Catherine SALLES

agrégée de lettres classiques, assistante à l'université de Paris-X

AIUS LOCUTIUS

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 170 mots

En ~ 391, une voix surhumaine se fit entendre dans une rue de Rome et annonça à un plébéien, Marcus Caedicius, l'approche des Gaulois ; les autorités romaines ne tinrent pas compte de l'avertissement. Après l'occupation de la ville par les Gaulois et la victoire définitive des Romains, le dictateur Camille décida d'élever, par mesure d'expiation, une chapelle à l'endroit même où s'était fait enten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aius-locutius/#i_0

APOLLON, religion romaine

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 1 052 mots

Dieu hellénique, Apollon fit son entrée dans la religion romaine comme médecin (fonction attribuée par les Grecs à Apollon Paian) : lors d'une épidémie en ~ 433, les Romains vouent à Apollon Medicus, « pour la santé du peuple », un temple construit aux prés Flaminiens, en bordure du champ de Mars, et dédié en ~ 431 par le consul Cneius Julius (l'emplacement du temple, appelé Apollinar, était déjà […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apollon-religion-romaine/#i_0

APOTHÉOSE

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 736 mots

C'est la « transformation en dieu ». L'apothéose désigne la divinisation des empereurs romains après leur mort. Cette notion, étrangère en elle-même aux conceptions religieuses des Romains, était cependant connue par des précédents « historiques » (disparition de Romulus lors d'une séance du Sénat et sa transformation en être divin) et philosophiques (les stoïciens, les platoniciens et les pythago […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apotheose/#i_0

ARVALES FRÈRES

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 446 mots

Les Romains faisaient remonter la fondation de la sodalité des frères arvales à Romulus : les douze fils de sa nourrice, Acca Larentia, auraient été les premiers arvales, et, à la mort de l'un d'entre eux, Romulus aurait pris sa place. Cette légende témoigne de l'antiquité de ce collège, manifestée aussi par l'archaïsme des cérémonies que les arvales accomplissaient. Ils étaient les prêtres d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/freres-arvales/#i_0

CYBÈLE

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 1 070 mots

Grande Mère des dieux, Cybèle était adorée à Pessinonte en Phrygie et sur l'Ida comme déesse de la terre et maîtresse des fauves. Sa religion, où se manifestaient les éléments d'un fétichisme primitif (culte du pin, des pierres, des fauves), était caractérisée par des cérémonies orgiaques de nature mystiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cybele/#i_0

DÉCEMVIRS & LIVRES SIBYLLINS

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 1 025 mots

Les Livres sibyllins ne contenaient pas d'oracles, mais un catalogue de remèdes que l'on consultait au nom de l'État en cas de prodiges (naissances de monstres humains ou animaux, pluies de pierres ou de sang, etc.) et qui fournissait une procuratio (expiation) à ces signes de la colère divine. D'après la tradition légendaire, ils avaient été acquis, après u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decemvirs-et-livres-sibyllins/#i_0

ÉGÉRIE

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 155 mots

Nymphe associée au culte de la Diane de Némi, dans le bois d'Aricie, Égérie, déesse des femmes, passait pour faciliter les accouchements. Elle suivit Diane lors de son transfert à Rome, et c'est sans doute à cette même nymphe qu'une source était consacrée dans le bois des Camènes (divinités archaïques des eaux, confondues ensuite avec les Muses), près de la po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egerie/#i_0

HERCULE

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 1 004 mots

Le nom du dieu Hercule est une déformation du grec Héraklès (cf. le dieu Herclè des Étrusques), et la tradition romaine qui fait remonter son installation sur le site de Rome avant la fondation de la ville n'est en réalité qu'une variante des nombreuses légendes relatives au passage du héros en Italie que connaissaient les villes de la Grande Grèce (Locres et Crotone principalement) : la lutte d'H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hercule/#i_0

JUTURNE

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 243 mots

Divinité appelée primitivement Diuturna, Juturne fut d'abord une source voisine du fleuve Numicius, près de Lavinium. À Rome, un bassin lui était consacré au Forum, devant le temple de Castor et Pollux (la corrélation de Juturne et de Castor, se manifestant à Lavinium et à Rome, est un argument en faveur de l'origine lavinienne de Castor). C'est auprès de cett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juturne/#i_0

NEPTUNE, religion romaine

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 346 mots

Malgré son « interprétation » en Poséidon grec, Neptune n'était pas à l'origine pour les Romains une divinité de la mer, mais de l'humidité et des eaux douces, ce que confirment les quelques éléments que nous connaissons de lui : son temple, à proximité du Tibre ; le nom de sa parèdre, Salacia, qui évoque le jaillissement de l'eau (la signification du nom d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neptune-religion-romaine/#i_0

PLUTON, religion romaine

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 292 mots

Un des surnoms d'Hadès, dieu grec des Enfers, Pluton (ou « le riche ») trouve son équivalent dans le dieu latin Dis Pater (dives, « riche »). Il fut introduit officiellement à Rome par les Livres sibyllins en ~ 249, lors des difficultés de la première guerre punique : on prescrivit de lui dédier ainsi qu'à son épouse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pluton-religion-romaine/#i_0

VESTA, religion romaine

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 825 mots

Déesse du feu et du foyer, Vesta est d'origine indo-européenne (ainsi que le prouve la comparaison de cette divinité avec l'Hestia des Grecs et l'Agni de l'Inde) ; le fait qu'elle soit invoquée à la fin de toute prière adressée à une quelconque divinité (Janus étant invoqué au début) est aussi la marque d'un rite indo-européen. Elle est le feu bienveillant et v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vesta-religion-romaine/#i_0

VESTALES

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 801 mots

Les Romains faisaient remonter l'institution du collège des vestales à Numa ou à Romulus (mais, pour beaucoup, la mère de Romulus était elle-même une vestale). Ces prêtresses, dont la chasteté et la virginité sont les garants mystiques et indispensables de la stabilité du culte de Vesta, occupent une place primordiale dans la religion traditionnelle, aux côtés des flamines et des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vestales/#i_0

VOLTURNUS

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 70 mots

De ce dieu archaïque (dont le nom appelle des rapprochements étrusques) nous savons seulement qu'il avait un flamine et que, le 27 août, on célébrait en son honneur les Volturnalia. Son homonymie avec le fleuve principal de la Campanie, le Volturno, et la paternité de la source Juturne qui lui était attribuée amènent à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volturnus/#i_0

VULCAIN

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 468 mots

Dans la religion romaine, Volcanus est un dieu fort ancien, d'origine inconnue : pour certains, venu d'Ostie, il serait l'ancien dieu du Tibre ; pour d'autres, ce serait un dieu méditerranéen entré dans la religion romaine par l'intermédiaire de l'Étrurie (cf. le dieu étrusque Velchans). Il apparaît dans les plus anciens calendriers romains (dits « de Nu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vulcain/#i_0