LIEBERMANN ROLF (1910-1999)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compositeur et homme de théâtre suisse, Rolf Liebermann a marqué son époque grâce à son action à la tête de l'Opéra de Hambourg et, surtout, comme administrateur général de l'Opéra de Paris.

Né à Zurich le 14 septembre 1910, il fait des études de droit à l'université de sa ville natale et étudie la musique avec José Berr (1929-1933). Puis il travaille la direction d'orchestre avec Hermann Scherchen à Budapest (1936) avant de devenir son assistant à Vienne (1937-1938) ; il travaille également la composition avec Wladimir Vogel (1940). Producteur à la Radio de Zurich (1945-1950) puis directeur de la section orchestre de la Radio suisse alémanique à Beromünster (1950-1957), il est ensuite directeur de la musique de la Norddeutsche Rundfunk de Hambourg (1957-1959).

Nommé intendant à l'Opéra de Hambourg (1959-1973), il y bouleverse les habitudes routinières, réalise des productions d'une grande qualité et commande vingt et un ouvrages à des compositeurs contemporains, au premier rang desquels Krzysztof Penderecki, avec Les Diables de Loudun (1969) et Mauricio Kagel, avec Staatstheater (1971), mais aussi Günter Bialas, Boris Blacher, Marius Constant, Gottfried von Einem, Giselher Klebe, Ernst Krenek...

En 1973, alors qu'il songe à se retirer pour se consacrer à la composition, Marcel Landowski, directeur de la musique, de l’art lyrique et de la danse au ministère des Affaires culturelles, le persuade d'accepter le poste d'administrateur général de l'Opéra de Paris. Liebermann va transfigurer le Palais Garnier, qui devient, sous sa direction, une des plus brillantes scènes lyriques du monde. Ainsi, la distri [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification


Autres références

«  LIEBERMANN ROLF (1910-1999)  » est également traité dans :

MORTIER GÉRARD (1943-2014)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 1 271 mots
  •  • 1 média

Derrière ses lunettes sérieuses et ses costumes sages, le Flamand Gérard Mortier dissimule avec subtilité le plus grand directeur d'opéra de la fin du xx e  siècle et du début du xxi e  siècle. Cet élève des jésuites de Gand, où il naît le 25 novembre 1943, renonce vite à son rêve d'enfant, deveni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-mortier/#i_97068

OPÉRA DE PARIS

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 722 mots
  •  • 1 média

C'est le 28 juin 1669 que l'abbé Perrin et Robert Cambert obtiennent de Louis XIV le privilège d'« Académie d'opéra ou représentations en musique et en langue françoise », fondant ainsi l'Académie royale de musique, qu'ils installent en 1670 dans la salle du jeu de paume de la Bouteille. Treize salles, dont le théâtre de la Porte-Saint-Martin, le théâtre Montansier, la première salle Favart, le th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-de-paris/#i_97068

SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE

  • Écrit par 
  • Alain PERROUX, 
  • Alain SATGÉ
  •  • 7 224 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Renouveau et révolution »  : […] Dans l'après-68, certains directeurs de théâtre prennent conscience que l'opéra, art « bourgeois » depuis un siècle et demi, doit se remettre en question sous peine de s'essouffler, faute de renouvellement de ses spectateurs. Pour Rolf Liebermann, qui arrive à la tête de l'Opéra de Paris en 1973, l'ouverture du genre à un public élargi passe notamment par un renouveau de l'interprétation scénique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie-lyrique/#i_97068

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « LIEBERMANN ROLF - (1910-1999) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rolf-liebermann/