ÉCHANGE TERMES DE L'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans leur définition la plus courante, les termes de l'échange expriment pour un pays le rapport entre le prix des exportations et le prix des importations. Les termes de l'échange sont généralement calculés à partir d'indices de prix et indiquent une évolution par rapport à une année de référence. Mais les termes de l'échange ne sont pas seulement des indicateurs de prix relatifs. Ils se trouvent au cœur d'un triple débat théorique, politique et empirique.

La notion de termes de l'échange s'appuie sur la théorie économique. Elle apparaît dans les écrits des économistes « classiques » du xviiie siècle (Adam Smith, David Ricardo...). Il s'agit alors de démontrer pourquoi et de rechercher comment des partenaires commerciaux peuvent mutuellement gagner à l'échange. Cette possibilité de gains mutuels dépend aussi néanmoins de la capacité des pays à influencer les prix. Le débat devient alors politique, même s'il s'agit de politique commerciale : dans quelle mesure les pays peuvent-ils manipuler les termes de l'échange à leur avantage ? Pour répondre à cette question, le débat autour des termes de l'échange a pris une tournure plus technique et empirique. Quel indicateur utiliser ? Quelles années de base choisir ? Comment tenir compte des nouveaux produits, de la qualité des biens échangés ? Peut-on alors mettre en évidence des tendances de très long terme qui, par exemple, toucheraient les pays en développement, spécialisés dans l'exportation des produits de base.

Le jeu du commerce international

Les États-Unis et la Thaïlande produisent chacun du maïs et des composants électroniques. Avant que ces deux pays ne décident d'échanger, les prix relatifs sont respectivement de 0,5 et de 0,25 composant contre un quintal de maïs. Ces prix relatifs désignent les termes de l'échange internes, autrement dit la quantité d'un bien nécessaire pour obtenir une certaine quantité de l'autre bien. La théorie ricardienne des « avantages comparés » montre le caractère mutuellement profitable du commerce. Tel est le cas si les termes de l'échange s'améliorent pour chaque pays. Cette condition est satisfaite si les pays se spécialisent dans l'activité qui bénéficie du prix relatif le plus bas : le maïs pour les États-Unis, les composants pour la Thaïlande. Ce faisant, le nouveau prix relatif des biens échangés se situera à l'intérieur d'une zone limitée par les anciens prix relatifs. Soit entre 0,25 et 0,5, pour les composants exprimés en termes de maïs : si le prix est égal à 0,25, le commerce n'améliore pas les termes de l'échange des composants thaïlandais ; s'il est égal à 0,5, les États-Unis ne bénéficient d'aucun abaissement de prix. John Stuart Mill, au milieu du xixe siècle, puis Alfred Marshall et Francis Ysidro Edgeworth ont montré qu'à l'intérieur de cet intervalle le nouveau prix relatif d'échange se déterminait en considérant les demandes respectives pour les deux biens dans les deux pays (« demande réciproque ») : si ce prix se fixe à 0,33, la Thaïlande échangera un composant contre 33 kilogrammes de maïs (ou encore, les États-Unis échangeront 1 quintal de maïs contre trois composants).

Dans la réalité, toutefois, les conditions de l'échange se déterminent en termes de prix monétaires, et les pays échangent une multitude de biens contre une multitude d'autres biens. Ces limites contraignent les économistes à utiliser des indicateurs d'évolution des termes de l'échange, calculés à partir d'indices relatifs au volume des échanges et à leurs prix.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ÉCHANGE TERMES DE L'  » est également traité dans :

COMMERCE INTERNATIONAL - Avantages comparatifs

  • Écrit par 
  • Matthieu CROZET
  •  • 5 799 mots

Dans le chapitre « Le gain au commerce et sa répartition »  : […] Le principe des avantages comparatifs est indissociable de l'existence d'un gain à l'échange. Ce gain correspond en fait à une extension au niveau des économies nationales du principe plus général de gain d'efficacité qui doit résulter de la spécialisation des agents dans les tâches où leur habileté est relativement plus importante. De même que la division des tâches doit être profitable à chaque […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 8 093 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Révolutions manquées »  : […] Un point frappe l'observateur. Les derniers grands pays à être entrés dans le train du développement de la première moitié du xx e  siècle sont le Japon et la Russie, avant la Première Guerre mondiale. Pourquoi l'Argentine et le Brésil, d'une part, l'Inde et la Chine, d'autre part, n'ont-ils suivi le mouvement qu'avec plusieurs décennies de retard ? Nous avons noté l'obstacle de la colonisation. I […] Lire la suite

