URBANISMEThéories et réalisations

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Généalogie

Il est, tout d'abord, remarquable qu'avant la Renaissance italienne on ne trouve aucune société où la production de l'espace bâti relève d'une discipline spécifique et autonome. Certes, il existe souvent des manuels techniques qui livrent des savoir-faire (par exemple, dans la société romaine, les manuels d'arpentage ou les ouvrages consacrés à la distribution de l'eau), mais ils ne concernent pas la conception ni l'organisation morphologique globale de la ville. Tantôt celle-ci résulte directement du fonctionnement d'un ensemble de pratiques sociales (religieuse, juridique, économique, etc.) dont la permanence historique a pour effet de constituer des types, reproduits au fil du temps (villes de l'Islam et de l'Occident médiéval, par exemple). Tantôt elle est prescrite par des textes d'origine sacrée, qui en font l'expression d'une cosmologie (Chine ancienne). Tantôt encore, des types urbains sont délibérément reproduits au cours d'un processus d'essaimage ou de colonisation (Grèce, Rome). Enfin, dans toutes les civilisations, il arrive que des plans originaux soient conçus à des fins précises, par la volonté du prince (Bagdad).

Les traités d'architecture et l'art urbain

Dans le cadre de la révolution culturelle du Quattrocento, L. B. Alberti fait, pour la première fois, de l'édification une discipline libérale, théorique et autonome. Loin d'être limitée à la construction de bâtiments, elle a pour fin de concevoir, de structurer et d'édifier l'ensemble du cadre de vie des humains, depuis le paysage rural, les routes et les ports jusqu'à la ville, ses édifices publics et privés, ses places, ses jardins. Le De re aedificatoria (traité offert au pape Nicolas V en 1452 et publié en 1485) élabore rationnellement, à partir d'un petit nombre de principes et d'axiomes, un ensemble de règles devant permettre l'édification de tout projet d'espace imaginable et réalisable. Selon le plus célèbre des axiomes albertiens, l'édification doit satisfaire trois registres hiérarchisés et indissociables. La nécessité (necessitas) ré [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  URBANISME  » est également traité dans :

URBANISME - Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Bruno ZEVI
  •  • 3 304 mots
  •  • 1 média

La thèse qui compare la ville à « une grande maison » – assimilant les quartiers résidentiels aux chambres à coucher, les usines et les fabriques à la cuisine, les universités et les écoles au bureau-bibliothèque, les centres représentatifs et de loisirs à la salle de séjour, les rues et les places aux corridors et aux dégagements – a été soutenue par d'illustres partisans, de Léon Battista Albert […] Lire la suite

URBANISME - Urbanisme et société

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGE
  •  • 4 818 mots
  •  • 1 média

L'urbanisme, qui est à la fois la science et l'art de l'ordonnancement urbain, est technique en tant que science, et création sociale en tant qu'art. Il exprime la volonté d'être et de paraître d'une société. Comme tel, il est œuvre des maîtres de cette société, dont il affirme à la fois le triomphe et le goût. Mais il est aussi image de la société et de ses […] Lire la suite

URBANISME - L'urbanisme en France au XXe siècle

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 10 183 mots
  •  • 3 médias

L'urbanisme comme discipline naît au début du xxe siècle ; sa pratique remonte cependant à la plus haute antiquité. L'évolution de l'urbanisme en France au xxe siècle s'inscrit donc dans une continuité, en même temps qu'elle résulte de l'intervention de nouveaux acteu […] Lire la suite

ALBERTI LEON BATTISTA (1404-1472)

  • Écrit par 
  • Frédérique LEMERLE
  •  • 3 106 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Humanisme et architecture : le théoricien »  : […] Alberti a défini en théorie le nouvel idéal artistique de la Renaissance : son De pictura , rédigé en latin et traduit en italien par Alberti lui-même, qui le destinait aux artistes (la version italienne est d'ailleurs dédiée à Brunelleschi), exposait la théorie de la perspective qui venait de déclencher une révolution dans la peinture florentine. Dans le De statua , il développa une théorie des p […] Lire la suite

ALPHAND ADOLPHE (1817-1891)

