MAGHRÉBINES LITTÉRATURES

Article principal

  • MAGHREB - Littératures maghrébines

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH, Christiane CHAULET ACHOUR, André MANDOUZE
    • 12 490 mots
    • 3 médias

    À ce que la géographie arabe nomme poétiquement le Maghreb (al-Maḡrib) et qui apparaît dans l'histoire sous les désignations fluctuantes de Libye, d'Afrique ou de Berbérie correspond une aire linguistique et culturelle qui, à travers les siècles, a vu un terroir primitif se recouvrir d'alluvions...

Articles associés

  • AMROUCHE JEAN (1906-1962)

    • Écrit par Universalis
    • 297 mots

    Jean el-Mouhouv Amrouche est né à Ighil-Ali (Petite Kabylie). Peu de temps après sa naissance, sa famille, christianisée et francisée, émigre à Tunis. Après des études au collège Alaoui de cette ville, Jean Amrouche est reçu à l'École normale supérieure de Saint-Cloud ; il devient ensuite professeur...

  • AMROUCHE TAOS (1913-1976)

    • Écrit par Jacqueline ARNAUD
    • 1 047 mots

    Sœur de l'écrivain Jean Amrouche, Taos Amrouche appartient à la Petite Kabylie, par son père, à la Grande Kabylie, par sa mère. Mais les hasards de l'histoire qui voulut que ses parents, en échange d'une bonne instruction française, fussent amenés à adopter le christianisme, puis la nationalité...

  • APULÉE (125-env. 180)

    • Écrit par Simone VIARRE
    • 1 184 mots

    Écrivain et philosophe néo-platonicien du ii e siècle, Apulée est surtout connu comme l'auteur d'un roman d'aventures à tendances philosophiques intitulé L'Âne d'or ou Métamorphoses.

  • ARABE (MONDE) - Littérature

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH, Hachem FODA, André MIQUEL, Charles PELLAT, Hammadi SAMMOUD, Élisabeth VAUTHIER
    • 25 737 mots
    • 2 médias
    ...distincts initié par les puissances coloniales, et s'oppose au courant de l'arabisme qui défend l'idée d'une seule nation, la umma ‘arabiyya. La situation peut être rapprochée de celle du français au Maghreb, qui est vécu comme la langue du colonisateur, mais n'en demeure pas moins, pour beaucoup,...
  • AUGUSTIN saint (354-430)

    • Écrit par Michel MESLIN
    • 7 893 mots
    • 2 médias
    L'œuvre est immense ; le biographe d'Augustin, Possidius, se demande si « un seul homme pourrait tout lire et tout connaître » : 113 traités, certains de dimensions considérables comme La Cité de Dieu, le De Trinitate ; 218 Lettres, plus de 500 Sermons nous ont été conservés....
  • BEN JELLOUN TAHAR (1944- )

    • Écrit par Jean-Louis JOUBERT
    • 479 mots

    Écrivain marocain de langue française, originaire de Fès (ville dont son œuvre explore la topographie mythique), Tahar Ben Jelloun a soutenu une thèse de psychiatrie sociale, dont il a tiré un essai sur la misère morale et sexuelle des immigrés maghrébins, La Plus Haute des S olitudes (1977)....

  • BENCHENEB LES

    • Écrit par Sayed Attia ABUL NAGA
    • 514 mots

    Famille algérienne qui a contribué à enrichir la culture arabe et à faire connaître à l'Occident le patrimoine arabo-islamique.

    Muḥammad Bencheneb (1869-1929) est né à Médéa (Algérie). Il fait ses études à l'École normale d'instituteurs d'Alger-Bouzaréa, avant de s'inscrire à l'École...

  • BERBÈRES

    • Écrit par Salem CHAKER, Lionel GALAND, Paulette GALAND-PERNET
    • 6 723 mots
    ...poser le problème de la notion de « littérature » dans un domaine qui connaît des textes à la fois dans l'expression orale et dans l'expression écrite. Les écrivains berbères, des lettrés en sciences de l'islam, ont employé à partir du xii e siècle des termes berbères ou empruntés à l'arabe et...
  • BOUDJEDRA RACHID (1941- )

    • Écrit par Universalis
    • 387 mots

    Écrivain algérien d'expression française et arabe né le 5 septembre 1941 à Aïn Beïda (Algérie).

    Rachid Boudjedra est élevé dans la tradition musulmane en Algérie et en Tunisie, puis effectue des études en Espagne, en Algérie et à Paris où il obtient un diplôme de philosophie à la Sorbonne....

