KUNMING [K'OUEN-MING]

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale de la province chinoise du Yunnan, située au nord du lac Dianchi qui s'étend au cœur de la province, Kunming (5 140 000 hab. en 2006) est avant tout le nœud essentiel des communications du Sud-Ouest chinois : c'est le point de départ de la grande route de Birmanie, et les routes du Guizhou, du Sichuan et du Guangxi y convergent ; c'est une escale aérienne vers l'Asie du Sud-Est et la tête de ligne du chemin de fer vers le nord du Vietnam. D'importantes unités industrielles y ont été implantées depuis 1950 : fonderie de cuivre (métal exploité au nord de la province), production de métaux non ferreux (plomb, zinc), aciérie, cimenterie, machines-outils, matériel électrique, camions, papier, chimie, textile. Kunming est un centre universitaire, touristique et culturel important.

Le rôle de plate-forme régionale de Kunming a été renforcé et étendu par la mise en place en 1992 de la Région du Grand Mékong, organisation de coopération économique transnationale créée à l’instigation de la Banque asiatique de développement (B.A.D.) et regroupant à l’origine les pays de la péninsule indochinoise et la province chinoise du Yunnan, auxquels s’est joint le Guangxi en 2004. Kunming est le point de départ de deux des corridors instaurés par la B.A.D. afin de favoriser le développement des régions concernées. L’un relie Kunming à Hanoi et Haiphong, lui donnant ainsi accès à la mer de Chine méridionale ; l’autre, qui est l’axe structurant de Région du Grand Mékong, part de Kunming et descend vers le sud jusqu’à Bangkok. Plate-forme tant routière que ferroviaire et aérienne, Kunming est ainsi devenue l’articulation majeure des liaisons entre les pays de la péninsule indochinoise et les grandes villes de l’est chinois (Pékin, Shanghai et Hong Kong).

—  Pierre TROLLIET

Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  KUNMING [ K'OUEN-MING ]  » est également traité dans :

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 735 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Guizhou et Yunnan »  : […] À l'ouest, les deux provinces du Guizhou et du Yunnan, ainsi que l'ouest du Hunan et du Guangxi, sont élevées et montagneuses. Leur région domine de 1 000 mètres au moins les pays situés plus à l'est, sans doute par des failles nord-est - sud-ouest. La plus grande partie du Guizhou et tout le Yunnan oriental sont une immense région calcaire qui se prolonge, plus basse, au Guangxi et au Hunan. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_46804

LAOS

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Madeleine GITEAU, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Paul LÉVY, 
  • Christian TAILLARD
  •  • 20 133 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le corridor Nord-Sud  »  : […] Les échanges s'intensifient aujourd'hui entre les deux provinces chinoises du Yunnan et du Guangxi, d'une part, et les pays de la péninsule, d'autre part. Bien que la Chine ait investi ces dernières années dans l'axe méridien occidental traversant le Myanmar, elle n'oublie pas que les entrepreneurs sino-thaïs sont les premiers investisseurs de l'A.S.E.A.N. dans le pays, et que la Thaïlande est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laos/#i_46804

MÉKONG

  • Écrit par 
  • Christian TAILLARD
  •  • 5 350 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le choix d'une approche intégrée des corridors économiques depuis 2002 »  : […] Depuis 2002, l'accent porte sur le développement intégré des corridors qui bénéficient désormais d'investissements dans les transports mais aussi d'accompagnements sectoriels qui développent ou complètent les six secteurs définis durant la première décennie. Le corridor économique se définit désormais comme une stratégie d'intégration transnationale concentrant les aménagements sur une bande d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mekong/#i_46804

YUNNAN

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 456 mots
  •  • 1 média

Province du sud-ouest de la Chine, limitrophe du Vietnam, du Laos et de la Birmanie, le Yunnan couvre 394 100 kilomètres carrés et comptait 44 500 000 habitants recensés en 2005. Cette province forme un ensemble massif qui domine de plus de 1 000 mètres les régions voisines de l'est. Il est constitué de deux parties : d'une part, un plateau oriental, à environ 2 000 mètres d'altitude, dont la mass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yunnan/#i_46804

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « KUNMING [K'OUEN-MING] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kunming-k-ouen-ming/