Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

UR ou OUR

Irak : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Irak : carte administrative

Ville du sud de la Mésopotamie.

-4000 à -2000. Naissance de l'écriture - crédits : Encyclopædia Universalis France

-4000 à -2000. Naissance de l'écriture

Villes de Mésopotamie - crédits : Encyclopædia Universalis France

Villes de Mésopotamie

L'époque préhistorique et protohistorique d'Ur remonte au ~ Ve millénaire. On la divise en trois périodes : celle d'El-Obeid, à laquelle succèdent celles d'Uruk et de Jemdet-Nasr.

Bijoux sumériens - crédits :  Bridgeman Images

Bijoux sumériens

À l'époque sumérienne archaïque, entre ~ 2800 et ~ 2500, la dynastie de Kish et celle d'Uruk font place à la première dynastie d'Ur, dont le caractère historique a été démontré par une inscription d'Aanepada découverte à El-Obeid. C'est à la période d'Ur I, ou même à une époque antérieure, qu'appartiennent les fastueuses tombes royales découvertes par Woolley, maisons souterraines regorgeant de bijoux, d'armes et d'objets précieux manifestant la pratique d'hécatombes funéraires, sorte de sacrifice d'un grand nombre de suivants et suivantes qui semblaient préposés à continuer de servir le défunt dans l'au-delà et qui restera un phénomène unique dans l'histoire sumérienne.

Le prisme W. B. 444 signale une dynastie d'Ur II dont nous ne connaissons rien, sinon qu'elle compta quatre rois qui régnèrent un peu plus d'un siècle.

L'apogée véritable d'Ur se situe après la débâcle des Gouti sous la troisième hégémonie d'Ur, ou Ur III, avec les règnes d'Ur-Nammu (~ 2111-~ 2094), Šulgi (~ 2093-~ 2046), Amar-suen (~ 2045-~ 2037), Šu-sîn (~ 2036-~ 2028) et Ibbi-sîn (~ 2027-~ 2003). L'empire d'Ur domine alors un territoire aussi vaste que celui de l'empire d'Akkad. Il comprend la Mésopotamie et toute la Transtigritine jusqu'en Élam. Mais sa puissance est assez rapidement minée par les infiltrations des Amorrites, avec les désordres qui en sont la conséquence. Un accord qu'Ibbi-sîn réussit à conclure avec les Amorrites, qui passèrent temporairement à son service, ne constitua en fait qu'une trêve. La monarchie s'effondre en ~ 2003 sous les coups des Amorrites, des Élamites révoltés et d'une peuplade du Zagros, les Sou. Ibbi-sîn est capturé et emmené en Élam.

Ziggourat d'Ur - crédits :  Bridgeman Images

Ziggourat d'Ur

De l'époque d'Ur III date la ziggourat de Sîn. Éclipsée, après la défaite d'Ibbi-sîn, par Isin, Larsa, Babylone, négligée à l'époque de l'hégémonie assyrienne, Ur retrouva son importance religieuse sous l'Empire néo-babylonien. L'antique cité était en effet avec Harran le grand centre du culte du dieu Lune Sîn. Un palais de Nabonide, dont la mère était prêtresse de Sîn à Harran, a été retrouvé à Ur. Le déclin définitif d'Ur coïncide avec le début de l'époque perse.

— Valentin NIKIPROWETZKY

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Irak : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Irak : carte administrative

-4000 à -2000. Naissance de l'écriture - crédits : Encyclopædia Universalis France

-4000 à -2000. Naissance de l'écriture

Villes de Mésopotamie - crédits : Encyclopædia Universalis France

Villes de Mésopotamie

Autres références

  • ASSYRIE

    • Écrit par Guillaume CARDASCIA, Gilbert LAFFORGUE
    • 9 694 mots
    • 6 médias
    ..., barbares venus du Zagros, Assour connaît une période de pauvreté jusqu'au moment où elle est incorporée par la troisième dynastie d' Our (env. 2109-2002) à son empire ; la domination de ces rois « néo-sumériens » est attestée par le gouverneur Zariqoum qui restaure un temple « pour la...
  • ERIDU

    • Écrit par Jean-Daniel FOREST
    • 626 mots

    Tell Abu Shahrein, l'ancienne Eridu, se trouve à quelque 15 kilomètres au sud de la célèbre cité d'Ur, en Mésopotamie méridionale. Le site fut surtout exploré de 1947 à 1949 par le Service des antiquités iraquien (F. Safar, M. A. Mustapha et S. Lloyd, Eridu, Bagdad,...

  • GILGAMESH

    • Écrit par Jean-Daniel FOREST
    • 1 982 mots
    • 1 média
    Pour tenter de comprendre ce qui a pu motiver pareille composition, il faut probablement remonter le temps de quelques siècles, jusqu'à la IIIe dynastie d'Ur (xxie siècle). C'est en effet à cette date que prend corps la légende centrée sur Gilgamesh, à en juger par cinq récits qui nous sont parvenus,...
  • JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

    • Écrit par Gérard NAHON
    • 11 045 mots
    • 4 médias
    Selon les traditions hébraïques, Abraham l'Hébreu était originaire d'Ur, en Mésopotamie. Ses ancêtres avaient émigré d'une cité sumérienne prospère vers la fin du troisième millénaire : les fouilles de Leonard Woolley (1922-1934) ont dégagé le site d'Ur, près de Moughayir et d'El Obéid. Ville...
  • Afficher les 16 références

Voir aussi