ÉDOUARD D'ANGLETERRE, prince de Galles, dit LE PRINCE NOIR (1330-1376)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Le Prince Noir

Le Prince Noir
Crédits : Hulton Getty

photographie

Défaite française de Poitiers, 1356

Défaite française de Poitiers, 1356
Crédits : Hulton Getty

photographie


Deuxième héritier du trône d'Angleterre à recevoir le titre de prince de Galles (1343), fils d'Édouard III, le Prince Noir a établi sa gloire par les victoires de ses armes. Il participe aux premières grandes batailles de la guerre de Cent Ans, où son armure lui vaut son surnom. Présent à Crécy en 1346, il est surtout, le 19 septembre 1356, le grand vainqueur de Jean le Bon à Poitiers. Devenu duc d'Aquitaine en 1362 et ainsi pourvu d'un apanage, il porte son effort en Espagne où, en 1367, par la victoire de Najera, il assure le trône de Castille à Pierre Ier le Cruel contre les prétentions de Henri de Trastamare, lui-même assisté des Français conduits par Du Guesclin. Rendu célèbre par sa férocité, par le pillage du Languedoc en 1355 et par la tuerie de Limoges en 1369, le Prince Noir se mêle à partir de 1371 de la politique anglaise et y gagne une renommée de nature différente. Contre le clan de Jean de Gand, il aide les partisans d'un gouvernement plus régulier, soumis à un certain contrôle du Parlement et ouvert aux réformes : l'année de sa mort, le « bon Parlement » trouve en lui un soutien efficace.

Le Prince Noir

Le Prince Noir

photographie

Édouard d'Angleterre, prince de Galles, dit le Prince Noir (1330-1376) à la bataille de Crécy, en France, durant la guerre de Cent Ans, en 1346. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Défaite française de Poitiers, 1356

Défaite française de Poitiers, 1356

photographie

Le roi de France Jean II le Bon, fait prisonnier par le Prince Noir, fils du roi d'Angleterre Édouard III, à la bataille de Poitiers (1356). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  ÉDOUARD D'ANGLETERRE, prince de Galles, dit LE PRINCE NOIR (1330-1376)  » est également traité dans :

GUERRE DE CENT ANS

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 4 436 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Victoires anglaises (1337-1360) »  : […] À la confiscation de la Guyenne par Philippe VI, le 24 mai 1337, Edouard III réplique le 7 octobre en revendiquant le royaume de France, en reniant l'hommage prêté pour la Guyenne et le Ponthieu, puis en faisant porter un défi au roi de France. Le conflit mit aux prises les deux premières monarchies d'Occident – depuis l'éclipse du Saint Empire ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-cent-ans/#i_13832

GUERRE DE CENT ANS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 646 mots

1337 Édouard III d'Angleterre, petit-fils de Philippe le Bel, annonce qu'il conteste désormais le trône de France à Philippe VI, neveu de Philippe le Bel, sacré roi en 1328 quand est mort, sans laisser d'héritier mâle, Charles IV. 1346 La lourde cavalerie de Philippe VI est écrasée à Crécy-en-Ponthieu par les archers d'Édouard III (26 août). Le 4 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-cent-ans-reperes-chronologiques/#i_13832

Pour citer l’article

Roland MARX, « ÉDOUARD D'ANGLETERRE, prince de Galles, dit LE PRINCE NOIR (1330-1376) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-d-angleterre/