  • Écrit par 
  • Michel VERNÈS
  • , Universalis
  •  • 1 667 mots

Ouvrir de nouveaux espaces, assainir les anciens, créer des jardins, embellir l'ensemble, tels sont les différents gestes d'une même démarche qui ont conduit à faire de Paris une capitale moderne au xix e  siècle. Jean-Charles Adolphe Alphand, paysagiste et administrateur français de haut rang, fut l'un des grands acteurs de cette révolution urbaine menée par le baron Haussmann sous le second Emp […] Lire la suite

ANGIVILLER CHARLES CLAUDE DE LA BILLARDERIE comte d' (1730-1809)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 610 mots

La faveur de Louis XVI vaut à d'Angiviller de remplacer, en 1774, le marquis de Marigny comme surintendant des bâtiments du roi. Ses idées sont plus personnelles que celles de son prédécesseur, mais il reconnaît la valeur de l'œuvre accomplie par lui grâce aux sages conseils dont il a su s'entourer ; d'Angiviller cherche à continuer cette action malgré « la dureté du temps » dont il se plaint et l […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE URBAINE

  • Écrit par 
  • Thierry BOISSIÈRE
  •  • 4 895 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un passage fondateur par l’Afrique : des villes minières aux « Brazzavilles noires » »  : […] L’autre grande école d’anthropologie urbaine est britannique et voit le jour à la fin des années 1930 en Rhodésie du Nord (auj. Zambie), alors dominée par la Grande-Bretagne. Le Rhodes-Livingstone Institute y est fondé en 1937, avec pour mission d’étudier les changements affectant les sociétés d’Afrique australe confrontées à l’émergence rapide de villes minières et industrielles. Ces villes nouv […] Lire la suite

ARC-ET-SENANS

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 916 mots
  •  • 1 média

Réalisée entre 1775 et 1779, la manufacture des salines d'Arc-et-Senans, située en bordure du Jura, est un exemple précoce d'architecture industrielle conçue avec un souci d'esthétique . L'architecte Claude-Nicolas Ledoux y fonda en partie sa théorie de l'urbanisme et sa philosophie visionnaire de la société, dont les prolongements sont à rechercher dans sa publication L'Architecture considérée s […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - L'archéologie urbaine

  • Écrit par 
  • Henri GALINIÉ
  •  • 3 188 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'archéologie en ville ? Une prise de conscience tardive »  : […] Longtemps, l'archéologie des villes s'est cantonnée à l'étude des cités méditerranéennes antiques qui livraient des témoignages de grandes civilisations. En France, seul le littoral de la Méditerranée où se trouvaient des villes d'origine grecque ou romaine et quelques grandes villes comme Lyon, capitale des Gaules, suscitaient l'intérêt de la recherche académique. Le reste du territoire était lai […] Lire la suite

ARCHIGRAM GROUPE

  • Écrit par 
  • Yves BRUAND
  •  • 384 mots

Équipe d'architectes anglais constituée, en 1963, afin d'envisager l'urbanisme sous l'angle de la recherche prospective, Archigram fut d'abord une revue, publiée de 1961 à 1974 — neuf numéros et demi. Formé de Warren Chalk, de Dennis Crompton, de Peter Cook, de David Greene, de Michael Webb, de Ron Herron et de Peter Taylor, le groupe publie en 1967 un livre, Archigram, Seven Beyond Architecture […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

  • Écrit par 
  • Florent CHAMPY, 
  • Carol HEITZ, 
  • Roland MARTIN, 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Daniel RABREAU
  •  • 16 573 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'enseignement : l'École des beaux-arts »  : […] L'enseignement « Beaux-Arts » est de type charismatique et vise à faire éclore le don que chaque élu porte en lui. Il s'appuie sur la transmission par osmose, du maître à l'élève et de l'ancien au nouveau, non seulement d'un savoir théorique et pratique, mais d'un ensemble de valeurs. L'atelier est la structure de base de cet enseignement, le folklore en est l'accompagnement. Les rites de passage, […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

À côté des impératifs esthétiques et techniques, les problèmes d'usage occupent une place importante au sein de la discipline architecturale. Constitutive de l'espace urbain, présente en des points névralgiques du territoire qu'elle contribue à structurer, l'architecture possède une portée sociale qui transcende les spécificités de telle ou telle commande ; elle est inséparable d'une prise en com […] Lire la suite

