OULÉMAS, OULAMAS ou ULÉMAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Association des oulémas algériens

L'Association des oulémas algériens n'a rien eu de comparable – quel que soit le point de vue auquel on se place – avec l'Aréopage d'Al-Azhar. Fondée en 1931 à Constantine par Abdel-Hamid ben Badis, elle groupait au début une dizaine de diplômés du Caire, de Damas et surtout de la Zaytūna de Tunis. Ses premiers fonds lui vinrent d'un riche commerçant d'Alger. Elle s'était donné pour objectif de faire revivre en Algérie la culture arabe et musulmane. Son action s'est exercée, dans les milieux lettrés, par la publication d'un mensuel, Al-Shihāb, plus tard remplacé par un hebdomadaire, Al-Baṣā'ir ; elle a atteint les milieux populaires par des sortes de prédications en plein air, et les jeunes par la création d'écoles et de clubs privés.

La personnalité de Ben Badis domine, et de loin, celle de ses compagnons. Il s'était réservé le Constantinois, qu'il parcourait en prononçant des discours improvisés, mi-religieux, mi-nationalistes, dans les marchés et autres lieux de réunion. En règle générale, les autorités ne sont pas intervenues, peut-être en raison du caractère spontané de telles « prédications ».

Après la mort de Ben Badis, en 1940, l'Association a été dirigée par le shaykh Bachir Ibrahimi : l'hebdomadaire Al-Baṣā'ir parut jusqu'en 1955. C'est dans cet organe qu'étaient publiés tous les manifestes de l'Association.

L'Association des oulémas algériens a symbolisé une Algérie à la recherche de sa culture islamique et de son passé. Son action dans ce domaine n'a pas été négligeable. Lors de l'assemblée générale de ses « oulémas » tenue à Alger en 1951, elle pouvait revendiquer l'ouverture de 125 écoles primaires, comprenant 300 classes. C'était surtout par les cours du soir, faits en arabe, qui touchaient 20 000 élèves, que s'affirmait sa vocation culturelle. Elle avait créé un institut à Tlemcen et un autre à Constantine, qui avaient pour mission de préparer les étudiants [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  OULÉMAS, OULAMAS ou ULÉMAS  » est également traité dans :

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le retour de l'insurrection »  : […] Après leur défaite en 2001, les Talibans se regroupent au Pakistan et parviennent à développer une insurrection dont le développement rapide s'explique par la conjonction de différents facteurs. D’abord, l'incurie et la corruption du gouvernement afghan offrent une image de corruption et de passivité aux Afghans. Au niveau du district, ce dernier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_33069

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « L'évolution des musulmans et la politique indigène »  : […] Les musulmans algériens, vaincus mal résignés, furent l'objet de politiques bien différentes. L'une voulait entreprendre, après la conquête militaire, la « conquête morale », le rapprochement ou la transformation de ces Orientaux qui gardaient les yeux obstinément tournés vers l'Orient arabe ; et certains parlaient de les assimiler, de les francis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/#i_33069

ARABIE SAOUDITE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 18 450 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Le rôle religieux »  : […] L' islam est l'un des outils principaux de légitimation du pouvoir en Arabie Saoudite. Grâce au wahhabisme, le pouvoir s'est associé dès ses origines à un mouvement de prédication et à une réinterprétation rigoriste du texte islamique. Mais en annexant la province du Hijaz, où se trouvent La Mecque et Médine, les Saoud se sont dotés d'un rôle autr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie-saoudite/#i_33069

CHIISME ou SHĪ‘ISME

  • Écrit par 
  • Henry CORBIN, 
  • Yann RICHARD
  •  • 9 424 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le shī‘isme iranien, des Safavides à la Constitution de 1906 »  : […] En plus de sa dimension théosophique, le shī‘isme a une dimension historique originale sur laquelle la Révolution islamique iranienne a attiré l'attention du monde entier. La théologie shī‘ite entretient, en effet, un rapport particulier avec le pouvoir politique puisque, pendant l'Occultation du XII e  Imām, seul souverain légitime de la communaut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chiisme-shi-isme/#i_33069