  • CHOURAQUI ANDRÉ (1917-2007)

    • Écrit par Marc LEBOUCHER
    • 868 mots

    C'est l'Algérie qui voit naître André Chouraqui le 11 août 1917 à Aïn-Témouchent, non loin d'Oran. Issu d'une famille de la bourgeoisie juive, il sera profondément marqué par l'Afrique du Nord de l'époque, le monde séfarade, la familiarité quotidienne avec la...

  • CHRAÏBI DRISS (1926-2007)

    • Écrit par Mustapha BENCHEIKH LATMANI
    • 732 mots

    Écrivain marocain francophone, Driss Chraïbi, est né en 1926 à Mazagan, actuelle El Jadida. Fils d'un commerçant aisé d'origine fassie, il entreprend ses études au lycée français de Casablanca. Le baccalauréat obtenu, il part pour Paris où il entame un cycle supérieur en chimie. Il commence sa carrière...

  • CYPRIEN DE CARTHAGE (200 env.-258)

    • Écrit par Pierre Thomas CAMELOT
    • 827 mots
    Cyprien est un écrivain clair, formé aux règles de la rhétorique classique ; sa langue a déjà les caractéristiques du « latin chrétien ». Son œuvre la plus importante est le recueil des Epistulae, ses Lettres (quatre-vingt-une, dont seize de ses correspondants), document de première valeur...
  • DAOUD KAMEL (1970- )

    • Écrit par Denise BRAHIMI, Universalis
    • 955 mots
    • 1 média

    Kamel Daoud est né le 17 juin 1970 à Mostaganem, dans la partie occidentale de l’Algérie. Il appartient à ce qu’on peut considérer comme la nouvelle génération d’écrivains francophones algériens. La caractéristique de celle-ci est de ne plus se sentir directement reliée à la guerre d’indépendance,...

  • DIB MOHAMMED (1920-2003)

    • Écrit par Jean-Louis JOUBERT
    • 727 mots

    Mohammed Dib a traversé toute l'histoire de la littérature algérienne de langue française, et il y occupe une place particulière et éminente. Il appartient d'abord au courant réaliste de la première génération d'auteurs maghrébins, qui veut témoigner contre la situation coloniale. Mais son œuvre...

  • DJAOUT TAHAR (1954-1993)

    • Écrit par Jean-Louis JOUBERT
    • 557 mots

    Victime le 26 mai 1993 d'un attentat — deux balles dans la tête, tirées à bout portant, —, l'écrivain algérien Tahar Djaout est mort le 2 juin à Alger. Son décès a suscité la plus grande consternation : journaliste à l'hebdomadaire Algérie-Actualité, puis rédacteur...

  • DJEBAR ASSIA (1936-2015)

    • Écrit par Alison RICE
    • 1 072 mots
    • 1 média

    Née Fatma Zohra Imalhayène le 30 juin 1936 à Cherchell, à l'ouest d'Alger, l'écrivain de langue française Assia Djebar adopte son pseudonyme lors de la publication de son premier roman, La Soif, en 1957, alors qu'elle n'a pas encore vingt ans. Dans les années qui suivent, elle...

  • FRANCOPHONES LITTÉRATURES

    • Écrit par Jean-Marc MOURA
    • 6 354 mots
    • 5 médias
    Au Maghreb, les décolonisations ont été accompagnées par des œuvres romanesques et poétiques importantes (Driss Chraïbi, Mohammed Dib, Kateb Yacine) et par des essais d’une grande puissance (Albert Memmi, Frantz Fanon), avant que les générations postérieures n’instaurent un dialogue entre...
  • IBN AL-QĀḌĪ (1553-1616)

    • Écrit par Mostafa Ibrahim MORGAN
    • 142 mots

    Historien, jurisconsulte et grand mathématicien maghrébin, Shihāb al-dīn Abū l-‘Abbās, dit al-Qāḍī, fit ses études auprès d'‘Abd al-Waḥid al-Sighil Māsī, le célèbre mufti du Maroc, et d'Aḥmad Bābā al-Sūdānī. Il fut investi de la judicature de la ville de Salā. À l'âge de trente-quatre ans, il entreprit...

  • IBN BAṬṬŪṬA (1304-1368 ou 1377)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 1 043 mots

    Écrivain de langue arabe et l'un des plus grands voyageurs de tous les temps, Ibn Baṭṭūṭa est l'auteur d'un récit de voyage (Ri la) qui, par l'ampleur du champ parcouru et les qualités du récit, constitue une des œuvres de la littérature universelle (...

  • IBN KHALDŪN (1332-1406)

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH
    • 1 856 mots

    En ce xiv e siècle (viii e de l'hégire), les rivalités dynastiques déchirent le Maghreb. La Reconquista chrétienne entreprend de mettre un terme au destin d'al-Andalus presque réduit à la gloire de Grenade. L'Orient arabe subit la terrible invasion de Tīmūr Lang et connaîtra bientôt la puissance...

