ESKOLA PENTTI EELIS (1883-1964)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pétrographe finlandais, né à Lellainen et mort à Helsinki, connu surtout pour ses travaux sur le métamorphisme et sur les équilibres minéraux. Dans ce domaine, c'est à lui que revient le mérite d'avoir créé la notion de faciès métamorphique, système cohérent de classification des roches métamorphiques. Il ne cessera d'ailleurs, tout au long de sa carrière, d'améliorer cette théorie, base actuelle de toute étude de roches métamorphiques.

Outre ces travaux, Eskola, qui a fait partie de la commission géologique de Finlande pendant trente ans, a contribué, parfois de façon capitale, à l'exploration du socle finlandais. Par ses nombreuses études, il a apporté souvent des solutions fondamentales aux problèmes de l'origine de l'écorce terrestre. Lors d'une conférence à la Société géologique de Londres, en 1948, Eskola expose une interprétation fondamentale et décisive des dômes gneissiques de Carélie : Mantled gneiss domes (1948), où il apporte de nombreux points à l'étude des socles.

—  Myriam COHEN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ESKOLA PENTTI EELIS (1883-1964)  » est également traité dans :

MÉTAMORPHISME ET GÉODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Christian NICOLLET
  •  • 5 987 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les faciès métamorphiques »  : […] Au début du siècle dernier, le géologue finlandais Pentti Eelis Eskola a proposé un découpage du vaste espace P-T en plusieurs faciès métamorphiques . Un faciès métamorphique regroupe un ensemble de paragenèses variées (associations minéralogiques à l’équilibre) de roches de compositions variées, stables dans une portion ΔT-ΔP de l’espace P-T. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metamorphisme-et-geodynamique/#i_39242

ROCHES (Formation) - Pétrologie

  • Écrit par 
  • Maurice LELUBRE, 
  • Alain WEISBROD
  •  • 5 574 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Historique »  : […] L'évolution historique de la pétrographie se confond au début avec celle de la minéralogie et de la géologie. Elle est marquée, à la fin du xviii e  siècle, par les discussions entre les « neptunistes » de l'école de A. G. Werner et les « plutonistes », qui suivent les vues de J. Hutton. Le triomphe du plutonisme conduit à distinguer les roches ig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-formation-petrologie/#i_39242

ROCHES (Formation) - Anatexie

  • Écrit par 
  • Gérard GUITARD
  •  • 1 830 mots
  •  • 2 médias

L' anatexie (du mot grec anatèxis qui signifie fusion) est le processus par lequel les roches métamorphiques fondent totalement ou partiellement. La notion de l'anatexie différentielle a été introduite par Eskola (1933) : pour une température suffisante, la fusion des roches est sélective et dépend surtout de la composition chimique des matériau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-formation-anatexie/#i_39242

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Géologie »  : […] La Fenno-Scandie – limitée par la mer de Norvège sur sa façade occidentale, la mer du Nord et le Skagerrak au sud-ouest, la mer Baltique, le golfe de Finlande et les lacs Ladoga et Onega au sud-est, la mer Blanche et la mer de Barents au nord-est – forme un ensemble original dans la géologie européenne. En effet, le socle ancien, constituant le bo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_39242

Pour citer l’article

Myriam COHEN, « ESKOLA PENTTI EELIS - (1883-1964) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pentti-eelis-eskola/