FUJIAN [FOU-KIEN]

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Province littorale du sud-est de la Chine, située en face de Taiwan, le Fujian couvre 123 000 kilomètres carrés et comptait 35 580 000 habitants selon les estimations de 2006. Des massifs granitiques inférieurs à 2 000 mètres mais extrêmement abrupts occupent la quasi-totalité de la province, en deux alignements principaux, parallèles à la côte, correspondant à deux grandes lignes de failles : les Wuyishan à l'ouest, qui sont les plus importants, et les Daiyunshan à l'est. Les plaines n'occupent que 10 p. 100 de la superficie de la province : ce sont soit les vallées étroites des rivières principales, perpendiculaires aux reliefs comme celle du Minjiang, soit des vallées affluentes parallèles aux lignes de relief, comme les petits deltas de Fuzhou, de Quanzhou, de Zhangzhou et d'Amoy (Xiamen). Le littoral est extrêmement découpé et frangé de plus de six cents îles, dont les principales forment les archipels de Dongshan, de Matsu et de Quemoy.

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

Carte

Carte administrative de la Chine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Un climat presque tropical y fait régner des hivers doux : la moyenne de janvier est supérieure à 10 0C, et le régime pluviométrique est abondant (plus de 1 500 mm). Ce climat est toutefois caractérisé par les fréquences des typhons (4 ou 5 par an) qui sévissent ici avec la plus grande violence en automne. Fait remarquable en Chine orientale, le Fujian a conservé une importante couverture forestière, très riche, où se mêlent les espèces tropicales sempervirentes (camphriers) et caducifoliées (laquiers, bambous) et les espèces tempérées (conifères, lianes diverses). Le taux de couverture forestière, avec 52,4 p. 100, est le plus important de toutes les régions chinoises.

Ce climat permet aussi une agriculture extrêmement intensive dans les plaines côtières et les fonds de vallées ; bien des terroirs donnent trois récoltes annuelles : riz en été, choux en automne, blé et soja en hiver. Les pentes sont mises en valeur par des cultures sèches, maïs, millets et patates douces, dont la production a été considérablement développée depuis 1950. Mais ce sont surtout les plantations qui occupent les [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  FUJIAN [ FOU-KIEN ]  » est également traité dans :

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 863 mots
  •  • 7 médias

La République populaire de Chine est un des plus grands États du monde (9 561 240 km 2 ) et le plus peuplé (1 307 560 000 habitants à la fin de 2005, hors Hong Kong, Macao et Taïwan). À côté d'une immense majorité Han (ou chinoise proprement dite), la population comprend 54 nationalités minoritaires , qui occupent 60 p. 100 du territoire , et une 55 e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-cadre-naturel/#i_21815

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 791 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La transition postmaoïste »  : […] La période qui commence en 1978 s'inscrit sous le double sceau des « réformes et de l'ouverture » et elle est annoncée dès 1975 par la politique des quatre modernisations – agriculture, industrie, sciences et techniques, et armée – de Zhou Enlai, avec l'aide de Deng Xiaoping. Ce dernier défend sa politique de réformes pour sortir la Chine de la misère et du désenchantement qu'a entraînés l'ère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-hommes-et-dynamiques-territoriales/#i_21815

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 735 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les provinces côtières des Zhejiang et Fujian »  : […] Les Wuyishan et leurs prolongements septentrionaux séparent des plaines du Yangzi et des basses montagnes du Jiangnan les provinces côtières de Zhejiang et Fujian. La barrière a été suffisante pour que les populations locales restent longtemps indépendantes, et le Fujian a gardé ses dialectes très vivants (dont trois principaux). L'hiver devient rapidement plus chaud. La neige est inconnue. La m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_21815

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « La Chine du Sud-Est »  : […] C'est dans cette région mal connue que fut identifié le troisième complexe culturel majeur du Néolithique chinois, faisant suite, après un long hiatus, aux assemblages du IX e  millénaire représentés à Xianrendong et Xiqiaoshan. L'amas coquillier de Fuguodun sur Quemoy, bien que n'ayant fait l'objet que de brèves investigations, permit de mettre en lumière l'existence au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_21815

FUZHOU [FOU-TCHEOU]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 240 mots
  •  • 1 média

Capitale de la province chinoise du Fujian, la ville de Fuzhou, dont le nom signifie « riche cité » (6 230 000 hab. en 2006) est située sur l'embouchure du Minjiang. Elle se compose de trois parties : la vieille ville murée, à 3 kilomètres du fleuve ; un quartier portuaire et commercial, sur la rive gauche ; le quartier de Nantai, sur une île du Minjiang, où furent édifiées les concessions étrangè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fuzhou-fou-tcheou/#i_21815

XIAMEN [HIA-MEN] ou AMOY

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 267 mots

Ville de la province chinoise du Fujian, Xiamen reçut des Européens le nom d'Amoy. Bâtie sur l'îlot homonyme situé à une quinzaine de kilomètres de l'embouchure du Jiulongjiang et reliée depuis 1956 par une digue au littoral, elle dispose d'un excellent site portuaire, protégé par de nombreuses îles, en particulier Jinmen (ou Quemoy, qui dépend de Taiwan) et Datan ; ce fut un des cinq premiers por […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xiamen-amoy/#i_21815

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « FUJIAN [FOU-KIEN] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fujian-fou-kien/