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM, 
  • Kenneth FRAMPTON, 
  • Jacques SAUTEREAU
  •  • 11 640 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le populisme »  : […] L'approche « contexturaliste » de l'urbanisme, proposée par Colin Rowe pendant les quinze dernières années de son enseignement à Cornell University, trouve à la fois complément et concurrence dans un livre d'une grande portée : Complexity and Contradiction in Architecture de Robert Venturi, publié en 1966 par le Museum of Modern Art de New York. Venturi y plaidait non seulement en faveur d'une a […] Lire la suite

ARCHITECTURE ÉCOLOGIQUE ou ARCHITECTURE DURABLE

  • Écrit par 
  • Dominique GAUZIN-MÜLLER
  •  • 5 078 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Extension de la démarche éco-responsable à l'urbanisme »  : […] Pour atteindre les objectifs ambitieux fixés par l'Union européenne en termes d'économies d'énergie et de réduction des émissions de CO 2 , la réalisation de bâtiments écologiques est nécessaire, mais pas suffisante. Les solutions doivent s'appliquer de manière interactive aux trois échelles : aménagement du territoire, opération d'urbanisme et construction des bâtiments. Pour être efficace, le tr […] Lire la suite

ARCHITECTURE & ÉTAT AU XXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 3 946 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Italie « nouvelle » »  : […] C'est dans l'Italie fasciste que sont posés pour la première fois les problèmes de l'architecture comme instrument de l'action politique et idéologique de l'État. On sait que l'une des idées-forces du régime mussolinien fut la filiation entre l'Italie « nouvelle » et la Rome impériale. La Rome antique était présente dans la Rome du xx e  siècle. C'est à son exaltation que Mussolini appelle les […] Lire la suite

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 402 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « New Delhi »  : […] Dans la nuit du 14 au 15 août 1947, lord Mountbatten, dernier vice-roi des Indes, déclare l'indépendance de l'Inde et du Pakistan, si bien que l'ambition de faire de New Delhi un écrin pour le joyau de la couronne britannique n'aura été que de courte durée. Officiellement inaugurée en février 1931 en tant que capitale de l'Empire des Indes, New Delhi s'articule, selon les plans d'Edwin Lutyens et […] Lire la suite

ASCHER FRANÇOIS (1946-2009)

  • Écrit par 
  • Alain BOURDIN, 
  • Frédéric GILLI
  •  • 845 mots

L'art de réaliser des découvertes inattendues, ou sérendipité, caractérise ce qui maintient les villes au cœur du monde. Ces très grandes concentrations humaines sont aussi les principaux lieux d'échange. Elles favorisent comme nul autre type d'espace le hasard des rencontres, précipitant les inventions qui seront au cœur du monde de demain. Les moyens accrus de télécommunication et l'hypermobili […] Lire la suite

AUTOMOBILISME

  • Écrit par 
  • Mathieu FLONNEAU
  •  • 6 055 mots

Dans le chapitre « Succès des fonctions utilitaires »  : […] Pour autant, limités à une certaine société, ces usages « égoïstes » de la « folie furieuse de l'automobilisme » stigmatisée entre autres par Léon Bloy au lendemain de la tragique course Paris-Madrid de 1903, présentaient un danger pour l'avenir même de l'automobile. Félicien Hennequin, secrétaire général de la Commission extraparlementaire de la circulation automobile, l'expose lucidement dès 190 […] Lire la suite

AZTÈQUES

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Alexandra BIAR, 
  • Mireille SIMONI
  •  • 11 264 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Tenochtitlán, une île au centre du monde »  : […] À l’arrivée de Cortés en 1519, la capitale de l’empire aztèque est une cité lacustre qui s’étend sur 13,5 kilomètres carrés et qui compte entre 250 000 et 300 000 habitants . À titre de comparaison, Venise n’en dénombrait que moitié moins à la même époque. C’est à partir de l’île de Tenochtitlán que le dernier empereur aztèque, Moctezuma II, contrôlait un territoire d’approximativement 200 000 kil […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Françoise CHOAY, « URBANISME - Théories et réalisations », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-theories-et-realisations/