Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CINÉMA THÉORIES DU

Articles

  • CINÉMA (Aspects généraux) - Les théories du cinéma

    • Écrit par Youssef ISHAGHPOUR
    • 5 396 mots
    • 2 médias

    Le cinéma a la particularité d'être né de la technique moderne. Il est même l'un des symptômes et des causes de la modernité. Par leur existence, ses principes – c'est-à-dire la reproduction technique, le collage et le montage, avec les nouveaux rapports d'espace-temps, de discontinuité...

  • BALÁZS BÉLA (1884-1949)

    • Écrit par Véronique KLAUBER
    • 538 mots
    • 1 média

    Herbert Bauer, qui sera plus tard Béla Balázs, est né à Szeged, en Hongrie. Après des études universitaires, il part avec le musicien Zoltán Kodály en voyage d'étude pour Berlin et Paris. Balázs est parmi les premiers à découvrir le génie du plus grand poète hongrois, Endre Ady...

  • CARASCO RAYMONDE (1939-2009)

    • Écrit par Raphaël BASSAN
    • 978 mots

    Née en 1939 à Carcassonne, la cinéaste Raymonde Carasco entreprend, au milieu des années 1970, une recherche sur la pensée-cinéma, « concept » hérité d'Eisenstein et que l'on retrouve, entre autres, dans les écrits de Gilles Deleuze et les œuvres de Jean-Luc Godard. Le tronc...

  • CAVELL STANLEY (1926-2018)

    • Écrit par Sandra LAUGIER
    • 1 165 mots
    • 1 média

    Né 1er septembre 1926 à Atlanta (Georgie), Stanley Cavell, après avoir étudié et enseigné à Harvard et à Berkeley, est devenu professeur à Harvard University, où s'est déroulée toute sa carrière. Il représente, par sa revendication d'une voix philosophique de l'Amérique, un courant tout à fait original...

  • CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

    • Écrit par Marc CERISUELO, Jean COLLET, Claude-Jean PHILIPPE
    • 21 694 mots
    • 41 médias
    Encore celui-ci est-il associé dans nos mémoires au nom d'un réalisateur qui fut l'un des premiers théoriciens du cinéma soviétique : Koulechov. L'expérience Koulechov-Mosjoukine est l'exemple le plus fameux de l'efficacité du montage, que les Soviétiques découvrent et développent dans les années...
  • CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'avant-garde

    • Écrit par Raphaël BASSAN
    • 11 445 mots
    • 3 médias
    Cette contestation provient de deux champs intellectuels différents : les plasticiens et les premiers théoriciens du cinéma. C’est l’un de ces critiques, Ricciotto Canudo, qui lance en 1919 l’expression « septième art » (après l’architecture, la musique, la peinture, la sculpture, la ...
  • CINÉMA (Réalisation d'un film) - Montage

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 3 665 mots
    • 9 médias
    ...Eisenstein) d'analyse de la réalité et un instrument de pédagogie. Vertov croit à l'authenticité du « ciné-œil », « œil plus parfait que l'œil humain », mais le montage explique scientifiquement le fonctionnement de ce réel pris sur le vif (« fixation du processus historique »), et opère un « ciné-déchiffrement...
  • CRITIQUE DE CINÉMA

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 5 004 mots
    • 1 média

    De Louis Delluc à Serge Daney en passant par André Bazin, la plupart de ceux qui ont marqué la critique cinématographique en France ont navigué entre deux pôles pour approfondir et diffuser leur pensée : le journalisme, du quotidien à l'hebdomadaire, et la réflexion plus fondamentale, confinant...

  • DULAC GERMAINE (1882-1942)

    • Écrit par Raphaël BASSAN
    • 1 419 mots
    Dix ans vont passer entre la publication de l'article « Mise-en-scène » (1917) – le premier d'une série développant sa théorie du mouvement et du rythme comme qualités intrinsèques au cinéma – et la réalisation de ses authentiques films non narratifs : La Coquille et le clergyman...
  • EISENSTEIN SERGE MIKHAÏLOVITCH

    • Écrit par Bernard EISENSCHITZ
    • 3 077 mots
    • 2 médias
    La lecture d'Eisenstein a évidemment beaucoup changé en un demi-siècle. Longtemps, il a représenté l'artiste du cinéma par excellence, celui qui faisait entrer le nouveau moyen d'expression dans le cercle des arts majeurs, et un génie universel de son siècle. « Il est, écrit Jean Collet, le Vinci du...
  • LA PROJECTION DU MONDE (S. Cavell)

    • Écrit par Jean-François MATTÉI
    • 965 mots

    Que se passe-t-il, sur le plan ontologique, quand nous voyons un film ? Cette question hante la réflexion de Stanley Cavell dont la manière d'étudier les films passe par la réminiscence, comme le souligne la Préface : « des souvenirs de cinéma se superposent fil à fil au souvenir de ma vie » en une...

  • LE MUR DU FOND. ÉCRITS SUR LE CINÉMA (J. Audiberti)

    • Écrit par Marc CERISUELO
    • 1 530 mots

    « Qui sait au juste ce qu'il pense ? » se demandait Jean Paulhan en songeant à son ami Jacques Audiberti. La question pourrait certes concerner chacun de nous, mais c'est dans une lettre à l'auteur de Monorail que le directeur de la N.R.F. précise sa réflexion : « En bref, nous...

  • METZ CHRISTIAN (1931-1993)

    • Écrit par Suzanne LIANDRAT-GUIGUES
    • 573 mots

    Christian Metz est à l'origine d'une discipline nouvelle : la sémiologie du cinéma. Son œuvre, d'inspiration linguistique, s'est développée à partir d'un article paru dans Communications en 1964 : “Le cinéma : langue ou langage ?” Et les ouvrages se sont succédé :...

  • NÉO-RÉALISME ITALIEN

    • Écrit par Giuditta ISOTTI-ROSOWSKY
    • 3 170 mots
    • 4 médias
    ...indique une tendance réaliste qui se fait jour en même temps qu'il en souligne l'absolue nouveauté. Ajoutons à cela les discussions sur la spécificité du cinéma. « Le cinéma a une tare réaliste : la photographie », écrit Giacomo Debenedetti en 1931. « Mais cette tare apparente constitue précisément sa force...
  • ROHMER ÉRIC (1920-2010)

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 2 636 mots

    Personnage secret veillant jalousement sur sa vie privée, aimant à se cacher derrière des pseudonymes, ancien professeur de lettres et successeur d'André Bazin à la direction des Cahiers du cinéma, moraliste intransigeant et cinéaste méticuleux jusqu'à la manie, Éric Rohmer a mené une carrière...

  • RUSSE CINÉMA

    • Écrit par Bernard EISENSCHITZ
    • 10 135 mots
    • 6 médias
    ...c'est-à-dire à monter des matériaux disparates, il y a un pas vite franchi, suivi de l'organisation des tournages en fonction des besoins de la propagande. La conviction des pionniers du cinéma soviétique est que le cinéma est une création de l'âge technique, qui rend l'art obsolète, produit sa propre réalité...
  • TRAFIC, revue

    • Écrit par Marc CERISUELO
    • 1 059 mots

    Quand il fonde Trafic en 1991, Serge Daney renoue les fils d'une cinéphilie à la fois souveraine et inquiète. Aidé de Jean-Claude Biette et de quelques amis (Sylvie Pierre, Raymond Bellour, Patrice Rollet), celui qui avait été auparavant critique et rédacteur en chef des Cahiers du cinéma...