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « Royaumes, républiques et seigneuries »  : […] Restent face à face des royaumes en déclin, des seigneuries triomphantes et quelques communes essayant de préserver leur liberté. Robert d'Anjou, roi de Naples, ne peut reconquérir la Sicile ; nommé par le pape Jean XXII vicaire impérial en Italie, il est le chef des guelfes, protecteur de Florence, mais se heurte à une coalition des seigneurs de Lombardie. Dans son propre royaume, son autorité s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/#i_18399

MALATESTA LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 571 mots

Famille italienne qui domina, du xii e au xiv e  siècle, Rimini, puis une partie de la Marche d'Ancône et de la Romagne. Au xii e siècle, selon le premier document qui les mentionne, les Malatesta sont des propriétaires fonciers établis près du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-malatesta/#i_18399

MERCENAIRES

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 5 165 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La « condotta » et l'apogée du mercenariat à la Renaissance  »  : […] En Italie, les condottieri , chefs de compagnies mercenaires, et leurs troupes, célèbres dans toute l'Europe, s'illustrent dès le xiv e  siècle et durant toute la Renaissance, animés par tout contrat ( condotta ) qu'ils peuvent obtenir en se mettant au service des princes ou des villes. Ces seigneurs de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercenaires/#i_18399

MONTEFELTRO ou MONTEFELTRE LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 537 mots
  •  • 6 médias

Famille comtale, puis ducale, d'Italie du Nord. Le Montefeltro, que lui aurait attribué Frédéric Barberousse au xii e  siècle, est une petite région montagneuse à cheval sur les Marches et la Romagne. En 1234, Buonconte da Montefeltro devient seigneur d'Urbino (Urbin en français) ; avec lui, la famille s'engage pour deux siècles du côté des gibeli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montefeltro-ou-montefeltre-les/#i_18399

Pour citer l’article

Michel BALARD, « CONDOTTIERI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/condottieri/