MACAO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le territoire de Macao est situé sur la rive droite de l'embouchure de la rivière des Perles (Zhujiang), sur le littoral méridional de la Chine, à 60 kilomètres à l'ouest de Hong Kong.

Macao [Chine] : carte administrative

Macao [Chine] : carte administrative

Carte

Carte administrative de Macao [Chine]. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Il couvre 27,5 kilomètres carrés et comprend la presqu'île de Macao (Aomen) ou « Cité du Saint-Nom-de-Dieu » (8,8 km2), l'île de Taipa (6,4 km2) à 5 kilomètres au sud et l'île de Coloane (6,6 km2), au sud de la précédente à laquelle elle est reliée par une digue routière de 4 kilomètres.

Les Portugais y abordèrent en 1516 et en firent le premier comptoir étranger en territoire chinois ; leur souveraineté y fut reconnue par le traité de 1887. En 1951, Macao devient une « province portugaise d'outre-mer » qui, sous l'autorité d'un gouverneur nommé par le président de la République portugaise, jouit de l'autonomie financière et administrative.

Avec une population estimée à 543 000 habitants en 2007 (dont 95 p. 100 de Chinois), Macao connaît une des plus fortes densités humaines du monde (18 596 hab/km2) ; une partie de la population chinoise s'entasse dans une multitude de sampans agglutinés dans la rade.

Jusqu'à la création de Hong Kong, au milieu du xixe siècle, Macao était le grand centre du commerce européen avec la Chine. Le prodigieux développement de la possession britannique voisine ôta rapidement cette fonction à Macao. Outre la pêche, Macao a quelques activités à caractère artisanal (fabrications pyrotechniques, fleurs en plastique, jouets, perruques, etc.) et une industrie textile (coton) qui s'est développée, en partie grâce à des capitaux en provenance de Hong Kong et trouve son principal débouché à l'exportation (États-Unis et Union européenne). Mais la grande activité de Macao reste le tourisme et le jeu (29 casinos en 2008), dont la riche clientèle est fournie par Hong Kong à laquelle la colonie est reliée par ferries et hydroglisseurs.

Le jeu, dont le secteur a été libéralisé en 2001 avec l’augmentation du nombre d’intervenants, représentait 34,6 p. 100 du P.I.B. de Macao en 2005. Le tourisme [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  MACAO  » est également traité dans :

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 863 mots
  •  • 7 médias

La République populaire de Chine est un des plus grands États du monde (9 561 240 km 2 ) et le plus peuplé (1 307 560 000 habitants à la fin de 2005, hors Hong Kong, Macao et Taïwan). À côté d'une immense majorité Han (ou chinoise proprement dite), la population comprend 54 nationalités minoritaires , qui occupent 60 p. 100 du territoire , et une 55 e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-cadre-naturel/#i_28143

COOLIE TRADE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 1 274 mots

L'exploitation des colonies posa, surtout dans la zone intertropicale, d'immédiats problèmes de main-d'œuvre. De climat peu favorable aux Européens, soumis à de rigoureuses contraintes économiques, tous les territoires ont recours au travail servile. La suppression de la traite puis de l'esclavage coïncidant, dans le premier tiers du xix e siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coolie-trade/#i_28143

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 14 249 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La quête des Portugais pour contourner la barrière musulmane (XVe-XVIe s.) »  : […] Au début du xv e  siècle, Venise l'emporta définitivement sur Gênes, mais elle fut frustrée dans la reprise de ses relations orientales par la prise de Constantinople, la conquête de la Syrie et de l'Égypte par les Turcs. Les efforts des Vénitiens pour se survivre et se « reconvertir » du point de vue commercial les empêchèrent de se consacrer co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-indien/#i_28143

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « MACAO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/macao/