ZAGROS

S'étendant de la latitude du lac d'Ourmia jusqu'à la région de Persépolis, cette chaîne de hautes montagnes sépare le plateau iranien de la plaine mésopotamienne. La configuration physique de la région, où les dépressions encastrées entre des falaises abruptes ne sont accessibles que par des cols élevés, a fait de tout temps du Zagros le refuge de populations très indépendantes. À l'époque de la civilisation mésopotamienne, les ethnies du Zagros, jamais pacifiées d'une façon définitive, n'ont cessé de représenter une menace pour les habitants de la Mésopotamie.

Telle était déjà la situation dès l'époque de Naram-Sin (~ 2254-~ 2216), roi d'Akkad qui eut affaire à deux populations du Zagros central et septentrional : les Loulloubi, établis dans la région de Sharezor ; et, plus au nord, entre les deux Zab, dans la montagne qui fait face à Arbèles, les Gouti. Ces derniers réussirent à subjuguer la Mésopotamie pour plus d'un siècle après la mort du fils et successeur de Naram-Sin, Šar-kali-sarri (~ 2217-~ 2193). En ~ 2003, les Sou contribuèrent avec les Amorites et les Élamites à la ruine de la dynastie d'Our III.

Stèle de Narâm-Sîn

Stèle de Narâm-Sîn

photographie

Cette stèle célèbre la victoire de Narâm-Sîn (2254 env.-2218), roi d'Akkad, sur les Lullubi, montagnards du Zagros. Calcaire gréseux. Hauteur: 200 cm. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : The Bridgeman Art Library/ Getty

Afficher

Un autre peuple du Zagros, les Kassites, installés au pays de Kashshen, dans le Louristan actuel, descendait régulièrement du Zagros pour chercher du travail en Mésopotamie. Au ~ xviiie siècle, sous la poussée de peuplades indo-aryennes, les Kassites dévalent les pentes du Zagros en masse, s'emparent du pouvoir à Babylone, dont ils changent le nom en Kardouniash. Les listes citent trente-six noms de rois kassites dont le dernier, Enlil-nadin-ahi, règne entre ~ 1159 et ~ 1157.

Les textes mentionnent des rois d'Assyrie, tels Adad-Nirari Ier (~ 1307-~ 1275), Salmanasar Ier (~ 1274-~ 1245), Tukulti-Ninurta Ier (~ 1244-~ 1208), Assour-reshishi Ier (~ 1133-~ 1116), Assournaṣirpal II (~ 883-~ 859), qui durent mener campagne contre diverses populations du Zagros.

À l'époque d'Assourbanipal (~ 668-~ 627), on signale une campagne victorieuse du roi d'Élam Teumman contre les Balahouté, habitants du centre du Zagros.

—  Valentin NIKIPROWETZKY

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ZAGROS  » est également traité dans :

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 836 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le tapis végétal »  : […] totale du triangle, aujourd'hui à peu près exclusivement steppique, Ankara-Konya-Kayseri. Le déboisement est encore plus accentué en Iran, où la forêt du Zagros ne recouvre plus guère qu'un dixième, d'ailleurs très dégradé, de sa surface initiale, tandis que les formations à pistachiers et amandiers ont presque totalement disparu ainsi que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/#i_19209

BÉLOUTCHISTAN ou BALOUTCHISTAN

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 890 mots
  •  • 1 média

Vaste région montagneuse semi-désertique, le Béloutchistan (ou Baloutchistan ou Bālutchestān) est partagé entre l'Iran et le Pākistān et comprend, au moins sur le plan ethno-linguistique, une partie de l'Afghānistān méridional. Il est formé de chaînes, parallèles à la côte du golfe d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beloutchistan-baloutchistan/#i_19209

FĀRS

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 466 mots
  •  • 1 média

Province iranienne s'étendant sur 120 005 kilomètres carrés et peuplée de 3 817 000 habitants (recensement de 1996,estimation de 4 300 000 hab. au milieu des années 2000), le Fārs est l'antique Perside, berceau des dynasties achéménide et sassanide, dont le dialecte (fārsī) fut d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fars/#i_19209

IRAN - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean BRAUD
  •  • 3 205 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Zagros externe, sa suture ophiolitique et le Main Zagros Thrust »  : […] Les mêmes caractéristiques se retrouvent dans leZagros externe, mais avec les trois différences suivantes : les sédiments secondaires y sont beaucoup plus épais (marnes et calcaires), le Tertiaire de la Mésopotamie y est épais et détritique (molasses et conglomérats), les séries y sont affectées de plis spectaculaires percés par des dômes de sel. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-geologie/#i_19209

IRAN - Géographie

  • Écrit par 
  • Bernard HOURCADE
  •  • 5 161 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le pays des piémonts »  : […] Téhéran, le volcan du Damāvand (5 610 m), point culminant du Moyen-Orient ; à l'ouest, le Zagros composé de hauts plateaux, bassins et chaînes calcaires (Zardeh Kuh, 4 547 m) ; au sud et à l'est, les monts du Baloutchistan et de Kermān. Les piémonts situés au-delà de ces montagnes font également partie de l'œcoumène iranien, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-geographie/#i_19209

KERMANSHAHAN

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 400 mots

Province de l'Iran occidental (24 988 km2, 1 921 200 hab. en 2004, estimation), limitée à l'ouest par l'Irak et au nord par la province iranienne du Kurdistān, la région abrite une majorité de Kurdes. Sur le grand axe routier Téhéran-Bagdad, à 190 kilomètres à l'ouest de Hamadan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kermanshahan/#i_19209

PERSIQUE GOLFE

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 852 mots

Site qui constitue, avec ses prolongements (plaines alluviales de Mésopotamie et du Khūzistan), une dépression située entre la plate-forme arabique et les chaînes sud-ouest du Zagros iranien. Le golfe Persique proprement dit est une mer fermée dont les fonds ne dépassent 100 mètres qu'au détroit d'Ormūz, les plus faibles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/golfe-persique/#i_19209

Pour citer l’article

Valentin NIKIPROWETZKY, « ZAGROS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zagros/