KONGO ROYAUME DU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lorsque les Portugais atteignent l'embouchure du fleuve Congo (découverte par Diego Cão en 1482), le royaume du Kongo est déjà puissamment établi. Il résulte du regroupement de multiples unités politiques en un État relativement centralisé, soumis à un souverain résidant dans une capitale. Ses frontières, toutefois, sont fluctuantes, six « provinces » principales composent son noyau stable : le Mpemba (province royale), le Soyo, le Mbamba, le Nsundi, le Mpangu et le Mbata ; pour le reste, il s'agit de territoires périphériques, faiblement liés au pouvoir central, opposés les uns aux autres et en état de dissidence quasi permanent. À aucune époque, le roi du Kongo n'eut les moyens de mener jusqu'à son terme l'œuvre de rassemblement de toutes les terres et de centralisation absolue du pouvoir. Cette situation ne fait pas exception ; toutes les grandes formations étatiques de l'histoire africaine ont subi les mêmes difficultés.

En raison de ces incertitudes et du manque de documents antérieurs au xvie siècle, il est impossible de déterminer la première extension du Kongo. Au tournant du xvie siècle, ses limites sont les suivantes : au nord, une ligne joignant la ville de Loango au Stanley Pool, le long de la vallée du Kwilu-Niari ; à l'est, le Kwango ; au sud, le Kwanza ; et une longue façade maritime vers laquelle se dirigeront les voies de troc et de traite. Tout l'espace kongo coïncide avec une aire de transition géographique entre la forêt dense au nord et la savane arborée au sud. Le volume de la population qui l'occupe ne peut être établi de manière précise, et il faut se satisfaire d'évaluations grossières : deux à trois millions d'habitants au cours du xvie siècle ; une poussée démographique, due à la généralisation de la culture des nouvelles plantes vivrières américaines, fait dépasser le chiffre de quatre millions dans la seconde moitié du xviiie siècle ; puis, le déclin très rapide conduit aux faibles densités actuellement connues.

Le terme Kongo fut et demeure chargé de prestige et de gloir [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-Sorbonne, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  KONGO ROYAUME DU  » est également traité dans :

AFRIQUE (Histoire) - De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Jean DEVISSE, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 666 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les Portugais »  : […] îles à sucre de l'Atlantique. Le royaume de Kongo subit une très forte pression des Portugais ; après la conversion du roi Afonso Ier (1507-1543), les trafiquants de São Tomé mais aussi la Couronne portugaise exploitent en grand les faiblesses, plus ou moins entretenues par eux, du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-de-l-entree-dans-l-histoire-a-la-periode-contemporaine/#i_32440

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 142 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les royaumes kongo, loango et tio »  : […] occidental émergèrent au milieu de multiples principautés reliant la famille à l'État. Le royaume kongo se développa sur la rive orientale du bas Congo et celui du Loango sur la côte au nord-ouest ; tous deux sont marqués par une centralisation de la justice et du pouvoir militaire. Quant au royaume tio, il s'établit sur les plateaux occidentaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-aires-et-styles/#i_32440

ANGOLA

  • Écrit par 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Didier PÉCLARD
  • , Universalis
  •  • 8 756 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Conquêtes et résistances »  : […] prend alors le contrôle de cette région, sur laquelle son voisin allemand aurait eu des vues. Quant au pouvoir colonial dans le royaume du Kongo, au tournant du xxe siècle, il ne s'étend pas au-delà des quelques postes militaires situés le long du fleuve Congo et sur la côte atlantique, la ville de São Salvador (ancienne Mbanza Kongo conquise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angola/#i_32440

BANTOU

  • Écrit par 
  • Luc de HEUSCH
  •  • 8 086 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire et mythe »  : […] Les données proprement historiques ne remontent guère au-delà de quelques siècles. Le royaume kongo fut fondé au sud du fleuve Zaïre quelque temps avant l'arrivée des Portugais (à la fin du xve siècle) par un conquérant venu du Nord qui imposa son autorité par la force des armes aux prêtres locaux de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bantou/#i_32440

BÉATRICE dona (morte en 1706)

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 281 mots

Âgée de vingt-deux ans environ en 1704, Chimpa Vinta, appelée dona Béatrice après son baptême, a joué un rôle important mais éphémère dans l'histoire du Kongo. Le pays était alors en proie à l'anarchie, parcouru par les négriers portugais, pillé et dépeuplé. La capitale, San Salvador, était abandonnée depuis vingt ans, et le roi du Kongo, Pedro IV […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatrice-dona-morte-en-1706/#i_32440

JAGA

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 333 mots

Guerriers redoutables, les Jaga apparaissent dans l'histoire de l'Afrique en 1568. Venant de Mbata, ils franchissent le Kwango, mettent à sac San Salvador et ravagent le royaume du Kongo. Les Portugais parviennent à chasser les Jaga du Kongo au bout de deux années de guerre, mais ne peuvent les détruire. Un marin anglais, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jaga/#i_32440

RÈGNE D'AFONSO Ier AU KONGO

  • Écrit par 
  • François GAULME
  •  • 198 mots

Contemporain de l'arrivée des Portugais dans son pays à la fin du xve siècle, Afonso Ier est le fils aîné de Nzinga Nkuwu, roi qui se convertit au christianisme en 1491 sous le nom de Joao Ier avant de renier cette religion. Pour accéder au trône, il dut, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regne-d-afonso-i/#i_32440

TEKE ROYAUME

  • Écrit par 
  • Michel-Marie DUFEIL
  •  • 795 mots

Au cœur oublié de l'Afrique, le seul royaume équatorial de plaine, celui de l'U :Nko et de son peuple, sans être ignoré, reste peu connu, alors qu'il illustre un type de structure et d'histoire. Il n'y a, semble-t-il, qu'une seule grande savane en basse altitude, sous un climat équatorial (600 m) : celle des plateaux teke en grès éocènes, de 0 à 4 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-teke/#i_32440

Voir aussi

AFONSO Ier    AFRIQUE NOIRE ethnologie    ALVARO Ier    ALVARO II    ANTONIO Ier    COMMERCE histoire    CUIVRES art    DEVIN    DIEUX & DÉESSES    DIOGO Ier    ART DU FER    FIGURINE    GARCIA II AFONSO    LUKÉNI roi du Kongo    PIERRE sculpture    EMPIRE COLONIAL PORTUGAIS    SAO SALVADOR anc. MBANZA KONGO    TISSAGE

Pour citer l’article

Georges BALANDIER, « KONGO ROYAUME DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-du-kongo/