Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

YUNNAN

Chine : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Chine : carte administrative

Province du sud-ouest de la Chine, limitrophe du Vietnam, du Laos et de la Birmanie, le Yunnan couvre 394 100 kilomètres carrés et comptait 44 500 000 habitants recensés en 2005.

Cette province forme un ensemble massif qui domine de plus de 1 000 mètres les régions voisines de l'est. Il est constitué de deux parties : d'une part, un plateau oriental, à environ 2 000 mètres d'altitude, dont la masse calcaire donne lieu à un relief karstique de causses, et qui est fréquemment coupé de bassins d'effondrement occupés par des lacs dont le plus important est le bassin du lac Dianchi ; d'autre part, à l'ouest, de hauts massifs (de 2 000 à 4 000 m), de direction nord-sud, issus des violents plissements de l'orogenèse himalayenne, entre lesquels s'enfoncent de quelque 2 000 mètres les grandes vallées de la Salouen, du Mékong et du fleuve Rouge.

Le Yunnan bénéficie d'un climat tropical tempéré par l'altitude (moyenne de températures : janvier, 9,5 0C ; juillet, 26 0C) et d'une pluviométrie moyenne de 1 200 mm, plus abondante toutefois dans la partie occidentale atteinte par la mousson indienne.

Cette province, tardivement conquise par la colonisation chinoise, est une extraordinaire mosaïque ethnique, les minorités nationales y représentant plus du quart de la population totale. Elles se répartissent en trois familles ethno-linguistiques principales : la famille tibéto-birmane, avec les Yi dans le Nord-Ouest, les Hani à l'ouest du fleuve Rouge, les Pai sur le haut Mékong, les Lisu, les Lasu, les Nasi... ; la famille Thai, (Chan à la frontière laotienne) ; la famille Môn-Khmer (Wa et Palaung) à la frontière de la Birmanie.

Le peuplement chinois est, lui, essentiellement concentré dans les bassins d'effondrement et les vallées qui sont les terroirs agricoles essentiels, portant, en été, du riz, du maïs, du coton, de la canne à sucre au sud, et, en hiver, du blé, des fèves et du tabac, ce dernier constituant la première industrie de la province. L'autre point fort de l'économie du Yunnan est représenté par ses capacités de production électrique, qui ont permis un grand développement de la métallurgie.

Les minerais non ferreux constituent, ainsi, une grande richesse de cette province, notamment l'étain, exploité à Gejiu, et le cuivre à Dongchuan dans le Nord-Est.

Grand centre industriel, la capitale Kunming (6 millions d'habitants en 2008 à l'échelle de la préfecture) ambitionne de devenir un des grands pôles de l'Asie du Sud-Est avec laquelle ses liaisons se renforcent rapidement.

— Pierre TROLLIET

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Chine : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Chine : carte administrative

Autres références

  • ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

    • Écrit par Pierre CARRIÈRE, Jean DELVERT, Xavier de PLANHOL
    • 34 872 mots
    • 8 médias
    Le gradin occidental comprend le Sichuan et le Yunnan, le Guizhou et le Guangxi. Le cœur du Sichuan est affaissé (700-300 m) : le Bassin rouge est une immense zone de collines, résultant du déblaiement par l'érosion différentielle d'une très puissante série de grès rouges tendres ; mais son individualisation...
  • CHINE - Cadre naturel

    • Écrit par Guy MENNESSIER, Thierry SANJUAN, Pierre TROLLIET
    • 5 861 mots
    • 7 médias

    La République populaire de Chine est un des États les plus étendus (9 561 240 km2)et le deuxième pays le plus peuplé du monde (1 425 700 000 habitants en 2023, hors Hong Kong, Macao et Taïwan). À côté d'une immense majorité Han (ou chinoise proprement dite), la population comprend 54 nationalités...

  • CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

    • Écrit par Thierry SANJUAN
    • 9 801 mots
    • 5 médias
    ...troisième type de nationalités minoritaires correspond enfin aux peuples non han du Sud-Ouest chinois. Ils se trouvent notamment dans les provinces du Yunnan et du Guizhou, et la région autonome zhuang du Guangxi. Une partie de ces populations se retrouvent souvent au-delà de la frontière chinoise,...
  • CHINE - Les régions chinoises

    • Écrit par Pierre TROLLIET
    • 11 778 mots
    • 3 médias
    ...montagnes méridiennes du Sichuan, un bassin déprimé, le Bassin rouge, séparé des plaines du Yangzi par les Dabashan et les Wulingshan. Plus au sud, le Yunnan a lui-même un relief compliqué. Le gradin oriental, avec les provinces du Zhejiang et du Fujian, à moins de 2 000 mètres, s'ordonne en deux...
  • Afficher les 12 références

Voir aussi