Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

EXOTISME, littérature

Articles

  • SAUVAGE LE BON

    • Écrit par Bernard CROQUETTE
    • 1 035 mots
    • 1 média

    On retrouve, dans la plupart des mythologies anciennes, la légende de l'âge d'or : les philosophes et les poètes grecs et latins, par exemple, ont souvent évoqué l'existence, dans des temps reculés et donc révolus, d'une humanité plus heureuse et plus juste ; plus près de nous, des générations...

  • CARAÏBES - Littératures

    • Écrit par Jean-Pierre DURIX, Claude FELL, Jean-Louis JOUBERT, Oruno D. LARA
    • 15 575 mots
    • 4 médias
    ...écrivains métropolitains, l'adoption de leur point de vue (même et surtout pour évoquer des réalités antillaises). Ainsi naît et se développe une poésie exotique, avec Daniel Thaly (Lucioles et cantharides, 1900) ou Emmanuel-Flavia Léopold (Adieu foulards, adieu madras, 1930). Leur douceâtre imagerie tropicale...
  • CONNAISSANCE DE L'EST, Paul Claudel - Fiche de lecture

    • Écrit par Guy BELZANE
    • 1 023 mots
    ..., qui en a déjà publié quelques-unes, des „images de la Chine“. C'est de la littérature descriptive, piètre genre ! » (lettre à Mallarmé de 1896). Ce souci de se démarquer d'un genre – les « impressions de voyage », à la mode en cette fin de siècle où l'exotisme fait fureur –,...
  • RÉCIT DE VOYAGE

    • Écrit par Jean ROUDAUT
    • 7 128 mots
    • 1 média
    ...sur les diverses méthodes..., pour autant du moins que l'uniformité, que redoutait Victor Segalen, n'a pas gagné la planète et que l' exotisme demeure la marque d'une différence dans le temps. Si Michel Leiris voit dans le voyage en Afrique « un moyen symbolique d'arrêter la vieillesse...
  • EXOTISME

    • Écrit par Mario PRAZ
    • 3 485 mots
    • 4 médias
    ...le xviiie siècle admira surtout la civilisation raffinée des Chinois. On fit des Orientaux les porte-parole de la censure des mœurs européennes. On doit à un Italien, Giovanni Paolo Marana, l'invention d'un nouveau type de satire : L'Espion du grand seigneur est la version française...
  • FROMENTIN EUGÈNE (1820-1876)

    • Écrit par Jacques FOUCART
    • 1 198 mots

    Issu d'une lignée de juristes et de médecins, Eugène Fromentin passe son enfance dans le domaine familial de Saint-Maurice (près de La Rochelle) et il en gardera des impressions ineffaçables. Excellent élève au collège de la ville, il se lie d'amitié avec une jeune fille, de quatre ans son...

  • GAUTIER JUDITH (1845-1917)

    • Écrit par France CANH-GRUYER
    • 591 mots

    Fille de Théophile Gautier et d'Ernesta Grisi (sœur de la danseuse Carlotta Grisi). Élevée dans une absolue liberté, Judith passe sa petite enfance à la campagne où elle mène une existence de sauvageonne ; aussi la règle de la vie de couvent, celui de Notre-Dame-de-la-Miséricorde où elle se retrouve...

  • LES LETTRES PERSANES (Montesquieu) - Fiche de lecture

    • Écrit par Michel DELON
    • 1 019 mots
    • 1 média
    ...avec la traduction de la correspondance d'Héloïse et d'Abélard et les Lettres portugaises de Guilleragues (1669), prétendument traduites en français. Enfin l'exotisme du sérail s'était développé avec la publication des récits de voyage en Orient et d'essais tels que le Traité des...
  • LETTRES DE MON MOULIN, Alphonse Daudet - Fiche de lecture

    • Écrit par Guy BELZANE
    • 1 089 mots
    • 1 média
    Mais c'est bien sûr le « fait méditerranéen » qui donne au recueil sa couleur et son accent. À sa façon, le livre s'inscrit dans la mode contemporaine de l'exotisme : on peut dire que la Provence était à l'époque presque aussi « étrangère » pour les Parisiens que l'Afrique ou l'Extrême-Orient !...
  • LOUYS PIERRE LOUIS dit PIERRE (1870-1925)

    • Écrit par Antoine COMPAGNON
    • 404 mots

    Ami d'André Gide à l'École alsacienne, Pierre Louÿs se lie d'abord au Parnasse. À dix-neuf ans, il rencontre Leconte de Lisle et il épouse la plus jeune fille de Heredia, Louise. Trois années plus tard, il fait partie de l'école symboliste et, en 1892, il écrit un sonnet à Mallarmé à l'occasion...

  • LES MILLE ET UNE NUITS (anonyme) - Fiche de lecture

    • Écrit par Florence BRAUNSTEIN
    • 965 mots
    Le personnage de Shéhérazade fille d'un vizir, auquel le prologue ne consacre que quelques lignes, et dont le nom ne revient que pour annoncer le début d'une nouvelle histoire, est pourtant devenu le symbole d'un Orient voluptueux tel que l'Occident a pu le concevoir après la ...
  • PAUL ET VIRGINIE, Jacques Henri Bernardin de Saint-Pierre - Fiche de lecture

    • Écrit par Michel DELON
    • 1 152 mots
    ...matrimoniale et sa passion pour Saint-Preux ; prise entre un vœu religieux et son amour terrestre, Atala, la jeune Indienne de Chateaubriand, se suicide. Mais, de même que l'opéra magnifie cette défaite par le luxe symphonique et vocal, Bernardin de Saint-Pierre accompagne son récit de descriptions chatoyantes...
  • POSTCOLONIALES ANGLOPHONES (LITTÉRATURES)

    • Écrit par Jean-Pierre DURIX, Vanessa GUIGNERY
    • 9 074 mots
    • 5 médias
    Dans Orientalism (1978 ; L'Orientalisme : l'Orient créé par l'Occident, 1994), le critique américain d'origine palestinienne Edward Said (1935-2003) analyse la manière dont les peintres et les écrivains européens, depuis le xviiie siècle, ont eu tendance à projeter un regard empreint d'...
  • ROMAN POPULAIRE

    • Écrit par Jean TULARD
    • 4 060 mots
    ... de Claude Tillier puisse être considéré comme « populaire »), on rencontre deux genres qui n'ont guère résisté à l'usure du temps : l'aventure exotique et le roman social. En rapport avec le développement des empires coloniaux et avec la vogue du Journal des voyages fondé en 1877, paraissent...
  • RÜCKERT FRIEDRICH (1788-1866)

    • Écrit par Marie-Claude DESHAYES
    • 253 mots

    Professeur, traducteur et poète fortement marqué par le romantisme, Rückert a laissé une œuvre considérable. Dans l'élan des guerres antinapoléoniennes de libération : les Sonnets cuirassés (Geharnischte Sonette, 1813). Des poèmes d'amour, des poèmes pour enfants et pour almanachs :...

  • THARAUD ERNEST dit JÉRÔME (1874-1953) & CHARLES dit JEAN (1877-1952)

    • Écrit par Antoine COMPAGNON
    • 416 mots

    Ces deux fils d'un notaire de campagne voyagent à travers l'Europe, participent à la guerre de 1914-1918 et suivent Lyautey au Maroc. Cette expérience vécue sera la matière de tous leurs livres. Ils commencent par publier des reportages dans les Cahiers de Péguy, des récits modestes...