BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ANALYTIQUE CHIMIE

« C'est dans les cas situés au-delà de la règle que le talent de l'analyste se manifeste. L'important, le principal est de savoir ce qu'il faut observer. » Edgar Allan Poe (Histoires extraordinaires, 1844)

La chimie analytique est la branche de la chimie qui a pour but l'identification, la caractérisation et la quantification des substances chimiques ainsi que le développement des méthodes nécessaires à cette analyse. Elle s'intéresse également à la compréhension des phénomènes mis en jeu dans les processus et les techniques d'analyse afin de pouvoir sans cesse les améliorer.

La chimie analytique joue un rôle essentiel dans le contrôle de la qualité des produits, qui est indispensable pour les industries chimiques, pharmaceutiques et alimentaires ; dans les problèmes d'environnement (contrôle du taux et de la nature des substances, polluantes ou non, contenues dans les fumées, les eaux usées, les déchets industriels ou autres, les résidus d'engrais, d'insecticides ou de défoliants dans les sols, dans les produits agricoles) ; dans le diagnostic médical (taux de glucose, d'urée, de fer, de calcium ou de potassium contenus dans le sang ou l'urine, pH, gaz du sang...) ; dans la connaissance d'un produit de base (minerai, pétrole brut) ou dans l'amélioration des performances d'un produit transformé, qui ne peut se faire que si l'on connaît la composition chimique exacte de ce produit ; dans l'expertise légale (identification des traces de poisons, d'explosifs ou de liquides inflammables, contrôles antidopage, etc.) et dans la recherche fondamentale. Pour cette dernière, les techniques d'analyse sont indispensables en synthèse organique pour identifier les produits formés, les impuretés et les réactifs en excès. En pharmacologie clinique, par exemple, elles permettent de suivre le temps d'activité d'un principe actif in vivo et d'identifier les métabolites formés. La recherche de nouvelles méthodes ou techniques d'analyse et l'association de techniques comme celle de la chromatog […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  13 pages…

Pour citer cet article

Alain BERTHOD, Jérôme RANDON, « ANALYTIQUE CHIMIE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-analytique/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ANALYTIQUE CHIMIE » est également traité dans :

CHIMIE - La chimie aujourd'hui

Écrit par :  Pierre LASZLO

Dans le chapitre "Chimie analytique"  : …  Sous-discipline* des plus anciennes, la chimie analytique atteint aujourd'hui à un raffinement et une sensibilité extrêmes. Le laser, l'un de ses outils les plus performants, en est responsable. Il est devenu possible, dans certains cas, d'identifier des molécules individuelles et non pas seulement, comme ce fut le cas jusqu'ici, des assemblées très… Lire la suite
CHIMIE - Histoire

Écrit par :  Élisabeth GORDONJacques GUILLERMERaymond MAUREL

Dans le chapitre "Les outils et les méthodes de la chimie"  : …  sa seconde moitié, a été l'introduction dans les laboratoires de chimie de méthodes instrumentales* d'analyse et de détermination de structures très performantes. Grâce aux progrès de ces techniques, il est devenu courant d'obtenir, en un temps raisonnable, l'isolement et la détermination complète de la structure des molécules ou de matériaux… Lire la suite
COMPLEXES, chimie

Écrit par :  René-Antoine PARISJean-Pierre SCHARFF

Dans le chapitre "Principaux domaines d'application"  : …  à l'obtention de phases solides (oxydes, sulfures, nitrures, carbures, etc.) finement divisées. La *chimie analytique met à profit l'insolubilité de certains complexes pour des dosages gravimétriques, leur coloration spécifique pour la détection ou le dosage absorptiométrique des ions métalliques, mais, surtout, elle dispose d'un très grand nombre… Lire la suite
ANALYSE ET SYNTHÈSE, chimie

Écrit par :  Pierre LASZLO

… à mal par l'analyse. Mais il faut examiner les deux ensembles de pratiques qu'elles recouvrent. Les *analystes œuvrent dans des laboratoires industriels et dans des institutions publiques, vouées en particulier au suivi de la qualité de l'air ou de l'eau, bref à des préoccupations environnementales. Typiquement, un analyste use d'une instrumentation… Lire la suite
ORGANIQUE CHIMIE

Écrit par :  Jacques METZGERCharles PRÉVOST

Dans le chapitre "Identification d'une substance organique"  : …  À l'origine surtout, le* point de départ de l'identification d'une substance organique était l'analyse élémentaire. Elle permet de déterminer le pourcentage des divers éléments : C, H, O, N... ; si la masse moléculaire, dont la cryoscopie fournit une valeur approchée, n'est pas trop grande, et si les résultats de l'analyse sont suffisamment précis,… Lire la suite
CHROMATOGRAPHIE

