Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NOUVEAU-NÉ

Articles

  • NOUVEAU-NÉ (psychologie)

    • Écrit par François JOUEN, Michèle MOLINA
    • 1 215 mots

    Le terme « nouveau-né » est réservé pour tout enfant de la naissance jusqu’à la fin du premier mois de vie. Une naissance à terme est comprise entre 37 et 41,5 semaines d’aménorrhée. Le nouveau-né à terme a en moyenne un poids de 3 250 g et une taille de 50 cm. Le nouveau-né apte à la vie extra-utérine...

  • APGAR VIRGINIA (1909-1974)

    • Écrit par Universalis
    • 421 mots

    Médecin, anesthésiste et chercheuse américaine, Virginia Apgar créa un indice permettant d'évaluer, dès les premières minutes, la capacité de survie du nouveau-né et le besoin éventuel d'une intervention médicale immédiate.

    Née le 7 juin 1909 à Westfield, dans le New Jersey,...

  • CARYOTYPE HUMAIN

    • Écrit par Gabriel GACHELIN, Jean-François MATTEI, Marie-Geneviève MATTEI, Anne MONCLA
    • 4 792 mots
    • 10 médias
    L'incidence des anomalies chromosomiques chez les nouveau-nés vivants est estimée à 0,62 p. 100 d'après les études faites à titre systématique chez des nouveau-nés non sélectionnés. En fait, les estimations varient beaucoup d'une étude à l'autre, selon que les enfants mort-nés ou décédés dans les premières...
  • CRÂNE

    • Écrit par Yves FRANÇOIS, Didier LAVERGNE, Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
    • 5 245 mots
    • 5 médias
    La boîte crânienne de l'enfant nouveau-né est incomplètement ossifiée, elle est donc déformable dans une certaine mesure. Cette particularité est très appréciable lors de l'accouchement, pendant lequel le passage de la tête de l'enfant est un moment difficile.
  • ENFANCE (Les connaissances) - La petite enfance

    • Écrit par Hélène STORK
    • 8 741 mots
    • 2 médias
    ...prend rapidement une signification particulière, celui de la voix maternelle (et de sa « vocalité », qui importe plus que le contenu du dire). Chez le nouveau-né, la reconnaissance par l' audition précédera la reconnaissance visuelle. Les travaux de J. Mehler (1978) ont montré que, à l'âge de cinq jours,...
  • ENFANCE (Les connaissances) - Développement psychomoteur

    • Écrit par Didier-Jacques DUCHÉ
    • 6 703 mots
    • 1 média
    La naissance, pour limitée qu'elle paraisse à des processus mécaniques et physiologiques, constitue néanmoins un traumatisme au sens global du terme, c'est-à-dire qu'elle retentit sur l'ensemble de l'organisation psychique par un afflux d'excitations qui est excessif par rapport à la tolérance du sujet....
  • GUSTATION

    • Écrit par Matty CHIVA
    • 4 820 mots
    • 3 médias
    ...été redécouvert et étudié systématiquement par J. Steiner (1973), qui fournit des précisions sur ce phénomène : dès les premiers moments de la vie, le nouveau-né réagit par une mimique aux stimulations sapides (la réponse existerait déjà in utero). Cette mimique est, d'une part, présente chez...
  • IMITATION, psychologie

    • Écrit par André GUILLAIN
    • 1 985 mots
    Cette position théorique est remise en cause par les recherches portant sur les imitations précoces. Ces travaux concluent à l’existence, chez le nouveau-né, d’imitations faciales, vocales et sans doute manuelles. Contrairement à ce qu’avait affirmé Piaget, les nouveau-nés peuvent reproduire des...
  • MAHLER MARGARET (1897-1985)

    • Écrit par Universalis
    • 1 141 mots

    Psychanalyste américaine d'origine autrichienne, Margaret Mahler compte parmi les plus grands théoriciens du développement du très jeune enfant. Née à Sopron (actuellement en Hongrie), elle s'installa comme pédiatre à Vienne, où elle poursuivit son analyse avec Helen Deutsch...

  • NAISSANCE - Néonatologie

    • Écrit par Lucien MICHON
    • 4 249 mots
    • 1 média

    À partir des années 1960, la médecine néonatale, qui dispense ses soins aux nouveau-nés, s'est beaucoup transformée.

    Les progrès techniques se sont multipliés, tant la biochimie que les diverses méthodes d'imagerie permettant un raffinement sémiologique et un grand perfectionnement des connaissances...

  • NAISSANCE - Prématurité

    • Écrit par Jean-Pierre RELIER
    • 3 759 mots
    • 1 média

    La définition de la prématurité est une acquisition de la «  néonatologie », mais les accoucheurs avaient, depuis longtemps déjà, apprécié le risque de la prématurité. S. E. Tarnier (1828-1897), puis P. Budin signalent qu'au xixe siècle, à Port-Royal, les nouveau-nés étaient...

  • NAISSANCE, anthropologie

    • Écrit par Nicole BELMONT, Nicole SINDZINGRE
    • 4 667 mots
    ...comprises indépendamment des conceptions biologiques qu'on rencontre, notamment sur la personne et sur l'hérédité, dans diverses sociétés. Le nouveau-né est considéré comme étant marqué par différentes déterminations qui lui viennent soit du monde d'où il est issu et qui peut coïncider avec...
  • NOSTALGIE

    • Écrit par Marie-Claude LAMBOTTE
    • 5 254 mots
    • 1 média
    ...Dans le même sens s'inscrit encore la réinterprétation qu'opère Freud, dans Inhibition, symptôme, angoisse, de la situation originelle de la nostalgie à partir de celle où le nourrisson, dans l'incertitude du retour de la mère, se comporte comme s'il ne devait plus jamais la revoir. La mère s'efforce...
  • PERMANENCE DE L'OBJET, psychologie

    • Écrit par Sylvie METAIS
    • 1 226 mots

    L'expression « permanence de l'objet » est due à Jean Piaget. Il l'a proposée dans les années 1940 pour rendre compte de tout un ensemble d'observations que ses travaux relatifs à la psychogenèse de l'enfant lui avaient fait découvrir.

    Piaget montra que le...

Média

Fœtus humain : circulation sanguine - crédits : Encyclopædia Universalis France

Fœtus humain : circulation sanguine