Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉQUILIBRE ÉCONOMIQUE

Articles

  • ÉQUILIBRE ÉCONOMIQUE

    • Écrit par Bernard GUERRIEN
    • 6 699 mots
    • 3 médias

    Le thème de l'équilibre est très présent en théorie économique, du moins à partir de la fin du xixe siècle. Au départ, il était associé à une certaine idée d'harmonie, de compatibilité entre les décisions prises par les acteurs économiques, en interaction les uns avec les autres. Ainsi,...

  • ALLAIS MAURICE (1911-2010)

    • Écrit par Universalis, Françoise PICHON-MAMÈRE
    • 1 317 mots

    C'est un économiste français aussi brillant que peu consensuel qui s'est éteint le 9 octobre 2010 à Paris. Participant en 1947 à la première réunion de la très libérale Société du Mont-Pèlerin, partisan de l'Algérie française qui dénonçait le « génocide » commis à l'encontre...

  • ARROW KENNETH JOSEPH (1921-2017)

    • Écrit par Jean-Marc DANIEL
    • 1 242 mots
    ...truchement de son livre Value and Capital, qui paraît en 1939. Arrow tombe par hasard sur cet ouvrage et y découvre son nouveau sujet de réflexion : existe-t-il bel et bien un équilibre économique général et non pas seulement, comme le pensait Marshall, une série d'équilibres sur des marchés particuliers...
  • AUTRICHIENNE ÉCOLE, économie

    • Écrit par Pierre GARROUSTE
    • 1 607 mots
    Pour les tenants de la tradition économique autrichienne, le marché doit être analysé comme un processus et non comme un résultat. « À l'équilibre, il n'y a pas d'échanges », écrit Menger. Ses disciples vont insister sur cet aspect central. L'idée qui fonde cette conception est liée à la fois au...
  • BOULDING KENNETH EWART (1910-1993)

    • Écrit par Guy CAIRE
    • 263 mots

    Né à Liverpool (Grande-Bretagne), étudiant à Oxford puis à Chicago, Kenneth E. Boulding sera assistant à l'université d'Édimbourg de 1934 à 1937, puis à Colgate (États-Unis) de 1937 à 1941. Professeur d'économie à Mcgill University (1946) puis à l'université de Michigan (1949-1968), il devient cette...

  • CHANGE - Les théories du change

    • Écrit par Hélène RAYMOND-FEINGOLD
    • 9 106 mots
    • 1 média
    ...été défini en 1983 par John Williamson. Mais le véritable essor de cette théorie et son application aux données observées ne datent que des années 1990. Face à l'instabilité des taux de change flottants, John Williamson préconise le passage à un régime de zones cibles, où l'objectif central de change serait...
  • COMMERCE INTERNATIONAL - Théories

    • Écrit par Lionel FONTAGNÉ
    • 7 228 mots
    La synthèse proposée par Elhanan Helpman et Paul Krugman en 1985 en termes d'équilibre intégré a permis de dépasser l'opposition paradigmatique entre avantage comparatif et concurrence imparfaite, en donnant une nouvelle interprétation de l'apport de Jaroslav Vanek.
  • CONCURRENCE, économie

    • Écrit par Alain BIENAYMÉ
    • 7 242 mots
    Si l'ensemble des marchés de biens et de facteurs de production réunissait ces conditions, le système fonctionnerait dans un état d'équilibre général conforme à un optimum économique. En effet, dans un tel état, la société alloue ses ressources de la manière la plus efficiente possible : les acheteurs...
  • ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

    • Écrit par Jérôme de BOYER
    • 8 689 mots
    • 10 médias
    ...c'est-à-dire l'utilité de la dernière unité consommée, qui décroît au fur et à mesure de la consommation, est perçue comme le facteur déterminant de la valeur. Les prix d'équilibre sont tels qu'il y a égalisation des utilités marginales (pondérées par les prix) des différents biens consommés. Ce principe s'applique...
  • ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - L'école classique

    • Écrit par Daniel DIATKINE
    • 6 875 mots
    • 3 médias
    ...de penser les relations économiques comme des relations monétaires. Cette interprétation est partagée par le programme de recherche « post-keynésien ». En second lieu, l'opposition entre théorie classique et théorie générale recouvrirait l'opposition entre économie à l'équilibre et économie hors de l'équilibre....
  • ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Théorie néo-classique

    • Écrit par Jean-Marc DANIEL
    • 2 844 mots
    • 2 médias
    ...quantité offerte augmente et la quantité demandée diminue. Offre et demande évoluant en sens inverse par rapport au prix, le mécanisme de marché conduit à un équilibre, c'est-à-dire à la détermination d'un système de prix qui égalise durablement l'offre et la demande. Autrement dit, le marché conduit à une...
  • ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Keynésianisme

