HOBSON JOHN ATKINSON (1858-1940)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Se décrivant lui-même comme le produit moyen de la couche moyenne de la moyenne bourgeoisie d'une ville des Midlands de taille moyenne, Hobson fut un économiste hérétique pour son temps, mais dont nombre d'idées furent reprises par les économistes ultérieurs. Influencé par Ruskin et par Veblen, le Britannique se montra fort critique pour la théorie dominante, objectant notamment aux thèses marginalistes qu'un seul facteur ne peut varier quant à son montant sans altérer le montant utilisé des autres facteurs, ce qui portait atteinte à la théorie viennoise de l'imputation ; de même insistait-il sur l'irrationalité des choix du consommateur, annonçant l'institutionnalisme américain. Refusant de dissocier économie et éthique, il préconise l'human welfare contre les tenants de l'economic welfare et dénonce la théorie de l'utilité finale des produits — selon certains, celle-ci permettrait de calculer la valeur réelle du produit — comme une « futilité finale ».

John Atkinson Hobson

John Atkinson Hobson

Photographie

John Atkinson Hobson avait analysé dès 1902, c'est-à-dire bien avant Lénine, les méfaits de l'impérialisme, considérés comme l'aboutissement du capitalisme. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Dans une œuvre abondante — L'Évolution du capitalisme moderne (The Evolution of Modern Capitalism, 1894), Le Système industriel (The Industrial System, 1909), L'Économie du chômage (The Economics of Unemployment, 1922) —, deux ouvrages émergent plus particulièrement en raison des prolongements qu'ils devaient avoir. Le premier, Physiologie de l'industrie (The Physiology of Industry, 1889), écrit en collaboration avec A. F. Mummery, soutient la thèse, hétérodoxe, suivant laquelle l'excès d'épargne et la répartition inégalitaire des revenus sont responsables solidairement de la dépression économique ; Hobson annonce ainsi, et jusques et y compris par l'accent mis sur les travaux publics, les théories de Keynes. Exclu du monde universitaire pour ses idées, il se tourne ensuite vers le grand problème politique de l'époque, l'Afrique, qu'un voyage lui a permis de connaître : c'est là l'origine d'un autre important ouvrage, Imperialism, a Study, 1902, dans lequel il soutient que le capitalisme, pour [...]



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur de sciences économiques à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Pour citer l’article

Guy CAIRE, « HOBSON JOHN ATKINSON - (1858-1940) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-atkinson-hobson/