Écrit par :  Robert ROSSETLouis SAVIDANAlain TCHAPLA

*La chromatographie est une méthode d'analyse chimique (cf. chimie analytique) consistant à séparer les constituants d'un mélange. Elle est utilisée aussi bien dans les services de recherche et développement que dans le domaine du contrôle. Son champ d'activité couvre les organismes d'État et les… Lire la suite
SPECTROMÉTRIE DE MASSE

Écrit par :  Michel de SAINT SIMON

Dans le chapitre "Chimie"  : …  liquide, le liquide vecteur est éliminé par un système à dérouleur de bande ou par un thermospray. Ces couplages ont des applications très importantes en *chimie analytique. De nombreux domaines de recherche et de processus industriels font appel à ces techniques d'analyse quantitative : industrie des parfums, pétrochimie, chimie des polymères, etc… Lire la suite
GAZ ANALYSE DES

Écrit par :  Henri GUÉRIN

…  gaz, les techniques mises au point pour les analyser se différencient nettement des méthodes de la *chimie analytique classique. De très nombreuses fabrications chimiques, et notamment les grandes synthèses industrielles, font intervenir des gaz dont il est nécessaire de connaître la composition par analyse ; celle-ci permettra de suivre l'… Lire la suite
MAGNÉTOCHIMIE

Écrit par :  Jean HOARAU

Dans le chapitre "Analyse chimique"  : …  L*'utilisation d'un aimant pour la recherche des minerais de fer ferromagnétiques constitue sans doute la plus ancienne application du magnétisme à l'analyse chimique. On met à profit les forces importantes produites par un aimant sur les matériaux ferromagnétiques pour enrichir les minerais de fer. Si les particules riches en fer sont constituées… Lire la suite
POLAROGRAPHIE

Écrit par :  Robert ROSSET

La* polarographie est une méthode électrochimique d'analyse, inventée en 1922 par Jaroslav Heyrovsky, de l'université Charles de Prague. Pour sa découverte, il reçut le prix Nobel de chimie en 1959 en raison des possibilités très variées de cette méthode tant en chimie minérale qu'en chimie organique, qu'il s'… Lire la suite
SOLUTION ÉQUILIBRES EN

Écrit par :  Claude COLINAlain JARDY

*Dans de nombreux domaines de la chimie, les réactions ont lieu en solution. Citons les grandes préparations de la chimie inorganique, l'hydrométallurgie où l'on met en œuvre l'attaque des minerais par des solutions acides ou basiques, la biochimie, le nucléaire avec le retraitement des combustibles… Lire la suite
LIEBIG JUSTUS baron von (1803-1873)

Écrit par :  Georges KAYAS

… *Chimiste allemand, né à Darmstadt et mort à Munich. Justus von Liebig a fait son apprentissage chez son père droguiste qui s'intéressait à l'amélioration de ses produits. Après un stage dans une pharmacie, d'où il est renvoyé après avoir causé quelques dégâts, il entre à l'université de Bonn, mais, l'année suivante (1821), il part pour Erlangen, où… Lire la suite
MANGANÈSE

Écrit par :  Bernard DUBOISJacques FAUCHERREGil MICHARDClotilde POLICARJean-Louis VIGNES

Dans le chapitre "Données analytiques"  : …  *La meilleure méthode de caractérisation qualitative consiste à oxyder, en milieu nitrique, les ions Mn2+ par le persulfate d'ammonium en présence d'ions Ag+ jouant le rôle de catalyseur. On peut aussi oxyder par le périodate de potassium sans catalyseur. En chauffant un peu, on obtient la coloration violette caractéristique… Lire la suite
MARTIN ARCHER JOHN PORTER (1910-2002)

Écrit par :  Michel MARTIN

…  Synge (1914-1994), le prix Nobel de chimie pour « l'invention de la chromatographie de partage ». *Conçue en 1903 par le botaniste russe Mikhail S. Tswett, la chromatographie est une méthode de séparation des composants moléculaires des mélanges, qui repose sur la distribution différentielle des constituants entre deux phases, l'une étant mobile,… Lire la suite
PREGL FRITZ (1869-1930)

Écrit par :  Georges BRAM

… *Chimiste autrichien né à Laibach (Autriche) et mort à Graz. Pregl obtient en 1894 le doctorat en médecine à l'université de Graz. Il y est nommé assistant puis professeur en 1904 après avoir suivi en Allemagne les cours de chimie physique de Wilhelm Ostwald à Leipzig et de Emil H. Fischer à Berlin. De 1910 à 1913, Pregl est professeur de chimie… Lire la suite
BISMUTH

