HONG KONG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Hong Kong [Chine] : carte physique

Hong Kong [Chine] : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Jonque, Hong Kong

Jonque, Hong Kong
Crédits : F. Hall/ Photographer's Choice RR/ Getty

photographie

Hong Kong, XIXe siècle

Hong Kong, XIXe siècle
Crédits : John Thomson/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Cérémonie de rétrocession de Hong Kong à la Chine

Cérémonie de rétrocession de Hong Kong à la Chine
Crédits : D. Martinez/ Getty

photographie

Tous les médias


Située à l'embouchure de la rivière des Perles, au sud-est de la Chine, le « port des parfums » (Heung Kong en cantonais, Xianggang en mandarin), colonie britannique de 1842 à 1997, est, depuis le 1er juillet 1997 une Région administrative spéciale (R.A.S.) de la République populaire de Chine. Avec 7 millions d'habitants pour 1 096 km2, elle compte l'une des densités les plus élevées du monde. Son revenu par habitant de 31 000 dollars la met au troisième rang en Asie, et en fait le territoire peuplé de Chinois le plus prospère du monde.

Hong Kong [Chine] : carte physique

Hong Kong [Chine] : carte physique

Carte

Carte physique de Hong Kong [Chine]. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le « rocher stérile » où débarquèrent les marchands britanniques en 1841 ne semblait nullement promis à un brillant avenir. Refuge des trafiquants d'opium après avoir abrité des pirates, il a été l'un des principaux points de rencontre entre l'Occident triomphant et le vieil Empire du Milieu. Tête de pont commerciale de l'Empire britannique sur le continent chinois, Hong Kong a servi d'école de modernité à la Chine : une bourgeoisie commerçante y est apparue très tôt, et la liberté d'expression garantie par le gouvernement colonial en a fait un refuge pour tous les dissidents, de Sun Yat-sen aux démocrates d'aujourd'hui en passant par les communistes avant 1949. Hong Kong a fait fonction de base de débat politique offshore.

Devenu une puissance industrielle au cours des années 1960, Hong Kong a délocalisé la plus grande partie de son secteur manufacturier à partir de 1985 et, depuis l'ouverture de la Chine en 1979, ses entreprises sont devenues les premiers investisseurs étrangers sur le continent tandis que la République populaire était le premier investisseur à Hong Kong même.

Après un timide processus de démocratisation au début des années 1980, Hong Kong est aujourd'hui la seule région de la République populaire connaissant des élections relativement libres et le multipartisme. Films et chansons de la R.A.S. ont conquis la Chine, et nombre de ses cadres financiers et écon [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, Centre d'études et de recherches internationales-Sciences Po
  • : docteur de troisième cycle en études sur l'Extrême-Orient et l'Asie-Pacifique, consultant-formateur Chine, journaliste

Classification


Autres références

«  HONG KONG  » est également traité dans :

CANTON ou GUANGZHOU [KOUANG-TCHEOU]

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jean DELVERT
  •  • 1 140 mots
  •  • 2 médias

Canton (Guangzhou ), capitale du Guangdong, est située à 60 kilomètres de la mer, au pied d'une colline rocheuse isolée au milieu de la plaine d'alluvions du Xijiang, à l'extrémité de l'estuaire formé par ce fleuve, ainsi que par son affluent le Beijiang et par le Dongjiang. Cet estuaire, le Zhuijiang (ou rivières des Perles), est une des tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canton-guangzhou/#i_22151

CHANGE - Les régimes de change

  • Écrit par 
  • Patrick ARTUS
  •  • 6 878 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Fixité irréversible »  : […] Il s'agit des régimes d'union monétaire et de currency board . En union monétaire, il n'y a plus de marché des changes et les pays partagent la même monnaie. Nous reviendrons plus loin sur le fonctionnement et les conditions de réussite d'une union monétaire. Le currency board est un système très intéressant, utilisé depuis le début des années 199 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-les-regimes-de-change/#i_22151

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 863 mots
  •  • 7 médias

La République populaire de Chine est un des plus grands États du monde (9 561 240 km 2 ) et le plus peuplé (1 307 560 000 habitants à la fin de 2005, hors Hong Kong, Macao et Taïwan). À côté d'une immense majorité Han (ou chinoise proprement dite), la population comprend 54 nationalités minoritaires , qui occupent 60 p. 100 du territoire , et une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-cadre-naturel/#i_22151

