NUCLÉAIRERéacteurs nucléaires

Médias de l’article

Énergie nucléaire

Énergie nucléaire
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Puissances électronucléaires installées

Puissances électronucléaires installées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Parc électronucléaire mondial par filière

Parc électronucléaire mondial par filière
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Principe de fonctionnement d'une centrale de type REP

Principe de fonctionnement d'une centrale de type REP
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Tous les médias


De nombreuses réactions nucléaires sont exothermiques et l'énergie dégagée est, par unité de masse, environ un million de fois plus grande que dans les réactions chimiques qui, elles, ne font intervenir que les électrons périphériques des atomes ; les chaleurs de réaction s'expriment en millions d'électrons-volts (MeV) par atome pour les premières, en électrons-volts (eV) par atome pour les secondes. Cependant, bien qu'exothermiques, les réactions nucléaires réalisées par exemple en laboratoire à l'aide d'accélérateurs de particules exigent, dans la pratique, la mise en œuvre d'une énergie nettement supérieure à celle qu'elles produisent. Un bilan énergétique positif ne peut être obtenu (pour les conditions connues actuellement) que dans deux cas : la fission, produite dans les réacteurs nucléaires ou les bombes A, dispositifs utilisant le mécanisme de la réaction en chaîne, et la fusion de noyaux légers (déjà réalisée dans les bombes thermonucléaires), dont le réacteur expérimental international I.T.E.R. (International Thermonuclear Experimental Reactor), qui doit entrer en service en 2016 à Cadarache (Bouches-du-Rhône), constitue une étape de démonstration majeure de l'approche par confinement magnétique (cf. énergie thermonucléaire).

Énergie nucléaire

Énergie nucléaire

vidéo

Composition du noyau atomique. Production d'énergie par fission et par fusion.Le noyau d'un atome est composé de protons et de neutrons unis par des forces nucléaires. L'étude de ces constituants et l'analyse des forces qui les maintiennent unies a permis l'exploitation de l'énergie... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Pratiquement, l'énergie résultant de la fission est un dégagement de chaleur. Des réacteurs nucléaires à même de produire cette énergie, à partir de matières dites fissiles, ont connu un développement industriel dès la fin des années 1960, essentiellement pour la production d'électricité. Le renchérissement important du pétrole après la crise de 1973 a grandement renforcé l'intérêt porté à l'énergie nucléaire et a conduit à un développement accéléré des programmes électronucléaires dans bon nombre de pays industrialisés (tabl. 1). En France, en 2007, près de 80 p. 100 de l'électricité produite était d'origine nucléaire.

Puissances électronucléaires installées

Puissances électronucléaires installées

tableau

Évolution des puissances électronucléaires installées de 1960 à 2006, en mégawatts électriques (entre parenthèses : le nombre de réacteurs). Sont indiquées ici les puissances obtenues en fin d'année (source : C.E.A., Institut de technico-économie des systèmes énergétiques, 2007). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La mati [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : conseiller scientifique au Commissariat à l'énergie atomique, Fontenay-aux-Roses
  • : membre de l'Académie des sciences
  • : directeur de l'Institut de recherche fondamentale du Commissariat à l'énergie atomique, Gif-sur-Yvette
  • : professeur honoraire à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, haut-commissaire à l'énergie atomique, membre du Conseil économique et social
  • : directeur adjoint du développement et de l'innovation nucléaire au Commissariat à l'énergie atomique (CEA), ingénieur

Classification


Autres références

«  NUCLÉAIRE  » est également traité dans :

NUCLÉAIRE - Cycle du combustible

  • Écrit par 
  • Bernard BOULLIS, 
  • Noël CAMARCAT
  •  • 7 078 mots
  •  • 12 médias

Le développement industriel des réacteurs nucléaires n'est possible que grâce à la création d'industries spécialisées, souvent fort complexes, en particulier celles qui assurent les différentes phases de transformation du combustible nucléaire destiné à l'alimentation des réacteurs. Il s'agit tout d'abord d'extraire le minerai d' uranium , de le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-cycle-du-combustible/

NUCLÉAIRE - Applications civiles

  • Écrit par 
  • Pierre BACHER
  •  • 6 689 mots
  •  • 9 médias

Le nucléaire civil couvre de nombreux domaines faisant appel, d'une part, à la radioactivité et aux rayonnements ionisants, et, d'autre part, à la production d'énergie par fission d'atomes lourds ou fusion d'atomes légers. Parmi les applications de la radioactivité, outre de multiples domaines de la recherche, la plus importante est probablement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-applications-civiles/

NUCLÉAIRE - Applications militaires

  • Écrit par 
  • Paul BOUÉ, 
  • Thierry MASSARD, 
  • François OLIVE
  •  • 8 605 mots
  •  • 5 médias

L'application militaire de l'énergie atomique a été envisagée dès la découverte de la fission, comme le montre la demande de brevet déposée le 4 mai 1939 par le physicien français Frédéric Joliot-Curie et son équipe sur l'explosif nucléaire (« Perfectionnements aux charges explosives », décrivant le principe de la bombe atomique). Elle est devenue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-applications-militaires/

NUCLÉAIRE - Déchets

  • Écrit par 
  • Pierre BEREST, 
  • Jean-Paul SCHAPIRA
  •  • 10 949 mots
  •  • 8 médias