Écrit par :  Anne-Marie TRISTANT

… malique). L'acide tartrique conduit, comme l'antimoine, à des complexes de type émétique. Utilisé en* chimie analytique, le bismuth est souvent isolé à l'état de sulfure noir. Décomposé par chauffage en milieu acide fort, il donne un sel qui peut être réduit de façon instantanée, par une solution de stannite alcalin, en bismuth colloïdal noir. La… Lire la suite
INTOXICATIONS

Écrit par :  Jacques-Robert BOISSIERClaude PIVA

Dans le chapitre " Identification et dosage des toxiques"  : …  L'*identification du poison constitue bien souvent la seule preuve d'une intoxication. Cette preuve présente une importance fondamentale en justice au cours du procès de présumés empoisonneurs. La détection et le dosage de toxiques dans l'air de certaines zones habitées ou de certains ateliers ont une grande importance en médecine du travail. Dans… Lire la suite
IONS ÉCHANGEURS D'

Écrit par :  Robert ROSSET

Dans le chapitre "Séparations analytiques par développement par élution"  : …  Des *milliers de séparations analytiques ont été décrites tant en chimie minérale qu'en chimie organique ou biologique : séparation des métaux, des aminoacides, des sucres, etc. On peut même dire que la biochimie a été révolutionnée par la mise au point de la méthode de séparation à l'aide des résines des aminoacides provenant des hydrolysats de… Lire la suite
BERGMAN TORBERN OLOF (1735-1784)

Écrit par :  Georges BRAM

…  analyses, parmi lesquelles on peut citer celles de pierres précieuses, des fontes et des aciers. *Bergman a réalisé un travail important sur l'« acide aérien » (le gaz carbonique). Il a établi, par l'usage d'indicateurs colorés – telles la teinture de tournesol ou la décoction de bois du Brésil –, le caractère acide des solutions aqueuses de cet… Lire la suite
MICROSCOPIE

Écrit par :  Christian COLLIEXJean DAVOUSTÉtienne DELAINPierre FLEURYGeorges NOMARSKIFrank SALVANJean-Paul THIÉRY

Dans le chapitre "Microscopie électronique"  : …  bien que chimiques, de la lame mince, avec une résolution quasi atomique. L'idée d'effectuer une *analyse chimique conjointement à la visualisation de l'échantillon n'est en fait pas récente. En 1944, Hillier et Baker aux États-Unis proposaient, pour arriver à cette fin, d'étudier les pertes d'énergie subies par les électrons au cours de la… Lire la suite
ANTIMOINE

Écrit par :  Jean PERROTEY Universalis

Dans le chapitre "Chimie analytique"  : …  La* recherche analytique qualitative se fait par isolement du sulfure, dont la couleur orangée est très remarquable. Le dosage volumétrique est possible avec une solution d'iode, en présence d'acide tartrique et de carbonate de sodium pour stabiliser le pH : La caractérisation d'antimoine ou d'arsenic pose un problème délicat en toxicologie. L'… Lire la suite
ARSENIC

Écrit par :  Jean PERROTEY

Dans le chapitre "Chimie analytique"  : …  La* recherche qualitative de l'arsenic et son dosage revêtent un aspect particulier du fait de leur importance en toxicologie et en pharmacologie, où des résultats fidèles et précis sont exigés. Au laboratoire, l'arsenic peut être isolé à l'état de sulfure arsénieux jaune, précipité en milieu acide par un courant d'hydrogène sulfuré. Le dosage des… Lire la suite
CENTRIFUGATION

Écrit par :  Jean LEMERLE

Dans le chapitre "Les ultracentrifugeuses"  : …  centrifugation est utilisée à des fins analytiques ou pour des préparations. L'ultracentrifugation *analytique, longtemps employée par les biologistes, est presque abandonnée actuellement par ceux-ci en raison de son coût. Seuls quelques laboratoires de biologie et les laboratoires spécialisés dans la chimie colloïdale l'utilisent. Les dispersions… Lire la suite
MICROANALYSE CHIMIQUE

Écrit par :  Alain LAMOTTE

…  (inférieures à 10 mg) ou des surfaces de matériaux (inférieurs à 1 cm2) soumis à une* analyse. Les préfixes micro-, ultramicro – et submicro-, souvent accolés au terme analyse pour mieux spécifier l'ordre de grandeur de l'échantillon, ne sont pas d'une utilisation recommandée, par manque de normalisation à l'intérieur d'un pays, au… Lire la suite
PUCES À ADN ET LABORATOIRES SUR PUCE