    • Écrit par Olivier BROSSARD
    • 8 244 mots
    La théorie des équilibres à prix fixes s'est développée, quant à elle, après la publication d'un article de Robert Clower (1965), dans lequel l'auteur analysait les conséquences de la lenteur d'ajustement des prix. Les théoriciens des équilibres à prix fixes (Barro-Grossman, 1971 ; Bénassy, 1975) ont...
  • ÉCONOMIE EXPÉRIMENTALE

    • Écrit par Jean-Louis RULLIÈRE
    • 2 237 mots
    • 1 média
    Alors que chaque participant n'a donc pas l'information nécessaire pour calculer le prix théorique d'équilibre de marché, l'expérimentation fait nettement ressortir une convergence réelle et rapide vers le prix d'équilibre théorique.
  • ÉCONOMIE INDUSTRIELLE

    • Écrit par Bruno JULLIEN
    • 9 097 mots
    • 1 média
    ...sur le marché intègre le fait que son environnement dépend du comportement de ses concurrents, et détermine ses stratégies commerciales en conséquence. On est à l'équilibre du marché si la stratégie adoptée par chacune des entreprises est la plus profitable pour cette entreprise, étant données...
  • ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE

    • Écrit par Jacques THISSE
    • 12 108 mots
    • 1 média
    ...celui que Christaller a proposé dans la mesure où les villes de rang supérieur produisent un plus grand nombre de biens que les villes de rang inférieur. L'équilibre économique est donc compatible avec l'existence d'un système urbain formé, à la fois, de métropoles diversifiées et de villes plus ou...
  • ÉLÉMENTS D'ÉCONOMIE POLITIQUE PURE, Léon Walras - Fiche de lecture

    • Écrit par Jean-Sébastien LENFANT
    • 966 mots

    Ouvrage fondateur avec ceux de Stanley Jevons (1871) et de Carl Menger (1871) de la révolution marginaliste en économie, les Éléments d'économie politique pure se distinguent par l'ambition de représenter les faits économiques comme un ensemble de relations interdépendantes. Léon...

  • HICKS JOHN RICHARD (1904-1989)

    • Écrit par Christine BARTHET
    • 655 mots

    Économiste britannique, Hicks a mené de front des activités de professeur (à l'université de Manchester jusqu'en 1946, puis, à partir de 1952, au All Souls College à Oxford) et la rédaction de nombreux ouvrages de qualité.

    Dès 1932, il publie La Théorie des salaires (Theory...

  • INTERVENTION DE L'ÉTAT, économie

    • Écrit par Dominique HENRIET, André PIETTRE
    • 10 809 mots
    En proposant une modélisation rigoureuse du fonctionnement du marché, la théorie de l'équilibre général a constitué l'une des avancées les plus significatives dans l'histoire de la pensée économique. Un de ses résultats fondamentaux concerne l'efficacité au sens de Pareto : si le marché fonctionne...
  • JEUX THÉORIE DES

    • Écrit par Bernard GUERRIEN
    • 7 940 mots
    • 1 média
    ...vide, mais il peut aussi comporter une infinité d'éléments, comme dans le modèle de base en économie, le modèle d'échange avec marchandage (sans prix). Francis Edgeworth a cependant remarqué, dès 1881, que sous certaines hypothèses, le cœur se rétrécit lorsque le nombre de joueurs augmente, au point de...
  • M. KEYNES ET LES " CLASSIQUES ": PROPOSITION D'UNE INTERPRÉTATION, John R. Hicks - Fiche de lecture

    • Écrit par Jean-Sébastien LENFANT
    • 1 233 mots
    • 1 média
    ...Investment) et LL (L pour Liquidity offer et L pour Liquidity demand) dans le plan (revenu, taux d'intérêt) et qui deviendra le modèle IS-LM. SI donne les conditions d'équilibre sur le marché des biens (de consommation et d'investissement). Elle est décroissante puisque l'augmentation du taux...
  • MANUEL D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Vilfredo Pareto - Fiche de lecture

    • Écrit par Jean-Sébastien LENFANT
    • 1 058 mots

    Le Manuel d'économie politique est la contribution la plus structurée de Vilfredo Pareto (1848-1923) à la théorie de l'équilibre général. Successeur de Léon Walras à Lausanne jusqu'en 1911, Pareto se concentrera par la suite sur sa réflexion sociologique, dont on trouve déjà des...

Média

Équilibre de Nash et multiplicité d'équilibres

Équilibre de Nash et multiplicité d'équilibres