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 791 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le territoire, un produit de l'histoire »  : […] Le territoire de la Chine se donne, dans l'histoire officielle, comme l'extension d'un monde chinois qui trouve son foyer originel dans le bassin moyen du fleuve Jaune dès le II e  millénaire avant J.-C. Plus largement, la Chine se veut le foyer de civilisation de l'Asie orientale dans la mesure où elle était elle-même l'ensemble du monde, « tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-hommes-et-dynamiques-territoriales/#i_22151

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 735 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le delta de la rivière des Perles »  : […] Les plaines représentent 10 p. 100 à peine de la superficie de la région. Les deux principales sont le delta du Han et surtout le delta de la rivière des Perles. Ce dernier a été construit par le Xijiang et son affluent du nord le Beijiang, ainsi que par le Dongjiang. Le Xijiang est un fleuve court mais très puissant, dont le débit peut atteindr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_22151

COOLIE TRADE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 1 274 mots

L'exploitation des colonies posa, surtout dans la zone intertropicale, d'immédiats problèmes de main-d'œuvre. De climat peu favorable aux Européens, soumis à de rigoureuses contraintes économiques, tous les territoires ont recours au travail servile. La suppression de la traite puis de l'esclavage coïncidant, dans le premier tiers du xix e siècle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coolie-trade/#i_22151

FOSTER NORMAN (1935- )

  • Écrit par 
  • François CHASLIN
  •  • 2 107 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une œuvre symbole : la Hong Kong and Shanghai Bank »  : […] Tandis qu'échouait, en 1977, son ambitieux projet de centre urbain « sous bulle » à Hammersmith, dans l'ouest londonien, dans lequel une immense structure translucide devait couvrir un espace public de 1,6 hectare, Norman Foster réalisait à Norwich, dans le campus de l'université d'East Anglia, un centre d'arts plastiques offert par sir Robert Sain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norman-foster/#i_22151

HONG KONG CINÉMA DE

  • Écrit par 
  • Charles TESSON
  •  • 2 640 mots
  •  • 1 média

Le cinéma de Hong Kong a longtemps été associé à un nom, celui de Bruce Lee, et à un genre, le kung-fu, longtemps appelé, à tort, « film de karaté ». En raison du statut de colonie britannique de la ville jusqu'en 1997, le cinéma de Hong Kong a pu transformer la tradition des arts martiaux en genre cinématographique, car l'histoire de la Chine imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-de-hong-kong/#i_22151

MACAO

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 572 mots
  •  • 1 média

Le territoire de Macao est situé sur la rive droite de l'embouchure de la rivière des Perles (Zhujiang), sur le littoral méridional de la Chine, à 60 kilomètres à l'ouest de Hong Kong. Il couvre 27,5 kilomètres carrés et comprend la presqu'île de Macao (Aomen) ou « Cité du Saint-Nom-de-Dieu » (8,8 km 2 ), l'île de Taipa (6,4 km 2 ) à 5 kilomètres a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macao/#i_22151

PORTS MARITIMES

  • Écrit par 
  • Geoffroy CAUDE, 
  • Paul SCHERRER
  •  • 8 512 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les trafics conteneurs des ports du monde »  : […] Dans le domaine du conteneur, la prédominance des ports asiatiques est encore plus marquée que globalement, mais, certainement mieux répartie entre les divers pays asiatiques. Ainsi en 2006, les trois premiers ports mondiaux ont été Singapour (24,8 millions E.V.P.-M.E.V.P.), Hong Kong (23,5 M.E.V.P.) et Shanghai (21,7 M.E.V.P.). Ce dernier port a, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ports-maritimes/#i_22151

PREMIÈRE GUERRE DE L'OPIUM

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 271 mots

Au début du xix e  siècle, la contrebande de l'opium en Chine prend une telle importance qu'elle pose au pays un problème politique (extension de la corruption de l'administration, mise en évidence de l'incapacité de l'empereur de faire respecter ses décisions, impact débilitant sur les fonctionnaires impériaux, grands consommateurs) et économique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-guerre-de-l-opium/#i_22151

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « La réalité de l'expansion »  : […] Il serait vain d'invoquer la chronologie dans la succession des annexions nouvelles, qui sont réalisées sans stratégie d'ensemble. Même s'il n'est pas interdit de souligner le rôle considérable du souci de protéger l'Inde, ses voies d'accès, ses pourtours, ou encore de favoriser l'approche des marchés si prometteurs de l'Extrême-Orient. En Inde mêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_22151

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Philippe BÉJA, Pierre SIGWALT, « HONG KONG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hong-kong/