  • IBN RASHĪQ (1000-1063 ou 1070)

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH
    • 428 mots

    Poète et théoricien de la poésie qui se range parmi les hommes de lettres les plus célèbres de la littérature arabe. Originaire de Msila, bourgade de la région de Constantine, Ibn Rashīq Abū ‘Ali Ḥasan, pour parfaire ses études, se rend à Kairouan, alors métropole culturelle importante où...

  • IBN ṬUFAYL ABŪ BAKR MUḤAMMAD (déb. XIIe s.-1185/86)

    • Écrit par Abdelkader BEN CHEHIDA
    • 1 212 mots

    Né à Wādi Ash (Guadix) et mort à Marrakech, Abū Bakr Muḥammad Ibn Ṭufayl, contemporain et disciple indirect d'Ibn Bādjdja (Avempace), appartient, selon les historiens, à la génération qui précède celle d'Ibn Rushd (Averroès). Descendant de la célèbre famille arabe de Kays, il s'est illustré...

  • KABYLES

    • Écrit par M'Barek REDJALA, Bouziane SEMMOUD
    • 5 563 mots
    • 1 média
    Essentiellement orale encore,la littérature kabyle est représentée par deux genres majeurs : la poésie et le conte. L'une et l'autre se transmettent dans une langue sensiblement différente de la quotidienne, archaïque par certains côtés, à la pointe du modernisme par d'autres, ce qui lui donne...
  • KHAIR-EDDINE MOHAMMED (1941-1995)

    • Écrit par Jean-Louis JOUBERT
    • 671 mots

    Mohammed Khaïr-Eddine est resté l'enfant du Sud marocain : il y est né en 1941, à Tafraout, dans une famille berbère dont le père, commerçant, était installé à Casablanca. Son imaginaire et toute son œuvre sont gouvernés par le souvenir passionné des paysages et de la civilisation de son enfance, qu'il...

  • KHATIBI ABDELKÉBIR (1938-2009)

    • Écrit par Mustapha BENCHEIKH LATMANI
    • 652 mots

    L' écrivain marocain Abdelkébir Khatibi est né le 11 février 1938 à El Jadida (ex-Mazagan) le jour même de la fête de l'Aïd el-Kébir, ce qui explique le prénom qu'il porte. Il est le deuxième fils d'une famille composée de trois garçons et deux filles. Son père, un lettré originaire de Fès, d'abord...

  • LEFTAH MOHAMED (1946-2008)

    • Écrit par Universalis
    • 113 mots

    Romancier marocain. Après avoir fait ses études à Casablanca, il s'oriente vers une carrière scientifique qui le conduit à venir étudier à Paris, dans une école d'ingénieur des travaux publics. Revenu au Maroc en 1972, il devient bientôt journaliste littéraire au Matin du Sahara...

  • MADANĪ AḤMAD TAWFIQ AL- (1899-1983)

    • Écrit par Sayed Attia ABUL NAGA
    • 482 mots

    Historien et homme d'État algérien, né en Tunisie ; il a fait ses études supérieures à al-Zaytūna de 1913 à 1915. Al-Madanī prend part au mouvement nationaliste tunisien à ses débuts et compte parmi les fondateurs du parti du Destour. Exilé en Algérie en 1924, il milite avec...

  • MEDDEB ABDELWAHAB (1946-2014)

    • Écrit par Universalis
    • 307 mots

    Écrivain et philosophe franco-tunisien, Abdelwahab Meddeb est né en 1946 à Tunis, dans une famille conservatrice et pieuse. Après trois années à l’université de Tunis, il suit des études de lettres et d’histoire de l’art à l’université Paris-Sorbonne. À partir de 1967, il s’établit à Paris. ...

  • MEMMI ALBERT (1920-2020)

    • Écrit par Jean-Louis JOUBERT
    • 493 mots

    Si toute l'œuvre d'Albert Memmi vise à approfondir et à théoriser les notions d'« identité », d'« aliénation », de « dépendance », c'est parce qu'il les a d'abord rencontrées en réfléchissant sur lui-même et sur sa situation au monde. Né le 15 décembre 1920 à Tunis à l'époque coloniale, dans une...

  • MESSADI MAḤMŪD (1911-2004)

    • Écrit par Sayed Attia ABUL NAGA
    • 204 mots

    Tunisien, agrégé d'arabe, rédacteur en chef de la revue Al-Mabāḥith (1944-1947), secrétaire général de l'Union générale des travailleurs tunisiens (1948-1953), ministre de l'Éducation nationale (1958), Maḥmūd Māṣadī (Messadi) est ensuite devenu inspecteur général de l'enseignement....