EMMANUEL ARGHIRI (1911-2001)

  • Écrit par 
  • Claudio JEDLICKI
  •  • 1 124 mots

L'économiste marxiste non conformiste Arghiri Emmanuel est né à Patras, en Grèce, le 22 juin 1911. Après avoir fait des études économiques et commerciales dans son pays natal, il part pour l'Afrique en 1937 et travaille, dans le secteur privé, au Congo belge. En 1942, il rejoint les Forces grecques libres du Moyen-Orient, en tant que volontaire de guerre. Il participe, en avril 1944, au soulèvemen […] Lire la suite

INDUSTRIE - Industrialisation et formes de société

  • Écrit par 
  • Samir AMIN
  •  • 8 855 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'industrialisation à la périphérie du système capitaliste mondial »  : […] L'industrialisation demeure l'apanage d'un nombre limité de pays. Ailleurs, dans le Tiers Monde, bien que des progrès industriels sensibles aient été réalisés, on ne peut véritablement parler d'industrialisation, celle-ci n'étant ni autocentrée, ni autodynamique et, partant, lente, chaotique, incohérente et inachevée. L'accélération des rythmes de la croissance industrielle dans les pays développé […] Lire la suite

NÉO-COLONIALISME

  • Écrit par 
  • Jacques AUSTRUY
  •  • 4 201 mots

Dans le chapitre « Détérioration des termes de l'échange »  : […] Contrairement aux pronostics de Colin Clark, à la fin de la guerre de 1939-1945, qui prévoyait une hausse du cours des matières premières produites par les pays sous-développés, hausse devant résulter de l'accroissement de la demande mondiale, de la rareté relativement accrue de ces produits et des rapports inégaux de productivité en faveur des produits industriels, qui devaient se traduire par u […] Lire la suite

TIERS MONDE

  • Écrit par 
  • Sylvie BRUNEL, 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 15 074 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'instabilité des prix des produits de base »  : […] Les termes de l'échange évaluent la variation du pouvoir d'achat d'un bien échangé ou d'une série de biens au cours d'une période donnée. Ils sont estimés par le rapport de deux indices. Le prix moyen des exportations est divisé par le prix moyen des importations. Dans les années 1950-1960, leur analyse a focalisé l'attention des économistes. Josué de Castro et Raul Prebish ont défendu la thèse d […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

8-30 décembre 2020 Union européenne – Royaume-Uni. Conclusion d'un accord de libre-échange entre Bruxelles et Londres.

Le 24, le Premier ministre britannique Boris Johnson et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen annoncent simultanément la conclusion d’un accord post-Brexit de libre-échange entre le Royaume-Uni et l’UE. L’accord ne prévoit pas de droits de douane et encadre les règles de concurrence. Les Européens cèdent le quart de leurs quotas de pêche aux Britanniques. […] Lire la suite

16 mai 2020 Iran – France. Condamnation à Téhéran de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah.

Ce dernier a été libéré en mars sans avoir été jugé, aux termes d’un échange avec un Iranien détenu en France. La peine sera confirmée en appel le 30 juin. […] Lire la suite

3 août - 13 septembre 2017 Liban. Évacuation des combattants de l'organisation État islamique.

Le 3, une centaine de combattants de l’ex-Front al-Nosra – à présent membre de la coalition Hayat Tahrir al-Cham – et quelques milliers de réfugiés syriens sont évacués de la région d’Ersal en direction de la province syrienne d’Idlib en échange de la libération de cinq miliciens du Hezbollah capturés en Syrie, en application de l’accord conclu en juillet entre la milice chiite libanaise et le groupe djihadiste. […] Lire la suite

1er-31 mars 2017 Royaume-Uni – Union européenne. Mise en œuvre du « Brexit ».

Celui-ci établit que les conditions du retrait devront être discutées avant les termes du futur accord de libre-échange. […] Lire la suite

14-20 juillet 2015 Iran - O.N.U. Accord final sur le dossier nucléaire.

Reprenant en les précisant les termes de l’accord-cadre conclu à Lausanne en avril, le Plan d’action global commun (PAGC) ou Joint Comprehensive Plan of Action (JCPOA) impose une limitation strictement contrôlée du programme nucléaire iranien en échange d’une levée – et non d’une simple suspension – des sanctions internationales résultant des sept résolutions du Conseil de sécurité adoptée depuis 2006 à l’encontre de l’Iran. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Marc SIROËN, « ÉCHANGE TERMES DE L' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/termes-de-l-echange/