Écrit par :  Michel BELLISClaude VAUCHIER

Dans le chapitre "Les laboratoires sur puce"  : …  électrons et les conducteurs sont remplacés, respectivement, par des molécules et des microcanaux. *Un labpuce est donc un dispositif miniaturisé dans lequel il est possible de réaliser les diverses étapes d'une analyse chimique ou biologique : préparation d'un échantillon, mise en réaction avec différents réactifs, séparation et détection des… Lire la suite
PYROGALLOL

Écrit par :  Dina SURDIN

… *Trihydroxy-1,2,3-benzène, improprement dit acide pyrogallique. Formule brute : C6H3(OH)3 Masse moléculaire : 126,11 g Masse spécifique : 1,453 g/cm3 Point de fusion : 131-133 0C Point d'ébullition : 309 0C Composé inodore, cristallisant en aiguilles ou en feuilles blanches. Soluble… Lire la suite
SARIN

Écrit par :  Universalis

Dans le chapitre "L'identification de l'exposition au gaz sarin"  : …  de sa dégradation au moment des prélèvements. Pour déceler et analyser ces éventuelles traces, *on dispose des techniques classiques en chimie analytique. Une série de publications de l'année 2013 attestent des progrès spectaculaires accomplis dans la détection des traces de sarin. Dans le cas le plus général, le matériel à analyser est… Lire la suite
SPECTROPHOTOMÉTRIE OPTIQUE

Écrit par :  Dora GRAND

Dans le chapitre "Instruments et applications"  : …  que soient la forme et le matériau du récipient, et qui évite l'emploi des cuves traditionnelles. *Les nombreux avantages que présentent les spectrophotométries optiques d'absorption ou d'émission ont fait de ces techniques de puissants outils de la chimie analytique. Elles sont : sélectives, car seules les espèces absorbantes donnent… Lire la suite
SYNCHROTRON RAYONNEMENT

Écrit par :  Yves FARGEMarie-Paule LEVELPaul MORINYves PETROFF

Dans le chapitre "Utilisation en chimie"  : …  *L'analyse chimique par fluorescence X excitée par le rayonnement synchrotron est actuellement la méthode la plus sensible pour déterminer des traces d'éléments. Le spectre d'absorption X d'un élément en phase condensée présente un seuil brutal à une longueur d'onde λs, puis des oscillations lorsque λ < λLire la suite
TRACES ÉLÉMENTS EN

Écrit par :  Jean GONIMichel LELEU

Dans le chapitre "Le dosage des éléments en traces"  : …  Le dosage d'un élément en traces dans une roche peut être effectué par les techniques *analytiques traditionnelles. La mise en solution du minéral ou de la roche permet d'utiliser ensuite soit les méthodes colorimétriques, polarographiques, par exemple, soit la spectrométrie d'absorption atomique ; on aboutit alors, pour les éléments courants tels… Lire la suite
AMINO-ACIDES ou ACIDES AMINÉS

Écrit par :  Pierre KAMOUN

Dans le chapitre "Analyse des amino-acides"  : …  L'*analyse des mélanges d'amino-acides fournis par l'hydrolyse des protéines ou peptides est réalisée à l'aide de techniques permettant la séparation et le dosage soit d'un seul acide aminé, soit de tous les amino-acides… Lire la suite
GÉNOMIQUE - Le séquençage des génomes

Écrit par :  Bertrand JORDAN

Dans le chapitre "Analyse par électrophorèse"  : …  *La méthode employée aujourd'hui est celle de Sanger, publiée dès 1977, qui a fait l'objet de multiples améliorations et d'une automatisation partielle mais dont le principe est resté le même (cf. acides nucléiques). Le séquençage d'un segment d'ADN contenant quelques dizaines de milliers de bases commence en général par sa fragmentation en… Lire la suite
NITRATE D'ARGENT AMMONIACAL

Écrit par :  Dina SURDIN

… *Solution de nitrate d'argent dans l'ammoniaque diluée. On utilise généralement le réactif de Tollens : à un mélange de solutions diluées de nitrate d'argent et d'hydroxyde d'argent on ajoute la quantité d'ammoniaque diluée juste suffisante pour dissoudre le précipité d'oxyde d'argent précédemment formé. Cette solution contient l'ion (Ag(NH3… Lire la suite
OXALIQUE ACIDE ou ACIDE ÉTHANEDIOÏQUE

Écrit par :  Guy FOURNET

… *HOOC—COOH, 2 H2O Masse moléculaire : 126,07 g Masse spécifique : 1,68 g/cm3 Point de fusion : 189,5 0C Point de sublimation : 150,0 0C. Solide cristallin, incolore et translucide, l'acide oxalique ou acide éthanedioïque est le plus simple des diacides carboxyliques. Il a été découvert en 1776 par le… Lire la suite

Afficher la liste complète (34 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média