  • MIMOUNI RACHID (1945-1995)

    • Écrit par Jean-Louis JOUBERT
    • 566 mots

    Né le 20 novembre 1945 à Boudouaou, à 30 kilomètres d'Alger, dans une famille de petits paysans, Rachid Mimouni obtient une licence de chimie, puis se consacre à son métier d'enseignant dans une école de commerce d'Alger. Son premier roman, Le printemps n'en sera que plus beau...

  • NEDJMA, Kateb Yacine - Fiche de lecture

    • Écrit par Jean-Louis JOUBERT
    • 768 mots
    • 1 média

    Dès sa publication, en 1956, en pleine guerre d'Algérie, Nedjma s'est imposé comme le roman fondateur de la littérature algérienne moderne. Écrit pour l'essentiel avant le 1er novembre 1954, date du déclenchement de l'insurrection, il a été lu comme une somme sur l'Algérie...

  • POSTCOLONIALES FRANCOPHONES (LITTÉRATURES)

    • Écrit par Jean-Marc MOURA
    • 4 375 mots
    • 6 médias
    ...Bhely-Quénum (Un piège sans fin, 1960) entreprennent de dénoncer la situation coloniale et d'exalter des valeurs propres à la vie africaine. Au Maghreb, Nedjma (1956), l’œuvre hors-norme de Kateb Yacine (1929-1989), brosse le portrait d’une Algérie aliénée par le colonialisme. Cette première...
  • ROY JULES (1907-2000)

    • Écrit par Guy DUGAS
    • 594 mots

    Né en Algérie le 22 octobre 1907 dans une famille de paysans concessionnaires dans la Mitidja dès 1854, Jules Roy, déchiré par une bâtardise qui lui fut tardivement révélée, fut à l'adolescence pris entre deux vocations contradictoires – l'action et l'aventure d'une part, la contemplation d'autre part....

  • SÉNAC JEAN (1926-1973)

    • Écrit par Barbara CASSIN
    • 310 mots

    « La poésie ne peut avoir de répit ni se limiter à ses circonstances » (Jean Sénac, Avant-corps). Pour Sénac, d'essentielles circonstances lient la poésie à l'amour — « ... l'humble déraison d'ajuster à l'orgasme / le souffle même des mots  » (« Premier...

  • SANSAL BOUALEM (1949- )

    • Écrit par Denise BRAHIMI
    • 929 mots
    • 1 média

    Né le 15 octobre 1949 à Theniet el Had (Algérie), Boualem Sansal a vécu une partie de son enfance dans le quartier Belcourt d’Alger, un trait commun avec Albert Camus. L’écrivain n’a évoqué ces faits que tardivement, dans son sixième roman, Rue Darwin (2011). Malgré le caractère...

  • SEFRIOUI AHMED (1915-2004)

    • Écrit par Universalis
    • 132 mots

    Écrivain marocain. Surnommé le « Loti marocain », Ahmed Sefrioui inaugure, avec Driss Chraïbi, la littérature marocaine d'expression française. Le Chapelet d'ambre, recueil de contes et de nouvelles publié en 1949, reçoit le grand prix littéraire du Maroc, un prix ordinairement...

  • TERTULLIEN (155 env.-env. 225)

    • Écrit par Jean-Claude FREDOUILLE
    • 3 458 mots

    Tertullien est né et a vécu à Carthage, dans une période déterminante pour l'histoire de la civilisation occidentale, à l'articulation exacte de deux mentalités qui s'affrontent encore, mais dont il devait être le premier à tenter la synthèse. Né païen, d'éducation et de formation païennes, cultivé,...

  • THÉÂTRES DU MONDE - Le théâtre dans le monde arabe

    • Écrit par Sayed Attia ABUL NAGA
    • 3 771 mots
    C'est enAfrique du Nord que l'influence égyptienne a été la plus durable. En 1922, Georges Abyaḍ joue à Alger des drames écrits en arabe classique et destinés à éveiller le sentiment national. La même année, l'élite algéroise crée une troupe, al-Muhazziba (« l'éducatrice »),...
  • YACINE KATEB (1929-1989)

    • Écrit par Jean-Louis JOUBERT
    • 835 mots
    • 1 média

    « Ni les Numides ni les Barbaresques n'ont enfanté en paix dans leur patrie. Ils nous la laissent vierge dans un désert ennemi, tandis que se succèdent les colonisateurs, les prétendants sans titre et sans amour. » Les principales œuvres de Kateb Yacine, Nedjma, Le Polygone éclaté, ...