EDGEWORTH FRANCIS YSIDRO (1845-1926)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Économiste anglais, dont on a pu dire qu'il n'a pas laissé d'œuvre « complète et coordonnée », Edgeworth n'a eu que peu d'influence sur la pensée économique de son époque. Pourtant, bien des auteurs contemporains déclarent trouver nombre de leurs recherches en germe dans ses écrits.

Après avoir fait ses études au Trinity College de Dublin, il a enseigné l'économie au King's College de Londres, puis à l'université d'Oxford. Il gravit progressivement tous les échelons de la notoriété, pour devenir, dans les dernières années de sa vie, vice-président de la Royal Economic Society et, avec John Maynard Keynes, corédacteur en chef du célèbre Economic Journal.

L'œuvre d'Edgeworth comprend plusieurs petits ouvrages et de nombreux articles, dont les principaux furent publiés, en trois volumes, en 1925 : Textes concernant l'économie politique (Papers Relating to Political Economy). Son œuvre la plus originale, Mathematical Psychics, publiée en 1881 en Angleterre, fait d'Edgeworth un des premiers et des principaux auteurs à avoir utilisé, malgré de multiples critiques, la formulation mathématique en économie. Dans cet ouvrage, il élabore un certain nombre de concepts qui sont encore à la base de l'étude théorique de l'équilibre de l'échange et de l'économie de bien-être. Il apporte notamment des éléments de solution à la question des échanges commerciaux internationaux en affirmant que, pour déterminer le caractère et le nombre des industries exportatrices, il faut prendre en compte non seulement la structure des salaires et l'échelle des avantages comparés, mais encore les demandes réciproques des produits dans les pays respectifs.

Très proche des classiques sur le fond, Edgeworth a longuement discuté les thèses de l'école autrichienne. C'est ainsi que, dans un article de 1897 paru dans l'Economic Journal (« Professeur Böhm-Bawerk etc. »), il systématise l'un des apports principaux à la théorie de l'utilité finale, en faisant du facteur « désutilité du travail » la seconde branche d'explication fondant la valeur des biens, après la valeur d'usage. Pendant la Première Guerre mondiale, il rédigea plusieurs études, très controversées, sur les finances de guerre. Ses œuvres complètes contiennent d'intéressants développements théoriques sur des questions aussi diverses que les problèmes des impôts (notamment la détermination d'une taxation équitable), des monopoles, ou de la formation des prix.

—  Christine BARTHET

Écrit par :

  • : licenciée en droit, diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris

Classification


Autres références

«  EDGEWORTH FRANCIS YSIDRO (1845-1926)  » est également traité dans :

MATHEMATICAL PSYCHICS, Francis Ysidro Edgeworth - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Nicolas CHAIGNEAU
  •  • 973 mots

Cet ouvrage d'économie mathématique, publié neuf ans avant que Francis Ysidro Edgeworth (1845-1926) n'obtienne la chaire d'économie politique à Oxford, fait partie des premiers travaux qui ont amorcé la « révolution marginaliste ». Dans le prolongement des écrits de Stanley Jevons, Mathem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathematical-psychics/#i_20210

ÉCHANGE TERMES DE L'

  • Écrit par 
  • Jean-Marc SIROËN
  •  • 3 475 mots

Dans le chapitre « Le jeu du commerce international »  : […] Les États-Unis et la Thaïlande produisent chacun du maïs et des composants électroniques. Avant que ces deux pays ne décident d'échanger, les prix relatifs sont respectivement de 0,5 et de 0,25 composant contre un quintal de maïs. Ces prix relatifs désignent les termes de l'échange internes, autrement dit la quantité d'un bien nécessaire pour obtenir une certaine quantité de l'autre bien. La théo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/termes-de-l-echange/#i_20210

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Théorie néo-classique

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 2 836 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'équilibre de marché et son optimalité »  : […] Leur vision de la concurrence et leur modèle du consommateur et du producteur conduisent les néoclassiques à une description du marché selon laquelle, quand le prix augmente, la quantité offerte augmente et la quantité demandée diminue. Offre et demande évoluant en sens inverse par rapport au prix, le mécanisme de marché conduit à un équilibre, c'est-à-dire à la détermination d'un système de prix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-theorie-neo-classique/#i_20210

JEUX THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • Bernard GUERRIEN
  •  • 8 066 mots

Dans le chapitre « Le cœur »  : […] L'un des principaux inconvénients de la solution de von Neumann et Morgenstern est que ses imputations peuvent être elles-mêmes dominées et donc, d'une certaine façon, « non stables ». D'où l'idée d'introduire une nouvelle condition, qui consiste à exclure les imputations dominées, et à définir ainsi un nouveau concept de solution : le cœur . Celui-ci est donc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-des-jeux/#i_20210

RECHERCHES SUR LES PRINCIPES MATHÉMATIQUES DE LA THÉORIE DES RICHESSES, Antoine Augustin Cournot - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claire PIGNOL
  •  • 1 094 mots

Dans le chapitre « Les fondements d'une théorie de la concurrence imparfaite »  : […] Cournot influença les marginalistes et en particulier Walras. Celui-ci, dans les Éléments d'économie politique pure (1874-1877), reprit la méthode mathématique et la « loi du débit », dont l'une des conséquences est la loi d'indifférence, c'est-à-dire l'hypothèse d'unicité du prix d'un bien sur un marché. L'égalité du prix et du coût marginal caractérise également l'équilibre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recherches-sur-les-principes-mathematiques-de-la-theorie-des-richesses/#i_20210

Pour citer l’article

Christine BARTHET, « EDGEWORTH FRANCIS YSIDRO - (1845-1926) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-ysidro-edgeworth/