IBN AL-QĀḌĪ (1553-1616)

Historien, jurisconsulte et grand mathématicien maghrébin, Shihāb al-dīn Abū l-‘Abbās, dit al-Qāḍī, fit ses études auprès d'‘Abd al-Waḥid al-Sighil Māsī, le célèbre mufti du Maroc, et d'Aḥmad Bābā al-Sūdānī. Il fut investi de la judicature de la ville de Salā. À l'âge de trente-quatre ans, il entreprit un voyage en Orient, mais son navire fut assailli par les chrétiens ; Ibn al-Qāḍī passa onze mois en captivité et fut libéré grâce au sultan Aḥmad al-Manṣūr, qui paya à ses ravisseurs l'équivalent de vingt mille onces d'or.

Ibn al-Qāḍī est connu surtout pour la variété de ses écrits. Il est l'auteur d'une histoire des grands hommes de la ville de Fās, Djadhwat al-Iqtibās fī man ḥalla min al-‘alām madīnat Fās, d'une histoire des arithméticiens et des spécialistes du calcul en droit successoral. Son œuvre majeure est son introduction à la géométrie, Al-Madḥal fī-al-Handasa'.

—  Mostafa Ibrahim MORGAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Mostafa Ibrahim MORGAN, « IBN AL-QĀḌĪ (1553-1616) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-al-qadi/