La production d'électricité dans des centrales nucléaires, mais aussi la médecine, la défense, la recherche scientifique et de nombreuses activités industrielles utilisent des substances radioactives et engendrent des déchets radioactifs. Ceux-ci présentent une activité et une radiotoxicité extrêmement variables. De plus, et au contraire des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-dechets/

NUCLÉAIRE - Démantèlement des installations

  • Écrit par 
  • Francis LAMBERT
  •  • 3 142 mots
  •  • 3 médias

Une installation nucléaire arrêtée dont le contenu représente encore un risque important ne peut être abandonnée. Ce serait moralement inacceptable, et c'est bien sûr interdit par la réglementation. Cependant cet impératif ne justifie pas à lui seul les efforts et les dépenses que représente, pour les exploitants, le démantèlement des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-demantelement-des-installations/

NUCLÉAIRE - Sûreté des centrales nucléaires

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 2 314 mots

Conséquence du séisme de magnitude 9 et du tsunami qui ont secoué le nord-est du Japon le 11 mars 2011, la catastrophe nucléaire de Fukushima vient relancer le débat sur la sûreté des centrales nucléaires. Après les accidents de Three Mile Island , de Tchernobyl et de Fukushima (qui est loin d'être terminé), il est urgent de s'interroger sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-surete-des-centrales-nucleaires/

NUCLÉAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 108 mots
  •  • 18 médias

Depuis la découverte de la radioactivité en 1896 par Henri Becquerel et celle du noyau atomique par Ernest Rutherford en 1911, des progrès scientifiques importants ont été accomplis en physique nucléaire. La maîtrise des réactions nucléaires a permis en particulier, dès le milieu du xxe siècle, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire/#i_48488

T.I.C.E. (Traité d'interdiction complète des essais nucléaires) ou C.T.B.T. (Comprehensive Test Ban Treaty)

  • Écrit par 
  • Dominique MONGIN
  •  • 926 mots
  •  • 1 média

Le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (T.I.C.E.), ou Comprehensive Test Ban Treaty (C.T.B.T.), est un traité multilatéral élaboré dans le cadre de la Conférence du désarmement de l’Organisation des Nations unies (O.N.U.). Il a été ouvert à la signature des États en septembre 1996. À […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/c-t-b-t/#i_48488

Voir aussi

ABSORPTION physique    ACCIDENTS    ACCIDENTS NUCLÉAIRES    ACTINIDES    advanced gas-cooled reactor (A.G.R.)    Autorité de sûreté nucléaire (A.S.N.)    BLINDAGE génie nucléaire    FILIÈRE CANDU    CAPTURE DE NEUTRONS    CARBONIQUE GAZ ou DIOXYDE DE CARBONE    CATASTROPHES TECHNOLOGIQUES    CENTRALE NUCLÉAIRE    CŒUR génie nucléaire    COMBUSTIBLE NUCLÉAIRE    COMMANDE    COOPÉRATION INTERNATIONALE    DÉCHETS RADIOACTIFS ou DÉCHETS NUCLÉAIRES    DIFFUSION NEUTRONIQUE    DIOXYDE D'URANIUM    EAU physico-chimie    EAU LOURDE    ENCEINTE DE CONFINEMENT génie nucléaire    PRODUCTION D'ÉNERGIE    SOURCES D'ÉNERGIE    ÉNERGIE CINÉTIQUE    ÉNERGIE NUCLÉAIRE    ÉNERGIE THERMIQUE    ENRICHISSEMENT génie nucléaire    MATÉRIAUX FERTILES    FILIÈRES génie nucléaire    MATÉRIAUX FISSILES    FISSION NUCLÉAIRE    FLUIDE CALOPORTEUR    FRANCE droit et institutions    GAINAGE génie nucléaire    GÉNIE NUCLÉAIRE    GRAPHITE    HÉLIUM    H.T.R.    IRRADIATION    ISOTOPES    M.D.E.P.    MODÉRATEUR génie nucléaire    NAUTILUS sous-marin    NOYAU ATOMIQUE    DROIT NUCLÉAIRE    INDUSTRIE NUCLÉAIRE    SOUS-MARINS NUCLÉAIRES    PHÉNIX génie nucléaire    PILE ATOMIQUE    PRESSION physique    PROPULSION NUCLÉAIRE    PUISSANCE physique    RALENTISSEMENT génie nucléaire    R.B.M.K.    RÉACTEUR À EAU BOUILLANTE ou B.W.R.    RÉACTEUR À EAU LOURDE    RÉACTEUR À EAU PRESSURISÉE ou P.W.R.    RÉACTEUR À GRAPHITE-GAZ    RÉACTEUR À NEUTRONS RAPIDES    RÉACTION EN CHAÎNE physique nucléaire    RECYCLAGE DES DÉCHETS ET DES MATÉRIAUX    RÉFLECTEURS génie nucléaire    REFROIDISSEMENT technologie    RÉGÉNÉRATION génie nucléaire    RETRAITEMENT génie nucléaire    RISQUES TECHNOLOGIQUES    SECTION EFFICACE    SÉCURITÉ    SUPER-PHÉNIX génie nucléaire    SÛRETÉ NUCLÉAIRE    SURGÉNÉRATEURS    HISTOIRE DES TECHNIQUES XXe s.    TRANSMUTATION physique nucléaire    VAPEUR    ZIRCALOY

Pour citer l’article

Jean BUSSAC, Robert DAUTRAY, Jules HOROWITZ, Jean TEILLAC, Frank CARRÉ, « NUCLÉAIRE - Réacteurs nucléaires », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-reacteurs-nucleaires/