ÉGYPTE - L'Égypte coloniale

  • Écrit par 
  • Nada TOMICHE
  •  • 6 521 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'occupation française »  : […] L'armée, dirigée par Bonaparte, débarque le 1 er  juillet 1798 à Aboukir . La jeune République française voit en l' Égypte moins, peut-être, une colonie à exploiter qu'une carte à jouer dans la guerre qui l'oppose à l'Angleterre. Bonaparte, ambitieux et encore imprégné d'idéal révolutionnaire, aspire à suivre l'exemple des grands conquérants, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-coloniale/#i_33069

IRAN - Société et cultures

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER
  •  • 8 912 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Aux sources de la révolution et de la République islamiques »  : […] La crise révolutionnaire des années 1978-1979 a tout d'abord consacré l'échec d'un système de développement. En vingt-cinq ans, depuis le coup d'État de 1953 rétablissant l'autorité du shah, l'Iran a été le théâtre de mutations radicales affectant de proche en proche toutes les couches de la société. Lors du premier recensement national, en 1956, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-societe-et-cultures/#i_33069

IRAN RÉVOLUTION CONSTITUTIONNELLE EN

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 062 mots

La pénétration des idées occidentales et le besoin de modernisation ont été relativement plus tardifs en Iran que dans la plupart des autres pays musulmans. Cela tient en partie à la coupure idéologique créée à l'époque séfévide (1501-1722) par la promulgation comme religion d'État du shī'isme imāmite (de nature ésotérique et « imāmo-centrique », i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-constitutionnelle-en-iran/#i_33069

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Panislamisme et anticolonialisme : le nationalisme composite »  : […] Avec la montée du panislamisme au tournant du siècle, la majorité des oulémas et une partie de l'élite occidentalisée optèrent pour la lutte contre les Britanniques en s'alliant avec les nationalistes hindous. Popularisé par son premier théoricien Abul Kalam Azad dès 1910, puis scellé par le pacte de Lucknow de 1916, ce courant obtint la caution de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_33069

ISLAM (La civilisation islamique) - Islam et politique

  • Écrit par 
  • Louis GARDET, 
  • Olivier ROY
  •  • 11 478 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une problématique contemporaine »  : […] Or, à partir des années 1970, tous les États musulmans sont confrontés à un « retour » de l'islam sous deux formes : d'une part la contestation politique islamiste, qui prône la mise en place d'un État véritablement islamique et prend parfois des formes violentes, et d'autre part un mouvement de ré-islamisation par le bas, mené par des milieux con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-islam-et-politique/#i_33069

MUSULMAN DROIT

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 4 410 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les juristes musulmans »  : […] Traditionnellement, le droit musulman (ou plutôt les droits musulmans), s'applique sur le « domaine de l'Islam » ( dar al-Islam ), c'est-à-dire les territoires qui, dès les vii e et viii e  siècles, ont constitué les empires omeyyade de Damas (660-750) ou abbasside de Bagdad (750-1258), ainsi que sur ceux qui ont été intégrés à l'aire islamique p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-musulman/#i_33069

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 326 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Maturations nationalistes »  : […] Si le panislamisme apporte aux mutations des sociétés une réponse issue de leur culture propre, le nationalisme apparaît à l'inverse comme un produit d'importation. Nombre de penseurs n'hésiteront pas à y voir le secret de la réussite occidentale, comme si l'Europe, après avoir proposé un modèle d'État, exportait désormais ses passions nationalist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proche-et-moyen-orient-contemporain/#i_33069

Voir aussi

Pour citer l’article

Guy MONNOT, Yvon LINANT DE BELLEFONDS, « OULÉMAS, OULAMAS ou ULÉMAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oulemas-oulamas-ulemas/