PIERRE Ier LE CRUEL ou LE JUSTICIER (1334-1369) roi de Castille (1350-1369)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'Alphonse XI, roi de Castille et León, et de Marie de Portugal, le futur Pierre Ier naquit à Burgos, mais fut élevé à Séville par les soins de sa mère, tandis que son père vivait au grand jour avec Éléonore de Guzmán dont il eut cinq fils. Alphonse, unique frère légitime de Pierre, étant mort enfant, celui-ci hérite du trône à la mort de son père, tué au siège de Gibraltar en 1350. À l'instigation de la veuve d'Alphonse XI, Pierre Ier commence son règne en faisant assassiner la favorite de son père ; mais il cède aux conseils du roi de Portugal, son grand-père, qui l'incite à se réconcilier avec ses demi-frères, afin d'asseoir son autorité sur son royaume. Libéré de toute inquiétude à cet égard, il entame des négociations avec l'Aragon, puis, en 1353, épouse une princesse française, Blanche de Bourbon ; mais il délaisse rapidement sa femme pour María de Padilla, dont il fait sa favorite. C'est alors qu'un de ses anciens protégés, Afonso de Albuquerque, ourdit depuis le Portugal une conspiration contre lui, avec l'appui de deux bâtards d'Alphonse XI, Henri et Fabrique ; à ces mécontents se joignent les partisans de Blanche de Bourbon, irrités par un projet de mariage du roi avec Juana de Castro. Traqué dans la ville de Toro par cette véritable ligue, le roi réussit pourtant à gagner Tolède où arrestations et exécutions viennent à bout des opposants. Tout en réprimant ces révoltes intestines, il s'engage dans une guerre contre l'Aragon ; la médiation du pape aboutit à une trêve d'un an. Soupçonnant ses demi-frères de complicité avec son ennemi voisin, Pierre Ier en fait assassiner deux ; les trois autres se réfugient effectivement en Aragon. Pierre prépare alors une campagne d'envergure contre cet adversaire et, en 1359, avec l'appui des Génois, des Portugais, et même des Maures de Grenade, il met le siège devant Barcelone ; [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PIERRE I er LE CRUEL ou LE JUSTICIER (1334-1369) roi de Castille (1350-1369)  » est également traité dans :

ÉDOUARD D'ANGLETERRE, prince de Galles, dit LE PRINCE NOIR (1330-1376)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 204 mots
  •  • 2 médias

Deuxième héritier du trône d'Angleterre à recevoir le titre de prince de Galles (1343), fils d'Édouard III, le Prince Noir a établi sa gloire par les victoires de ses armes. Il participe aux premières grandes batailles de la guerre de Cent Ans, où son armure lui vaut son surnom. Présent à Crécy en 1346 , il est surtout, le 19 septembre 1356, le gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-d-angleterre/#i_35579

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Des Wisigoths aux Rois catholiques

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX
  •  • 6 374 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La crise castillane »  : […] La crise s'ouvre du vivant d'Alphonse X, à la suite de la disparition de son fils aîné Ferdinand (1275). Une suite de conflits successoraux et de minorités donne lieu, pendant un demi-siècle, à des rébellions nobiliaires où sombre l'autorité monarchique. Pierre I er , dit « le Cruel » ou «   le Justicier », qui arrive au trône en 1350, s'efforce, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-des-wisigoths-aux-rois-catholiques/#i_35579

PIERRE IV LE CÉRÉMONIEUX (1319-1387) roi d'Aragon (1336-1387)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 435 mots

Roi d'Aragon (1336-1387), né le 5 septembre 1319 à Balaguer en Catalogne, mort le 5 janvier 1387 à Barcelone. Fils d'Alphonse IV, Pierre IV le Cérémonieux succède à son père sur le trône d'Aragon en janvier 1336. Roi espagnol le plus cultivé du xiv e  siècle, il est aussi un intrigant notoire. Son abondante correspondance témoigne du fonctionneme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-iv-le-ceremonieux/#i_35579

Pour citer l’article

Marie-France SCHMIDT, « PIERRE Ier LE CRUEL ou LE JUSTICIER (1334-1369) - roi de Castille (1350-1369) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-ier-le-cruel-le-justicier/