ÉCONOMIE EXPÉRIMENTALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'idée de science expérimentale est considérée comme applicable aux seules « sciences dures ». Ainsi est-il couramment admis que la physique est une science expérimentale, au même titre que la biologie ou la chimie. Cette considération semble s'appuyer sur le fait que la physique, par exemple, est concernée par des phénomènes de la vie courante.

À partir de 1950, la science économique s'est constituée de plus en plus nettement comme une science fondamentale, faite d'une accumulation de théories qui ont permis de fournir des principes généraux permettant d'expliquer, par exemple, le fonctionnement d'un marché parfaitement concurrentiel ou bien, de manière plus novatrice, la relation bilatérale entre un acheteur et un vendeur, ou encore entre un employé et un employeur. Il n'en demeure pas moins que ces connaissances, d'une part, doivent être validées par confrontation avec la réalité économique et, d'autre part, ne suffisent pas en général pour appréhender tous les détails spécifiques propres à chaque contexte économique particulier : alors que, par exemple, la relation employé-employeur peut, depuis 1950 avec John Forbes Nash, se concevoir comme un jeu d'échange, cette abstraction reste loin de prendre en compte l'ensemble des caractéristiques propres à la relation d'emploi, comme la nature de l'organisation du travail, le mécanisme de rémunération retenu, la représentation syndicale, etc. Il faut donc offrir un moyen de tester la théorie en la confrontant à des configurations très particulières qui intègrent les institutions, les pratiques sociales... De ce point de vue, l'économie expérimentale se révèle un outil performant.

Comment concevoir l'expérimentation en économie ?

Vernon L. Smith de l'université George Mason en Virginie a été distingué, conjointement à Daniel Kahneman, en octobre 2002 par l'attribution du [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : professeur des Universités en économie, directeur du Groupe d'analyse et de théorie économique, C.N.R.S., université de Lyon-II, École normale supérieure, L.S.H.

Classification


Autres références

«  ÉCONOMIE EXPÉRIMENTALE  » est également traité dans :

FINANCE DE MARCHÉ - Comportement des investisseurs

  • Écrit par 
  • Patrick ROGER
  •  • 3 396 mots
  •  • 1 média

La théorie financière s'est développée depuis les années 1950 en s'appuyant sur des hypothèses draconiennes relatives au comportement supposé des investisseurs. Ces hypothèses résultent de la formalisation des préférences élaborée par John Von Neumann et Oskar Morgenstern ( Theory of Games and Economic Behavior , 1947). Les marchés financiers sont supposés peuplés d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finance-de-marche-comportement-des-investisseurs/#i_37824

KAHNEMAN DANIEL (1934- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 186 mots

En attribuant le prix Nobel 2002 conjointement à un économiste, Vernon Smith, et à un psychologue, Daniel Kahneman, l'Académie royale des sciences de Suède confirmait une tendance, amorcée avec la distinction d'Amartya Sen en 1997 : récompenser des travaux interdisciplinaires qui rapprochent l'économie des sciences sociales et qui, de surcroît, s'éloignent du paradigme traditionnel hérité de la th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-kahneman/#i_37824

MICROÉCONOMIE - Théorie microéconomique

  • Écrit par 
  • Edmond MALINVAUD
  •  • 6 000 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des hypothèses qui, poussées à leurs limites, ne sont pas réalistes »  : […] Une autre contestation n'a pas besoin de faire appel à la morale. Elle consiste à dire que l'hypothèse de l' homo economicus ne cadre pas avec la réalité des comportements économiques eux-mêmes. Telle qu'énoncée en théorie microéconomique et dans la première section de cet article, l'hypothèse stipule que l'agent se comporte rationnellement et n'est motivé que par son intérê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microeconomie-theorie-microeconomique/#i_37824

SMITH VERNON L. (1927- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 183 mots

Professeur d'économie et de droit à l'université George-Mason (Virginie, États-Unis), au sein de laquelle il a fondé en 2001 le Centre interdisciplinaire pour la science expérimentale (I.C.E.S.), Vernon Smith reçoit le prix Nobel d'économie en 2002, conjointement avec Daniel Kahneman. La récompense consacre en Vernon Smith un économiste qui a « fait de l'expérience en laboratoire un instrument d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vernon-l-smith/#i_37824

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Louis RULLIÈRE, « ÉCONOMIE EXPÉRIMENTALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-experimentale/